Attrapez la dodue - Feat Amanda
MÉTÉO DE BERGEN

Météo Bergen © meteocity.com
EVENTS

- Mariage du Roi, juste ici.
- Deuxième partie du Mariage, juste ici.
- Fête nationale norvégienne, juste ici.

LES ANIMATIONS RP

- La loterie rp, ici.
- La recherche de rp, ici.
- L'intervention inrp des chasseurs, ici.
- Les rumeurs inrp, ici.

SCÉNARIOS DE NOS MEMBRES

- Chasseur, rival, ex-ami ◊ ici.
- Meilleur ami, beau-frère ◊ ici.
- Augure de la meute argent ◊ ici.
- Alpha de clan brun ◊ ici.
- Chercheuse sur un projet secret ◊ ici.
- Soeur jumelle ◊ ici.
- Bêta noir ◊ ici.
- Apprenti chasseur ◊ ici.


Laisse ton avis dans ce sujet.



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue sur ESPRIT SAUVAGE !
Sur le forum vous pourrez incarner un loup ou un humain.
On espère que vous trouverez votre bonheur, n'hésitez pas à fouiller les pvs, scénarios et les pré-liens
N'oubliez pas que vous avez deux semaines pour faire votre fiche
Pensez à voter pour nous, dans ce sujet et à promouvoir notre forum sur Bazzart, PRD et OMR :coeur2:

Partagez | 
 

 Attrapez la dodue - Feat Amanda

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Mar 23 Mai - 1:55


Isak Sørensen
puisses-tu courir sous la Lune

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▹ PSEUDO : Alex' ▹ EMPREINTES : 179 ▹ ARRIVÉE EN VILLE : 12/05/2017 ▹ AGE DU PERSO : 23 ▹ HUMEUR : do you wanna play with me ?

CROCS PRÉFÉRÉS
✤ MES COMPETENCES:
✤ MON INVENTAIRE:



Attrapez la dodue
“citation”
J
e suis rentré de mon voyage il y a peu, je suis allé vendre quelques armes à l'étranger, comme toujours les affaires tournent, les acheteurs sont conquis et moi, je suis ravi. Il est très tôt ou très tard cela dépend du point de vue de chacun, le soleil se lève sur la ville et je tire sur le cigare que je tiens entre mes doigts en souriant, les affaires, on était très bonnes ce soir, comme toujours, mes employées si je peux les nommer ainsi, je me fais plaisir à me dire que se sont mes esclaves, on quitter les lieux, je reste seul admirant mon empire. Je me lève et travers la pièce fièrement, je sais que je suis le meilleur et cela se ressent dans ma démarche assurée. Je referme l’entrepôt, prêt pour aller dans mon manoir, retrouver ma famille. Quand je pense a eux je ne peux m'empêcher d'avoir cette rage qui se soulève en moi, cette haine, nous, relégué au seconde rang alors que nous avons toujours était au sommet, je ne comprend toujours pas comment cette erreur a put se produire. Je grogne pour moi-même alors que mes pas me mène vers un endroit que je connais par cœur. Je défais les boutons de ma veste de costumes, cette veste qui va avec l'ensemble bleu marine que je porte cette ensemble qui vaut des millions, je provoque affichant ma richesse, sans pour autant m'en vanter, mais le message est clair, toutes les personnes que je croisent savent que nous ne sommes pas de la même classe sociable, aujourd'hui je ne suis pas dans ma voiture de luxe et pourrait leur remboursé le prêt qu'ils ont a la banque et payer leur vacances au soleil. Mais je m'en contre-fiche, je les sens jalouser ma personne et j'ai se petit sourire satisfait, admiré la supériorité du loup argenté.

Je suis à la lisière de la forêt et je ressens cet appel de la nature, cet instinct qui me pousse à courir dans ces bois à toute vitesse, de planter mes crocs dans une jugulaire pour entacher ma splendide fourrure blanche de rouge, je ressens ce besoin bestial de déchirer un corps avec mes griffes, c'est ainsi que j'ai pénétré dans cette obscurité qui pourrait en effrayer plus d'un, surtout à cette heure avec ces ombres qui bouge, le soleil qui se cache derrière les grandes cimes des arbres. La fraîcheur matinale me donne une petite chair de poule sous les manches de ma chemise. Je pense être seul, mais je me méfie, car l'on est jamais vraiment seul. Ma paranoïa m'oblige à être consciencieux, donc je m'enfonce un peu plus profondément dans l'obscurité, les bruits de la forêt envahissent mon corps comme une symphonie, il se répercute pour que je puisse analyser l'endroit et je sens cette odeur, si particulière, se petit grain qui leur est propre, un autre loup est présent, je reconnais cette odeur, elle s'approche et s'en me retourner d'un air théâtral, je prends la parole le premier.

« Amanda, je sais que tu es là ne te donne pas la peine de te cacher, ton odeur empeste tellement qu'elle masquerait celle d'un putois. »
© Mister Hyde


@Amanda Helström
Revenir en haut Aller en bas
Lun 5 Juin - 14:17


Amanda Helström
puisses-tu courir sous la Lune

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▹ DC/TC : Tobias / Ailin ▹ PSEUDO : Jujube ▹ EMPREINTES : 460 ▹ ARRIVÉE EN VILLE : 05/09/2016 ▹ AGE DU PERSO : 29

CROCS PRÉFÉRÉS
✤ MES COMPETENCES:
✤ MON INVENTAIRE:



Je me réveille en sursaut, le coeur tambourinant dans la poitrine. Je me redresse lentement et je compte les louveteaux endormis entre Elias et moi. Cinq, ils sont tous les cinq là, je soupire bruyamment, ce n'était qu'un cauchemar. Je m'extirpe des draps silencieusement pour ne réveiller personne. D'abord les louveteaux parce qu'alors tout le manoir serait réveillé et ensuite Elias parce qu'entre son travail, sa meute et sa famille, il n'a plus beaucoup de temps pour lui et il a besoin de sommeil. Je descend les escaliers et me dirige jusqu'à l'entrée où j'abandonne le tee-shirt de Leif qui me sert de pyjama. Je me glisse dans l'obscurité matinale et je mute avant de partir en courant en direction de la forêt. Je slalom entre les ombres, les arbres, la végétation dense et humide de la nuit. Une légère brume permet de me camoufler entièrement malgré la couleur de mon pelage et j'en profite pour chasser un lapin que j'enterre pour venir le reprendre plus tard et le ramener aux petits.

Je continue ma balade matinale, empruntant les sentiers que j'aime, me roulant dans l'humus ou m'imprégnant d'odeurs familières par ci et par là lorsqu'un effluve connu m'arrête brusquement. Je plonge dans un buisson en la sentant approcher et je me tapis sur le sol, espérant qu'il ne me voit, qu'il passe son chemin. Je n'ai pas envie de le voir, simplement de profiter du calme de la fin de la nuit. C'est raté, comme prévu. Il me reconnaît et m'appelle. Je bondis hors de ma cachette et lui saute dessus pour le renverser au sol avant qu'il n'ait pu faire un mouvement. Notre forme animale est bien plus rapide et plus réactive que l'humaine si bien que je n'ai aucun mal à le clouer sur place. Je m'allonge de tout mon long sur lui, réservant un sort terrible à son beau costume haute couture. Quel dommage pour lui. Je reste comme ça quelques minutes, jusqu'à être satisfait de la boue dont je l'ai tartiné puis je me relève, m'écarte et je mute. Quand c'est pas les louveteaux, c'est toi que j'ai dans les pattes. Y a-t-il moyen d'avoir un peu de calme dans cette forêt ? Je tends une main vers lui, lui intimant silencieusement de me filer sa veste parce que je me les pèle sous cette forme et que vue ma condition physique actuelle, je serai bien capable d'attraper froid même si je suis une louve.
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 15 Juin - 1:53


Isak Sørensen
puisses-tu courir sous la Lune

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▹ PSEUDO : Alex' ▹ EMPREINTES : 179 ▹ ARRIVÉE EN VILLE : 12/05/2017 ▹ AGE DU PERSO : 23 ▹ HUMEUR : do you wanna play with me ?

CROCS PRÉFÉRÉS
✤ MES COMPETENCES:
✤ MON INVENTAIRE:



Attrapez la dodue
“citation”
J
e sais qu'elle est là, je ressens sa présence comme si elle était juste à côté de moi, puis je ne me trompe que très rarement sur les odeurs que je connais et pour ressentir cette puanteur si forte ne peut être qu'à cause de cette louve, cet alpha qui vient de mettre bas, elle sent tellement fort. Dans ce corps humain, je suis si lent que j'ai à peine le temps de me retourner qu'Amanda me saute littéralement dessus et s'allonge sur moi, je grogne et la repousse immédiatement de moi, je suis recouvert de boue de la tête aux pieds maintenant et mon costume est totalement fichu, même si cela m'agace un peu, je ne le montre pas, cela satisferait trop madame.

« Va donc ailleurs, essaye un autre pays, voir carrément une autre planète, je suis certain que tu ne m'y trouveras pas et je t'assure que tu ne me manqueras pas, puis surtout sois une bonne mère et prend tes louveteaux avec toi. On ne veut pas d'impur en ces lieux. »

Je dis tout cela d'un ton supérieur et condescendant alors que la rousse me tend une main dans l'espoir que je lui offre ma veste gracieusement et généreusement, pour lui tenir chaud et puis quoi encore. Je me relève époussetant mes vêtements. Un sourire narquois sur le visage.

« Tu attends un souvenir de ma part pour ta nouvelle destination ? Je sais que je suis irremplaçable et une personne vraiment fabuleuse, pour la peine, je te donne ma veste. »

Je la retire et la lui jette dessus de façon a ce qu'elle ne puisse pas vraiment refuser, je pourrais la laisser prendre froid, je pourrais en profiter pour être égoïste et égocentrique, mais ici, je vois une stratégie pour ne pas rentrer directement en conflit, puis bon, c'est peut-être mon jour de bonté aujourd'hui. Quoi que… J'attends donc qu'elle l'enfile.

« Alors ça te fait quoi d'avoir un vêtement qui coûte plus cher que ta propre maison sur ton dos »

Je ricane, car je me moque, je sais que je suis riche, je sais que la richesse peut faire rêver certain, peut être pas elle, mais j'aime me vanter de ce que je possède.

« Et au passage, tu me dois un pressing pour le costume, je t'enverrais la facture, essaye d'économiser, puis comme ça, tu mangeras moins et tu pourras faire un régime pour perdre les kilos que u as pris. »

Une baleine rousse, voilà l'image qui me vient en tête et cela me fait rire intérieurement, car bon la comparé à cette image me plaît bien, je devrais en faire un montage et l'envoyais a quelques personnes pour qu'ils puissent en rire eux aussi avec moi.
© Mister Hyde


@Amanda Helström

ps: Pardon je manquais d'inspiration
Revenir en haut Aller en bas
Hier à 14:21


Amanda Helström
puisses-tu courir sous la Lune

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▹ DC/TC : Tobias / Ailin ▹ PSEUDO : Jujube ▹ EMPREINTES : 460 ▹ ARRIVÉE EN VILLE : 05/09/2016 ▹ AGE DU PERSO : 29

CROCS PRÉFÉRÉS
✤ MES COMPETENCES:
✤ MON INVENTAIRE:



Je le regarde avec dédain de haut en bas, le dévisageant plus que nécessaire avec mépris, historie de bien faire passer le message. Qu'il se moque de moi, c'est une chose, après tout c'est notre petit jeu, nos mauvaises habitudes. On se chamaille comme des enfants de maternels. Mais s'en prendre à mes louveteaux, c'est une autre histoire. Mes petits sont bien plus purs que tu ne pourras jamais l'être espèce de blaireau vantard. J'étouffe un grognement en croisant les bras sur ma poitrine. Je le regarde me tendre sa veste et je ne me fais pas prier pour la lui prendre. Ooooh, tu me ferais presque pleurer. Toujours aussi généreux à ce que je vois. Je pouffe de rire en enfilant le vêtement suffisamment grand pour descendre sur mes cuisses et cacher presque l'intégralité de ma nudité.

Je hausse les épaules à sa nouvelle réflexion. Tu devrais revoir tes moqueries, tu deviens vraiment mauvais. Si seulement la richesse était liée à l'intelligence... On se méfierai peut-être enfin de vous, les argents. Je pouffe en terminant de boutonner la veste alors qu'un frisson désagréable me parcours. Quant à mes kilos, ils t'emmerdent. Tu devrais commencer par t'occuper de toi. Si tu continues comme ça, tes chevilles finiront par ne plus passer les portes et je ne te parle pas de ta tête. N'a-t-elle pas encore grossie depuis la dernière fois ? Hm ? Je lui tourne le dos avec tout l'irrespect possible et je cherche à évaluer la distance qui me sépare du manoir, plus de cinq kilomètres, beaucoup trop loin pour que je termine à pieds sous forme humaine. Bon, tu es venu comment aussi ? Ba quoi ? Puisqu'il es là, autant profiter de ses services de petit riche prétentieux. J'espère que les sièges sont chauffant, je me les pèle ! J'imagine très peu ce pseudo voyou être venu depuis ses beaux quartiers à pieds dans son joli costard cravate taillé sur mesure. A mon avis, la voiture allait avec le personnage. Bon le fils à papa, t'es garé où ? Le jour n'allait pas tarder à se lever, il fallait que je sois à la maison avant que les petits se réveillent.
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé
puisses-tu courir sous la Lune






Revenir en haut Aller en bas
 

Attrapez la dodue - Feat Amanda

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Enfin une star chez les pécores, moi ! [New/Amanda Lear]
» Everleigh R. Bowen ► Amanda Seyfried
» Amanda K. Mayers ☆ Froide est la douleur de croire que la chaleur ne reviendra jamais
» Aloyssia Greene * Amanda Seyfried (terminé)
» « Amanda tu es là et je n'est plus peur ... » | Libre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Esprit Sauvage ::  :: Haukàss-
Sauter vers: