Sous la Lune les loups s'aiment [Les loups] –
MÉTÉO DE BERGEN

Météo Bergen © meteocity.com
EVENTS

- Mariage du Roi, juste ici.
- Deuxième partie du Mariage, juste ici.
- Fête nationale norvégienne, juste ici.

LES ANIMATIONS RP

- La loterie rp, ici.
- La recherche de rp, ici.
- L'intervention inrp des chasseurs, ici.
- Les rumeurs inrp, ici.

SCÉNARIOS DE NOS MEMBRES

- Chasseur, rival, ex-ami ◊ ici.
- Meilleur ami, beau-frère ◊ ici.
- Augure de la meute argent ◊ ici.
- Fils du roi ◊ ici.
- Alpha de clan brun ◊ ici.
- Chercheuse sur un projet secret ◊ ici.
- Soeur jumelle ◊ ici.
- Bêta noir ◊ ici.


Laisse ton avis dans ce sujet.



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue sur ESPRIT SAUVAGE !
Sur le forum vous pourrez incarner un loup ou un humain.
On espère que vous trouverez votre bonheur, n'hésitez pas à fouiller les pvs, scénarios et les pré-liens
N'oubliez pas que vous avez deux semaines pour faire votre fiche
Pensez à voter pour nous, dans ce sujet et à promouvoir notre forum sur Bazzart, PRD et OMR :coeur2:

Partagez | 
 

 Sous la Lune les loups s'aiment [Les loups] –

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Mar 14 Fév - 4:03


Solskinn Forsløve
puisses-tu courir sous la Lune

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▹ DC/TC : Kateleyä L. Avellaneda (la DarkEmo chiante), Raphaël Tveit (le Beta incompris tout aussi chiant) ▹ PSEUDO : Njüt le retour ! ▹ EMPREINTES : 258 ▹ ARRIVÉE EN VILLE : 28/02/2016

CROCS PRÉFÉRÉS
✤ MES COMPETENCES:
✤ MON INVENTAIRE:



Lieu et date du rp : Palais Royal / 14 février 2018
Protagonistes: Les loups
Résumé du rp: Mariage de Leurs Majestés
Actions réalisées au cours de ce rp: Qui vivra verra ?

Sous la Lune les loups s'aiment
Ft. Les Loups


« C'est lorsqu'on est environné de tous les dangers qu'il n'en faut redouter aucun » in L'Art de la guerre – Sun Tzu.


La robe est splendide. Époustouflante. Sirkka Darlig, plus belle que jamais au bras de son frère, se tient sur l'autel. Comme toute future mariée digne de ce nom – et de ce rang –, elle a choisi elle-même l'Augure qui officierait pour son mariage avec le Roi – en l'occurrence, son propre frère –, et c'est sans cacher son immense fierté à cette idée qu'elle se tient là où elle doit être : sur l'autel. Attendant que son futur mari daigne se montrer. Plus resplendissante que jamais dans sa robe-sirène bustier en satin rouge passion, la belle blonde jette un regard dédaigneux à Hannah, l'actuelle Alpha du Clan Rynket. C'est elle seule qui porte cette robe divine, décorée de ces quelques dentelles blanches formant un petit chemin de fleurs sur son jupon supérieur. Coupé en V renversé, le dit jupon en surmonte un deuxième, celui-ci tissé dans une somptueuse dentelle blanche. Enfin, soutenant le très léger décolleté, une ceinture de broderies argentées achève d'offrir à cette robe de circonstance toute sa Beauté. Réputée pour sa patience légendaire, la jeune femme zieute la porte censée servir d'entrée au Roi...

Pendant ce temps, les invités se montrent les uns après les autres. Conscients que tous les loups n'ont pas la même maîtrise quant à leur mutation, le couple royal a prévu le coup. À l'entrée du Palais, un portant a été mis en place pour l'occasion, chargé de multiples tenues. Robes et costumes s'accumulent, aucun-e ne diffère de l'autre. Conscient que la maîtrise inefficace du loup est – généralement – réservée aux Mordus, le couple royal a pris soin de leur mettre à disposition une tenue qui les rendrait « inratables » aux yeux du reste des convives.

Quant au Roi, il demeure invisible.

Guettant le meilleur moment pour apparaître, celui où aucun convive ne manquerait.

Quand, enfin, il paraît... les murmures se taisent, son aura forçant quiconque à respecter la cérémonie, qu'il le veuille ou non. Pour Sirkka, il ne tolérera pas le moindre écart de conduite. Pour sa Reine, il n'acceptera pas que quiconque ose profaner leur moment. Vêtu d'un costume intégralement blanc, sans la moindre touche de toute autre couleur – à l'exception, peut-être, d'une subtile touche d'argent sur sa cravate –, Forsløve arbore un fier sourire en se dirigeant vers l'autel.





Informations supplémentaires :


Tous les loups n'ayant pas une maîtrise de leur loup assez développée pour leur permettre d'emporter dans leur gueule leurs tenues officielles pour la cérémonie, le couple royal vous a mis à disposition ces tenues, à l'entrée du Palais :

- HOMME
- FEMME (celle tout à gauche)

- Tenue de Sirkka ICI
- Tenue de Solskinn ICI


Enfin, n'oubliez pas que le Palais est totalement inaccessible sous forme humaine, vous êtes donc forcés de faire le chemin sous forme lupine Aussi, si votre personnage fréquente un Maudit par le plus grand des hasards, pensez bien qu'il sera forcément absent, la cérémonie ne se déroulant pas un soir de Pleine Lune

Sur ce, profitez pleinement de l'event et, surtout, amusez-vous comme il se doit  



esprit sauvage


Revenir en haut Aller en bas
Mar 14 Fév - 16:05


Elias Hansen
puisses-tu courir sous la Lune

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▹ DC/TC : Nicholas & Thyri & Stein ▹ PSEUDO : Ludies ▹ EMPREINTES : 166 ▹ ARRIVÉE EN VILLE : 30/07/2016

CROCS PRÉFÉRÉS
✤ MES COMPETENCES:
✤ MON INVENTAIRE:



Il avait longuement réfléchi sur la façon de venir au mariage, mais finalement, maintenant qu’il était officiel aux yeux de tous –ou presque- qu’il était en couple avec l’Alpha de la meute Rousse et que cette dernière était enceinte, il était bien normal qu’il arrive accompagné de cette dernière. Il voulait déjà vérifier que la mutation se passe bien. Bientôt, elle devrait choisir la forme lupine –ou humaine- et ne pourrait plus changer jusqu’à la mise à bas/l’accouchement. Une fois là-bas, il resterait avec sa meute et la jeune femme. Ils avaient demandé à leur meute, au moins pendant la cérémonie que les Bruns et les Roux ne soient pas trop éloignés les uns des autres. Il y aurait foule, Elias ne voulait pas trop s’éloigner d’Amanda craignant la mutation, le monde et compagnie pour sa grossesse, mais il voulait pouvoir intervenir dans les secondes qui suivaient au moindre souci avec les bruns. Il priait pour qu’il y en ait pas pour que tous restent bien sages, même si le mariage ne leur faisait pas plaisir.

Tout se passa merveilleuse bien. Il arriva accompagné d’Amanda, ses habits dans sa gueule, se changea et jeta un regard un peu interloqué aux tenues choisies pour ceux qui ne maitrisaient pas bien leur mutation : une humiliation en plus, ou un trait d’humour particulier ? Avec ce Roi tout était possible, mais ce n’était pas aujourd’hui qu’il fallait faire des vagues. Une fois Amanda de nouveau humaine et habillée –il s’était empêché de grogner de justesse lorsqu’un Argent l’avait reluquée de trop près à son goût-. Il la prit doucement par la hanche et l’entraina là où se tenait leur meute, essayant de trouver en endroit où elle n’aurait ps trop l’impression de suffoquer et qui était également pas trop éloigné des toilettes. Il posa un regard sérieux sur elle avant de lui murmurer doucement. Surtout, Amanda, je sais que je me rabâche un peu, mais surveille tes paroles aujourd’hui, je ne suis pas sûr qu’Il tolère la moindre offense en cette journée. Il se tut au moment où le Roi apparu –magnifiquement vêtu il fallait bien l’avoué-. La Cérémonie allait commencer, joie bonheur. Il espérait que ça ne serait pas trop long et qu’ils pourraient ensuite partir, ou bien manger. S’il s’était écouté, il ne serait pas venu, mais ça aurait été probablement une trop grande offense et il ne pouvait faire courir aucun risque aussi bien à sa Meute qu’à Amanda. Il chercha ses Bêtas du regard qu’il salua de loin, d’un simple signe de tête, avant de reporter son attention sur le Roi.

(sa tenue : ici )


 
Revenir en haut Aller en bas
Mer 15 Fév - 16:09


Edwina S. Svanhildesen
puisses-tu courir sous la Lune

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▹ DC/TC : Ester L. Braaten et Vyranui Wahlberg ▹ PSEUDO : ODAYA OCHAVEN. ▹ EMPREINTES : 2920 ▹ ARRIVÉE EN VILLE : 20/09/2014 ▹ AGE DU PERSO : 27 ▹ LOCALISATION : Perdue dans la neige norvégienne, quelque part dans la nature ou alors entre les feuilles d'un vieux livre poussièreux ou encore, entre deux étagères de la biliothèque, si ce n'est pas au fond de son lit. ▹ HUMEUR : Mordante mais pourtant la blonde sait restée polie avec ses interlocuteurs, enfin la plupart du temps, excepté une semaine par mois et bien sûr une semaine avant la pleine lune. Oh, également excepté les mercredis. Et les jours sans chocolat. Jamais en fait, ou rarement plutôt.

CROCS PRÉFÉRÉS
✤ MES COMPETENCES:
✤ MON INVENTAIRE: un livre aux pages cornées, une petite dague et un stick à lèvres, le tout dans ma besace préférée



Quand elle reçut le faire-part, Edwina revit les mois passés dans les geôles des argentés. Elle vécut à nouveau la douleur, la peur, la déchirure. Elle se souvint de chaque cicatrice, de chaque bleu, de chaque blessure. Certes, elle avait cicatrisé depuis. L’alpha avait repris des forces, s’était relevé, avait été bien entourée de ses loups, de sa famille, de ses amis. Elle s’était trouvé un mari et les choses avaient continué à avancer. Mais son sommeil restait précaire. Cauchemards et souvenirs s’emmêlaient chaque nuit. Elle se souvenait de chaque hurlement, de chaque larme, de chaque pas dans le couloir, du grincement de la porte, du regard de ses tortionnaires, elle savait parfaitement ce dont ils étaient capables et ne voulait plus les côtoyer. La carte était tombée de ses mains, elle s’était prise la tête et avait fait refluer la crise d’angoisse, lovée dans les bras de son fiancé. Elle ne savait pas quoi faire, quoi dire, comment agir. Elle ne voulait pas retourner dans ce territoire maudit, mais avait-elle un autre choix ? Pouvait-elle fuir ses responsabilités ? Evidemment que non.
En urgence, elle avait demandé à tous les blonds de se réunir et avait tenu une sorte de conseil de guerre. Elle avait fait part de ses conseils, de ses envies. Elle avait rappelé à tous la conduite à tenir. Aucun écart ne serait toléré. Les plus âgés et les enfants resteraient sagement à la demeure familiale. Certains gammas et traqueurs également, pour assurer la sécurité du plus grand nombre. Stein étant un maudit, elle se doutait qu’il ne viendrait pas à la réception du Roi, il était donc chargé de la surveillance et de la protection du petit monde qui restait au manoir. Elle ne voulait rien laisser au hasard, c’était impensable. Elle l’embrassa sur le front, avant de partir prendre une tenue, qu’elle fourra dans un sac. Elle se mit à nue et muta dans la demeure, suivit par la meute.
Ils coupèrent par la forêt et se retrouvèrent près du palais. La sécurité avait été nettement renforcée et tous les loups blonds passèrent près de loups argentés. Edwina ne baissa ni la queue, ni les oreilles. Elle ne chercha pas la confrontation, mais refusa de se soumettre à quelques bâtards argentés qui n’avaient aucune autorité sur elle. Une fois au palais, elle se transforma dans un coin tranquille, loin des regards de la plupart des invités. Elle sortit du sac qu’elle avait emmené une magnifique robe bleue marine, échancrée dans le dos et sur les côtés. Elle laissa ses cheveux cascader sur sa tenue, ferma à double tour son aura, et s’engagea dans la cérémonie.
Elle avait laissé son sac avec les affaires des blonds, quelque part dans une salle destinée à cet effet. La cérémonie était sublime, il fallait l’avouer. Bien qu’Edwina craignait l’arrivée du sacrifice qui ne saurait tarder. Elle se doutait bien qu’il ne ferait pas de bêtises et ferait quelque chose de plus « normal », enfin quelque chose de civilisé. Pour autant, elle n’avait pas hâte que tout ceci arrive. Entourée de ses loups et aux côtés de Skuli, elle restait en retrait, écoutant la cérémonie, le visage fermé. Elle ne comptait pas rester très longtemps. Juste le moment de voir la cérémonie et de repartir. Au moins, elle aurait fait acte de présence, comme son rang l’obligeait.


But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer — .
nous ne resterons pas assis
sur le brasier fumant
de notre défaite.
La reconquête n'est qu'à
quelques pas.
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 16 Fév - 17:15


Olena F. Svanhildesen
puisses-tu courir sous la Lune

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▹ DC/TC : Leonora & Katelina & Nils & Ragnhild ▹ PSEUDO : Keira ▹ EMPREINTES : 481 ▹ ARRIVÉE EN VILLE : 11/07/2016 ▹ AGE DU PERSO : 29 ▹ LOCALISATION : L'endroit le plus opportun ▹ HUMEUR : Réfléchie

CROCS PRÉFÉRÉS
✤ MES COMPETENCES:
✤ MON INVENTAIRE:




Pourrir une telle date, cela lui ressemblait bien. Ca la faisait chier, clairement, mais comme beaucoup, elle n’avait pas le choix. En dehors de son rôle de beta qui faisait qu’elle se devait de soutenir sa sœur dans un tel moment –d’autant plus sachant que Stein avait cette chance de rester au manoir pour s’occuper des plus jeunes et des plus âgés- en tant que membre du conseil elle ne pouvait vraiment pas s’éclipser. S’il avait laissé le choix aux loups, de toute façon, il n’y aurait pas eu foule, ça, c’était certain. Seuls les argents auraient été présents, n’importe qui pouvait s’en douter.

Elle avait participé à ce conseil de guerre organisé par sa sœur, comme toute la famille. Aucun écart ne serait tolérer, ça aussi, tout le monde pouvait s’en douter. Il ne le tolèrerait pas. C’est avec sa meute qu’elle partit, après avoir mis une belle robe dans un sac, qu’elle transporterait sous forme de louve jusque là-bas. Comme sa sœur, elle ferma totalement son aura. Beaucoup, sans doute, le feront ce soir. Elle reste avec sa meute, quelque peu en retrait durant la cérémonie. Du regard, elle chercha les autres membres du conseil. Elle avait bien l’intention de rester le strict minimum et de s’en aller dès lors qu’elle aurait assez fait acte de présence.



HRP : Dans les sujets avec du monde comme ça je préfère privilégier les rp courts j'espère que ça embêtera personne


Staffienne de la Table Ronde:
 
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 16 Fév - 23:55


Katelina Helström
puisses-tu courir sous la Lune

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▹ DC/TC : Olena & Leonora & Nils & Ragnhild ▹ PSEUDO : Keira ▹ EMPREINTES : 116 ▹ ARRIVÉE EN VILLE : 30/10/2016 ▹ AGE DU PERSO : 23 ▹ LOCALISATION : Auprès d'une fratrie aimante ▹ HUMEUR : Malcieuse, joueuse, farceuse.

CROCS PRÉFÉRÉS
✤ MES COMPETENCES:
✤ MON INVENTAIRE:



J’ai râlé. Longuement, fortement, à en casser les pieds d’Amanda. Je soupçonne d’ailleurs mon talent de râleuse d’être à l’origine de sa décision d’aller au mariage avec Elias et non avec nous, sa fratrie aimante et un million de fois bien plus mignonne et attentionnée qu’Elias. L’Alpha brun devrait me remercier pour ça, car sinon, nul doute qu’elle n’aurait préféré venir avec nous. Comme quoi, finalement je commence à accepter inconsciemment le loup dans la famille. Faut dire que j’ai pas vraiment eu le choix, vu que le gars a été suffisamment doué pour foutre ma frangine enceinte. Sérieusement, si moi je suis jamais tombée enceinte malgré ma vie active, c’est qu’il a clairement manqué de précaution. Enfin, le sujet n’est pas là.

Clairement, je n’avais pas envie d’y aller. Pas juste en signe de protestation en plus. Juste parce que je me connais –je nous connais, avec Krutis- et donc je sais qu’il va être particulièrement difficile pour nous de ne pas faire de farces. Mais Amanda a été très claire –et elle n’avait même pas besoin de l’être. Bonne conduite, maitre mot du mariage. Traduction : mariage chiant en perspective. J’ai longuement soupiré avant de muter pour rejoindre le palais avec Kurt’ et Leif –dont on a la garde de temps en temps depuis ses bêtises répétées lui ayant déjà pourtant valu un mois de brocolis- sac de fringues entre les crocs.

Une fois arrivée je me suis habillée et j’ai laissé mes quelques affaires dans un vestiaire prévu à cet effet. Et on s’est donc dirigés vers la cérémonie. Comme beaucoup, je ferme mon aura parce qu’ l’idée est particulièrement utile aujourd’hui. Et, sincèrement, avec son costume blanc, j’ai l’impression que le Roi se fous de notre gueule. Si ça c’est pas une invitation à lui balancer un truc pour le tacher….Fuck. J’échange un regard avec Kurtis. On va se tenir, qu’on se dit du regard. Mais ça va être dur.


© OMEGA
I am not no one, I'm a Helström.
Revenir en haut Aller en bas
Ven 17 Fév - 20:38


Leif Helström
puisses-tu courir sous la Lune

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▹ DC/TC : Gabriel / Amelia ▹ PSEUDO : L.R. ▹ EMPREINTES : 394 ▹ ARRIVÉE EN VILLE : 22/05/2016 ▹ AGE DU PERSO : 28 ▹ LOCALISATION : Dans ton ombre ▹ HUMEUR : Instable mais toujours horriblement insolente

CROCS PRÉFÉRÉS
✤ MES COMPETENCES:
✤ MON INVENTAIRE: Du chocolat, une photo de famille, un carnet de croquis, du matériel de dessin, ma haine du monde.



Fallait dire ce qui était : Solskinn Forsløve était un orchidoclaste de premier ordre. Déjà qu’il aimait pas la saint-valentin car ce jour donnait une excuse aux couples mielleux d’être encore plus mielleux  - et donc particulièrement chiants - Sa Majesté avait trouvé un moyen de rendre ce jour encore plus chiant. La seule chose qu’il aimait c’était les promos sur le chocolat quelques jours après. C’était aussi une excuse pour râler avec beaucoup de mauvaise foi avec ses cadets en faisant des farces aux couples trop guimauves. Malheureusement ils ne pourraient pas faire la même chose aujourd’hui. Le moindre écart pourrait être fatal, et avec Amanda enceinte, il serait prêt à passer sous le bureau de n’importe quel argent si ceci pouvait lui accorder la garantie qu’elle puisse faire naître et élever ses enfants en sécurité. Il rangea ses affaires dans un sac en toile, un de ceux renforcés à l’anse parce que ceci le détendrait sûrement de pouvoir mâchouiller un truc en chemin. Il était bien trop joueur dans le fond pour ne pas trouver n’importe quel objet amusant pour ses dents. Louveteau, il avait déjà détruits quelques chaussures à coup de dents au plus grand désarroi de sa mère, qui s’était résolue à les placer en hauteur. Il se demandait pourquoi Forlsøve, en si grand conservateur de la race lupine, ne laissait pas ses invités venir dénudés. Si Fenrir avait fait muter les loups nus, ce n’était pas pour qu’ils s’emmerdent avec des vêtements. Mais ni Amanda ni Viktor n’approuvaient son raisonnement. La seule raison qui le motivait à s’alourdir avec ce sac était qu’il aimait quand même les belles tenues, celles qui vont rendaient plus attrayants que sans. C’était d’ailleurs la seule raison pour laquelle il aimait les habits, sinon il les jugeait inutiles hors du fait que c’était pour cohabiter avec les humains.
Il muta dans sa forme, pris le sac dans sa gueule, puis parti à toute vitesse accompagnés des jeunes jumeaux. Il fut attention à ralentir son allure habituelle pour qu’ils ne se perdent pas de vue. Arrivés au palais, il reprit douloureusement sa forme humaine, la mutation dans ce sens étant toujours plus difficile pour lui. Il fouilla son sac, et commencer à enfiler ses vêtements. Il avait pris un costume noir, tout simple, avec une chemise bleue nuit et un noeud papillon crème. Le col de sa veste était bordé d’une matière doucement satinée afin de donner plus de panache à cette tenue simple. Il prit le temps de coiffer un peu sa tignasse, qui avait gardé le côté ébouriffé de sa fourrure suite à sa course dans la forêt. Katelina se moquerait sûrement de l’attention toute particulière qu’il avait à son apparence, mais il ne voulait pas renvoyer l’image de quelqu’un qui n’avait fait aucun effort. Une fois son costume mis, il s’aperçu que le sac était étrangement léger... Il manquait ses chaussures. Déjà qu’il tirait la tronche, son expression renfrognée se fit encore plus acariâtre. Il avait réussi à oublier ses chaussures. Bravo. Il s’applaudit de manière sarcastique mentalement. Au moins il avait pensé à prendre des chaussettes assorties. Et désormais, il devait réfléchir au moyen d’esquiver les moqueries.
Revenir en haut Aller en bas
Sam 18 Fév - 18:37


Amanda Helström
puisses-tu courir sous la Lune

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▹ DC/TC : Tobias / Ailin ▹ PSEUDO : Jujube ▹ EMPREINTES : 449 ▹ ARRIVÉE EN VILLE : 05/09/2016 ▹ AGE DU PERSO : 29

CROCS PRÉFÉRÉS
✤ MES COMPETENCES:
✤ MON INVENTAIRE:



Ma mutation s'est très bien déroulée, quoiqu'un peu plus lente qu'habituellement et plus fatigante aussi mais rien d'alarmant. Bientôt, il me faudra garder l'une ou l'autre de mes formes mais pour l'instant, même si ça me laisse assez perplexe, le foetus ne risque rien des métamorphoses. Je ramasse mon sac dans ma gueule dans lequel j'ai soigneusement plié ma tenue pour la cérémonie. J'ai opté pour une robe légère aux couleurs claires et mentholées, couvrant mes bras et tombant juste au dessous du genou en vagues. Simple et jolie et le plus important, résistante aux plis du voyage. J'ai également fourré dans mon sac une paire d'escarpins blancs avec une touche argentée et quelques bijoux.

Arrivée au palais, je suis l'alpha brun et nous nous changeons dans un vestiaire isolé. J'esquisse un sourire en voyant sa tenue et m'approche pour lui voler un baiser. Tu sais que nous allons à un mariage et pas à un enterrement cher Alpha brun ? Je le taquine en resserrant légèrement son noeud cravate puis j'enfile mes escarpins que j'ai choisi pas trop haut, au cas où il faudrait que je cours jusqu'aux toilettes, ce qui arrive plus souvent qu'on ne le pense. Je suis prête. Je glisse une main dans mes cheveux pour démêler quelques épis puis je suis Elias qui m'entraîne jusqu'à la salle de cérémonie, m'attirant contre lui et remettant un jeune loup argenté à sa place parce qu'il me détaillait de la tête aux pieds. Ca me fait rire et ça me détend un peu. J'aurais pu le faire moi-même mais que le brun s'en soit occupé me fait plaisir. Avant d'entrer dans la grande salle, j'aperçois Leif, un Leif pieds nus. J'étouffe un rire avant de m'installer à côté d'Elias, reconnaissant qu'il m'est laissé la place la plus proche de la sortie possible. Je n'avais aucune envie d'être là, enceinte ou pas, mais en voyant les loups bruns et roux s'installer près de nous et se mélanger les uns aux autres, je me sens instinctivement rassurée. Tout le monde a promis de se tenir à carreaux, il ne devrait pas y avoir de problèmes. Malgré tout, Elias, un peu stressé, se sent obligé de me le rappeler. Je ne me vexe pas, je sais que je suis difficile et qu'il angoisse un peu, lui aussi. Un sourire chaleureux étire mes lèvres. Motus et bouche cousue. Promis. Je vais vraiment faire de mon mieux et surtout éviter le roi à tout prix. Et quand on parle du loup...

Robe de Amanda ici
Revenir en haut Aller en bas
Mar 21 Fév - 8:49


Invité
puisses-tu courir sous la Lune







Sous la Lune

les loups s'aiment
Wolves
Ah ! S'il en est un dans les cieux qui ait jamais veillé sur toi, que devient-il en ce moment ? Il est assis devant un orgue ; ses ailes sont à demi ouvertes, ses mains étendues sur le clavier d'ivoire ; il commence un hymne éternel, l'hymne d'amour et d'immortel oubli.

 Si pour les autres meutes ce jour ressemblait plus à une corvée qu'à un bel éventement, l'effervescence était de mise chez les argents. Depuis plusieurs semaines Astrid le voyait et le sentait pour son plus grand déplaisir, surtout de la part de sa mère qui l'avait déjà traînée de force dans les magasins de marque pour trouver des robes. Le problème qui lui avait échappé ? Astrid ne maîtrisait pas spécialement sa mutation, enfin, pas au point de porter des trucs en gueule. Elle n'aimait pas ça. Elle haïssait devoir devenir louve. En plus la tentation était trop belle pour se mêler au mordus et autres débutants du lot, soit des hontes. La cousine du Roi dans les vêtements fournis par la maison, c'était presque si Solskinn ne lui avait pas directement tendu le bâton. Oh, bien sûr dans le meilleur des mondes elle ne serait pas venue, mais la marâtre pouvait se montrer très effrayante et persuasive quand elle le souhaitait. Puis elle l'avait un peu beaucoup ramené de force. Néanmoins, la sale gamine des Nygard rendait les coups, si bien qu'elle avait pris la douce et gentille initiative de teindre ses cheveux avec une couleur semi-permanente. Un beau vert criard et fluo. Bêtise un.

Pendant qu'elle termine d'enfiler la robe de service sous le regard sévère et irrité de sa mère, l'adolescente zieute les environs pour voir qui était venu. La soirée allait être longue, puisque d'un côté elle avait sa meute qui lui jetait presque tous des oiellades d'avertissements pour qu'elle se tienne à carreaux. Les mariés ne souhaitaient aucuns scandales durant leur précieux mariage et les punitions risquaient d'être... drastiques. Mais bon, depuis quand Astrid craignait-elle les conséquences de ses actes. Si son cousin devenait rouge de colère et de honte, ça faisait sa soirée. Et de l'autre il y avait les autres meutes, qui ne l'appréciait pas toute beaucoup à cause de la couleur de son poil. Pour ça elle ne pouvait pas leur en vouloir, surtout avec ce que certains avaient du subir. Donc l'avoir avec eux ne les enchanterais peut être pas trop. Génial, la soirée s'annonçait divine. Habillée, elle profita que sa génitrice discutait avec quelqu'un pour s'éclipser loin d'elle. La blonde-verte se faufila entre les invités, bousculant plus brusquement les argentés qui croisaient sa route avec un sourire espiègle pour finalement se retrouver assez loin du diable en personne. Voilà, maintenant ça allait être bien comique de la voir s'acharner à la retrouver.

Pour autant, elle voyait bien que l'espace était surtout comblé par les blonds, roux, bruns et autres loups qui n'avait pas spécialement l'air ravis d'être là. Faisant mine basse, la demoiselle s'isola dans un coin encore plus reculé et laissa son dos glisser le long du mur pour se retrouver assise sur le plancher. Elle réalisait comment elle se sentait seule en cet instant, elle n'aimant pas sa meute et les meutes ne l'aimant pas. Personne n'allait risquer de faire de vagues, trop à risquer. Peut être qu'Astrid allait s'en charger pour eux. Elle n'avait pas spécialement peur de son cousin, ni de sa mère. Si elle pouvait laisser sa trace durant cette cérémonie, par Fenrir, ce serait par-fait !

Absorbée par les plans naissants, ses iris sont soudainement interpellées par deux pieds. Nus. Enfin, des chaussettes. Fronçant les sourcils, elle leva les yeux vers un roux qui lui disait vaguement quelque chose, l’interrogeant du regard. Celui là il avait oublié deux trois détails. Au moins ne serait-elle pas le seul clown de la soirée avec sa robe tout sauf unique dans la salle. D'ailleurs, les gens s'agitèrent un peu plus, signe que sa majesté daignait enfin montrer son museau. S'écrasant dans son coin de mur, Astrid se fit toute petite pour échapper au champs de vision de son damné cousin.
Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
Mar 21 Fév - 17:55


Raphaël Tveit
puisses-tu courir sous la Lune

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▹ DC/TC : Kateleyä L. Avellaneda, Solskinn Forsløve ▹ PSEUDO : Njüt ▹ EMPREINTES : 566 ▹ ARRIVÉE EN VILLE : 14/09/2015 ▹ AGE DU PERSO : 29 ▹ LOCALISATION : Occupé avec la gestion de mon business ▹ HUMEUR : Indéfinissable

CROCS PRÉFÉRÉS
✤ MES COMPETENCES:
✤ MON INVENTAIRE:



Sous la Lune les loups s'aiment
Ft. Les Loups


Dire que tu te réjouis des festivités royales serait une Aberration, une énormité. De la même façon que les Roux, les Blonds ou les autres Bruns, tu n'as aucune envie d'assister à ce mariage stupide entre « Sirkka Darlig » et « Solskinn Forsløve ». Mais tu n'as pas le choix. Tu es Beta de meute, et en tant que tel, tu te dois de soutenir moralement Elias Hansen en cette occasion. Plus que quiconque, ton Alpha sera très certainement sous tension, principalement parce que sa chère et tendre est enceinte et donc particulièrement susceptible... Reste donc à savoir si sa Majesté en profitera pour la discréditer, ou s'il ne prendra définitivement pas le risque de foutre en l'air sa cérémonie. Mystère et boule de gomme. Un long soupir s'échappe de tes lèvres alors que tu déposes ta cravate dans ton sac d'affaires. Comme tout le monde, tu vas devoir muter pour accéder au Palais. Le sac d'affaires était donc de circonstance. Enfin prêt, tu te hâtes de rejoindre les souterrains de la ville afin d'y muter – après t'être déshabillé –, puis de bondir comme un dératé afin de rejoindre les lieux.

Dans un vestiaire, tu entreprends de t'habiller soigneusement. Tu coiffes rapidement ta tignasse et, quand tu te sens enfin prêt à affronter ces maudits Argents, tu rejoins le reste des convives. Ton aura est fermé. À quadruple tour. Parce que tu ne tiens certainement pas à ce qu'on lise ta haine, ton désir de vengeance, tout ce ressentiment que tu éprouves à l'égard de ceux qui ont causé sa mort. Il n'en est pas question. Ça serait leur accorder bien trop d'honneur et d'importance à tes yeux. Comme d'autres, tu remarques les vêtements destinés à ceux qui contrôlent mal leur loup. Aux faibles, aux yeux des Argents. Plaisanterie ? Ou bien méchanceté gratuite ? Tu n'en sais rien, mais si c'est une blague, tu la trouves de très, très mauvais goût. À l'image de son Roi, en somme.

Discrètement, tu te faufiles au milieu des loups.

Discrètement, tu rejoins Elias et tu te positionnes derrière lui. Tu le salues, un sourire aux lèvres. Chaleureusement. Tu salues également sa compagne (même si ton salut se veut beaucoup plus sec et bref) – il faut dire que c'est plus par politesse que par réelle envie que tu le fais étant donné votre toute dernière confrontation. Puis, enfin, tu te fais silencieux, droit comme I. Tu ne comptes pas applaudir lorsque l'union sera scellée. Tu ne comptes pas sourire avec émotion. Non. Tu fais acte de présence, et ça s'arrête là.



[HRP : Tenue de Raphaël ICI Very Happy ]



esprit sauvage


Resistance
© FRIMELDA
Revenir en haut Aller en bas
Mer 1 Mar - 18:49


Solskinn Forsløve
puisses-tu courir sous la Lune

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▹ DC/TC : Kateleyä L. Avellaneda (la DarkEmo chiante), Raphaël Tveit (le Beta incompris tout aussi chiant) ▹ PSEUDO : Njüt le retour ! ▹ EMPREINTES : 258 ▹ ARRIVÉE EN VILLE : 28/02/2016

CROCS PRÉFÉRÉS
✤ MES COMPETENCES:
✤ MON INVENTAIRE:



Sous la Lune les loups s'aiment
Ft. Les Loups


Sa mère lui serre affectueusement le bras. Un sourire radieux étire ses lèvres de Grande Dame. Elle doit bien approcher de sa quatre-vingtième année mais n'en a cure : c'est le mariage de son fils, elle ne pouvait qu'être présente pour ce grand jour. Après tout, elle n'aura certainement pas la chance de voir naître ses petits-enfants, peu importe ce que peut lui répéter son fiston à longueur de journée. Elle est âgée, très âgée. Nul doute qu'elle passera bientôt l'arme à gauche mais, après tout, l'heure n'est pas à la dépression. Sourire rayonnant accroché aux lèvres, le petit bout de femme parcourt le tapis qui mène à l'autel, on ne peut plus fière de constater que le choix de son fils s'est finalement porté sur la fille d'Augures. Certes, Hannah aurait fait un très bon parti également, mais rien ne vaudra jamais le sang religieux. Bientôt, son regard croise celui de sa belle-sœur, seule. Elle cherche des yeux sa nièce, en vain. Il faut croire que l'enfant capricieuse brillera une fois de plus pour son impolitesse. Elle élude néanmoins la futile contrariété d'un simple sourire, qu'elle adresse à la promise, puis à son fils. Et enfin à l'Augure chargé d'officier. Le couple se tient là, sous l'éclat d'une lune luisant à travers une large fenêtre. L'Augure entonne la cérémonie d'une voix ronde et pleine, il l'entonne de cette voix qui vous emporte et vous entraîne, au gré des coutumes, au gré de l'Histoire. Il rappelle à tous ce qu'il en coûte que de se marier sous la lune, il rappelle à tous le caractère sacré du mariage, il rappelle à tous que c'est un premier pas vers l'agrandissement d'une meute, d'un Royaume. Forsløve, plus digne que jamais dans son costume, l'écoute avec avidité, avec curiosité. Bien sûr qu'il a déjà assisté à ce type de cérémonie, mais jamais en tant qu'acteur. Rien ne vaut l'oreille d'un acteur, encore moins celle d'un simple spectateur. Acteur de son avenir, il en a conscience, mais il a pris sa décision. Sirkka sera sa Reine. Sirkka, la Belle, la Magnifique, celle qu'il meurt d'envie d'embrasser alors qu'elle vient de tremper ses lèvres dans le bol sacré, celui que son frère a rempli d'herbes, de sang et d'ossements, comme l'exige la tradition. Un bol qu'on lui tend, et dans lequel il trempe à son tour les lèvres avant d'embrasser, enfin, la mariée...





Informations supplémentaires :


J'ignore si vous êtes comme moi et aimez visualiser pour écrire, dans le doute, voici à quoi ressemble et ce que porte la maman du Roi : ICI



esprit sauvage


Revenir en haut Aller en bas
Ven 3 Mar - 15:01


Elias Hansen
puisses-tu courir sous la Lune

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▹ DC/TC : Nicholas & Thyri & Stein ▹ PSEUDO : Ludies ▹ EMPREINTES : 166 ▹ ARRIVÉE EN VILLE : 30/07/2016

CROCS PRÉFÉRÉS
✤ MES COMPETENCES:
✤ MON INVENTAIRE:



Elle était belle, si belle et elle lui appartenait. Il eut un vague sourire lorsqu’elle lui dit qu’ils n’allaient pas à un enterrement ! Dommage, fort dommage si un fou pouvait cet abruti de Forslove aujourd’hui, ça serait un jour magnifique. J’aurais préféré qu’on en profite tous les deux plutôt que d’être ici. lui souffla-t-il si doucement qu’elle pouvait être la seule à l’entendre. Ils ne pourraient probablement même pas profiter de leur nuit tranquille, deux Alphas de meute qui manquaient ça serait bien trop visible. Il soupira brièvement, avant de se mettre à sourie, légèrement juste assez pour faire croire qu’il était d’une humeur pas trop mauvaise.

En entrant dans la salle, il haussa un sourcil en voyant la tenue de Leif… pieds nus. Cela n’aurait probablement pas dû l’étonner, et pourtant il avait du mal à croire, qui oubliait ces chaussures pendant ce genre de cérémonie. Dommage qu’il n’ait pas oublié son costume, ça aurait presque pu être drôle de le voir affubler dans une ces horreurs. répliqua-t-il. C’était honteux de rabaisser ceux qui avaient le moins de contrôle comme ça, mais il ne pouvait décemment pas le dire aujourd’hui, pas maintenant. Tu crois qu’il l’a fait exprès ou alors il est réellement tête en l’air. Rapidement, beaucoup d’autres Loups étaient arrivés, s’étaient installés, Elias surveillait comment tout cela se passait, tentait de sonder les auras de ses Loups. Raphaël était là, juste à côté de lui –derrière lui- et il pourrait également intervenir en cas de problème.  Il sourit à son Bêta avant de lui souffler Tu fais autant une tête d’enterrement que moi, j’espère au moins qu’ils auront un bon buffet ! qu’ils puissent oublier cette horreur de mariage. Il n’était pas franchement rassuré malgré le fait qu’Amanda lui dise qu’elle se tiendrait à carreaux, motus et bouche cousue. Il savait qu’elle pouvait s’emporter facilement et priait pour que rien ne la contrarie…. Rapidement la cérémonie commença et surtout l’odeur du sang arriva pour le rituel. Il regarda sa louve rousse, un peu inquiet Ca va aller ? Tu n’as pas encore de nausée ? Bon la vérité était que si elle pouvait tout dégueuler sur le roi ou la mariée, cela lui ferait extrêmement plaisir mais c’était quelque chose qui ne devait se produire sous aucun prétexte aussi jouissif cela pouvait-il être. Peut-être que quelqu’un d’autre allait mettre un peu d’animation ceci dit.


 
Revenir en haut Aller en bas
Sam 4 Mar - 21:19


Amanda Helström
puisses-tu courir sous la Lune

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▹ DC/TC : Tobias / Ailin ▹ PSEUDO : Jujube ▹ EMPREINTES : 449 ▹ ARRIVÉE EN VILLE : 05/09/2016 ▹ AGE DU PERSO : 29

CROCS PRÉFÉRÉS
✤ MES COMPETENCES:
✤ MON INVENTAIRE:



J'ai un sourire délicieux en remarquant la manière dont il me regarde. De quoi me mettre presque de bonne humeur pour le reste de la nuit. Je frissonne en l'entendant murmurer qu'il aurait profité passer sa soirée avec moi. J'esquisse un sourire amusé en l'embrassant sur la joue. Moi aussi. D'autant plus que demain, je quitterai mon enveloppe humaine pour conserver ma forme animale durant deux mois, au minimum. Rien que d'y penser, j'ai envie de l'attraper par la main et de le tirer loin de ce mariage. Mais les obligations nous l'interdisent. Dommage. Enfin, il n'est quand même pas question que je passe la cérémonie entière ici, dès qu'Elias aura dévalisé le buffet et que nous aurons fait acte de présence, je compte bien capturer l'alpha brun pour le reste de la nuit. Moi aussi j'ai le droit d'être gourmande.

J'étouffe un rire en saluant Leif de la main avant de pousser le brun à avancer. S'il t'entends dire ça, tu peux dire adieu à ton portefeuille. Ou alors te préparer à nettoyer ton costume après une nouvelle attaque. Et cette fois-ci à la pièce montée. Pas sûr que le roi apprécie que tu termines dans son gâteau de mariage. J'esquisse un sourire amusé. Il est réellement tête en l'air. Je m'installe près d'Elias et ignore la présence du bêta brun dans mon dos, me concentrant plutôt sur mes loups dont la nervosité est palpable malgré la fermeture des auras, certains se contrôlant moins bien que d'autres. Je les dévisage et je fais preuve du plus grand calme, les incitant ainsi à faire de même. Je me concentre sur la cérémonie quand l'Augure se met à parler. Ca va, ça va. En fait ça ne va pas tant que ça, je pâlis à vue d'oeil. Mais sortir en pleine union sacrée serait sûrement une insulte alors je fais l'effort de respirer par la bouche. Je me demande ce qui me donne le plus envie de vomir entre la mixture de la coupe et le roi qui embrasse Sirkka. Y réfléchir me permet d'ailleurs de me changer un peu les idées et de détourner mon attention de la nausée qui commence à me nouer l'estomac. Franchement je ne serai pas contre vomir sur le costume immaculé du roi ou sur les escarpins à jenesaiscombien de couronnes de son épouse. Ou à défaut, sur la jolie cravate claire de Raphael. Mais j'ai peur que ce soit mal venu comme cadeau de mariage.
Revenir en haut Aller en bas
Dim 5 Mar - 16:49


Leif Helström
puisses-tu courir sous la Lune

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▹ DC/TC : Gabriel / Amelia ▹ PSEUDO : L.R. ▹ EMPREINTES : 394 ▹ ARRIVÉE EN VILLE : 22/05/2016 ▹ AGE DU PERSO : 28 ▹ LOCALISATION : Dans ton ombre ▹ HUMEUR : Instable mais toujours horriblement insolente

CROCS PRÉFÉRÉS
✤ MES COMPETENCES:
✤ MON INVENTAIRE: Du chocolat, une photo de famille, un carnet de croquis, du matériel de dessin, ma haine du monde.



Non, il n’était pas tête en l’air. Enfin, juste cette fois. Il songeait à un acte manqué, ces chaussures valaient une blinde et il ne voulait inconsciemment pas les gâcher pour Forsløve. Tant pis, on était pas si mal pieds nus. Il sentit premièrement le regard d’une jeune fille qui portait la robe imposées à ceux qui n’avaient pas de tenue. Elle portait l’odeur d’une argent, la petite blague de Forsløve se retenait contre sa propre meute et rien que ça suffisait à le faire sourire. Il n’y avait plus de né-humains chez les argents, donc elle était obligatoirement de bonne naissance. Une provocation ? Peut-être. Il avait plutôt envie de mettre ça sur le compte de son jeune âge. Lui-même avait mis du temps à maitriser son humain, il pouvait parfaitement croire qu’une adolescente puisse encore avoir du mal à maitriser son loup. Personne chez les argents n’oserait faire cette petite plaisanterie à Forsløve, non ? Il pensait les argents soit aveuglés par lui, soit terrifiés par son Ordre. Tandis qu’elle le dévisageait, il ne put s’empêcher de répondre :

- C’est des chaussures invisibles. C’est la dernière mode.

Dans un sourire moqueur, il s’éloigna pour aller rejoindre sa famille. Dans son sac il restait des crayons de couleur et un carnet de dessin. Il trouvait les mariage ennuyeux à mourir, même celui de sa propre soeur avaient été chiant, surtout qu’il avait passé toute la soirée à trucider mentalement Heinrick Holms. Il avait juste mis un peu de temps à le faire, mais au final il avait réussi, songea-t-il dans une pensée cynique. Son regard se porta sur son ainée et Elias. Elle était radieuse, cela crevait les yeux qu’elle l’aimait, et aux yeux de Leif, bien plus qu’elle avait aimé son ex-mari. Il n’avait toujours pas accepté la présence de l’Alpha brun dans sa famille, mais il pensait qu’il avait gagné beaucoup au change. Au moins, Elias méritait beaucoup de respect. Ce qu’il n’aurait jamais accordé à Heinrick.
Il se détourna de son ainée pour aller trainer Katelina et Kurtis par le bras vers elle, sous prétexte que c’était important de conserver l’unité familiale en temps de crise, comme un ennui mortel à un mariage royal.

- Tu fais autant une tête d’enterrement que moi, j’espère au moins qu’ils auront un bon buffet !
- Ils ont intérêt, l’amusement et la joie sont morts au moins trois fois ce soir et ça fait même pas vingt minutes que je suis ici, intervint-il juste après l’Alpha brun après avoir fait attention qu’aucun argent le remarque. Il pris tendrement sa soeur dans ses bras, puis lui adressa ton sourire moqueur.

[color=cadetblue- J’espère que tu as pas rangé tes sacs à vomi là où j’ai mis mes chaussures...
[/color]
Il ignora Raphaël volontairement puis s’assis en tailleur pour subir la cérémonie en silence. La seule pensée heureuse qui lui vint à l’esprit est que Nicholas avait dut sûrement accrocher le tableau qu’il lui avait fait à Noël. Ce que Raphaël n’aurait sûrement pas eu la force de refuser. Donc le Bêta Brun était forcément obligé de passer devant cette pièce médiocre, et Leif espérait qu’elle défigurait la déco de son appartement calculé au poil de fesse près. De plus, cela devait sûrement le faire penser à lui, et par conséquent le faire chier. Il sortit les crayons de couleur et croqua la salle, les mariés (il mit des moustaches ridicules au couple royal, puis les effaça de peur d’être vu), les détails qui lui plaisaient. Ce jusqu’à que l’odeur du sang vienne lui titiller les narines. À force de chasses, il avait su s’habituer à cette odeur forte et métallique. En revanche, il craignait pour son ainée. Il aurait voulu s’occuper d’elle, mais cette place était déjà prise. Cette pensée lui pinça le coeur. À la place, il recula d’un bon mètre sur le côté, avec sa chance ça risquerait de lui tomber dessus.

@Astrid Nygård @Elias Hansen @Amanda Helström @Raphaël Tveit @Katelina Helström
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 9 Mar - 1:22


Invité
puisses-tu courir sous la Lune






Sous la Lune les loups s'aiment
Ft. Les Loups

Cette idée ne te plaisait pas vraiment. Mais que pouvais-tu y faire ? Honnêtement ? Rien, tu ne pouvais rien faire, ni dire quoique ce soit contre cet union. Cependant, tu ne pouvais pas manquer l'événement, pour rien au monde tu ne le manquerais parce que tu avais envie de sentir ce qui allait se passer dans ce lieu si particulier, un lieu où il t'était impossible de te rendre dans ta forme humaine. Alors, tu avais décidé de prendre une tenue bien habillée mais légère pour la porter dans un petit sac que tu prendrais dans ta gueule. Ce n'est pas commun de voir un loup se promener avec un grand sac à main dans la gueule, tu aurais aimé voir ça de tes propres yeux, mais tu ne le pouvais pas. C'était ainsi, tu allais faire avec bien entendu. Tu sentais, tu humais l'air pour te rendre à destination, non sans quelques difficultés. Il faut dire que tu n'es jamais venue ici, du moins si c'est le cas, tu ne t'en souviens pas du tout. Pour quelles raisons serais-tu venues ici à vrai dire ? Tu n'en vois aucune. En tout cas, lorsque tu arrives, il y a déjà du monde, beaucoup de monde. C'est un événement tout simple grandiose à ne pas rater et ce n'est pas une chose que tu fais évidemment. Tu ne veux pas rater cela même si au final, tu ne feras sans doute pas grand chose tu en as bien conscience. Tu n'aimes pas tellement ce genre de choses là, trop de monde et puis, tu ne vois rien, alors que c'est le sens qui serait mis le plus à contribution. Alors tu es un peu déçue au fond de toi, c'est quelques choses qui te pèse un peu, tu en as à moitié conscience, mais c'est comme ça, tu ne peux rien y faire, n'est ce pas ? Non, depuis que tu es louve, tu es ainsi, aveugle, alors que normalement, tu aurais du être morte à cause de ce fichu cancer qui était revenu en force. Cela fait longtemps, mais tu en gardes un souvenir pour le moins un peu amer. Qu'est ce qu'il en serait si jamais tu n'avais pas été mordu par ce blond que tu n'as jamais connu ? Tu serais sans doute entre quatre planches, dans une tombe à côté de ta mère. Mais ce ne serait plus jamais ta place désormais, non, tu en aurais une autre, ailleurs, avec ceux qui formait ta famille à présent, les loups. C'est d'ailleurs à proximité des blonds que tu te positionnais. Tu n'avais pas l'intention de rester très longtemps quoiqu'il arrive, mais au moins ta présence ferait bonne impression. Edwina était déjà là, Skuli aussi, ainsi qu'Olena en ce qui concernait la meute blonde. Tu sentais également de nombreux roux. Mais pour le moment, loin de toi l'idée de faire quelques choses qui mettrait l'opprobre sur ta meute et ta personne. Ton regard était plus ou moins dans le vide, tu fixais un point qui n'existait pas, un point que tu ne pouvais pas même voir.



esprit sauvage
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 9 Mar - 19:46


Vyranui Wahlberg
puisses-tu courir sous la Lune

avatar
En ligne

Voir le profil de l'utilisateur

▹ DC/TC : Edwina S. Svanhildesen, Ester L. Braaten. ▹ PSEUDO : ODAYA OCHAVEN, fondatrice pour vous servir ! ▹ EMPREINTES : 343 ▹ ARRIVÉE EN VILLE : 21/09/2016 ▹ LOCALISATION : Quelque part dans les ombres de Bergen. ▹ HUMEUR : Mauvaise, sombre.

CROCS PRÉFÉRÉS
✤ MES COMPETENCES:
✤ MON INVENTAIRE:



Mariage. Mariage de Solskinn. De manière très mature et raffinée, la guérisseuse avait marmonné dans sa barbe en déchirant le carton d'invitation. D'invitation. On s'entend, évidemment. Elle avait fait part à son marqué de la carte reçue et ils avaient décidé d'y aller ensemble.
Ce qu'ils firent. La brune s'était donc transformée en louve et, accompagnée de son ombre, de son futur époux - un jour peut être, elle s'était faufilée dans les bois norvégiens, à la quête d'un mariage somptueux. Les argentés les avaient laissé passé, méfiants, distants. Les alliés d'autrefois se détournaient d'eux. Drôle de voir que la déloyauté devenaient un trait commun à d'autres meutes. Elle en ricanerait, si les louves le pouvait. Dans ses crocs, une robe légère d'un noir de jais avait été conservé. Elle était ornée de motifs mythologiques, divinatoires, échancrée dans le dos (jusqu'à la naissance de ses rondeurs féminines) et suffisamment décolletée, la jeune femme n'avait pas pris la peine de se munir de chaussures. Pieds nus, elle assumait parfaitement. Une fois habillée, elle releva en un geste rapide ses cheveux dans un large chignon travaillé, qu'elle fit tenir d'une suite de gestes experts, à l'aide de pince, de petites barettes et de perles. Elle laissa son visage dépourvu de maquillage, glissant à ses doigts et à ses oreilles des bijoux. Traversant d'un pas souple et félin la foule, de celui d'une panthère qui se faufile parmi les ombres, elle écartait d'une poussée d'aura respectueuse tout loup se trouvant à ses côtés. Elle croisa la guérisseuse aveugle, la blonde @Freya Obversson, mais n'en avait cure. Vyranui faisant même un léger détour, elle ne voulait pas que son aura frôle cette impureté maladive.
A côté des loups de sa meute, elle s'installa au fond de la salle, restant sagement en retrait. Elle souligna mentalement les détails de la cérémonie, le respect de la tradition, la vision sur la lune et les chants chamaniques qu'elle chanta en rythme. Au moins Fenrir bénirait cette union. Evidemment, elle souhaitait à Solskinn beaucoup de bonheur, mais elle espérait toujours autant lui déchiqueter la gorge. Son envie de vengeance enfouie loin en elle, un sourire poli sur le coin des lèvres, elle était et serait la parfaite hôte. Ce n'était pas aujourd'hui qu'elle se ferait remarquer.

Laissant les amants s'embrasser, elle jappa, comme certains loups à ce dernier. Félicitations aux mariés, longue vie et descendance nombreuse, elle ne s'embarrassa pas des coutumes humaines. Elle était bien trop louve pour ça. Une question la taraudait pourtant toujours. Pourquoi toutes les meutes étaient-elles présentes ? Etait-ce réellement nécessaire d'empuer de la sorte la pièce ? Elle se le demandait sérieusement.


But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer — .
And maybe, i'will save your heart.
Revenir en haut Aller en bas
Dim 12 Mar - 11:07


Ester L. Braaten
puisses-tu courir sous la Lune

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▹ DC/TC : Edwina S. Svanhildesen et Vyranui Wahlberg ▹ PSEUDO : ODAYA OCHAVEN. ▹ EMPREINTES : 573 ▹ ARRIVÉE EN VILLE : 30/12/2015 ▹ AGE DU PERSO : 32 ▹ LOCALISATION : Bergen, quelque part dans la ville, à profiter de ses amants ou de la vulnérabilité de son esclave. En train de manipuler quelqu'un, de peaufiner un plan machiavélique ▹ HUMEUR : Changeante, massacrante.

CROCS PRÉFÉRÉS
✤ MES COMPETENCES:
✤ MON INVENTAIRE: Une lame aiguisée comme ses dents, une montre en argent pour être toujours ponctuelle et faire circuler les légendes, un rouge à lèvres carmin, une bague d'une valeur inestimable et un flacon de parfum. Elle a toujours un petit téléphone jetable ainsi qu'un petit carnet usé dans lequel elle note toutes les personnes quelle croise dans sa vie ainsi que les infos primordiales à leur sujet



Le mariage était arrivé. Enfin. La traqueuse était ravie de voir cet instant se concrétiser. Deux loups imposants et argentés jusqu'au bout des griffes qui s'unissaient pour la fin des temps. C'était réellement beau. Elle appréciait la cérémonie et la signification d'une telle union. Bientôt la meute verrait des enfants naître. C'était génial. Grandiose. Elle déplorait juste l'absence de réel sacrifice. Comme la présence des autres meutes était sollicitée, elle devrait ramener un simple gibier. Bien sûr, elle avait tenu à ramener au Roi plus qu'une simple bête attrapée en forêt et l'on entendait parfois ses rugissements dans la foule. Caché au fond d'une cage, dans un endroit loin de la foule, mais à portée d'oreilles lupines, il indiquait une bête massive et de taille à affronter un loup-garou. Pour prouver la force de leur union, Ester avait pour idée de la lâcher au cours de la cérémonie pour que les deux époux puissent la tuer ensemble, aux côtés de l'augure, donnant ainsi à Fenrir un sacrifice d'une signification grandissante.
Elle avait quitté très tôt son appartement, y laissant Ailin. Malheureusement, le Palais n'était pas abordable par les humains et sa présence n'était pas désirée au mariage. Chose qu'elle comprenait, bien qu'elle n'appréciait pas de la laisser seule dans son appartement. elle lui laissa des consignes : se faire discrète, profiter de l'occasion pour se renseigner sur les autres meutes, voir si elle pouvait sur les chasseurs et les solitaires et surtout, rester en vie. Elle n'avait pas envie de quitter en catastrophe la cérémonie parce qu'il se passait quelque chose. Certes, elle serait ravie de s'en pendre au premier qui lèverait la main sur sa protégée, mais elle refusait que cela arrive. Cette fois-ci, elle voulait profiter de la cérémonie. Elle embrassa la jeune femme et quitta son appartement en voiture. Elle gara cette dernière pas loin de la forêt, avant de muter, de prendre ses affaires dans la gueule et de rentrer dans le Palais.
La traqueuse passa la journée à préparer la cérémonie, allant chasser avec les loups le buffet, les sacrifices et les décorations. Elle passa la journée à découper des têtes, des cornes, pour concocter des colliers, des parures et pour mettre des fourrures sur chaque siège destiné aux invités. Tout fut mis en place et prouva la noblesse de la meute argentée. Les teintes blanches et argentées avaient été mises à l'honneur, à l'exception du siège de la future Reine, dans un rouge sanguin explosif. Ester s'était mise en quatre pour satisfaire aux besoins des lambdas chargés de la décoration, ne permettant pas le moindre écart. Elle avait également fait son tour de garde, vérifiant les pièges et les entrées du palais pour que rien ne vienne déranger la cérémonie. Quand tout fut fait, elle partie enfiler une robe d'un blanc crème, échancrée dans tout son dos, jusqu'à la naissance de ses courbures, laissant apparaître sur le côté la courbe délicate de sa poitrine. Perchée sur des talons de vingt centimètres, ses cheveux remontés en arrière dans un énorme chignon décorés de branches de cerfs trempées dans l'argent, elle était resplendissante. Ses yeux avaient été cerclés d'un noir profond, jusqu'a couvrir ses paupières en entier et le dessous de son oeil, comme une peinture guerrière. Ce soir, elle serait invitée, mais elle s'assurerait aussi du bon déroulement de la cérémonie, aux côtés des gammas de la meute. Quelque part dans un coin de la pièce, elle avait vu sur une partie des convives et sur les deux fiancés. Elle sourit à l'arrivée du roi et de la mère de ce dernier, ravie de voir que la meute en entier s'était déplacée. Elle fit une grimace quand les autres meutes arrivèrent, espérant qu'aucun d'entre eux n'auraient l'indélicatesse de la faire sortir de ses gonds.



I told you to run, i'll burn your heart
YOU'R COMING TO SEE FENRIR
Revenir en haut Aller en bas
Dim 12 Mar - 17:38


Raphaël Tveit
puisses-tu courir sous la Lune

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▹ DC/TC : Kateleyä L. Avellaneda, Solskinn Forsløve ▹ PSEUDO : Njüt ▹ EMPREINTES : 566 ▹ ARRIVÉE EN VILLE : 14/09/2015 ▹ AGE DU PERSO : 29 ▹ LOCALISATION : Occupé avec la gestion de mon business ▹ HUMEUR : Indéfinissable

CROCS PRÉFÉRÉS
✤ MES COMPETENCES:
✤ MON INVENTAIRE:



Sous la Lune les loups s'aiment
Ft. Les Loups


- Tu fais autant une tête d'enterrement que moi, j'espère au moins qu'ils auront un bon buffet !

Tu laisses échapper un soupir. C'est clair que tu n'es pas aux anges d'assister à « ça » quand on t'a arraché celle avec qui tu espérais faire de même. Le souvenir de Ludovyka, plus intense que jamais, fait vibrer chaque fibre de ton être alors que tes yeux contemplent avec attention chaque « moment » de la cérémonie. Contrairement à l'Alpha des roux, la vision du sang mêlé aux ossements ne te choque pas. Pas le moins du monde. Pas parce que tu ne juges pas ça dégoûtant, encore moins dégradant, mais parce que tu sais que ça n'est là que respect – pointilleux – des traditions. D'ailleurs, les rugissements qui retentissent non loin des lieux te font dire que sacrifice il y aura ; qui plus est, à en croire la rigueur avec laquelle les Argents ont choisi de faire corps avec la tradition, tu ne serais absolument pas étonné que le Roi et sa Reine se roulent dans le sang du dit sacrifice pour faire honneur à Fenrir dans toute sa splendeur. Tu te gardes bien d'avertir Elias ou Helström de la chose, trop heureux de voir la demoiselle dans tous ses états à cause de sa grossesse. Qu'elle vomisse ses tripes, qu'elle les vide aux pieds d'Elias, et tu seras l'un des premiers à rire à n'en plus pouvoir.

Rancunier ? Toi ?

- J'ai beau ne pas avoir beaucoup d'estime pour eux, je pense qu'ils savent recevoir... Ne serait-ce que pour nous rappeler à quel point ils sont supérieurs à nous, finis-tu par murmurer aussi bas que ton Alpha, peu après l'intervention d'un autre roux indésirable (la politesse ne va franchement pas les égorger dans cette famille... D'où lui a-t-on demandé son avis au gringalet insolent ?).

Sérieusement, les Helström ne pouvaient-ils pas rester entre eux, pour changer ? Ou, à défaut, n'auraient-ils pas pu choisir de se coller aux blonds plutôt qu'aux bruns ? Depuis quand les bruns les intéressaient-ils au point de vouloir procréer avec eux, hein ?! Ces bons à rien n'étaient vraiment rien de plus que de sales opportunistes ! Du temps de Lisbeth, pas un seul ne se serait retourné sur votre passage. Mais, maintenant qu'un Alpha digne de ce nom avait été choisi, paf, miracle, ces sangsues affamées venaient se cramponner à vous comme des moules à leur rocher de fortune... Pauvre Elias. Victime fortuite de l'aveuglement propre aux amoureux éperdus ! Nul doute que tu l'aurais déjà mis en garde contre cette vipère rousse si tu n'avais pas été certain – à trois-cent pour cent – que le jeune homme l'aurait très mal pris !



esprit sauvage


Resistance
© FRIMELDA
Revenir en haut Aller en bas
Mar 14 Mar - 20:40


Elias Hansen
puisses-tu courir sous la Lune

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▹ DC/TC : Nicholas & Thyri & Stein ▹ PSEUDO : Ludies ▹ EMPREINTES : 166 ▹ ARRIVÉE EN VILLE : 30/07/2016

CROCS PRÉFÉRÉS
✤ MES COMPETENCES:
✤ MON INVENTAIRE:



Il secoua un peu la tête plus amusé qu’autre chose. De toute façon même sans rien dire, si Leif le décide, je pourrai dire au revoir à mon portefeuille ! Alors bon ! Je n’ai pas non plus envie de finir dans son gâteau, qui sait ce qu’il a mis dedans ? Imagine, qu’il y a mis une sorte de fève en os de maudit ? Erk ! Il disait ça pour « plaisanter », il se doutait bien que Solchou n’aurait jamais fait ça, non leur adorable Roi voulait que tout le monde se souvienne de ce jour, du plaisir qu’ils avaient pris à manger… Leif veut pas voler le gâteau, plutôt que mon portefeuille ? Il tentait de plaisanter mais il avait peur qu’elle finisse réellement par  tout vomir et pas forcément sur la bonne personne ! Il avait préféré ne rien répondre à Leif et se concentrer sur la cérémonie (un peu) mais surtout sur son Bêta et Amanda. L’autre brun semblait agacé, il pouvait le sentir tant sa tension était perceptible.  Il se demanda si c’était la présence de la rouquine ou le mariage qui le rendait comme ça ! Il soupira avant de finalement répondre à Raphaël. Ouais il savent recevoir, mais ça aurait été encore mieux si on avait pas été « obligé » de venir pour qu’on voit ô combien monsieur sait recevoir. Il secoua doucement la tête avant de soupirer doucement. Il jeta ensuite un regard au petit roux assis en tailleur est visiblement en train de dessiner… en plein mariage. Normal. Il gloussa un peu en voyant les moustaches qu’il avait fait aux mariés et fut presque déçu de les voir les effacer ! Roh non, ça leur allait si bien ! Tu dessines vraiment bien Leif, mais personnellement je pense que ces moustaches à vocation caricaturales ou juste comiques leurs allaient très bien ! Tu pourrais leur proposer ça en cadeau de mariage ! Et oui il était sérieux, avant de s’attirer les foudres des uns et des autres il continua sur sa lancée C’est un beau jour, il a certainement son sens de l’humour beaucoup lus développé que d’habitude, et du moment que ce n’est pas ridicule…



 
Revenir en haut Aller en bas
Sam 18 Mar - 13:10


Invité
puisses-tu courir sous la Lune






La colère prenait une forme toujours plus tangible
Quand Soren avait reçu son « carton d’invitation », énième insulte à la liberté, la colère s’était faite froide et insidieuse. C’était une vipère lovée dans ses entrailles, suintant de désirs fourbes, hérissant les sens.
Mais, Ed’ avait été catégorique.

Soren avait courbé l’échine et la vipère se fit plus discrète. Toujours là, nichée dans un coin de l’esprit de la louve, elle dissimulait le corps de sa sœur, la vision d’horreur, l’insatiable besoin de vengeance.

Qu’elle aurait préféré rester auprès de Stein pour garder le manoir ! Qu’elle aurait aimé tourner le dos à ses responsabilités et ne jamais mettre les pieds au château… Pourtant, ces envies-là impliquaient d’abandonner son Alpha à cette mascarade, à ses souvenirs. À la laisser affronter seule ce simulacre de cohésion.

Comme les autres, Soren s’était transformée. Comme les autres, elle avait suivi Edwina. Comme les autres, elle dissimulait son ressentiment sous une couche affable. L’enthousiasme ne serait pas de la partie, ce soir. Sous sa forme lupine, elle devait faire appel à toute sa concentration pour ne pas se laisser aller. Les odeurs de la forêt affolait sa truffe, le souvenir du sang versé faisait frémir ses membres.

Protéger

Son serment envers elle-même concernant la sécurité de la meute était la seule chose qui cadrait sa raison, endiguait son comportement. Seule une volonté infaillible permettrait que la soirée se passe sans encombre… Elle devait s’accrocher à cette pensée, se repaître de la présence de son Alpha, se concentrer sur toute sa meute, sa famille, son frère – curieusement à l’aise – pour museler son besoin de justice.

Une fois sur place, elle reprit forme humaine parmi les blonds, sans pudeur. Elle n’osait pas les quitter des yeux. Dans le sac qu’elle avait pris avec elle se trouvait une robe simple, ample, élégante, d’un bleu assorti à celle d’Edwina. Une robe pratique qui s’enlevait indécemment facilement. Même dans ces conditions, elle était prête à toute éventualité. Qui savait ce que mijotait encore la royauté, et surtout, les Argents ?

Ces derniers étaient partout, assuraient la sécurité, imposaient leur présence. Et le roi, et sa mère, cette satisfaction, cette condescendance ! Une boule amère se forma dans la gorge de Soren. En bonne bêta de la meute, elle dissimula son malaise derrière un sourire faux, tout en distribuant des vêtements à ceux qui n’avaient pu emporter les leurs. Les robes étaient sublimes, les costumes un tantinet moqueurs. Et le tissu, les lieux, empreints d’une odeur et d’une aura qui glaçait Soren jusqu’aux os.
Revenir en haut Aller en bas
Mer 29 Mar - 19:10


Edwina S. Svanhildesen
puisses-tu courir sous la Lune

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▹ DC/TC : Ester L. Braaten et Vyranui Wahlberg ▹ PSEUDO : ODAYA OCHAVEN. ▹ EMPREINTES : 2920 ▹ ARRIVÉE EN VILLE : 20/09/2014 ▹ AGE DU PERSO : 27 ▹ LOCALISATION : Perdue dans la neige norvégienne, quelque part dans la nature ou alors entre les feuilles d'un vieux livre poussièreux ou encore, entre deux étagères de la biliothèque, si ce n'est pas au fond de son lit. ▹ HUMEUR : Mordante mais pourtant la blonde sait restée polie avec ses interlocuteurs, enfin la plupart du temps, excepté une semaine par mois et bien sûr une semaine avant la pleine lune. Oh, également excepté les mercredis. Et les jours sans chocolat. Jamais en fait, ou rarement plutôt.

CROCS PRÉFÉRÉS
✤ MES COMPETENCES:
✤ MON INVENTAIRE: un livre aux pages cornées, une petite dague et un stick à lèvres, le tout dans ma besace préférée



A ses côtés, la jeune femme sentait la présence de sa meute, de sa sœur, de ses proches. Elle ne voulait pas être là, mais avait-elle réellement le droit de refuser ? A chaque instant, elle craignait de voir un humain débarquer comme sacrifice ou un maudit pour faire plaisir à ce roi déjanté. A chaque seconde qui passait son rythme cardiaque s’accélérait. Elle n’avait rien à faire ici. Rien. Ce n’était pas sa place, ni la place de sa meute. Elle aurait mille fois, au moins, préféré rester chez elle devant un bon film et avec un bon pot de glace. Pourquoi ce foutu alpha pensait qu’elle en avait quelque chose à foutre de son pseudo bonheur ? Elle ne le supportait pas et avait une folle – monstrueuse – envie de lui refaire le portrait. Chose complètement stupide, elle n’en avait ni la force, ni la volonté. Qui plus est, cela mettrait en danger toute sa meute et ça, jamais, elle ne l’autoriserait. C’était absolument hors de question. Elle s’y refusait.
La jeune femme sentit la présence de ses cousines et ses cousins. Tous étaient venus. C’était vraiment horrible de voir combien le roi pouvait avoir ce qu’il voulait. Elle ne supportait pas l’hypocrisie sous-jacente à ce rassemblement. Que pouvait-il bien se passer ? Qu’est-ce qui était prévu ? N’était-ce là qu’une façon de prouver qu’il dirigeait ? Qu’il savait mieux que tout le monde ? Pire qu’il avait raison et qu’ils avaient tord ? Que la meute argentée était supérieure ? Elle sera le poing, laissant Skuli attraper ce dernier. Oh non de Fenrir, jamais elle ne tiendrait la soirée dans un tel état de stress. Edwina le savait, accusant le coup, préférant se faire discrète. Elle n’avait pas le droit à la moindre erreur. Chaque cicatrice sur son corps lui rappelait les fautes passées et ses incapacités à réfléchir intelligemment. Elle n’avait clairement pas le droit de faire la moindre bêtise. Oh que non.

Elle grimaça quand la mère du marié vient, elle grimaça une nouvelle fois quand elle perçut l’arrivée des Noirs, imposant, méprisant, froid et terriblement malfaisant. Elle ne put s’empêcher de se préparer à l’affrontement, encore plus quand elle croisa les argentés. Ces foutus hypocrites qui prenaient désormais tout le monde de haut. Se sentaient-ils si supérieurs qu’ils devaient le rappeler à tout le monde ? Constamment ? Elle se sentait presque obligée de leur rappeler qu’ils chiaient tous la même merde et que c’était parfaitement normal. Cette cérémonie n’était en rien joyeuse ou festive. Bien sûr, les argentés semblaient profiter au maximum et savourer la soirée. Eux, par contre, n’étaient que les témoins d’une vaste blague. Ce qui, assurément. L’énervait au plus haut point.


But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer — .
nous ne resterons pas assis
sur le brasier fumant
de notre défaite.
La reconquête n'est qu'à
quelques pas.
Revenir en haut Aller en bas
Mer 29 Mar - 20:55


Ester L. Braaten
puisses-tu courir sous la Lune

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▹ DC/TC : Edwina S. Svanhildesen et Vyranui Wahlberg ▹ PSEUDO : ODAYA OCHAVEN. ▹ EMPREINTES : 573 ▹ ARRIVÉE EN VILLE : 30/12/2015 ▹ AGE DU PERSO : 32 ▹ LOCALISATION : Bergen, quelque part dans la ville, à profiter de ses amants ou de la vulnérabilité de son esclave. En train de manipuler quelqu'un, de peaufiner un plan machiavélique ▹ HUMEUR : Changeante, massacrante.

CROCS PRÉFÉRÉS
✤ MES COMPETENCES:
✤ MON INVENTAIRE: Une lame aiguisée comme ses dents, une montre en argent pour être toujours ponctuelle et faire circuler les légendes, un rouge à lèvres carmin, une bague d'une valeur inestimable et un flacon de parfum. Elle a toujours un petit téléphone jetable ainsi qu'un petit carnet usé dans lequel elle note toutes les personnes quelle croise dans sa vie ainsi que les infos primordiales à leur sujet



Les heureux mariés s’embrassèrent dans le sang traditionnel, sous les yeux de Fenrir, une rage lupine dévorant l’ensemble de la meute. Leurs auras chantèrent ensemble, leurs cris s’élevèrent dans l’assemblée face à l’amour des deux élus. C’était très plaisant de voir le Roi s’unir pour la vie, surtout quand la louve qui avait choisi un tel parti n’était rien d’autre que Sirkka. Il fallait être honnête, c’était une louve qui méritait le titre de Reine, même si son loup était arrivé avant sur le trône. Elle était une louve qui savait s’imposer et prouver sa valeur, elle ne doutait pas de sa capacité à régner sur la communauté lupine. D’une beauté à couper le souffle, d’un charisme imposant, d’une cruauté sans limite, Sirkka était un modèle pour toutes les louves argentées. Il raisonnait ainsi en chacune d’entre elles une très grande fierté. Et puis, il ne fallait pas se mentir, son choix d’époux était des plus intelligents. En plus d’être très séduisant, il était actuellement le chef de toute la Norvège et ça, ce n’était pas rien du tout. Personne ne doutait de la sagacité du Roi, mais tous savaient qu’une fois Sirkka la bague au doigt, il viendrait à devoir gérer le caractère de la belle. Et ça, c’était sans doute une plus grosse affaire que les responsabilités du monde lupin.

Trifouillant du bout des doigts une mèche qui s’était délogée de son chignon, Ester réfléchissait. Tous arrivaient, jusqu’à l’hypocrite meute noire qui venait leur lécher les pieds. N’était-ce pas le moment rêvé ? Elle remit en place sa mèche, ne voulant absolument pas manquer de classe pour un tel événement et, d’un port de tête royal, se dirigea vers l’arrière-cérémonie. Si tant est qu’elle pouvait penser ainsi. Elle souhaitait que tout soit parfait, la cérémonie, les animations, la nourriture, tout. Certes, beaucoup de loups avaient mis la main à la pâte et avaient fait un travail phénoménal, mais concernant le sacrifice, il fallait qu’il soit plus que mémorable.
La jeune louve prévint d’une poussée d’aura les traqueurs, qui allèrent prévenir les gammas. Les convives furent conviés vers la sortie, vers le grand parc autour du château (bordé par la forêt) et rapidement une sécurité se mit en place. A cela s’ajouta l’excitation des loups, perceptibles. Les louveteaux argentés étaient ravis, courraient partout. Tous n’avaient qu’une hâte, que le sacrifice rituel arrive. Evidemment, les autres meutes, spécifiquement la blonde, la brune et la rousse, étaient assez tendues. Ester notait aux visages, aux auras et aux comportements, que tous n’étaient pas des plus rassurés par la tournure des événements. La meute noire, quant à elle, fidèle à elle-même, ne semblait pas ébranlée le moins du monde. Presque surprenant. Ils devraient vraiment se réinventer une personnalité. Enfin, trop excitée, elle se dirigea d’un pas rapide vers la cage, gardée loin des yeux curieux. Elle tapa les bureaux et, transformant sa main en griffe, se plaça derrière l’animal. Un traqueur était prêt à ouvrir la porte, quand elle était prête à le griffer à l’arrière train pour le pousser à sortir. En moins d’une minute, un ours brun se lança, toutes griffes dehors, dans le parc du Palais, directement sur les convives. Les loups argentés ayant mutés pour une grande partie d’entre eux, avaient pour charge de sécuriser au possible les autres meutes. Même si, il fallait être honnête, Ester ne déplorerait pas un regrettable accident. Elle prit le temps d’ôter soigneusement ses vêtements, de les plier et de les ranger, avant de muter pour se joindre à la partie. Elle supervisait la meilleure partie de la cérémonie, c’était tout bonnement évident.



I told you to run, i'll burn your heart
YOU'R COMING TO SEE FENRIR
Revenir en haut Aller en bas
Mar 4 Avr - 13:52


Solskinn Forsløve
puisses-tu courir sous la Lune

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▹ DC/TC : Kateleyä L. Avellaneda (la DarkEmo chiante), Raphaël Tveit (le Beta incompris tout aussi chiant) ▹ PSEUDO : Njüt le retour ! ▹ EMPREINTES : 258 ▹ ARRIVÉE EN VILLE : 28/02/2016

CROCS PRÉFÉRÉS
✤ MES COMPETENCES:
✤ MON INVENTAIRE:



Sous la Lune les loups s'aiment
Ft. Les Loups


Forsløve profite de l'étreinte de son épouse, oubliant jusqu'aux animations qui sont censées découler de cette union. Les cris de sa meute le remplissent de fierté, de même que la femme sublime avec qui sa vie sera bientôt remplie d'enfants. Il n'en doute pas. Fenrir lui a offert le plus beau rang possible, avec la plus belle et digne femme qui soit. Qui se plaindrait ? Certainement pas lui. Qui imaginerait qu'aucun enfant ne viendrait parfaire ce tableau de rêve ? Encore moins lui. Alors, quand l'aura d'Ester glisse sur celles de ses traqueurs, son poil se dresse. Il sait que l'heure approche. Sa Lupa et lui échangent un sourire complice. D'une main experte, le Roi ôte la robe de sa femme, lui offrant le privilège de faire de même avec ce costume qui emprisonne ses mouvements. Une fois entièrement nus, les deux loups mutent, hurlent à la lune l'excitation profonde qu'est la leur avant de se jeter à la poursuite de l'ours. Les convives sont libres de faire de même, en témoigne l'invitation de leur Roi, dont l'aura vient chatouiller les leurs – désespérément fermées à lui. Une lueur joueuse dansant au creux de ses pupilles lupines, le loup sent que la chasse sera plus que jouissive. De quoi rappeler qu'il est le Roi, de quoi rappeler que nul ne saura le soumettre, pas même un ours mal léché. Si démesurément grand et dangereux soit-il.





Informations supplémentaires :


Vous êtes libres d'attaquer l'ours, c'est le but What a Face Néanmoins, pensez bien qu'il serait mal vu que vous lui infligiez le coup de grâce à la place de Solskinn ou Sirkka, puisque l'ours est un sacrifice pour célébrer leur union



esprit sauvage


Revenir en haut Aller en bas
Lun 10 Avr - 14:54


Jóhann I. Alvestrand
puisses-tu courir sous la Lune

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▹ PSEUDO : Courgette au sucre ▹ EMPREINTES : 157 ▹ ARRIVÉE EN VILLE : 02/04/2017 ▹ HUMEUR : Massacrante, comme toujours

CROCS PRÉFÉRÉS
✤ MES COMPETENCES:
✤ MON INVENTAIRE:






Sous la Lune les loups s'aiment
Event
D’un geste dédaigneux, il déchire l’invitation. Il l’enfoncerait bien dans la gorge de Solskinn s’il le pouvait. Il rêve de lui déchiqueter le visage et de briser ses os un par un en les nommant. Certes, il n’avait aucune chance pour le moment, il le savait, mais malgré toute sa bonne volonté, il n’était pas certain de pouvoir se retenir d’essayer s’il tombait nez-à-nez avec lui. Jóhann mettrait bien le feu à ce qu’il reste de l’invitation. Il n’a aucune limite, tout est bon pour continuer dans l’humiliation. Ça ne l’étonne même pas. Ça le ferait presque sourire un tel acharnement. Il sait très bien que toutes les autres meutes ont également reçu des invitations, mais en envoyer à la meute noire, vraiment ? Pourtant, l’occasion est trop belle pour la laisser passer.

Fidèle à lui-même, il emporte dans sa gueule des vêtements classieux. Il s’avance lentement vers le palais, commençant à observer les loups qui se rendent également au mariage. Toutes les meutes sont donc présentes. Il ferme son aura, foudroyant du regard chaque Argenté qui oserait s’approcher un peu trop. Il ne veut pas déclencher la guerre, mais il refuse de baisser la tête, surtout ce soir. Tous semblent méfiants, distants, ne pensant peut-être pas qu’ils oseraient venir ici ce soir. Tu m’étonnes, ça fait quoi de voir vos anciens alliés venir au mariage de Solskinn ?

Il enfile sa tenue, impeccable, comme d’habitude et se faufile parmi les invités. Il reconnaît quelques personnes, des bruns, des roux, et même des blonds. Il commence à croire qu’il est le seul assez stupide pour s’être montré ici avant de croiser le regard de Vyranui, entouré d’autres loups noirs. D’un pas léger, il les rejoint. Les loups noirs sont peu ce soir. En même temps, il les comprend. Venir au mariage de Solskinn, c’est remuer le couteau dans la plaie.

Le traqueur reste en retrait, le visage fermé, mais la tête haute. Il se fout pas mal de ce qui se passe autour de lui, ce n’est même pas certain que sa présence sera remarquée, et c’était tant mieux. Au fond de lui, il continue de se dire qu’il aurait mieux fait de ne pas venir. De toute façon, qu’allait-il pouvoir faire ce soir mis à part sourire bêtement aux invités et montrer qu’il avait bel et bien lu le carton d’invitation ?

Le traqueur se retient de soupirer devant la longueur de la cérémonie. Et puis, l’agitation se fait autour d’eux, les Argents préparent quelque chose. Il se tient toujours parmi les siens et voit la salle commencer à s’agiter. Les Argents nous poussent vers la sortie, nous rassemblant vers le grand parc du château. Jóhann garde son expression neutre, mais coule un léger regard à la guérisseuse. Il n’aime pas voir la Meute Argentée s’exciter comme ça.

Le sol gronde légèrement et en l’espace de quelques secondes, un ours gigantesque déboule dans le parc. Jóhann retient un juron, l’ours fonce droit sur les invités. Rapidement, il se déshabille et entreprend de muter. C’était donc dans ça qu’il s’était embarqué, voir Solskinn et sa Lupa se battre contre un ours enragé ? Mégalomanie, quand tu les tiens...
Fiche codée par NyxBanana


[HRP : Voici la tenue de Jóhann : Ici ]
Revenir en haut Aller en bas
Mer 12 Avr - 5:59


Invité
puisses-tu courir sous la Lune







Sous la Lune

les loups s'aiment
Wolves
Ah ! S'il en est un dans les cieux qui ait jamais veillé sur toi, que devient-il en ce moment ? Il est assis devant un orgue ; ses ailes sont à demi ouvertes, ses mains étendues sur le clavier d'ivoire ; il commence un hymne éternel, l'hymne d'amour et d'immortel oubli.

 Un ours !? Cet imbécile avait ramené un ours comme sacrifice. Rien de moins, évidement. Elle aurait du s’en douter, son cousin avait toujours été dans le genre pompeux et sa poufiasse d’épouse n’arrangerait rien. Mais un ours !? Durant toute la cérémonie elle était restée sage, dans son coin à se faire oublier. Surtout parce qu’elle n’avait pas encore trouvé de bêtises à faire, même si renverser le bol de sang sur le complet de son royal cousin l’avait bien tenté. Mais elle était trop loin, dommage maintenant qu’elle voyait le spectacle qu’elle devrait endurer. Déjà que d’être entourée de fous sur quatre pattes ne l’enchantait du tout, mais alors pas du tout, là ça frisait le ridicule.

Toujours sous sa forme humaine, l’adolescente resta figée un moment à chercher où elle devait se mettre, parce qu’il était hors de question qu’elle participe au massacre. Elle était évoluée elle. Finalement la bête en colère acheva de la faire réagir et elle balança ses chaussures au loin pour foncer vers le premier arbre qu’elle trouva et tenter de grimper. Les ours, ça grimpaient aux, si ? Elle serait en sécurité là. Enfin si elle se souvenait bien…. Avec leur tas de graisse, ils ne pouvaient pas aller bien loin. Enfin bref, la blonde enfonça ses ongles dans les nervures de l’écorce avec une force qui les lui cassa rapidement. Elle s’écorcha même les pieds et reglissa plusieurs fois vers le bas avant d’atteindre au moins la première branche et s’y accroché désespérément.
Sembla-t-il qu’il fallut, bien évidement, que ce stupide ours sente sa peur d’humaine et la remarque en train de fuir. Au milieu de ce tas de prédateurs, elle était tout bien plus alléchante à attaquer et elle sentie l’arbre se secouer quand il fonça. Astrid manqua de lâcher la branche et se crispa pour relever ses jambes et grimper plus vite. Un hurlement lui échappa, complètement effrayée par la créature. Elle n’avait jamais été une battante, jamais féroce, juste rebelle et bornée. Parfois violente, mais pas avec un ours !

Elle n’osait plus regarder en bas, le simple fait d’entendre les grognements et les sons d’attaque lui retournait l’estomac. La bête semblait s’être désintéressée d’elle à moitié, sentant parfois le vent siffler sous ses griffes. Mais il n’avait pas le choix de se défendre face aux loups pendant que la blanche cousine de sa majesté s’accrochait au tronc comme un enfant apeuré, hurlant et hélant son aîné.

« SOOOOOLSKIIIIIIINEUH, BOUGE TES FESSES ET VIENT ME DÉBARASSER DE CET OURS À LA CON ! »

Made by Neon Demon


hrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Mer 12 Avr - 15:11


Katelina Helström
puisses-tu courir sous la Lune

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▹ DC/TC : Olena & Leonora & Nils & Ragnhild ▹ PSEUDO : Keira ▹ EMPREINTES : 116 ▹ ARRIVÉE EN VILLE : 30/10/2016 ▹ AGE DU PERSO : 23 ▹ LOCALISATION : Auprès d'une fratrie aimante ▹ HUMEUR : Malcieuse, joueuse, farceuse.

CROCS PRÉFÉRÉS
✤ MES COMPETENCES:
✤ MON INVENTAIRE:




Un ours. J’ai du mal à j’imaginer la tronche que je dois tirer en ce moment, encore que cette de Kurtis m’en donne une assez bonne idée en réalité. On s’est regardé, longuement, comprenant que l’autre avait la même vision des choses. Qu’ils s’amusent donc, je n’ai pas l’intention d’envoyer mes fringues volé pour muter et participer à cette animation stupide. Et croyez-moi, c’est pas parce que je suis pudique. D’ailleurs, j’en ai croisé certains qui ont déjà eu l’occasion de voir ce qui se cache sous ma robe…Mais là n’est pas le sujet. Si j’ai envie de chasser je chasse. J’ai pas besoin qu’on foute un ours devant moi.

Je croise les doigts et je soupire. Je jette un œil à mon frangin qui va s’occuper ailleurs, je devrais faire de même. Encore que ça serait drôle de voir sa majesté se bouffer un coup de patte. J’hausse les épaules et je me décide à aller faire un tour vers mon autre frère. Enfin, un autre de mes frères. Au moins avec Leif on se marre bien. Sérieux. C’est un humoriste d’une grande renommée si on le compare à son altesse. « C’est l’éclate ? » lui demandais-je ironiquement. Encore que. Il a peut-être envie d’y aller. Ça serait drôle, ça, pour le coup.


@Leif Helström


© OMEGA
I am not no one, I'm a Helström.
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé
puisses-tu courir sous la Lune






Revenir en haut Aller en bas
 

Sous la Lune les loups s'aiment [Les loups] –

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» Solitude sous la Lune (PV Miriane Lonira) [ ABANDON ]
» Sous la lune éclatante [Libre]
» Cynthia
» Rendez-vous sous la lune (PV Mymy =3)
» Lyra M'angil

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Esprit Sauvage ::  :: Event-
Sauter vers: