Le Facteur n'est pas passé [Famille Helström]
MÉTÉO DE BERGEN

Météo Bergen © meteocity.com
EVENTS

- Mariage du Roi, juste ici.
- Deuxième partie du Mariage, juste ici.
- Fête nationale norvégienne, juste ici.

LES ANIMATIONS RP

- La loterie rp, ici.
- La recherche de rp, ici.
- L'intervention inrp des chasseurs, ici.
- Les rumeurs inrp, ici.

SCÉNARIOS DE NOS MEMBRES

- Chasseur, rival, ex-ami ◊ ici.
- Meilleur ami, beau-frère ◊ ici.
- Augure de la meute argent ◊ ici.
- Alpha de clan brun ◊ ici.
- Chercheuse sur un projet secret ◊ ici.
- Soeur jumelle ◊ ici.
- Bêta noir ◊ ici.
- Apprenti chasseur ◊ ici.


Laisse ton avis dans ce sujet.



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue sur ESPRIT SAUVAGE !
Sur le forum vous pourrez incarner un loup ou un humain.
On espère que vous trouverez votre bonheur, n'hésitez pas à fouiller les pvs, scénarios et les pré-liens
N'oubliez pas que vous avez deux semaines pour faire votre fiche
Pensez à voter pour nous, dans ce sujet et à promouvoir notre forum sur Bazzart, PRD et OMR :coeur2:

Partagez | 
 

 Le Facteur n'est pas passé [Famille Helström]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Lun 17 Avr - 17:34


Leif Helström
puisses-tu courir sous la Lune

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▹ DC/TC : Gabriel / Amelia ▹ PSEUDO : L.R. ▹ EMPREINTES : 441 ▹ ARRIVÉE EN VILLE : 22/05/2016 ▹ AGE DU PERSO : 28 ▹ LOCALISATION : Dans ton ombre ▹ HUMEUR : Instable mais toujours horriblement insolente

CROCS PRÉFÉRÉS
✤ MES COMPETENCES:
✤ MON INVENTAIRE: Du chocolat, une photo de famille, un carnet de croquis, du matériel de dessin, ma haine du monde.



Lieu et date du rp : Début Janvier
Protagonistes: Famille Helström (PJ +PnJ)
Résumé du rp: Amanda annonce sa grossesse à sa famille
Actions réalisées au cours de ce rp: Aucune


En revenant du travail, il alla prendre le courrier. Il s’attendait surtout à une tonne de pubs qui finirait dans le recyclage, et quelques factures destinées à la familles ou aux résidents. Mais ce jour-ci, entre un catalogue de recyclage et un flyer promotionnel, se tenait une jolie lettre à son nom. De couleur vert menthe, cachetée à la cire argent, l’adresse était dans une jolie écriture manuscrite à la plume. Un faire-part. Pour lui. Il déposa le tas de courrier sur la première table près de lui puis remonta à grande enjambées dans sa chambre. Il se doutait parfaitement de ce que ce serait. Qui d’autre à part lui ? Dans un demi-sourire, il décacheta l’enveloppe qui se déroula dans un graphisme moderne et joyeux. Anders, son ami depuis le lycée, se mariait avec son petit ami. Leif était touché de voir qu’il pensait à lui, malgré le fait que cela faisait des lustres qu’ils ne s’étaient pas vus. Peut-être la faute à son mauvais caractère qui ne plaisait pas au cher et tendre d’Anders. Enfin, Leif sentait surtout qu’il était un peu jaloux de leur relation, parce qu’ils avaient mêlés pendant très longtemps sexe et amitié. Il pardonnait ce sentiment, lui-même était du genre très jaloux. De tout et de tout le monde. Il était heureux pour Anders, mais en même temps il l’enviait. Parce que lui était incapable de pouvoir se fixer sur une personne. Il était incapable de voir le mariage comme un acte d’amour et non une stratégie pour donner des avantages à sa famille. Il était surtout incapable d’assumer les conséquences que serait d’assumer un couple non hétérosexuel. Le regard des autres lui faisait déjà bien trop mal.
Il prit son portable et composa le numéro sur le faire-part, et écrivit un court SMS pour féliciter son ami et confirmer sa présence. Il emmerdait grandement Solskinn et ses préconisations sur les humains ; il irait à cette cérémonie. Il allait mourir d’ennui à la grande propagande que serait le mariage royal, autant se donner compensation.
Penser aux heureux évènements lui remis la boule au ventre qu’il avait depuis quelques temps au sujet de sa soeur. Elle dégageait une odeur particulière, hormonale, qui semblait lui indiquer un changement physiologique chez elle. Et comme elle était en couple, il savait très bien quelles conséquences cela pouvait entrainer. Au vu de leur éducation sur le sujet, elle ne s’amuserait certainement pas à faire du macramé dans l’appartement d’Elias Hansen, où elle devait sûrement être depuis trois jours. Comme lui ne jouerait pas au Scrabble chez un amant. Il adorait les enfants, bien plus que son armure d’insensibilité pourrait laisser penser. Songer à d’adorables louveteaux qui courent dans toute la maison lui mettait des paillettes dans le coeur. Pourtant, le doute le rongeait en parallèle. Amanda mère, c’était Amanda qui s’éloignerait de lui. Elle partirait sûrement de cette maison pour élever ses enfants avec leur père. Il resterait sa famille, mais elle aurait à sa charge des êtres beaucoup plus fragiles et surtout beaucoup plus important. En résumé, elle l’abandonnerait. Il serait livré à lui-même sans personne à qui se raccrocher. Le pire dans tout ça est qu’il se sentait terriblement coupable de ce sentiment. Il massacrerait tout Bergen si cela pouvait rendre sa soeur heureuse, mais son propre égoïsme souhaitait le contraire.

Il entendit en bas une personne relativement énervée. Il n’aurait pas fait cas s’il ne s’agissait pas d’Amanda qui était enfin rentrée. Il descendit rapidement les marches pour voir qu’elle parlait de manière animée avec Viktor dans le salon lorsqu’il arriva à ses côtés.   L’expression de son visage interrogea ses deux ainés l’un après l’autre pour savoir ce qu’il était passé. Il se faisait plutôt petit. Quand elle était en colère, Amanda était un véritable tank.

- Kat... Katelina a fait du gâteau au chocolat si tu veux, tenta-t-il tandis que Viktor prit une expression désolée montrant qu’il avait déjà essayé. L’échine de Leif frémit légèrement.

- Que se passe-t’il ? Tu n’as pas répondu à mes messages... Je... J’étais un peu inquiet.

Il avait l’impression qu’il allait se faire dévorer vivant juste pour avoir osé prononcer ce micro-reproche.
Revenir en haut Aller en bas
Lun 24 Avr - 19:36


Amanda Helström
puisses-tu courir sous la Lune

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▹ DC/TC : Tobias / Ailin ▹ PSEUDO : Jujube ▹ EMPREINTES : 477 ▹ ARRIVÉE EN VILLE : 05/09/2016 ▹ AGE DU PERSO : 29

CROCS PRÉFÉRÉS
✤ MES COMPETENCES:
✤ MON INVENTAIRE:



Je déboule dans la cuisine sous forme lupine, la pression et le chagrin envolés au profit de la colère. Je me jette dans les bras de Viktor qui m'accueille et caresse tendrement ma fourrure dans l'espoir de me calmer, captant avec nervosité mon état émotionnel. Il m'encourage à me changer alors que j'essaye d'échapper à son réconfort, je suis trop en colère pour accepter de me calmer, j'ai besoin d'extérioriser ma frustration d'une manière ou d'une autre et si je ne déverse pas ma fureur maintenant, je pleurerai plus tard. J'accepte malgré tout de muter et me retrouve nue, au milieu de la cuisine, les bras croisés sur ma poitrine. Mon bêta me sourit chaleureusement et file me chercher de quoi m'habiller dans la buanderie, sans un mot. J'enfile ce qu'il me ramène et m'assoit sur le plan de travail, regardant avec dégoût le gâteau au chocolat réalisé par ma cadette. Non pas qu'il soit mauvais, bien au contraire, en temps normal je me serais même jetée dessus pour faire passer ce début de journée désastreux mais j'étais incapable d'avaler quoique ce soit, j'avais déjà rendu mon petit déjeuner de la matinée, pas la peine de gâcher du gâteau, au chocolat en plus. Quel sacrilège ce serait.

Je réponds vaguement à Viktor, refusant de lui expliquer les raisons de ma colère et ses tentatives pour en savoir plus m'agacent. Je lui grogne dessus avant de sauter de mon perchoir et de tenter de m'esquiver. Il m'attrape par le bras, me stoppant net dans ma course et prononce mon prénom d'une voix grave et pleine de reproches. Je lève les yeux au ciel, m'apprêtant à lui répondre lorsque Leif arrive, nous interrogeant l'un et l'autre du regard afin de connaître la raison de mon état. Je me dégage d'un mouvement et croise les bras, refusant de répondre à l'un ou à l'autre concernant mon humeur. J'ai vu, il a l'air excellent mais j'ai pas faim. Depuis quand faut-il avoir faim pour manger du gâteau au chocolat ? N'importe quoi. Je le fusille du regard en l'entendant me reprocher de ne pas avoir répondu à ses messages. Disons que j'étais occupée, très occupée même. Rien, il ne se passe rien. C'est cet imbécile de... Je grogne, cherche n'importe quoi à frapper, je finis par shooter dans le pieds de la table et étouffe un couinement de douleur. Je me laisse tomber sur une chaise en soupirant longuement, je sens petit à petit la colère s'envoler et les larmes pointer, invitées par la douleur. J'en ai marre de me sentir comme ça, marre de ne pas apprécier nos moments de bonheur, marre que tout n'aille jamais comme je le souhaite, ne serait-ce que pour une fois.
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 27 Avr - 13:16


Katelina Helström
puisses-tu courir sous la Lune

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▹ DC/TC : Olena & Leonora & Nils & Ragnhild ▹ PSEUDO : Keira ▹ EMPREINTES : 141 ▹ ARRIVÉE EN VILLE : 30/10/2016 ▹ AGE DU PERSO : 24 ▹ LOCALISATION : Auprès d'une fratrie aimante ▹ HUMEUR : Malcieuse, joueuse, farceuse.

CROCS PRÉFÉRÉS
✤ MES COMPETENCES:
✤ MON INVENTAIRE:




Kurtis en ricanais encore, lorsqu’il venait dans ma chambre pour…Tout et rien. Il vit dans ma chambre parfois. Jamais l’inverse parce qu’il ne fait pas assez souvent le ménage pour moi : j’aime pas l’odeur qui y traine. J’ai essayé de lui faire comprendre, une fois, en balançant des boules puantes dedans pour qu’il daigne faire un effort. A croire qu’il n’a pas d’odorat. C’est pire depuis. Du coup je n’y vais pas. Ou pas sans masque du moins. Ma chambre a toujours été notre quartier général de toute façon. Et je crois que de balancer notre futur beau-frère dans le gâteau restera notre plus beau coup un moment. Ca détrône la fois où j’ai fait manger un trompe l’œil particulièrement réussi à Leif : sous forme de dessert se réunissait les pires ingrédients qu’il connaissait. L’ingéniosité trouvée pour masquer l’odeur lui valait bien cette première place détrônée aujourd’hui.

Bref. J’en suis plutôt fière et Kurtis, lui, ne semble clairement pas s’en remettre, ce qui me fait sourire alors que je suis face à la glace en essayant de choisir des boucles d’oreilles. D’un regard, je lui demande de trancher entre deux choix bien que je me doute qu’il le fera au hasard, et le les mets finalement à mes oreilles. Aujourd’hui, j’ai envie de sortir !

Rectification, j’avais envie de sortir. Le fronce les sourcils et pose un regard sur mon jumeau lorsque nous sentons tous deux l’odeur d’Amanda dans la maison. Sauf que, avec son odeur s’accompagne son aura –différente ces temps-ci- et il devient pour nous évident qu’elle est furax. Pourquoi et contre qui ? Une seule façon de le savoir. Je grimace en envoyant un message à mon rendez-vous du jour tandis que nous nous dirigeons vers le salon. « Salut ! Désolée mais finalement j’ai mieux à faire. A la prochaine ! » Aucune chance qu’il me rappelle. Il n’était pas si beau que ça, de toute façon. J’hausse les épaules et fourre mon téléphone dans mon sac. En arrivant, on entend des brides de conversation. Tous les Helström réunis dans une seule pièce….ça promet.

« …De brun ? » demandais-je en entrant dans la pièce. Qui ignore encore que je suis un pur produit de la délicatesse moderne ? J’attrape un morceau e gâteau au chocolat, qui est DELICIEUX même si personnel ne daigne en prendre une part, et je m’affale dans le canapé. « Il a fait quoi encore ? Tu veux que j’aille le tabasser ? » J’en serais capable. « Que je le re-balance dans un gâteau ? » J’en serais encore plus capable. Et je sais de source sûre que Kurtis adorerait.


©️ OMEGA
I am not no one, I'm a Helström.
Revenir en haut Aller en bas
Dim 30 Avr - 14:48


Leif Helström
puisses-tu courir sous la Lune

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▹ DC/TC : Gabriel / Amelia ▹ PSEUDO : L.R. ▹ EMPREINTES : 441 ▹ ARRIVÉE EN VILLE : 22/05/2016 ▹ AGE DU PERSO : 28 ▹ LOCALISATION : Dans ton ombre ▹ HUMEUR : Instable mais toujours horriblement insolente

CROCS PRÉFÉRÉS
✤ MES COMPETENCES:
✤ MON INVENTAIRE: Du chocolat, une photo de famille, un carnet de croquis, du matériel de dessin, ma haine du monde.



Amanda qui refusait du gâteau au chocolat. Il venait d’entrer dans la quatrième dimension ou alors elle avait plutôt envie de dépecer le malotru qui avait osé la mettre dans cette humeur. L’aura d’Amanda et la constatation que rien ne la calmera le fit se recroqueviller encore plus. Il aurait presque voulu avoir le Don des Bruns et se rendre invisible. Il baissa les yeux dans une expression abattue quand il croisa le regard noir de son ainée. Après tout, il n’avait pas à savoir ce qu’elle faisait de son temps libre. Elle était une louve, elle était grande, elle pouvait très bien se débrouiller toute seule. Il projetait de retourner dans sa chambre en balbutiant des excuses quand les jumeaux infernaux débarquèrent à leur tour.

- Rien, il ne se passe rien. C'est cet imbécile de...
- ... de Brun ? Compléta sa cadette, tout en proposant d’aller tabasser leur beau-frère.Elle venait d’avoir la même idée que lui, c’est beau la cohésion familiale. Il serra des dents quand il vit Amanda sautiller après s’être faite mal contre le coin de table. Ils étaient aussi idiot l’un que l’autre. Lui-même frappait des trucs quand il était en colère. Il se risqua à pouffer  discrètement quand Katelina demanda si elle pouvait aller pousser à nouveau dans la gâteau. pourtant, dans le fond, il n’avait pas envie de rire. Elias était un type bien, il en était sûr. Son seul défaut majeur est de n’être pas roux, sinon il aurait été sûrement le mari parfait pour Amanda, surtout qu’il avait déjà entendu les gloussements idiots de sa soeur en sa présence quand elle n’était pas mariée à Heinrick Holm. Alors qu’Heinrick... Pour Leif, dire que l’ancien Alpha Hjertelig était un trou du cul était même une insulte pour les trous du cul. En fait, ça lui paraissait même étrange qu’elle puisse craquer à ce point pour une dispute de couple. Elias était plutôt... canalisateur, et c’est sûrement ce qui lui permettait d’avoir un certain équilibre, même aux côtés d’une rousse explosive.

- Ce... ce n’est pas à cause des argents j’espère ? Lança-t-il timidement. Pour lui, la seule personne capable de mettre Amanda autant en rogne hors d’une pénurie de chocolat, c’était bien Solskinn Forsløve. Les quatre pairs d’yeux des cadets de l’Alpha rousse devaient sûrement la regarder intensément dans l’espoir qu’elle mette fin au suspens.
Revenir en haut Aller en bas
Sam 20 Mai - 18:41


Amanda Helström
puisses-tu courir sous la Lune

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▹ DC/TC : Tobias / Ailin ▹ PSEUDO : Jujube ▹ EMPREINTES : 477 ▹ ARRIVÉE EN VILLE : 05/09/2016 ▹ AGE DU PERSO : 29

CROCS PRÉFÉRÉS
✤ MES COMPETENCES:
✤ MON INVENTAIRE:



Evidemment, j'aurais dû préciser de quel brun il s'agissait parce que, comme à son habitude, Katelina est déjà dans les starting block. Je fixe le sol, en marmonnant quelques paroles incompréhensibles puis en soupirant à plusieurs reprises. C'est pas Elias, pas de gâteau. Et les argents n'y sont pour rien non plus... Pour une raison que j'ignore, je sens la colère s'envoler, ma gorge se nouer. A peine quelques minutes plus tard et j'éclate en sanglots, comme il m'arrive très rarement de le faire. Je pleure comme une enfant, beaucoup, bruyamment et sans aucune gêne. Après quelques minutes supplémentaires, je sèche mes dernières larmes et j'avale tout rond un morceau de gâteau alors que je ne pouvais pas y toucher un instant plus tôt. J'en prends une part, une deuxième et une troisième et toutes trois subissent le même sort, avalées tout rond. Je manque de m'étouffer avec la quatrième ce qui me force à ralentir et suffit à me refaire pleurer.

Je croise le regard complètement perdu de Viktor qui ne sait pas quoi faire, lui qui sait habituellement bien gérer les crises semble complètement dépassé par mon comportement. Je grogne et me lève pour sortir le reste de vin blanc du frigo, je commence à me servir un verre avant de me souvenir que non, ce n'est plus possible, plus avant quelques mois. Je râle de frustration en me remplissant finalement un verre de lait et m'affale, sur la table, vidée de mon énergie. C'était Raphaël, l'idiot de bêta d'Elias. On lui a demandé des conseils pour ma grossesse et on en est arrivé à se disputer. Comme d'habitude... Un désaccord qui l'a amené à me menacer de faire intervenir le roi. Je continue à fixer le vide, ma joue collée contre la table en bois, mes cheveux retombant en masse rousse autour de mon visage. Franchement de quel droit se mêle-t-il de ce qui ne le regarde pas ? Il était seulement là pour nous donner son avis, pas pour m'imposer ses choix. Je le déteste. Etrangement, personne ne pipe mot alors que je m'attends à des protestations, à entendre Katelina parler de lui botter les fesses et Leif le rabaisser un peu. Quant à Viktor, il essayerait d'apaiser la situation, promettant que tout finirait par s'arranger et me rassurant mais je n'entends rien. Je décolle mon visage de la table et je pose mon regard sur ma fratrie, tour à tour. Quoi ? Ne me dites pas que vous pensez que Raphael a eu raison et que vous avez peur de me le dire ? Franchement, en quoi ma gross... Je manque de m'étouffer sur le mot. J'avais oublié, oublié que je ne leur avais rien dit, que j'avais repoussé l'échéance le plus tard possible. Bon sang. Grossesse. Sur... Surprise ? Et je me remets à pleurer.
Revenir en haut Aller en bas
Dim 4 Juin - 17:30


Invité
puisses-tu courir sous la Lune






Aujourd’hui, l’ambiance était plutôt particulière et pour cause deux éléments qui se précipitaient de manière plutôt étroites. Non seulement nous étions tous présents dans le salon qui pour le coup semblait minuscule mais en plus, il y avait Amanda et son aura, dissociable du reste. Quand vous êtes dans cette famille vous apprenez à connaître les autres, leurs manies, le petit plus que vous rend complètement chèvre mais aussi à voir quand quelque chose ne tournait pas rond. Et pour l’heure il y avait bien quelque chose qui ne collait pas avec le reste et c’était plutôt embêtant de ne pas savoir quoi.

Alors que Katelina se rue sur le canapé, je pioche à mon tour dans le gâteau, excellent soit-dit en passant, et je viens me poser dos contre elle, observant mes frères et sœurs qui ont l’air tout aussi surpris que nous pouvons l’être. Et naturellement, rien ne s’arrangea lorsque la principale concernée, se mit à pleurer tel un enfant … sérieusement ? et tout en pleurant elle commence à baragouiner sur Elias enfin, surtout sur son idiot de bêta pour reprendre ses mots. Je ne l’aime pas lui d’ailleurs, à savoir si quelqu’un de notre famille l’apprécie d’ailleurs, ceci dit ce n’est pas le sujet. Tout pour dire qu’elle continuait sa tirade et que plus ca allait, plus j’avais tendance à me décomposer je crois. Une grossesse ? Really ? Soit j’avais loupé un épisode, soit notre très chère grande sœur avait joué les cachottières et avait préféré en parler à ce crétin qu’à nous ! Je n’aimais pas ca et pourtant, je continuais mon morceau de gâteau, comme si de rien était. D’abord le finir, ensuite parler. Je me souviens avoir essayé les deux une fois et franchement, le résultat n’y était pas, définitivement ?

Ha, ca y est elle venait de remarquer son petit oubli, il était temps ! Pour le coup, ca aurait presque mérité un pari bien qu’il n’était pas vraiment drôle celui-ci. Ainsi, j’engouffrais la dernière bouchée du dessert avant de prendre la parole vu que visiblement, personne ne souhaitait le faire avant moi, qu’importe.

« Je te demanderais bien depuis combien de temps, mais j’avoue être encore choqué que cet-  Raphaël l’ait appris avant nous. »

En fait, même moi je ne savais pas si j’étais sérieux ou non, sans doute à moitié ou pas du tout en fait. Je le prenais plutôt à la rigolade, trop légèrement sans doute, mais ca ne me coupait pas l’appétit pour autant. Saisissant un second morceau de gâteau pour la route, je continuais tranquillement. « Tu veux qu’on s’occupe de lui ?». Puis, le plus naturellement du monde je revenais sur mes pas pour me glisser à hauteur de Katelina et lui chuchoter à l’oreille. « Tien, tu crois qu’à la fin elle roulera si on la pousse ? ». J'étais con, Je le savais, mais ca me faisait rire quand même.
Revenir en haut Aller en bas
Sam 8 Juil - 21:55


Katelina Helström
puisses-tu courir sous la Lune

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▹ DC/TC : Olena & Leonora & Nils & Ragnhild ▹ PSEUDO : Keira ▹ EMPREINTES : 141 ▹ ARRIVÉE EN VILLE : 30/10/2016 ▹ AGE DU PERSO : 24 ▹ LOCALISATION : Auprès d'une fratrie aimante ▹ HUMEUR : Malcieuse, joueuse, farceuse.

CROCS PRÉFÉRÉS
✤ MES COMPETENCES:
✤ MON INVENTAIRE:




Lorsque ma sœur ainée commence à prendre la parole tout est encore normal et je continu de croquer à pleines dents dans ma part de gâteau au chocolat. J’hausse un sourcil, parce que je suis surprise que ce ne soit de la faute ni des argents, ni d’Elias. Bon, j’avoue que je comprends un peu plus lorsque c’est le nom de Raphaël qui sort, comment avons-nous ne pas penser à lui en trouvant notre Amanda en pleurs ? Mais un mot dans la suite, un seul, me fait m’étouffer avec le morceau de gâteau que j’ai dans la bouche. J’écoute la suite ou du moins j’essaye, mais je reste bloquée sur ce mot. Grossesse. Grossesse. Tout le monde se tait, tout le monde semble aussi surpris que je le suis, c’est donc que je ne suis pas la seule à ne pas le savoir et quelque part, ça a quand même un côté rassurant.

C’est Kurtis qui reprend la parole en premier face à cette annonce surprise et je me contente de me mettre près de lui et de hocher la tête pour faire comprendre que je suis totalement d’accord avec lui. Au-delà du choc, j’en suis même encore carrément vexée. Pourtant pour une fois je ravale ma fierté et je ne pipe mot. Amanda est déjà en pleur, pas la peine d’en rajouter une couche. Heureusement que Kurtis est là. L’avoir près de moi m’aide à encaisser le coup, je crois. Et lui, il vient près de moi me murmurer un truc à l’oreille…Je crois que c’est à cet instant que je sais que mes nerfs me lâchent totalement parce que j’explose de rire, malgré moi. Kurtis est con. J’aime tellement Kurtis pour arriver à me faire rire dans des moments pareils.

Je dois avoir l’air bête et je dois même énervée Amanda, alors je me reprends en main. « Si t’as besoin, tu sais que c’est moi qui cogne le plus fort ici… Enfin, qui cogne le plus fort sans risque que la personne soit morte à la fin. » Je jette un coup d’œil à Vik, puis je regarde ma sœur à nouveau. « J’aurais aimé l’apprendre plus tôt, et autrement, mais voilà, c’est comme ça… » Je soupire. Et je ne peux m’empêcher de glisser un mot à l’oreille de mon jumeau, en réponse à son commentaire précédent. « Si on me laisse m’occuper de son régime alimentaire je suis sûre que oui…Tu veux ouvrir des paris ? »


©️ OMEGA
I am not no one, I'm a Helström.
Revenir en haut Aller en bas
Mer 19 Juil - 20:37


Leif Helström
puisses-tu courir sous la Lune

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▹ DC/TC : Gabriel / Amelia ▹ PSEUDO : L.R. ▹ EMPREINTES : 441 ▹ ARRIVÉE EN VILLE : 22/05/2016 ▹ AGE DU PERSO : 28 ▹ LOCALISATION : Dans ton ombre ▹ HUMEUR : Instable mais toujours horriblement insolente

CROCS PRÉFÉRÉS
✤ MES COMPETENCES:
✤ MON INVENTAIRE: Du chocolat, une photo de famille, un carnet de croquis, du matériel de dessin, ma haine du monde.



Soudainement, la colère de son ainée commence à fondre comme neige au soleil. C’est à dire qu’elle se transformait en liquide, donc en larmes. Leif ne disait plus rien. Il était rare de voir son ainée sembler si fragile, elle qui paraissait toujours tout pouvoir porter. Il était inquiet, et en colère. Qui était celui qui était responsable de son état ? La boule au ventre, il attendit jusqu’à qu’elle puisse reprendre la parole. La nom tomba : Raphaël Tveit. Leif hésita entre taper sa main contre son front de désarroi ou aller la coller contre le visage du bêta brun car personne n’avait le droit de faire pleurer Amanda à part un placard de sucreries vides. Surtout de quel droit avait-il de vouloir faire intervenir le Roi ? Ce serait diviser nos meutes au lieu de les réunir. Ce serait lui donner une carte supplémentaire alors qu’il avait déjà assez foutu sa famille dans la merde comme ça. En revanche... il n’était pas étonné que cela finisse en queue de poisson. Amanda avait un caractère fort, c’était une louve, et on touchait à ses enf... Il avait envie de se taper la tête contre la table. «Grossesse» Il avait réussi à rater ce mot. Amanda. Enceinte. D’adorables mais chronophages louveteaux, plus faibles que lui, qui l’écarterait irrémédiablement de sa soeur. Parce qu’ils auront besoin de leurs deux parents, et que ces deux parents étaient Alpha d’une meute différente. D’une certaine manière, cela était un bel avantage stratégique. Liés à jamais par ces petits êtres, les bruns et les roux pourraient former une belle alliance, malgré leurs différences évidentes. Ou plutôt, celles que les roux faisaient croire. Il est bien mieux qu’un ennemi vous considère bête et lâche que courageux et sage.
Il dévisagea un à un ses frères et soeurs, qui semblaient eux aussi surpris par la nouvelle. Lui l’était un peu moins, il savait juste désormais que son odorat ne l’avait pas trompé. Mais il ne pipa toujours pas un mot. Cela lui semblait toujours un peu irréel. Tout de suite, ses cadets réagirent de leur manière préférée : cogner. Ils n’étaient pas gammas pour rien.

- Vous devriez éviter de frapper un bêta brun, même si dans le cas de Tveit ça me ferait très plaisir. Je pense qu’on a eu notre dose d’incidents diplomatiques aujourd’hui, adressa Leif à l’ensemble de la fratrie.

- J’aurais aussi aimer l’apprendre dans des termes plus joyeux, mais je suppose que par les temps qui courent, cela allait forcément être un minimum avec la Marche Funèbre de Chopin en fond, ironisa le troisième-né. Il alla prendre une cigarette, dans sa poche, puis se souvint que désormais, il allait devoir se restreindre un minimum.

- Mais l’important c’est que cela te rende heureuse Amanda... Et si cela te rend heureuse, qu’importe Raphaël et les autres. De plus, cela fera enfin une bonne nouvelle pour notre meute et les bruns.


Il regarda son petit frère se jeter sur le gâteau.

- Si tu continues comme ça, c’est toi qui va avoir le plus gros ventre dans quelques mois, le taquina-t-il.
Revenir en haut Aller en bas
Ven 21 Juil - 14:22


Amanda Helström
puisses-tu courir sous la Lune

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▹ DC/TC : Tobias / Ailin ▹ PSEUDO : Jujube ▹ EMPREINTES : 477 ▹ ARRIVÉE EN VILLE : 05/09/2016 ▹ AGE DU PERSO : 29

CROCS PRÉFÉRÉS
✤ MES COMPETENCES:
✤ MON INVENTAIRE:



Je scrutais un à un les visages des membres de ma famille. Les larmes avaient petit à petit laissé la place à la colère. Je n'avais pas le droit d'être énervé contre eux, de refuser leurs reproches quant à mon annonce tardive mais ça me mettait en rogne. Si Raphaël avait été mis au courant, c'était simplement pour un côté pratique, point final. Et ça ne s'était pas exactement déroulé comme prévu ou plutôt, c'était exactement ce que je craignais qu'il arrive. Et c'était arrivé. On s'était salement disputé une fois de plus, chacun persuadé que l'autre avait tord et Elias, ne sachant pas sur quel pieds danser, le pauvre. Je soupirai en dévisageant Kurtis. Un peu plus de un mois. Et vous ne vous occuperez pas de lui, Leif a raison. Je laissai de côté le pour une fois qui aurait été de la méchanceté gratuite et je me levai pour me servir un verre d'eau. Ce n'était pas totalement... Désiré. Mais c'était arrivé, pour le meilleur ou pour le pire, nous avions fait notre choix. Est-ce que la perspective de donner naissance à une portée de têtards poilus me rendait heureuse ? Oui, enfin je crois que oui. J'avais été heureuse avec Elias, même si notre petite entrevue avec le bêta brun avait refroidi mon enthousiasme et décuplé mes appréhensions, je crois que j'étais heureuse.

Je me déplaçai pour serrer Leif contre moi, frottant ma joue contre le sienne, cherchant le contact et le réconfort de ma famille et à travers elle, de la meute. J'avais presque réussi à calmer mes angoisses et ma colère quand Kurt eu l'idée la plus déplacée de la matinée. Je le fusillai du regard alors que Katelina lui répondait puis j'éclatai à nouveaux en sanglots, toujours accroché au cou de Leif. Arrêtez de vous moquer, je ne veux pas rouler, je ne veux pas ressembler à un tonneau sur pattes. Je les regardai, tour à tour alors qu'ils se marraient, moi ça ne me faisait pas rire. Je m'imaginais avec une portée de huit sur les bras et ça me terrifiait. Jumeaux indignes ! Je serrai un peu plus fort Leif contre moi. Qu'est ce que j'allais bien pouvoir faire ? Mon regard se porta sur le reste de gâteau. Commencer par noyer ma nervosité dans les pâtisseries me semblait un bon début. Je me forçai à lâcher mon petit frère pour me couper une nouvelle part avant de l'avaler en trois bouchées. Bon sang, qu'est ce que je vais faire ? Je les dévisageais tour à tour, personne ici n'avait jamais eu d'enfants à élever. Certes, je m'étais beaucoup occupée de Leif quand on était jeune mais ce n'était pas pareil que de donner naissance à une portée. S'ils partageaient tous le caractère des roux et le don des bruns, je me demandais combien de temps passerait avant qu'on finisse par en perdre ou en oublier un quelque part. Sûrement pas plus de deux mois. Au secours.
Revenir en haut Aller en bas
Sam 16 Sep - 20:30


Katelina Helström
puisses-tu courir sous la Lune

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▹ DC/TC : Olena & Leonora & Nils & Ragnhild ▹ PSEUDO : Keira ▹ EMPREINTES : 141 ▹ ARRIVÉE EN VILLE : 30/10/2016 ▹ AGE DU PERSO : 24 ▹ LOCALISATION : Auprès d'une fratrie aimante ▹ HUMEUR : Malcieuse, joueuse, farceuse.

CROCS PRÉFÉRÉS
✤ MES COMPETENCES:
✤ MON INVENTAIRE:




Je grimace, parce que l’idée de frapper Raphaël était sans aucun doute notre meilleure idée de la semaine. Un regard jeté sur Kurtis me fait comprendre qu’il partage mes pensées mais cela ne m’étonne pas. Nous sommes après tout une même âme dans deux corps différents. Il manque de s’étouffer avec sa part lorsque Leif lui fait comprendre que s’il continu ainsi, c’est lui qui va grossir. Je tapote un peu dans son dos pour l’aider à faire passer le morceau avalé de travers, non sans ricaner. Peut-être que c’est nerveux, dans le fond. Je ne m’attendais pas à une telle nouvelle et je ne sais toujours pas comment la digérer, même si c’est effectivement une bonne nouvelle qui fera chaud au cœur à bon nombre des roux et des bruns.

Amanda s’accroche à Leif, nous râle dessus, et le lâche finalement pour se jeter sur le gateau. J’ose un regard lourd de sens à Kurtis. Je sens que sur les prochaines semaines, je vais devoir cuisiner davantage. En plus, connaissant Amanda, ça va être à moi d’établir des menus équilibrés pour être sûre qu’ils aient tout ce dont ils ont besoin là-dedans. Il faut qu’ils puissent recevoir tous les nutriments dont ils ont besoin, et Amanda aussi d’ailleurs. Je sens déjà qu’elle va m’insulter lorsque je ferais un plat que « les bébés » refuseront de manger. Et que je vais l’insulter lorsqu’elle me réveillera au milieu de la nuit avec ses envies de femme enceinte.

Elle nous dévisage, les uns après les autres. Je crois que de toute la famille, c’est moi qui sera la moins maternelle. J’ai la sensation de ne pas avoir la fibre pour ça. Ou alors, c’est peut-être juste parce que je ne me sens pas encore prête, je n’en sais rien. « Tu vas faire ce qu’on fait de mieux. Tu vas t’adapter à la situation et la gérer avec brio. » J’hausse les épaules. Je ne sais pas quoi dire ce plus.


©️ OMEGA
I am not no one, I'm a Helström.
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé
puisses-tu courir sous la Lune






Revenir en haut Aller en bas
 

Le Facteur n'est pas passé [Famille Helström]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [ Passé ]La bataille du Mont Gundabad
» Le reflet du passé [Terminé]
» la langue d'enseignement,facteur de pauvreté
» Pour l'histoire , que s'est-il passé en 1994 entre le Dr Theodore et Lavalas
» Quelques interventions de Nickie dans un passé ...recent.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Esprit Sauvage ::  :: Quartier Nord :: Résidences :: Demeure Helström-
Sauter vers: