PV { Skuli a un problème et non ce problème ne s'appelle pas Edwina... quoi que 8D
MÉTÉO DE BERGEN

Météo Bergen © meteocity.com
EVENTS

- Mariage du Roi, juste ici.
- Deuxième partie du Mariage, juste ici.
- Fête nationale norvégienne, juste ici.

LES ANIMATIONS RP

- La loterie rp, ici.
- La recherche de rp, ici.
- L'intervention inrp des chasseurs, ici.
- Les rumeurs inrp, ici.

SCÉNARIOS DE NOS MEMBRES

- Chasseur, rival, ex-ami ◊ ici.
- Meilleur ami, beau-frère ◊ ici.
- Augure de la meute argent ◊ ici.
- Alpha de clan brun ◊ ici.
- Chercheuse sur un projet secret ◊ ici.
- Soeur jumelle ◊ ici.
- Bêta noir ◊ ici.
- Apprenti chasseur ◊ ici.


Laisse ton avis dans ce sujet.



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue sur ESPRIT SAUVAGE !
Sur le forum vous pourrez incarner un loup ou un humain.
On espère que vous trouverez votre bonheur, n'hésitez pas à fouiller les pvs, scénarios et les pré-liens
N'oubliez pas que vous avez deux semaines pour faire votre fiche
Pensez à voter pour nous, dans ce sujet et à promouvoir notre forum sur Bazzart, PRD et OMR :coeur2:

Partagez | 
 

 PV { Skuli a un problème et non ce problème ne s'appelle pas Edwina... quoi que 8D

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Lun 1 Mai - 21:03


Skúli V. Seldszar
puisses-tu courir sous la Lune

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▹ PSEUDO : Chappy ▹ EMPREINTES : 27 ▹ ARRIVÉE EN VILLE : 25/04/2017 ▹ LOCALISATION : Renifle, tu vas finir par trouver. ▹ HUMEUR : Excellente ~

CROCS PRÉFÉRÉS
✤ MES COMPETENCES:
✤ MON INVENTAIRE: Portable, briquet, poignard, chewing-gum à la fraise ♥



Lieu et date du rp : Début Janvier 2018
Protagonistes: Edwina & Skuli
Résumé du rp: à venir.
Actions réalisées au cours de ce rp: en cours.

Des courriers, une tonne de courriers. Skuli n'avait pas remis les pieds chez lui depuis une éternité. Avec tous les événements qui avaient eus lieu il avait passé le plus clair de son temps au manoir des Svanhildesen. Il passa une main à l'endroit où il avait été marquer. Une raison supplémentaire pour laquelle il ne quittait plus trop le manoir. Un petit sourire aux lèvres il tenta de se frayer un chemin à travers son appartement. Celui-ci était toujours aussi rempli, débordant de vieux ouvrages et autres antiquités. Et une nouvelle couche de poussière s'était ajouté à la précédente. Le blond poussa un long soupir, il fallait vraiment qu'il prenne le temps de s'occuper du ménage... en faisant appel à une agence de nettoyage pardi ! Pourquoi faire soi même ce que les autres peuvent faire en mieux ? Le blond se mit à siffloter joyeusement en réussissant à atteindre une table dans son salon, salon qui ressemblait plus à une bibliothèque sauf que les livres étaient entassés les uns sur les autres et directement entreposer sur le sol. Il y avait autour de lui plusieurs piles de livres, les plus précieux trônaient sur la table face à laquelle il se trouvait désormais. Ces livres là étaient entreposés dans des boîtes vitrées et verrouillées, leurs valeurs étaient inestimables. Et parmi tout ce bazar on retrouvait aussi des sculptures, des gravures et autres objets d'arts.

L'appartement était tout ce qu'il y a de plus désordonné et pourtant il s'y sentait parfaitement bien. Sans doute parce que cela faisait une éternité qu'il ne s'était pas retrouvé seul, au calme. La vie au manoir était toujours tellement mouvementé et il ne s'y faisait tout simplement pas. Il déposa son trousseau de clefs, son portable et le tas de lettres qu'il avait récupéré en montant sur un coin de la table avant de tirer une chaise et de s'asseoir dessus. Plusieurs factures, plusieurs prospectus, trois invitations à des expositions, deux invitations à des soirées mondaines d'un ennui mortel, une dizaine d'avis de passage laisser par le facteur sans doute des colis à récupérer. Un soupir, il continua à examiner la pile de courrier pour découvrir quelque lettres et cartes postales envoyer par des connaissances. Un soupir, il n'avait aucune envie d'ouvrir tout ça. En fait la seule chose dont-il avait envie était de rejoindre sa chambre et de se laisser tomber sur son lit pour une longue, très longue sieste. Qui aurait cru que c'était aussi épuisant de se fiancer ? Ces dernières semaines il avait vécu plus de choses que durant toute sa vie. Entre la prise de pouvoir des argents, la captivité dont avait souffert son alpha, les morts et les blessés, ses fiançailles, les fêtes et rituels, son intronisation au poste de bêta de clan, le congé qu'il avait pris alors qu'il envisageait de plus en plus sérieusement de quitter son boulot, l'exposition qu'il était en train d'organiser et tous les autres petits changements qu'il avait apporté à sa vie.

Épuisant, oui, tout ceci était épuisant et pourtant aussi quelque peu excitant. Il ne s'était jamais senti aussi bien et pour la première fois depuis... non en fait c'était réellement la première fois, pour la toute première fois il se sentait capable de réussir peu importe ce qu'il faisait. Après tout s'il pouvait épouser son alpha, la louve la plus exceptionnel qui soit à ses yeux alors il pouvait bien réaliser n'importe lequel de ses désirs !  Perdu dans ses pensées, le menton posé sur la table il attrapa son téléphone. Inconsciemment il s'était rendu dans la liste de ses contacts et avait appuyé sur le numéro d'Edwina. Lorsqu'il sortit de ses pensées il raccrocha aussitôt, il n'avait rien à lui dire. Elle lui manquait juste... Gêné il éteint son portable, si elle le rappelait et qu'elle lui demandait pourquoi il avait essayé de la joindre il ne voulait pas avoir à lui expliquer qu'il voulait juste entendre sa voix, c'était juste trop gênant et tellement idiot comme explication. Il se releva et se força à commencer à faire ce qu'il était venu faire c'est à dire ranger un peu son appartement. Un regard autour de lui et il se sentait déjà décourager, en fait il regrettait un peu de ne pas avoir demander son aide à Edwina lorsqu'il lui avait dit qu'il avait quelque chose à faire à son appart'. Cela dit il ne préférait pas laisser la jeune femme découvrir   dans quel sorte d'endroit il vivait, bien qu'elle ait déjà pu avoir un aperçu en voyant son atelier.
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 25 Mai - 18:20


Edwina S. Svanhildesen
puisses-tu courir sous la Lune

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▹ DC/TC : Ester L. Braaten et Vyranui Wahlberg ▹ PSEUDO : ODAYA OCHAVEN. ▹ EMPREINTES : 2946 ▹ ARRIVÉE EN VILLE : 20/09/2014 ▹ AGE DU PERSO : 27 ▹ LOCALISATION : Perdue dans la neige norvégienne, quelque part dans la nature ou alors entre les feuilles d'un vieux livre poussièreux ou encore, entre deux étagères de la biliothèque, si ce n'est pas au fond de son lit. ▹ HUMEUR : Mordante mais pourtant la blonde sait restée polie avec ses interlocuteurs, enfin la plupart du temps, excepté une semaine par mois et bien sûr une semaine avant la pleine lune. Oh, également excepté les mercredis. Et les jours sans chocolat. Jamais en fait, ou rarement plutôt.

CROCS PRÉFÉRÉS
✤ MES COMPETENCES:
✤ MON INVENTAIRE: un livre aux pages cornées, une petite dague et un stick à lèvres, le tout dans ma besace préférée



Beaucoup de choses s’étaient déroulées récemment, dont ses fiançailles. Un moment de pur bonheur, partagé avec sa famille et sa meute. Un moment qu’elle avait dégusté et apprécié au plus haut point, un moment qu’elle aurait aimé infini. Skuli, évidemment, avait été accepté par sa meute et sans difficulté. Après les épreuves traversées et la force qu’il avait développé, peu de loups doutaient du choix de l’alpha. D’autant plus qu’elle avait choisi un natif de Bergen et un loup blond. Qui aurait pu refuser ? Sa famille, également, avait bien pris la nouvelle. Si ce n’est quelques menaces de la part de ses cousins, tout s’était très bien passé. Bien que pour Edwina, les menaces étaient normales et justifiées. Après tout, elle avait bien fait comprendre à l’alpha brun – Elias – qu’il n’avait pas intérêt à briser le cœur de sa cousine. La blonde ayant plutôt tendance à tenir ses paroles, elle ne doutait pas que son message était passé.

Quelques jours plus tard, Skuli avait senti le besoin de rentrer chez lui, dans son chez-soi. Elle savait pertinemment qu’il ne s’habituait pas à la vie au manoir, si mouvementée, si différente de la vie passée dans son appartement. Ainsi, quand il l’avait prévenu qu’il allait passer chez lui, elle n’y avait vu aucun inconvénient. De toute façon, elle n’estimait pas son rôle de future épouse comme celui de mère. Son loup était libre de faire ce qu’il voulait, à partir du moment qu’il en assumait les conséquences. S’il voulait rentrer chez lui, qu’avait-elle à dire à ce sujet ? En tant qu’alpha, elle savait être très peu disponible, passant plus de temps à gérer le manoir, les affaires des loups et tout un tas de paperasses en tout genre. Le voir partir était assez étrange, ils avaient été tout le temps ensemble depuis qu’elle avait décidé de le marquer. Le voir s’éloigner était quelque chose qu’elle n’avait pas encore expérimenté et qui laissait en elle une drôle de sensation. Sans doute le manque. Bien qu’il n’allait pas quitter sa vie, elle espérait qu’il reviendrait très bientôt, elle n’apprécierait pas de rester trop longtemps seule. En soit, elle ne l’était jamais vraiment, le manoir étant rempli de loups, mais elle savait que c’était différent avec Skuli et surtout, elle savait qu’il le comprenait.

Ainsi, il rentra chez lui et quant à elle, se plongea dans une tonne de paperasse en tout genre. Elle avait, comme toujours, du travail. C’est quelques minutes après s’être attelée à son travail que son téléphone sonna, avant de s’arrêter. Curieuse, elle l’attrapa, ce dernier étant posé sur son bureau, et nota avec surprise que Skuli avait tenté de la joindre. Indécise, elle attendit qu’il l’appelle à nouveau. Plutôt libertine dans ses actes et dans ses pensées, elle ne voulait pas étouffer son partenaire et avait tendance à lui donner énormément de liberté. Confiante, elle savait également qu’en cas de soucis importants, il l’appellerait sans hésiter. Une clé utilisée comme pendentif tombait entre ses seins. Cadeau de mariage de son futur époux, il lui avait offerte trois clés, deux qui ouvraient des lieux qu’elle connaissait, une qui était inconnue. Cette dernière avait été attachée à un collier et transformée en pendentif, reposant naturellement entre ses seins. La sortant de son t-shirt, elle la fit tourner entre ses doigts, pensive. Haussant les épaules, elle termina sa paperasse, attrapa une clé de voiture et fila au domicile de son fiancé. Après tout, ça ne coûtait rien de prendre une pause dans son rôle de chef.
Arrivé au domicile du blond, elle ouvrit la porte et chercha son bien aimé. Ce dernier, dans son atelier, subit le saut – immature – de son alpha, en plein sur son dos. Elle éclata d’un rire léger. « Alors comme ça on rappelle pas ? » La taquina-t-elle.


But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer — .
nous ne resterons pas assis
sur le brasier fumant
de notre défaite.
La reconquête n'est qu'à
quelques pas.
Revenir en haut Aller en bas
 

PV { Skuli a un problème et non ce problème ne s'appelle pas Edwina... quoi que 8D

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Couleur transparente pour RPG Maker XP
» Les mailles brunies du Rohan - problème de traduction
» [problème] fraps et adobe ne marche pas ensemble, normal ?
» Problème Ripway
» « Le problème d’Haïti ce n’est pas le tremblement de terre. Ce n’est pas l’argen

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Esprit Sauvage ::  :: Quartier Est :: Résidences-
Sauter vers: