Event - partie 2. - Page 2
MÉTÉO DE BERGEN

Météo Bergen © meteocity.com
EVENTS

- Mariage du Roi, juste ici.
- Deuxième partie du Mariage, juste ici.
- Fête nationale norvégienne, juste ici.

LES ANIMATIONS RP

- La loterie rp, ici.
- La recherche de rp, ici.
- L'intervention inrp des chasseurs, ici.
- Les rumeurs inrp, ici.

SCÉNARIOS DE NOS MEMBRES

- Chasseur, rival, ex-ami ◊ ici.
- Meilleur ami, beau-frère ◊ ici.
- Augure de la meute argent ◊ ici.
- Alpha de clan brun ◊ ici.
- Chercheuse sur un projet secret ◊ ici.
- Soeur jumelle ◊ ici.
- Bêta noir ◊ ici.
- Apprenti chasseur ◊ ici.


Laisse ton avis dans ce sujet.



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue sur ESPRIT SAUVAGE !
Sur le forum vous pourrez incarner un loup ou un humain.
On espère que vous trouverez votre bonheur, n'hésitez pas à fouiller les pvs, scénarios et les pré-liens
N'oubliez pas que vous avez deux semaines pour faire votre fiche
Pensez à voter pour nous, dans ce sujet et à promouvoir notre forum sur Bazzart, PRD et OMR :coeur2:

Partagez | 
 

 Event - partie 2.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
Dim 9 Juil - 17:59


Raphaël Tveit
puisses-tu courir sous la Lune

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▹ DC/TC : Kateleyä L. Avellaneda, Solskinn Forsløve ▹ PSEUDO : Njüt ▹ EMPREINTES : 593 ▹ ARRIVÉE EN VILLE : 14/09/2015 ▹ AGE DU PERSO : 30 ▹ LOCALISATION : Occupé avec la gestion de mon business ▹ HUMEUR : Indéfinissable

CROCS PRÉFÉRÉS
✤ MES COMPETENCES:
✤ MON INVENTAIRE:



Event
Deuxième partie

Le feu. Partout. Partout du feu. Mais qu'est-ce que tu fous ici ?! Sentant la morsure des flammes se faire de plus en plus douloureuse sur ta peau, et cette fumée âcre aussi, qui t'agresse les poumons et te fait suffoquer, tu te recroquevilles. Non. Tu t'allonges par terre, fuyant tant bien que mal la fumée qui t'arrache les narines et la gorge. Mais qu'est-ce qui t'a pris ?! Depuis quand est-ce que tu fonces dans le tas sans faire marcher ta tête avant ?! Oh puis ces flammes, partout ces flammes... Tu déglutis. Sans que tu ne comprennes pourquoi, tes jambes se mettent à trembler, tes mains aussi. Et ton don, ton don qui faiblit de plus en plus à mesure que les secondes défilent. Te voilà désormais parfaitement visible pour qui se montrerait enfin. Te voilà démuni, ton aura terrorisée, ton odeur infestée par la peur. Mais d'où te vient-elle, cette terreur ? Depuis quand le danger te fout-il dans un état pareil ? Les traits tirés par l'angoisse, tu essaies de regarder autour de toi, de chercher une échappatoire. À part faire marche arrière, tu ne sais pas très bien ce que tu pourrais faire, mais en es-tu seulement capable ? Tu glapis. Malgré toi, tu te recroquevilles sur toi-même. Ton regard ne peut se détacher de cette danse infernale, de ces flammes qui ondulent.

Flashback:
 

Les poings crispés, tu t'efforces de fuir la vision des flammes. La terreur te serre le ventre, à ce point que tu finis par supplier @Elias Hansen de te sortir de la merde dans laquelle tu viens de te mettre. Tu n'as plus que ça à faire, de toute façon. Tu es désolé pour ton cousin mais, cette fois-ci, ça n'est pas toi qui le sortiras des emmerdes...

Tu n'en as pas la force.

esprit sauvage


Resistance
© FRIMELDA
Revenir en haut Aller en bas
Dim 9 Juil - 20:25


Thyri Fredrikksen
puisses-tu courir sous la Lune

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▹ DC/TC : Nicholas, Stein & Elias ▹ PSEUDO : Ludies ▹ EMPREINTES : 66 ▹ ARRIVÉE EN VILLE : 03/09/2016

CROCS PRÉFÉRÉS
✤ MES COMPETENCES:
✤ MON INVENTAIRE:



Elle était revenue, avec quelques curieux, comme si tout était des plus « normal » d’observer. Elle se mêlait à la foule avec perfection, tout en tentant de repérer des choses intéressantes. Ca serait difficile, entre la fumée, tous les gens plus grand qu’elle… Elle avait beau être grande pour une fille, les mecs la surplombaient quand même assez facilement ! Elle soupira tentant de se mettre sur la pointe des pieds, sautillant comme le ferait une fille « normale » de son âge OH MON DIEU !!! J’espère qu’il n’y a personne dedans !! C’est bien abandonné, non ? Y’a pas de SDF ou de squatteurs dans ce genre d’endroit ? dit-il d’une voix apeurée. Elle l’avait dit assez fort de façon à ce que ses voisins puissent répondre. Et puis, les secours étaient arrivés, deux personnes s’étaient détachées du lot, deux hommes, qui se dirigeaient droit vers les secours. Intéressant. Très intéressant même, mais elle préféra se focaliser un peu de nouveau vers le bâtiment puis de nouveau vers les secours, enfin surtout les beaux pompiers qui semblaient commencer à se mettre en mouvement !
Elle espérait que la fumée avait déjà fait son affaire pour les loups enfermés histoire qu’ils ne souffrent pas trop … et qu’on ne puisse pas les sauver. Simple question de sécurité.


Revenir en haut Aller en bas
Dim 9 Juil - 21:45


Olena F. Svanhildesen
puisses-tu courir sous la Lune

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▹ DC/TC : Leonora & Katelina & Nils & Ragnhild ▹ PSEUDO : Keira ▹ EMPREINTES : 504 ▹ ARRIVÉE EN VILLE : 11/07/2016 ▹ AGE DU PERSO : 29 ▹ LOCALISATION : L'endroit le plus opportun ▹ HUMEUR : Réfléchie

CROCS PRÉFÉRÉS
✤ MES COMPETENCES:
✤ MON INVENTAIRE:



Sur place, elle ne peut plus fermer les yeux. Elle ne peut plus ignorer cette douleur qui semble lacérer tout son être. Un loup blond est mort. Bjorn est mort. Elle voudrait hurler, mais elle sait qu’elle ne le peut pas. Elle voudrait s’écrouler, mais elle sait qu’elle ne le peut pas. Elle souffre. Mais toute cette souffrance ne pourra s’exprimer que plus tard, une fois les loups sauvés, une fois qu’elle sera seule. Elle ferme son aura à double tour, parce qu’elle ne veut pas affecter les loups qui l’entourent. Elle reste auprès des gammas, parce qu’il est impossible pour elle de rester seule, et parce que sa sœur a dû les calmer à coup d’Ordre Alpha.

Elle doit se montrer forte pour eux. Pour toute sa meute. Alors elle reste avec eux et leur prête main-forte, observant les environs tout en restants cachés, pour chercher des solutions afin de sortir ceux qui peuvent encore être sauvés. Il y a des loups qui peuvent encore l’être, alors elle ne baissera pas les bras. Quand tout sera terminé, quand ils seront sauvés, alors seulement elle s’écroulera. Elle se le répète, s’en persuade, elle fait le vide dans sa tête et elle se concentre sur le problème présent. Elle s’assure qu’ils ne seront pas vus, elle cherche des éventuels coupables, des responsables parce qu’ils sont encore une menace et qu’il faut se débarrasser de cette menace.


Staffienne de la Table Ronde:
 
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 13 Juil - 18:52


Leif Helström
puisses-tu courir sous la Lune

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▹ DC/TC : Gabriel / Amelia ▹ PSEUDO : L.R. ▹ EMPREINTES : 441 ▹ ARRIVÉE EN VILLE : 22/05/2016 ▹ AGE DU PERSO : 28 ▹ LOCALISATION : Dans ton ombre ▹ HUMEUR : Instable mais toujours horriblement insolente

CROCS PRÉFÉRÉS
✤ MES COMPETENCES:
✤ MON INVENTAIRE: Du chocolat, une photo de famille, un carnet de croquis, du matériel de dessin, ma haine du monde.



La chaleur étouffante, le grésillement de flammes, tout lui rappelait l’urgence de la situation. Le sol commençait à être bien plus brûlant que le supportable, commençant à créer des cloques sur la plante de ses pieds. Sa respiration s’accélérait comme ses battements de son coeur, lui faisant inhaler d’autant plus de fumée. Il toussa encore, et encore. Quel con. Il aurait dû pour une fois écouter sa couardise, et rester auprès de sa soeur qui devait se faire un sang d’encre, ce qui n’était pas bon vu sa grossesse. Crétin d’égoïste. Le pire, c’est qu’il ne voyait pas cette porte vers le sous-sol. Il était convaincu que s’il était un psychopathe pyromane un minimum intelligent, il aurait rangé ses victimes au sous-sol, là où il y a le moins d’aération possible. Elles mourront ainsi étouffées avant de finir rôties, quelle grâce de leur part... Malgré tout, il essaya d’avancer. Il regarda la scène. C’était le seul coin où des accès pourraient rester cachés, et l’étage était bloqué de toute façons. Mais celui-ci semblait donner accès à uniquement une mezzanine, qui permettait sûrement de voir la scène. Son coeur fit un bout, une silhouette venait d’apparaître, accroupie, affaiblie, paralysée. Il y avait quelqu’un, mais derrière les flammes, impossible de savoir.  Une nouvelle quinte de poux lui arracha les poumons quand il ressenti l’aura de sa cadette. Furibonde, celle-ci lui commandait de faire demi-tour. Il sentait qu’elle ne plaisantait pas. Il regarda alternativement entre la louve au pelage et à l’aura aussi enflammés que la salle, et l’ombre affolée par les flammes. Est-ce une victime qui a réussi à s’échapper ? Son doigt montra à la gamma rousse qu’il y avait quelqu’un de bloqué, et lui transmis l’idée d’aller l’aider à sortir de la merde. Il lui demanda aussi de rester sous forme lupine, avec sa rapidité, cela serait sûrement utile. Leif essaya d’ignorer la douleur, la sueur qui lui collait le dos, les cendres qui rendaient sa respiration sifflante, puis prit de l’élan pour bondir au dessus d’une barrière enflammée, cadavre d’une poutre rongée par d’immense flammes. Il grimaça dans un long gémissement de douleur quand il sentit sa cheville cuire quand il atterrit trop près d’une gerbe de flammes.

- Hey ! Adressa-t-il à l’inconnu, manifestement loup puisque nu. On se tire d’ici ! On verra plus tard pour les autres !

Il s’approcha en boitillant, tendant la main, qu’il laissa tomber.

- Monsieur Tveit ?! Lâcha-t-il d’un ton surpris lorsqu’il fut assez près. À ce qu’il voyait il était pas le seul crétin profond à avoir foncé sans réfléchir. Mais à vrai dire, il n’aurait jamais cru Raphaël Tveit s’attaquer à un problème d’envergure sans un plan construit au millimètre près.

- Bref barrez-vous ! Y’a un sous-sol dans ce merdier, mais à part finir en barbecue on y gagnera rien à le chercher ! Et sachez que vous me devez dorénavant une cheville neuve...

Il essaya de rire mais toussa pitoyablement à la place, ayant l’impression de ne plus avoir de bronches. Il transmis par aura à Katelina qu’il aurait peut-être besoin d’aide pour transporter le Raphbat-joie, comme ils l’appelaient entre eux. C’est pas que ça lui faisait particulièrement plaisir de lui venir en aide, mais il y avait une limite à la mauvaise foi. Il le méprisait, mais pas au point de vouloir sa mort. Deplus, en ces temps difficiles la perte d’un bon élément chez leurs alliés bruns serait encore un point pour Solskinn. Et quitte à choisir entre les deux, il préférait mille fois, cent mille fois Raphaël.

[@Raphaël Tveit @Katelina Helström ]
Revenir en haut Aller en bas
Sam 15 Juil - 18:24


Nicholas Tveit
puisses-tu courir sous la Lune

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▹ DC/TC : Stein & Elias & Thyri & Tomas & Ivar ▹ PSEUDO : Ludies ▹ EMPREINTES : 2203 ▹ ARRIVÉE EN VILLE : 19/07/2015

CROCS PRÉFÉRÉS
✤ MES COMPETENCES:
✤ MON INVENTAIRE: Une laisse.



Il avait eu l’impression qu’il y avait des bruits ça et là… mais il ne savait pas si c’était des bruits de pas, de voix, ou alors juste le feu qui continuait de crépiter. Il était déjà à moitié inconscient et c’était probablement mieux ainsi, que ça en finisse, et vite. Avec un peu de chance la fumée l’achèverait avant que le feu ait réellement le temps de commencer à l’attaquer. Il sentait déjà les brûlures mordantes, chaque geste était douloureux, irradiait le long de ces nerfs pour remonter jusqu’à son cerveau, et il ne savait plus trop en quelle position se mettre pour échapper à tout cela, pour moins souffrir. La chaleur était de plus en plus forte, insupportable. Alors qu’il n’avait quasiment pas bu depuis qu’il était ici, il suait à grosse gouttes.

Les bruits, les grincements, craquements étaient de plus en plus forts, chaque seconde qui passait. Peut-être qu’au final il allait se recevoir quelque chose sur la tronche ! Assommé, au moins, il ne sentirait plus grand-chose. Il se passa une main sur le visage transpirant et tenta de nouveau de bouger un peu mais la douleur aussi bien que l’effort lui firent sortir un petit gémissement de douleur.
Où est-ce qu’ils étaient tous ? Pourquoi est-ce qu’aucun loup n’était pas les parages pour les aider ? Elias, Raphaël… la famille de son ami brun. Peut-être même qu’il y avait d’autres loups qui avaient été choppés par les chasseurs, ça serait même logique… alors où étaient-ils tous ? Ils n’avaient pas le droit de les laisser mourir ainsi. C’était injuste. Injuste… mais logique. Il tenta de se concentrer de nouveau, histoire de ne pas envoyer de pousser d’aura à ses proches trop « brutales ». Ils ne devaient pas risquer leur vie pour eux. Plus de mort ne changerait rien, n’est-ce pas.
Il devait rester concentrer…. Mais lorsque les flammes se rapprochèrent un peu trop de lui. Lorsque la douleur et la panique surplombèrent sa volonté – la plus sincère-, il perdit les pédales, étandant grâce à l’aura à ses proches tout cela –peut-être même qu’il l’avait étendu à d’autres, il n’en savait rien, absolument rien-.




Revenir en haut Aller en bas
Lun 17 Juil - 11:19


Solskinn Forsløve
puisses-tu courir sous la Lune

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▹ DC/TC : Kateleyä L. Avellaneda (la DarkEmo chiante), Raphaël Tveit (le Beta incompris tout aussi chiant) ▹ PSEUDO : Njüt le retour ! ▹ EMPREINTES : 298 ▹ ARRIVÉE EN VILLE : 28/02/2016

CROCS PRÉFÉRÉS
✤ MES COMPETENCES:
✤ MON INVENTAIRE:



Event. 2
Ft. Libre


Les remarques d'Elias sont pertinentes, mais aussi évidentes. L'homme-loup ne relève pas, il se contente d'écouter la tirade, les conseils du plus jeune. S'il se montre observateur, le Roi ne peut s'empêcher de trouver que l'Alpha brun devrait apprendre à aller directement à l'essentiel, ou alors réfléchir en silence pour ne faire qu'un seul choix. Ou est-ce peut-être là le gros problème de ces bruns qui réfléchissent trop mais n'agissent pas assez. Allez savoir ! Se passant d'accorder de l'intérêt à des conclusions qu'il a déjà tirées lui-même, l'Argent finit par le laisser seul afin d'inciter tous les loups à se rendre utiles en débusquant les potentiels chasseurs planqués ici ou là – dans le cas où les attaquants sont bel et bien des chasseurs. Il fait ainsi d'une pierre deux coups, éloignant les cibles qui risquent d'attirer l'attention tout en tuant les « sentinelles » postées ça et là. Une fois cela fait, il rejoint les secours déjà sur place et, après quelques paroles échangées – plus la confirmation d'Elias Hansen –, il peut enfiler une combinaison. Il incite l'Alpha à faire de même (pour ne pas dire qu'il le lui ordonne), et, sans même s'assurer qu'il le suit, le Roi s'engouffre au cœur des flammes, protégé par une combinaison de circonstance. Dommage pour les humains s'ils s'imaginaient qu'il obéirait sagement aux ordres, ça n'est clairement pas son intention. Il ne tarde pas à croiser @Katelina Helström et son petit frère, @Leif Helström, sans oublier @Raphaël Tveit.

- Monsieur Hansen, occupez-vous d'aider ces trois-là à sortir, et revenez ensuite me filer un coup de main. J'imagine que Messieurs Tveit et Helström ont dû retirer leurs vêtements à cause d'une flamme, pour ne pas se transformer en torche humaine, observe-t-il calmement, justifiant subtilement leur nudité respective.

D'une image mentale, il incite la louve rousse à disparaître au plus vite des lieux, l'informant ainsi que de nombreux humains sont dans les parages. Il en profite pour lui imposer également l'image d'une plausible présence de chasseurs dans les alentours, tous prêts à lui tirer une balle dans la tête si elle continue de se balader sous cette forme aussi librement que cela. Puis, sans perdre de temps, l'homme s'enfonce davantage, se mettant en quête des « vestiaires ». S'il avait voulu enfermer des gens dans un genre de théâtre, ça n'est certainement pas dans un seul et même lieu qu'il l'aurait fait ; il aurait ainsi opté non seulement pour le sous-sol, mais également pour tous les vestiaires certainement dispatchés ça et là. Alors, guettant avec attention les diverses poutres enflammées qui jonchent le lieu, Forsløve espère que les autorités compétentes vont vite commencer à tout éteindre tandis qu'il essaie de sauver un maximum de vies humaines.

Son but premier ? Faire taire cette foutue aura qui se déchire chaque fois qu'un loup de son Royaume meurt.



[HRP : @Elias Hansen :hihi: ]



esprit sauvage


Revenir en haut Aller en bas
Jeu 20 Juil - 21:15


Elias Hansen
puisses-tu courir sous la Lune

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▹ DC/TC : Nicholas & Thyri & Stein ▹ PSEUDO : Ludies ▹ EMPREINTES : 185 ▹ ARRIVÉE EN VILLE : 30/07/2016

CROCS PRÉFÉRÉS
✤ MES COMPETENCES:
✤ MON INVENTAIRE:



Et c’est ainsi qu’il se retrouva dans une tenue de pompier : à cause d’un foutu ordre du Roi. Ceci dit, il l’aurait fait même sans cet ordre, mais il est vrai qu’il n’aimait pas qu’on lui impose quelque chose. Il avait toujours détesté ça, mais malheureusement il n’avait pas vraiment le choix. Aux de côté de l’argent, il était allé dans le « corps » des flammes, la lance à incendie à la main. Il n’avait pas vraiment eu le temps d’éteindre quoi que ce soit, il avait du mal à voir bien devant lui tant la fumée était importante. Impossible de voir où était son foutu Bêta qui avait voulu jouer au héros, et cette aura couplée à celle de l’autre Tveit et d’un autre loup était en train de lu mettre les nerfs à vif. Un nouvel « ordre » du Roi. Il arriva à s’empêcher de grogner tout juste, c’était un peu la goutte d’eau qui faisait déborder le vase ! Comment est-ce qu’il pouvait les faire sortir, sans réellement les voir. Il ferma les yeux et se concentra quelques instants, avant de passer sa lance à incendie à Solskinn –et n’y voyez pas là un quelconque sous-entendu, merci-. Si le Roi avait dit cela, c’est qu’il les avait aperçus où entendu, ou compris qu’ils étaient juste à côté. Il se déplaça, doucement de quelques pas, avant de repérer une touffe…. Qui semblait rousse, mais avec le feu, il pouvait se tromper, en tout cas, les trois hurluberlus inconscients semblaient être là. Il se hâta vers eux, ne faisant aucun commentaire pour l’instant à Raf, mais par la suite il lui passerait une soufflante… peut-être. Par ce qu’il comprenait, au fond son action, son envie de secourir la seule famille qui lui restait. L’air n’allait pas tarder à leur manquer et l’Alpha brun, savait qu’il n’avait que deux mains, il ne pouvait pas vraiment empoigner les deux loups sous forme humaine (+ peut-être la rouquine), il ne savait pas s’ils pouvaient marcher ou pas. Alors sans poser de question, il empoigna sans aucun ménagement Raphael et le porta comme il le put, en essayant de faire comprendre aux deux rouquins de bouger vers la sortie s’ils le pouvaient, sinon il reviendrait également les chercher. Il enjamba avec une difficulté certaine, la poutre tombée quelques minutes auparavant, le poids de Raph plus sa propre combinaison l’empêchaient d’avoir des gestes précis comme il l’aurait voulu. Il tenta de contacter un de ses loups –habillés et pompier- qui était toujours dehors, pour qu’il arrive avec des couvertures et un masque à oxygène. La couverture pour éteindre les flammes et surtout couvrir la nudité du brun –et celle du roux, met l’oxygène, le temps que Raph’ - et Leif- se remettent sur pied, le temps qu’un guérisseur arrive… le temps de convaincre les autres pompiers qu’ils n’avaient pas besoin d’aller à l’hosto.

Enfin après plusieurs minutes à lutter pour retrouver la sortie, il y arriva, il posa Raph à quelques mètres de l’entrée tandis qu’un loup lui apportait ce qu’il avait réclamé. Il tourna la tête pour voir ce qui se passait derrière lui, si les deux roux l’avaient suivi. Il enleva le masque et tenta de reprendre lui-même sa respiration. Il était rouge ç cause de la chaleur, malgré la combinaison, il avait dû écoper de quelques bûlures qui le démangeaient sérieusement. Ca va aller Raphaël. dit-il doucement. Tu es dehors, reprends tes esprits et dis-moi ce que tu as vu, avant que ça commence à s’écrouler, que je puisse le transmettre…. Ou faire comme le Roi, retourner dans la fournaise, pour tenter de sauver les loups, pour arrêter cette aura qui lui dégommait le cerveau.


 
Revenir en haut Aller en bas
Ven 21 Juil - 15:44


Ailin Haugen
puisses-tu courir sous la Lune

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▹ DC/TC : Amanda / Tobias ▹ PSEUDO : Jujube ▹ EMPREINTES : 67 ▹ ARRIVÉE EN VILLE : 04/12/2016 ▹ AGE DU PERSO : 25

CROCS PRÉFÉRÉS
✤ MES COMPETENCES:
✤ MON INVENTAIRE:



Je regarde Ester bouche bée, incapable de dire quoique ce soit. Mon regard passe de l'un à l'autre, abasourdie par les paroles de la louve et par l'absence de réaction de Tomas. Hein hein. Il y a anguille sous roche. Je n'ai pas envie de rentrer tout de suite mais j'acquiesce sagement. Je sais qu'il y a des loups à l'intérieur, c'est tout. Je ne sais pas qui, je n'ai vu personne, j'ai seulement... Je fouille dans mes poches et j'en sors le message qu'ils m'ont laissé. Je tends la carte à Ester, ne sachant pas quelles conclusions je pourrai moi-même en tirer. Ce message ne m'était définitivement pas destiné. Je pense que c'est pour toi Ester. Je la laisse s'en emparer, me serrer une nouvelle dans ses bras, étreinte que je lui rends chaleureusement avant de me résigner à suivre Tomas.

Bon, je n'ai définitivement pas besoin d'un chaperon pour veiller sur moi, je suis assez grande mais je n'ai plus la force de protester. Et surtout, j'ai plein de questions à poser à Tomas, à commencer par sa réaction tout à fait neutre lorsque la louve s'est changée en humaine. Comme s'il en voyait tous les jours. C'est peut-être le cas, qui sait ? Je ne dois pas être une exception dans mon genre mais j'avais plutôt compris que les loups n'étaient pas friands des humains, bien au contraire. Alors je suis plutôt surprise. Je passe devant en me traînant mollement, avec l'adrénaline qui retombe, je sens combien j'ai mal partout, la fatigue me tomber sur les épaules, mes égratignures me brûler et le froid de la nuit, mordant, déchirant, loin de la chaleur du brasier. Elle l'a mieux pris que ce que je ne croyais. Je ris nerveusement sans croiser son regard. J'ai cru qu'elle allait le manger. Ou presque.
Revenir en haut Aller en bas
Sam 22 Juil - 9:44


Tomas Lund
puisses-tu courir sous la Lune

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▹ DC/TC : Nicholas, Stein, Elias & Thyri ▹ PSEUDO : Ludies ▹ EMPREINTES : 43 ▹ ARRIVÉE EN VILLE : 02/04/2017

CROCS PRÉFÉRÉS
✤ MES COMPETENCES:
✤ MON INVENTAIRE:



Elle savait qu’il y avait des loups peut-être .... Il n’était pas certain de vouloir savoir COMMENT exactement, elle savait cela, entre la chaleur et le bruit des flammes, on ne pouvait rien entendre. Elle leur cachait probablement quelque chose mais ce n’était franchement pas son plus gros souci pour l’instant ! Tout comme le mot qu’elle donna à ester, il les regarda sans trop rien comprendre, mais ne posa pas de questions, sachant pertinemment que s’il en demandait maintenant, Ailin pourrait avoir envie de retourner les loups et lui avec et ce n’était franchement pas une solution. Ils allaient risquer leur vie et ça n’était franchement pas une bonne chose ! Après une dernière étreinte, son amie commença à le suivre !

Bien, la ramener chez elle ne devrait pas être trop compliqué. Les loups sauraient bien se débrouiller tout seul, d’autant plus que la cavalerie des pompiers et compagnie devait être arrivée. Il n’avait pas besoin de deux jeunes gens qui se foutraient forcément dans la merde. Sa première phrase prononcée, lui tira un faible sourire. Ouais, pour l’instant face au danger, elle l’avait bien pris la louve argentée … mais après il ne donnait franchement pas trop cher de sa peau. C’était bien connu, les argentés n’aimaient pas spécialement les humains, alors une fois la tension retombée qui sait ce qui pourrait arriver ?! Elle n’avait pas l’air d’avoir spécialement faim … je suppose que c’est grâce au mariage qu’elle avait organisé, non ? Elle a bien dû manger avant, ou alors je ne suis pas appétissant, ce qui m’arrange ! dit-il sur un ton qui se voulait un peu taquin, ils étaient à présent à une centaine de mètres de la bâtisse en feu et continuaient d’avancer vers le territoire argenté !



Revenir en haut Aller en bas
Dim 23 Juil - 20:16


Amelia Andersen
puisses-tu courir sous la Lune

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▹ DC/TC : Gabriel Chevalier / Leif Helström ▹ PSEUDO : L.R. ▹ EMPREINTES : 355 ▹ ARRIVÉE EN VILLE : 22/03/2016 ▹ AGE DU PERSO : 33 ▹ LOCALISATION : Entre de lourds rideaux rouges de velours. ▹ HUMEUR : Toujours souriante, extravagante, et bondissante.

CROCS PRÉFÉRÉS
✤ MES COMPETENCES:
✤ MON INVENTAIRE: Une trousse à maquillage, des habits de rechange, un sac à main à la pointe de la mode, une paire de ballerines ppur changer les talons, un derringer chargé avec deux balles, une dague bien affutée, un flingue avec un silencieux, des jumelles, une tablette de chocolat, un peigne, des perruques en tous genres, ma folie et les poussières de mon optimisme.



Je suis en train de me demander si le groom service a bien pensé à me mettre du bain moussant à la lavande quand mon téléphone vibre à nouveau. Mes compagnons chasseurs me demandent d’allumer la fréquence radio. Cela signifient que les choses tournent un peu au vinaigre. En effet, la visibilité dans l’incendie devient terriblement mauvaise, mais il semblerait que plusieurs personnes aient pénétré dedans. Par sécurité, le frère a bloqué la porte de secours derrière la scène avec un énorme cadenas, qui au pire des cas retarderait toute échappée des victimes par la sortie la plus évidente. La soeur, dans un uniforme de pompier récupéré, a pénétré le feu pour essayer de persuader les secours de dégager les loups de leur barbecue. Apparement les secours ont déjà pénétré les bâtiments, il y aurait un type qui ferait évacuer des gens, mais selon son frère, des gens de l’extérieur auraient foncé dans les flammes. Dans ce bordel, il était dur de prendre une décision. Qui était loup ? Qui était humain ? Ce bâtiment était grand, assurément vide dès notre départ, mais qui dit que ce ne sont pas des jeunes imbéciles qui ont voulu jouer aux héros devant leurs amis ? Je me mordille un peu les cuticules tandis qu’on me presse pour avoir une réponse. bien sûr, on ne peut pas tirer dans le tas. Il faut jouer la subtilité. Je donne l’ordre de tout faire pour les éloigner de la porte qui mène au sous-sol. La jeune femme raccroche, en m’expliquant qu’elle va aller bluffer le secouriste présent en leur signalant une possible fuite de gaz près du sous-sol, et qu’il fallait évacuer au plus vite. Elle me tiendra ensuite au courant de la suite des évènements.
Revenir en haut Aller en bas
Ven 28 Juil - 18:14


Raphaël Tveit
puisses-tu courir sous la Lune

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▹ DC/TC : Kateleyä L. Avellaneda, Solskinn Forsløve ▹ PSEUDO : Njüt ▹ EMPREINTES : 593 ▹ ARRIVÉE EN VILLE : 14/09/2015 ▹ AGE DU PERSO : 30 ▹ LOCALISATION : Occupé avec la gestion de mon business ▹ HUMEUR : Indéfinissable

CROCS PRÉFÉRÉS
✤ MES COMPETENCES:
✤ MON INVENTAIRE:



Event. 2
Ft. Libre


Sans trop savoir comment ni pourquoi, tu te retrouves dehors. Loin de Nicholas. La tête franchement à l'envers, tu comprends la moitié de ce que te raconte Elias. Les sinus te brûlent, ta gorge suffoque à cause de la fumée âcre que tu as respirée malgré toi, ta peau doit ressembler à celle d'un serpent tellement elle est cloquée ça et là. Par Fenrir. Tu te hais. Tu te hais d'avoir agi aussi stupidement et inutilement. À cause de toi, Nicholas est toujours dans ce foutu feu. À cause de ta bêtise, il va mourir, comme tes parents avant. Ou presque. Tu finis par secouer la tête, incapable de formuler une seule phrase à cause des douleurs qui t'en empêchent. Tout ce que tu peux faire – et encore, ça doit lui sembler bien minable en comparaison avec ta maîtrise habituelle –, c'est de lui insuffler une bouffée d'aura afin que de l'inciter à y retourner. Qu'il y aille. Il est protégé, lui. Tu n'as plus que ça pour espérer : te raccrocher à l'infime espoir que ton Alpha se montre digne de son titre.



[HRP : Pour Raphaël je pense que ce sera là ma dernière réponse Arrow Il est hors jeu donc bon, à part le confier à qui pourra le soigner  Rolling Eyes ]



esprit sauvage


Resistance
© FRIMELDA
Revenir en haut Aller en bas
Ven 28 Juil - 21:52


Olena F. Svanhildesen
puisses-tu courir sous la Lune

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▹ DC/TC : Leonora & Katelina & Nils & Ragnhild ▹ PSEUDO : Keira ▹ EMPREINTES : 504 ▹ ARRIVÉE EN VILLE : 11/07/2016 ▹ AGE DU PERSO : 29 ▹ LOCALISATION : L'endroit le plus opportun ▹ HUMEUR : Réfléchie

CROCS PRÉFÉRÉS
✤ MES COMPETENCES:
✤ MON INVENTAIRE:




Le monde s’arrête. Olena a l’impression d’être dans une bulle dans laquelle plus rien ne se passe, plus aucun son n’entre et où tout semble être mis sur pause. Elle contemple le monde qui s’agite autour d’elle mais elle n’est plus capable de rien. Récemment passée de louve à humaine, elle laisse un membre de sa meute l’aider à enfiler des vêtements dont elle ne s’interroge même pas sur l’origine. Elle ne peut quitter du regard les flammes, elle ne peut plus réfléchir, elle n’arrive plus à rien. La louve a ses côtés juge plus prudent de l’éloigner un peu des flammes, elle ne lutte pas. Elle n’en a plus la force. Sur l’instant, elle n’a plus la force de rien.

[Pareillement, Olena quitte l'event ]


Staffienne de la Table Ronde:
 
Revenir en haut Aller en bas
Ven 28 Juil - 23:28


Leif Helström
puisses-tu courir sous la Lune

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▹ DC/TC : Gabriel / Amelia ▹ PSEUDO : L.R. ▹ EMPREINTES : 441 ▹ ARRIVÉE EN VILLE : 22/05/2016 ▹ AGE DU PERSO : 28 ▹ LOCALISATION : Dans ton ombre ▹ HUMEUR : Instable mais toujours horriblement insolente

CROCS PRÉFÉRÉS
✤ MES COMPETENCES:
✤ MON INVENTAIRE: Du chocolat, une photo de famille, un carnet de croquis, du matériel de dessin, ma haine du monde.



Plus les minutes passaient, plus il se sentait mal dans cette fournaise irrespirable. Il ne pouvait pas rester ici, il risquait définitivement trop sa vie. Son coeur désirait ardemment rejoindre Nicholas et le tirer de là, mais sa raison lui confiait qu’il n’était pas un professionnel de secours, que sa seule habilitation en cas d’incendie se limitait aux instructions de sécurité de base à la galerie. Il toussait à s’arracher les bronches, sa cheville était en piteux état, et sa tête commençait à tourner. Il fallait qu’il sorte, mais il lui fallait savoir comment tirer le bêta brun de là. Son beau-frère fit à ce moment là une apparition presque providentielle et prit le bêta sur l’épaule. Leif n’hésita pas plus pour envoyer le signal du départ à sa cadette. L’aura si vive de Nicholas lui déchirait l’âme, mais son ami ne lui en voudrait-il pas d’être mort inutilement ?

Le sous-sol... Ils sont bien dans le sous-sol... Conclut une faible pensée. Mais il ne pouvait y aller, même si c’était avec tous les regrets les plus amers. Il laissait ça aux héros du jour en combinaison ignifuge. Il laissait ça avec tous son regret à ce roi qui ferait sûrement sa propagande en se montrant comme le héros qui les a sorti d’ici. Mais il ne laisserait pas sa visite inutile. Il envoya aux deux Alphas, bruns et argents, l’image du sous-sol, avant d’user de son agilité et sa vitesse naturelle pour sortir d’ici. Qu’importe les humains, le tout était de survivre, de plus il avait la fumée pour mettre le doute. Il esquiva avec difficultés les poutres, les explosions, les flammes montantes, serrant des dents à chaque nouvelle blessure. Enfin sorti de la fournaise, il s’écroula à quatre patte, crachant la totalité de ses poumons dans une toux qui se semblait pas vouloir s’arrêter. Elias lui confia une couverture pour cacher sa nudité, dans laquelle il s’arrêta. Son corps le lancinait de partout. Il s’imaginait qu’un simple gel à l’aloe vera ne soignerait pas ça tout de suite. Il essaya de trouver Katelina, boitillant, espérant qu’elle allait pas lui faire manger des brocolis pendant un mois cette fois-ci.
Revenir en haut Aller en bas
Sam 29 Juil - 9:52


Elias Hansen
puisses-tu courir sous la Lune

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▹ DC/TC : Nicholas & Thyri & Stein ▹ PSEUDO : Ludies ▹ EMPREINTES : 185 ▹ ARRIVÉE EN VILLE : 30/07/2016

CROCS PRÉFÉRÉS
✤ MES COMPETENCES:
✤ MON INVENTAIRE:



Leif et Raphaël étaient saufs, c’était déjà un bon point mais il savait qu’il allait devoir y retourner, au moins pour tenter de ses loups dont il  avait du mal à supporter les coups d’aura qui l’empêchaient de réfléchir calmement et de rester totalement calme. Retourner dans la fournaise, était probablement stupide et dangereux, et il ne tenait pas spécialement à faire partie des morts lorsque la bâtisse s’écroulerait. Mais il ne pouvait pas non plus ne plus rien tentait. Il respiration un bon coup, un grand bol d’air frais avant de remettre le casque, espérant ne pas trop cuire à l’intérieur,  cela protégeait mais pas assez à son goût. Et il fonça droit vers l’endroit où il présumait que Solskinn était : vers les sous-sols à chercher l’entrée probablement. Il arriva à le rejoindre assez rapidement et lorsqu’il fut sur place, il remarqua que le roi était en présence de quelqu’un d’autre, une femme habillée en pompier, en se rapprochant rapidement –et en utilisant son don de meute-, il entendit quelques bribes de phrases, comme quoi il fallait dégager d’ici.
Il eut alors un sourire mauvais. Foutaises. Les chasseurs avaient voulu jouer et ils avaient perdu. Il réapparu derrière la femme et la projeta violemment au sol, il aurait préféré un mur, cela aurait été foutrement plus pratique mais il menaçait un peu trop de s’écrouler.
Pas de bol, il connaissait tous ses collègues pompiers… et il n’y avait pas tant de femmes que ça. Elles étaient plus que rares, l’une d’elle était dehors lorsqu’il était rerentré et l’autre était en voyage de noce, et aucune, AUCUNE avait cette petite voix nasillarde.  Profitant de la surprise,  il profita de la situation à terre de la femme pour l’y maintenir fermement –au sol- et tenta de la fouiller d’une main pour y trouver le saint Graal qu’il cherchait – un nom, un téléphone, un talkwie, n’importe quoi. Il trouva donc un moyen de communication qu’il envoya à Solskinn avant de faire relever la femme d’un geste brusque. Ils n’avaient pas de temps à perdre, pas une seule seconde et il voulait être certain que le sous-sol soit réellement l’endroit où étaient cloitrés les Loups. Où ils sont ?! grogna-t-il d’une voix tout sauf aimable, assez fort pour qu’elle puisse l’entendre malgré tout le boucan des flammes, et pour lui montrer qu’il ne plaisantait pas et qu’il valait mieux qu’une réponse arrive TRES rapide, il lui approcha dangereusement une main des flammes, pour l’instant juste assez pour qu’elle ait TRES chaud mais pas assez pour la brûler. La violence n’était pas une fin en soi, mais toucher à sa famille, à sa Meute était quelque chose de très fortement déconseillé. Le Roi aurait probablement moins de scrupule, d'autant plus que c'était une chance irremplaçable qu'ils avaient là. Un chasseur -ou un pauvre bougre que les chasseurs avaient payé et qui n'y était pour pas grand chose ?-, mais ils pourraient peut-être apprendre des choses intéressantes... Ils avaient fait là une "erreur", ne se doutant pas, probablement, que quelqu'un aurait pu connaitre les secours.


 
Revenir en haut Aller en bas
Dim 30 Juil - 14:17


Solskinn Forsløve
puisses-tu courir sous la Lune

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▹ DC/TC : Kateleyä L. Avellaneda (la DarkEmo chiante), Raphaël Tveit (le Beta incompris tout aussi chiant) ▹ PSEUDO : Njüt le retour ! ▹ EMPREINTES : 298 ▹ ARRIVÉE EN VILLE : 28/02/2016

CROCS PRÉFÉRÉS
✤ MES COMPETENCES:
✤ MON INVENTAIRE:



Event. 2
Ft. Libre


La mine tirée par la concentration, le Roi progresse lentement mais sûrement au sein des flammes qui ne cessent de croître aux alentours, embrasant chaque poutre de l'ancienne bâtisse qui menace alors de s'effondrer à tout moment. Bien qu'il taise son aura, sa douleur n'en est pas moins forte : la chaleur le fait suer, sa combinaison ne suffit plus à le protéger totalement d'une cuisson fort désagréable. Les brûlures courent le long de son corps, à ce point que l'homme n'a d'autre choix que de presser le pas s'il ne tient pas à finir six pieds sous terre. Se laissant entièrement guider par l'appel des loups enfermés, l'homme parvient finalement aux abords des loges. C'est là que l'attend une femme, qui se prétend « pompier ». Est-ce vrai ? Il n'en a pas la moindre idée. C'est pourquoi, plutôt que de se risquer à l'accuser directement d'être responsable de l'incident, l'Alpha préfère attraper sa radio afin de contacter l'équipe de pompiers qui se trouve encore à l'extérieur pour obtenir confirmation... C'est en tout cas ce qu'il aurait fait si Elias n'avait pas bêtement bondi sur la jeune femme...

Forsløve ferme les yeux, exaspéré.

Les blonds se sont-ils multipliés au sein des meutes « sages » de Bergen ou se paie-t-on sa tête ?! Il n'en sait foutrement rien. Usé. Entre le roux qui se précipite nu dans un incendie, le brun qui fait pareil, l'autre rousse qui se jette sous forme lupine également dans... Non. On se moque clairement du monde. Silencieux, il pose une main sur Elias Hansen et l'incite à reculer et libérer sa « collègue », avant que de saisir une bonne fois pour toute sa radio et ainsi demander confirmation au reste de l'équipe quant à l'identité de la jeune femme. Une fois assuré qu'elle n'est pas de l'équipe, il lui adresse un regard glacial, puis :

- J'ignore qui vous êtes, mais je pense que mon collègue va se faire un plaisir de vous livrer aux autorités de Bergen. S'il s'avère que des personnes vivantes sont enfermées ici, et que vous avez tenté de nous empêcher d'entrer... il y a fort à parier que vous êtes responsable. N'est-ce pas ?

La main serrée sur son bras, il la livre au brun en lui intimant silencieusement de ne pas la tuer. Quant à lui, il défonce la fameuse porte interdite, priant pour tomber sur un – ou plusieurs – loups enfermés dans le coin. Donnant sur un long couloir où se suivent plusieurs portes, il indique d'un bref mouvement de menton à son « camarade » de s'occuper des portes de droite pendant qu'il gérera toutes celles sur sa gauche. Ils n'ont pas de temps à perdre. La vie des leurs est en jeu.



esprit sauvage


Revenir en haut Aller en bas
Mer 2 Aoû - 11:08


Ailin Haugen
puisses-tu courir sous la Lune

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▹ DC/TC : Amanda / Tobias ▹ PSEUDO : Jujube ▹ EMPREINTES : 67 ▹ ARRIVÉE EN VILLE : 04/12/2016 ▹ AGE DU PERSO : 25

CROCS PRÉFÉRÉS
✤ MES COMPETENCES:
✤ MON INVENTAIRE:



Je détaille mon babysitter de haut en bas en soufflant de fatigue et j'esquisse un sourire, malgré tout amusée par sa remarque. Méfie toi quand même, reste aussi loin possible d'elle. Elle était dans un bon jour et crois moi, ils sont rares. Je trébuche sur le trottoir et manque de m'étaler de tout mon long pour la quoi ? Deuxième ou troisième fois de la soirée peut-être. Ils vont s'en sortir tu penses ? Je jette un dernier coup d’œil derrière moi avant de me remettre en route en traînant des pieds. L'incendie n'est plus qu'un point de lumière rouge dans la nuit. Je laisse Thomas me raccompagner jusqu'à la noble demeure d'Ester. Je l'invite à venir y faire un petit tour, déçue cependant qu'il ne puisse pas passer la nuit là. Si la louve argentée a été clémente ce soir, je doute que retrouver un humain dans son appartement de luxe la mettra une nouvelle fois de bonne humeur. Malgré tout, il mérite bien de boire et de manger un petit truc pour m'avoir ramené jusqu'ici.

Nous grignotons en silence les sandwichs fourre-tout que j'ai préparé avec ce qu'il y avait dans le frigo. Je manque d'appétit mais ça fait du bien. Il est très tard quand finalement Thomas s'en va, me laissant seule avec les cauchemars de la soirée. J'aurais préféré qu'il reste juste pour me tenir compagnie mais je sais que ce n'est pas raisonnable. Alors je lui dis au revoir et je vais m'allonger sur le canapé, en serrant contre moi Muchi, mon fidèle loup en peluche.

[Fin pour Ailin]
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 3 Aoû - 13:03


Ragnhild Næss
puisses-tu courir sous la Lune

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▹ DC/TC : Olena & Katelina & Nils & Leonora ▹ PSEUDO : Keira ▹ EMPREINTES : 63 ▹ ARRIVÉE EN VILLE : 19/01/2017 ▹ AGE DU PERSO : 32

CROCS PRÉFÉRÉS
✤ MES COMPETENCES:
✤ MON INVENTAIRE:



La température monte et mon corps le ressent de plus en plus. Mes forces m’abandonnent, à tel point que je ne sais où je trouve l’énergie de crier de douleur lorsque quelques flammes viennent me lécher la peau. Je recule encore, mais il n’y a presque plus d’endroits où je peux me réfugier. Les flammes gagnent la pièce et me laissent de moins en moins d’espace. Je me surprends à penser que, bientôt, elles m’avaleront pour ne plus rien laisser de moi. L’espoir m’a quitté car je ne vois plus ce que je peux faire. Je ne peux pas sortir de là, et visiblement l’aide ne vient pas. Ma conscience s’envole peu à peu.

J’ai l’impression que je commence à halluciner. En dehors des odeurs de flammes, de bois et de divers objets brûlés, je commence à sentir une odeur que je ne saurais pas identifiée, que je ne reconnait pas mais que mon esprit, lui, semble reconnaitre. Car, sans savoir pourquoi ni comment, je me sens comme rassurée et ce malgré la situation. Mon esprit sombre finalement totalement, alors que je ressens quelque chose ou quelqu’un s’approcher de moi. Peut-être que les secours sont enfin là, peut-être que j’hallucine. Je le saurais lorsque je me réveillerais. Si cela arrive.


[Rag quitte l'évent également, je considère que son Alpha est venue la récupérer, sinon elle en sortait pas ]


Revenir en haut Aller en bas
Dim 6 Aoû - 12:30


Edwina S. Svanhildesen
puisses-tu courir sous la Lune

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▹ DC/TC : Ester L. Braaten, Vyranui Wahlberg et Torvald Marklund ▹ PSEUDO : ODAYA OCHAVEN. ▹ EMPREINTES : 2976 ▹ ARRIVÉE EN VILLE : 20/09/2014 ▹ AGE DU PERSO : 27 ▹ LOCALISATION : Perdue dans la neige norvégienne, quelque part dans la nature ou alors entre les feuilles d'un vieux livre poussièreux ou encore, entre deux étagères de la biliothèque, si ce n'est pas au fond de son lit. ▹ HUMEUR : Mordante mais pourtant la blonde sait restée polie avec ses interlocuteurs, enfin la plupart du temps, excepté une semaine par mois et bien sûr une semaine avant la pleine lune. Oh, également excepté les mercredis. Et les jours sans chocolat. Jamais en fait, ou rarement plutôt.

CROCS PRÉFÉRÉS
✤ MES COMPETENCES:
✤ MON INVENTAIRE: un livre aux pages cornées, une petite dague et un stick à lèvres, le tout dans ma besace préférée



Restée à l’extérieur, cloisonnant sa douleur dans sa poitrine, se refusant de se laisser aller à la peine qui submerge son aura, submergeant aussi cele de sa bêta, elle envoit ses gammas patrouiller. Elle demande à plusieurs loups de trouver des vêtements, de se vêtir et chercher les chasseurs. Elle serait restée regarder pour sa part, alors ils devaient agir, faire ce que le Roi avait prévu. Ils empêcheraient toute retraite, fermeraient le quartier. Les blonds se mirent en route, demandant aux bruns, aux roux, mêmes aux noirs et aux argentés qu’ils croisaient de les aider. C’était une initiative que l’alpha assumerait, mais il fallait agir vite. Quand les loups grognaient, l’alpha envoyaient des images de loups morts par son aura, convainquant les loups de travailler ensemble – pour un court instant, mais un instant nécessaire. Rapidement, ils encerclèrent le quartier, tout en restant couverts. Des coups de feu se firent entendre, apparemment on tirait sur les loups comme des lapins. Elle sentit un blond se faire toucher, un autre également. Mais elle ne pouvait pas courir pour les prendre en charge, elle invita des loups transformés à partir à leur recherche, à monter dans les immeubles, à trouver les fauteurs de troubles. Les dégager de là, les faire sortir de leur terrier. C’était primordial maintenant.


But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer — .
nous ne resterons pas assis
sur le brasier fumant
de notre défaite.
La reconquête n'est qu'à
quelques pas.
Revenir en haut Aller en bas
Ven 11 Aoû - 0:50


Amelia Andersen
puisses-tu courir sous la Lune

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▹ DC/TC : Gabriel Chevalier / Leif Helström ▹ PSEUDO : L.R. ▹ EMPREINTES : 355 ▹ ARRIVÉE EN VILLE : 22/03/2016 ▹ AGE DU PERSO : 33 ▹ LOCALISATION : Entre de lourds rideaux rouges de velours. ▹ HUMEUR : Toujours souriante, extravagante, et bondissante.

CROCS PRÉFÉRÉS
✤ MES COMPETENCES:
✤ MON INVENTAIRE: Une trousse à maquillage, des habits de rechange, un sac à main à la pointe de la mode, une paire de ballerines ppur changer les talons, un derringer chargé avec deux balles, une dague bien affutée, un flingue avec un silencieux, des jumelles, une tablette de chocolat, un peigne, des perruques en tous genres, ma folie et les poussières de mon optimisme.



Selon mes jumelles, la masse de badauds qui s’accumule autour des barrières devient de plus en plus importante, comme l’épaisse fumée noire causée par les kilomètres-cube d’eau lancées par les lances à incendies. Je m’inquiète pour mon contact, cela fait quelques minutes que je n’ai pas eu de ses nouvelles. J’espère qu’elle ne s’est pas faite pincée, si jamais les loups l’attrapent, ils risquent d’essayer de la faire parler, et ce n’est pas bon pour nous. On ne sait rien, mais il vaut mieux qu’ils croient qu’on sait des choses. Cela m’arrange pour la suite. Comme je souhaite plus de détails, j’allume la radio du poste de ma chambre et je me branche sur les infos locales qui parlent évidemment de l’incendie en cours. Pas grand chose d’intéressant. Je contacte donc mon second allié, qui n’a pas de nouvelles de sa soeur, mais semble avoir vu des personnes pénétrer des sous-sols. C’était prévisible. Les loups sont des êtres grégaires, et de plus leur partie humaine les fait s’attacher aux leurs de manière parfois absurde. Ou c’est juste peut-être moi qui ai le coeur sec. Je n’espérais pas en arriver là, mais il est temps d’utiliser notre fameuse carte fuite de gaz. Dans la loge du copain du nunuche, j’ai mis un petit explosif qui suffira à anéantir la moitié du couloir. Dans le pire des cas, ils ne reviendront qu’avec Nunuche et Mademoiselle Je-joue-à-l’amnésique, et je pense un peu amochés. Je cherche donc une espèce de télécommande dans mes affaires, pianote un message à mon associé, et appuie sur le déclencheur. Un sourire satisfait sur le visage, je sais que j’ai limité les dégâts. Le groom service sonne. Je pense que ce sont les sels de bain à la lavande que j’avais commandé.

[HRP : ceci sera la dernière crasse des chasseurs. L’explosif tue donc les PnJ loup noir et loup brun, et détruit la moitié du couloir pendant que Solskinn et Elias secourent Rag et Nick. ]
Revenir en haut Aller en bas
Ven 11 Aoû - 18:40


Elias Hansen
puisses-tu courir sous la Lune

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▹ DC/TC : Nicholas & Thyri & Stein ▹ PSEUDO : Ludies ▹ EMPREINTES : 185 ▹ ARRIVÉE EN VILLE : 30/07/2016

CROCS PRÉFÉRÉS
✤ MES COMPETENCES:
✤ MON INVENTAIRE:



Il aurait probablement mieux fait de réfléchir quelques instants de plus, mais il n’avait pas pu s’en empêcher. La fautive des tourments de loups de sa meute était devant lui –ou du moins en partie-, alors comment est-ce qu’il aurait dû réagir alors qu’il était sûr de lui ? Ils n’avaient plus beaucoup de temps, ils étaient en train de cuire dans leurs tenues, et les pauvres loups qui se trouvaient enfermés ne devaient plus en avoir pour bien longtemps, pas le temps de jouer la classe de la diplomatie, il leur fallait des réponses et vite –même si visiblement ce n’était pas tout à fait l’avis du Roi-.

Enfin le Roi se mit à parler et Elias acquiesça avant de lui souffler, une fois qu’il eut brisé une porte Il vaudrait mieux que vous vous en occupiez non ? Je vais tenter de chercher Tveit et les autres. Vous saurez mieux quoi faire d’elle que moi dans ces circonstances. Outre le feu, l’odeur de mort de souffrance des Leurs était belle et bien présente. Il ressentait toujours l’aura de Nicholas, mais plus de l’autre brun. Quant aux autres loups présents, il ne savait pas s’ils étaient vivants ou pas, une fois que Solskinn l’eut le mieux renseigné possible sur la situation, il fonça le plus rapidement possible vers la pièce ou était cloitré Nicholas. Il arriva à son tour à défoncer la porte mais se fit mal au bras, et, outre les brûlures qu’il avait écopé, il se demanda s’il ne s’était pas un peu démis l’épaule, mais ce n’était pas le moment de penser à cela. Tveit était en vie, probablement pas pour longtemps, et chaque seconde comptait. Le Soumis semblait vagabonder entre l’inconscience et un semi état de conscience, il l’approcha doucement avant d’essayer de le prendre contre sans trop toucher à ses brûlures multiples. Vu les circonstances, cela aurait pu être pire même si ce n’était pas très joli à voir. Il était revenu dans… probablement ce qui devait être le hall principal, lorsqu’il y eut une explosion derrière lui qui l’envoyer valser sur plusieurs mètres, et par chance si on peut dire cela comme ça, non loin de la sortie, ce qui permit à plusieurs de ses loups de le récupérer lui et Tveit.

A peine fut-il dehors, qu’il enleva le foutu masque pour respirer du pseudo air frais, il voulut enlever rapidement la sorte de combinaison ayant l’impression de cuire dedans… et effectivement, malgré les protections, il y avait plusieurs endroits de brûler… il tenta de reprendre son souffle peu satisfait de ne pas pu avoir à sauver quelqu’un.


 
Revenir en haut Aller en bas
Sam 12 Aoû - 17:02


Solskinn Forsløve
puisses-tu courir sous la Lune

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▹ DC/TC : Kateleyä L. Avellaneda (la DarkEmo chiante), Raphaël Tveit (le Beta incompris tout aussi chiant) ▹ PSEUDO : Njüt le retour ! ▹ EMPREINTES : 298 ▹ ARRIVÉE EN VILLE : 28/02/2016

CROCS PRÉFÉRÉS
✤ MES COMPETENCES:
✤ MON INVENTAIRE:



Event. 2
Ft. Libre


L’esprit déboussolé par les morts qui se succèdent les unes après les autres, le Roi éprouve de plus en plus de difficulté à rester lucide. À vrai dire, plus le temps passe et plus il a l’étrange impression que Nicholas fait partie des rares survivants, si ce n’est pas le seul, avec une louve noire, dont il est persuadé de sentir l’aura libérée par le sauvetage inattendu d’un loup de sa meute, probablement son Alpha. Il n’en sait rien. Les traits tirés par la peine suscitée par tous ces décès, l’homme-loup échange un bref regard avec Hansen avant de lui faire un signe de tête en guise d’assentiment. Il a raison. En tant que brun, il n’aura pas trop de mal à rejoindre son loup pour le sauver, autant qu’il en profite pour gérer le cas de cette foutue chasseuse de merde. Ni une ni deux, il lui saisit les bras afin de la traîner jusqu’aux égouts de la ville. À l’extérieur de la bâtisse enflammée. Loin des regards des pompiers ou autre personne occupée à éteindre ce maudit feu. La prise serrée sur ses poignets, la forçant à baisser la tête pour n’être vue d’aucun potentiel complice, il la pousse en bas sans aucune délicatesse avant de la rejoindre d’un bond.

À peine a-t-il posé le pied par terre qu’une redoutable explosion retentit. L’homme écarquille les yeux, stupéfait, laissant courir son aura pour s’assurer que l’Alpha brun s’en est tiré. Avec son loup. Ce n’est qu’une fois rassuré qu’il se retourne vers la jeune femme et que, d’une voix impérieuse, il lui ordonne de lui révéler absolument tout ce qu’elle sait de cette attaque. Plus encore : doivent-ils s’attendre à une nouvelle attaque ? Le souffle coupé, le Roi attend patiemment une réaction de la jeune femme. En vain. Plus maligne qu’il ne l’avait envisagée, celle-ci s’effondre soudain par terre. Forsløve, l’air ahuri, s’approche pour saisir son pouls et constate rapidement qu’elle n’en a pas. Plus furieux qu’il ne le laisse voir, il se lève et se hâte de quitter les lieux pour rejoindre l’endroit où se trouvent Elias et son jeune loup. Il s’assure brièvement qu’ils vont bien avant de rejoindre l’équipe de pompiers, toujours occupée à éteindre les flammes.

- Nous n’avons pas pu sauver tout le monde, annonce-t-il d’une voix désolée. Ceci dit, ce lieu était censé être désaffecté… Je pense qu’il s’agit là d’un pyromane et que nous ne sommes pas à l’abri d’une nouvelle attaque de ce type.

Il leur adresse un signe de tête respectueux avant de leur rendre la combinaison, laissant ainsi apparaître les multiples brûlures dont il n’a pas pu se préserver.

- Je vous remercie encore pour la confiance, même avec l’aval de votre collègue.

Sur ces mots, il s’éloigne, rejoignant enfin la foule de médias à l’affût de la moindre information croustillante à se mettre sous la dent. D’une traînée d’aura subtile, il incite l’un des journalistes à s’intéresser à lui… C’est la mine décomposée par la tristesse et l’effroi qu’il s’adresse au premier d’entre eux à l’interroger, le reconnaissant comme l’homme qui s’est visiblement improvisé pompier d’un soir. La voix maîtrisée, Forsløve commence alors par se présenter, mentionnant son cabinet dans un quartier de la ville.

Puis :

- Je ne suis pas policier, mais ce que j’ai vu là-dedans me fait craindre le pire. Notre ville, jusque-là réputée pour son calme… Comment pourrions-nous expliquer la présence de pauvres innocents dans cette bâtisse désaffectée, sinon en pensant que c’est là l’œuvre d’un fou furieux dangereux ? Je l’ai dit aux pompiers de notre bonne vieille Bergen, mais je pourrais mettre ma main à couper que c’est là l’œuvre d’un pyromane. Il faut que nos autorités mènent l’enquête et débusquent ce criminel, aussi bien pour le bien-être de nos citoyens, que par souci écologiste. La Norvège fait partie de ces grands pays dont on dit le plus grand bien concernant le respect de la nature, de notre Terre, alors si un pyromane sévit comme je le crains dans nos rues… ? Le feu fait partie de ces drames qui émettent le plus de dioxyde de carbone. Ne l’oubliez pas !

Sans rien ajouter de plus, le Roi se retire non sans s’excuser auprès du journaliste, se dirigeant une fois de plus vers l’un des rares survivants de l’attaque. Nicholas Tveit.




Dé pour la réaction de la chasseuse face à l'Ordre royal

1. La chasseuse perce une gélule de poison cachée dans sa dent et se suicide, sous le regard impuissant de l’Alpha.
2. Elle révèle que les chasseurs voulaient comprendre le pourquoi du comment de la disparition des loups dans la presse mais que les loups n’ont rien voulu dire.
3. Idem que le 2, mais ajoute également que les loups doivent s’attendre à d’autres tentatives, que les chasseurs ne s’arrêteront pas à ce seul échec.
4. Sans que le Roi ne s’en explique les raisons, la chasseuse se met subitement à hurler en se mutilant bras et jambes à coup d’ongles, avant de se jeter dans la merde des égouts pour y prendre un bon bain délicieux.
5. Terrifiée par l’aura du Roi, la chasseuse déballe tout ce qu’elle sait de l’affaire, ne parvenant qu’à mentir sur ce qu’ont révélé les loups aux chasseurs en prétendant qu’ils savent qui est Roi et où le trouver.



esprit sauvage


Revenir en haut Aller en bas
Sam 12 Aoû - 17:02


Mme le Maire
puisses-tu courir sous la Lune

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▹ DC/TC : Aucun. ▹ PSEUDO : le staff. ▹ EMPREINTES : 283 ▹ ARRIVÉE EN VILLE : 20/09/2014 ▹ AGE DU PERSO : 87 ▹ LOCALISATION : En ville, loin de l'agitation, du haut d'un promontoire qui me permet de tout voir ▹ HUMEUR : changeante au fil de mes interlocuteurs, attention à toi mon gars, je mords

http://runwiththemoon.bbactif.com


Le membre 'Solskinn Forsløve' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Event chasseurs' : 1
Revenir en haut Aller en bas
http://runwiththemoon.bbactif.com
Dim 13 Aoû - 15:06


Nicholas Tveit
puisses-tu courir sous la Lune

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▹ DC/TC : Stein & Elias & Thyri & Tomas & Ivar ▹ PSEUDO : Ludies ▹ EMPREINTES : 2203 ▹ ARRIVÉE EN VILLE : 19/07/2015

CROCS PRÉFÉRÉS
✤ MES COMPETENCES:
✤ MON INVENTAIRE: Une laisse.



Il n’y avait plus que la douleur. L’impression d’étouffer. L’envie que tout ça finisse vite tout en se doutant que ça ne serait pas le cas. Que ça durerait, encore et encore ; sans jamais réellement finir.
Et Dante ? Où était-il. Foutue âme sœur.
Balivernes. Mensonges.
Il aurait dû être là. Avec lui. Il aurait fait n’importe quoi si ça avait été réellement son âme sœur.
Mensonges. Trahison.
Il n’était rien pour lui. Rien. Rien de plus qu’un bourreau. Qu’un artifice. Un Manipulateur. Comment est-ce qu’il avait pu tomber dans le bateau ? Comment est-ce qu’il avait pu croire tout cela ? Comment ?

Fébrile. Chaque geste irradiant la douleur, Nicholas n’arrivait plus à raisonner correctement. Son esprit vagabondait, souffrait tellement qu’il voulait Dante. Juste Eliassen en personne d’autre. Il n’arrivait pas à se rappeler qu’il était mort. Son corps, son esprit le réclamait juste à corps et à cris, il ne pouvait rien faire d’autres.

Et il divaguait. Sombrait dans l’inconscience, avant que la douleur ou un bruit trop fort le « réveille ». Et tout recommençait, comme une machine infernale ; sans fin.

Et il eut l’impression qu’on le prenait dans les bras, sans arriver toutefois à définir qui c’était. Quelqu’un en qui il avait confiance probablement par ce qu’il se sentit rapidement en sécurité à ses côtés. La chaleur était toujours présente, trop forte. Le frottement de ses habits –ou ce qu’il en restait- contre ses brûlures était juste insupportable, mais il n’avait plus la force de bouger, parler ou gémir. C’était la fin, probablement. La délivrance ; mais il ne savait pas dans quel sens : est-ce qu’il était juste en train de mourir de rejoindre Graham, Fred, son père et tous les autres ? Est-ce que c’était autre chose ?

Déboussolé, il le fut encore plus lorsqu’une explosion résonna derrière eux. Et qu’il fut projeté violemment au sol.
Trou noir. Douleurs.

Lorsqu’il réussit à ouvrir vaguement un œil –qu’il referma aussitôt, il se rendit compte qu’il avait beaucoup moins de mal à respirer ais que quelque chose l’aidait visiblement. Probablement le truc qu’avaient pompiers et secouriste dans de telles circonstances. Il était assis contre quelque chose et recouvert par une couverture de protection que l’on retrouve généralement dans les voitures. Il pouvait « sentir » la présence d’Elias à ses côtés, mais pas encore celle de Raphaël, il tenta de lui envoyer une poussée d’aura mais ne sut pas si cela fonctionna ou pas. Il ouvrit de nouveau les yeux quelques instants, juste assez pour apercevoir le visage du Roi. Clignant des yeux plusieurs fois pour tenter de rester « éveillé », il n’arriva néanmoins pas à les garder ouverts.

La douleur irradiait toujours chacun de ses nerfs. Une voix, probablement celle d’Hansen souffla au Roi (ou à quelqu’un d’autre comme Raphaël ? un guérisseur ?)
Le visage et le torse n’ont pas l’air trop touchés, ou du moins, moins que le reste. Au niveau des jambes, le tissu a par moment fondu sur lui... la voix de l’homme tut quelques instants, )à moins qu’il perdit de nouveau conscience ? Il faut qu’on puisse le ramener chez les Bruns, sans que les secours n’interviennent et ne l’emmènent à l’hôpital. Un des Loups pompiers essaye de les retenir le temps qu’on trouve une solution, mais il nous faut un « plan » très rapidement. Loup à l’hôpital. Echantillon de sang. Nick s’agita vaguement tandis qu’une main lui caressait doucement les cheveux.




Revenir en haut Aller en bas
Mar 15 Aoû - 15:32


Edwina S. Svanhildesen
puisses-tu courir sous la Lune

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▹ DC/TC : Ester L. Braaten, Vyranui Wahlberg et Torvald Marklund ▹ PSEUDO : ODAYA OCHAVEN. ▹ EMPREINTES : 2976 ▹ ARRIVÉE EN VILLE : 20/09/2014 ▹ AGE DU PERSO : 27 ▹ LOCALISATION : Perdue dans la neige norvégienne, quelque part dans la nature ou alors entre les feuilles d'un vieux livre poussièreux ou encore, entre deux étagères de la biliothèque, si ce n'est pas au fond de son lit. ▹ HUMEUR : Mordante mais pourtant la blonde sait restée polie avec ses interlocuteurs, enfin la plupart du temps, excepté une semaine par mois et bien sûr une semaine avant la pleine lune. Oh, également excepté les mercredis. Et les jours sans chocolat. Jamais en fait, ou rarement plutôt.

CROCS PRÉFÉRÉS
✤ MES COMPETENCES:
✤ MON INVENTAIRE: un livre aux pages cornées, une petite dague et un stick à lèvres, le tout dans ma besace préférée



Les loups blonds et les autres loups qu’ils ralliaient à leur cause se mirent à entourer tous le quartier, tout en essayant de rester dans les ombres. Quelques loups se firent tirer dessus, Edwina se prit une balle dans la patte, mais ce fut suffisant pour comprendre la manœuvre de certains : ils s’étaient mis en hauteur, à l’affut du moindre loup. Par précaution, elle se dirigea vers le premier argenté qui vint, lui imposant son ordre alpha pour qu’il transmette à son alpha les quelques images qu’elle avait eu de la situation : des chasseurs en hauteur, prêt à tirer sur tout ce qui bougeait. Pour les débusquer, ils devaient muter et être méconnaissables. Ils ne devaient surtout pas se faire repérer, ce qui pouvait être difficile, voire même totalement impossible pour la seule bibliothécaire de la ville. Si elle apparaissait aux mêmes endroits que les loups et, en plus, avec une blessure à la jambe, alors son identité était compromise. Elle se mit à l’abri, loin des regards humains, lapant sa plaie. Elle ne devait pas s’effondrer. Sauf que voilà, une patte arrière et une patte avant avaient été touchées. Elle n’allait pas pouvoir avancer plus longtemps. Au moins, elle avait fait son travail et avait compris le fonctionnement de la situation, permettant désormais au Roi en place de décider de la marche à suivre. S’il le fallait, il pourrait envoyer des gammas blonds sous forme humaine pour attraper ces foutus chasseurs, mais elle n’était pas sûre qu’ils y parviennent en temps et en heure.


But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer — .
nous ne resterons pas assis
sur le brasier fumant
de notre défaite.
La reconquête n'est qu'à
quelques pas.
Revenir en haut Aller en bas
Mar 15 Aoû - 16:52


Solskinn Forsløve
puisses-tu courir sous la Lune

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▹ DC/TC : Kateleyä L. Avellaneda (la DarkEmo chiante), Raphaël Tveit (le Beta incompris tout aussi chiant) ▹ PSEUDO : Njüt le retour ! ▹ EMPREINTES : 298 ▹ ARRIVÉE EN VILLE : 28/02/2016

CROCS PRÉFÉRÉS
✤ MES COMPETENCES:
✤ MON INVENTAIRE:



Event. 2
Ft. Libre


Toujours sous tension, les loups se rassemblent, réfléchissent. Comme l’ont bel et bien spécifié certains d’entre eux, il faut à tout prix éloigner les plus blessés, les plus mutilés, de façon à ce qu’aucun secouriste humain ne mette la main sur eux et ne s’aperçoive que leur capacité à guérir est anormale. Sans même se faire prier, il les incite à passer par les égouts, meilleur endroit – selon lui – pour éviter tout risque. Il avertit Elias de la dépouille qu’il y trouvera, lui expliquant d’une voix agacée que la chasseuse s’est suicidée sans qu’il n’y puisse rien faire. Il ajoute pour finir qu’il s’occupera de ralentir les humains comme il le peut, songeant notamment au fait qu’on l’interrogera certainement compte-tenu de son intervention dans l’incendie.


[HRP : Conclusion pour ma part Wink ]



esprit sauvage


Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé
puisses-tu courir sous la Lune






Revenir en haut Aller en bas
 

Event - partie 2.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» [EVENT] Partie I | La Cité d'Earudien
» [EVENT] Partie I | La Prison
» [EVENT] Partie II | L'Océan - Chercher une solution
» [Event] Partie III. Le château des cavaliers sans tête
» [EVENT] Partie II | Protection : La Cité de Dhitys

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Esprit Sauvage ::  :: Event-
Sauter vers: