Les mains pleines de terre - Edwina
MÉTÉO DE BERGEN

Météo Bergen © meteocity.com
EVENTS

- Mariage du Roi, juste ici.
- Deuxième partie du Mariage, juste ici.
- Fête nationale norvégienne, juste ici.

LES ANIMATIONS RP

- La loterie rp, ici.
- La recherche de rp, ici.
- L'intervention inrp des chasseurs, ici.
- Les rumeurs inrp, ici.

SCÉNARIOS DE NOS MEMBRES

- Chasseur, rival, ex-ami ◊ ici.
- Meilleur ami, beau-frère ◊ ici.
- Augure de la meute argent ◊ ici.
- Alpha de clan brun ◊ ici.
- Chercheuse sur un projet secret ◊ ici.
- Soeur jumelle ◊ ici.
- Bêta noir ◊ ici.
- Apprenti chasseur ◊ ici.


Laisse ton avis dans ce sujet.



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue sur ESPRIT SAUVAGE !
Sur le forum vous pourrez incarner un loup ou un humain.
On espère que vous trouverez votre bonheur, n'hésitez pas à fouiller les pvs, scénarios et les pré-liens
N'oubliez pas que vous avez deux semaines pour faire votre fiche
Pensez à voter pour nous, dans ce sujet et à promouvoir notre forum sur Bazzart, PRD et OMR :coeur2:

Partagez | 
 

 Les mains pleines de terre - Edwina

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Sam 3 Juin - 18:40


Brynhild K. Odegard
puisses-tu courir sous la Lune

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▹ DC/TC : Sigvard ▹ PSEUDO : Ana-As ▹ EMPREINTES : 112 ▹ ARRIVÉE EN VILLE : 31/05/2017 ▹ AGE DU PERSO : 28 ▹ LOCALISATION : Perdue sous une montagne de feuilles ou le museau dans la neige, un amas de louveteau sur elle ▹ HUMEUR : Joyeuse, probablement en train d'éclater de rire pour l'une de ses nombreuses conneries du jour

CROCS PRÉFÉRÉS
✤ MES COMPETENCES:
✤ MON INVENTAIRE:



Lieu et date du rp : Maison de Brynhild, début Mai
Protagonistes: Brynhild K. Odegard & Edwina S. Svanhildesen
Résumé du rp: ici
Actions réalisées au cours de ce rp: ici

Elle regarda partir sa dernière cliente de la journée presque avec soulagement, pourtant elle aimait son métier qui faisait écho à son statut d'Oméga. Bien qu'elle possédait une clientèle assez mixte pour cette forme de médecine douce. Elle rangera rapidement ses affaires, des dossiers qui traînent sur son bureau et une tasse de thé vide qu'elle eut le courage uniquement de poser dans l'évier du petit coin cuisine. Le retour jusqu'à chez elle fut rapide, jetant son sac tout en se dirigeant vers sa chambre pour enfiler une tenue plus décontractée et qu'elle pourrait salir sans le moindre souci. Elle passa devant le miroir de sa salle de bain, grimaçant légèrement en voyant ses traits fatigués. Peut-être devrait-elle prendre quelques jours de repos ? Si encore le sommeil était présent…

Chassant ses pensées, elle se dirigea vers son jardin où se trouvait son potager. Celui-ci était assez chaotique dans son organisation, donnant l'impression que la jeune femme avait simplement planté au hasard les différentes graines. Il y avait des légumes, mais aussi des plantes aromatiques. Sans parler des nombreuses mauvaises herbes qui l'avaient envahi ses derniers jours. « Je devrais peut-être m'acheter une chèvre en guise de désherbant… » marmonna-t-elle en récupérant un seau avant de commencer à enlever à la main les mauvaises herbes. C'était très répétitif, en plus d'être épuisant bien qu'elle ne possédait pas un immense potager. Elle se perdit dans ses pensées, préoccupée par l'état de santé générale de la meute. Elle était loin d'être une empathe confirmée, et certains arrivaient très bien à masquer leur tension…

Elle mit un temps avant de remarquer sa présence, braquant son regard vers elle. Un immense sourire s'était affiché au bord de ses lèvres en lâchant sa touffe de mauvaises herbes pour s'essuyer les mains pleines de terre sur son jogging. D'un bond elle s'approcha d'elle afin de l'enlacer amicalement dans ses bras, un geste familier qu'elle ne pouvait pas contrôler comme son côté très démonstratif. Peut-être aurait-elle réagir différemment si l'amitié n'était pas présente… Mais elle ne devait pas être la seule à enlacer son Alpha. Elle se détacha d'elle pour se remettre à sa tâche, lâchant avec amusement. « C'est gentil de venir m'aider à remettre de l'ordre dans mon potager ! » Elle jeta un bref regard vers celui-ci, elle avait mine de rien pratiquement tout nettoyé… Elle se demanda soudainement quelle heure était-il et combien de temps s'amusait-elle avec ses maudites mauvaises herbes. « Ça va ? » Demanda-t-elle en penchant légèrement la tête sur le côté, un tic de l'enfance, le regard soucieux. Elle n'avait pas eu le temps de croiser Edwina ces derniers jours, bien qu'elle cherchait à savoir à travers le don de la meute l'état de son Alpha. Sauf qu'elle faisait justement partie de ses gens qu'elle avait du mal à ressentir exactement leurs émotions.  
Revenir en haut Aller en bas
Dim 4 Juin - 13:28


Edwina S. Svanhildesen
puisses-tu courir sous la Lune

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▹ DC/TC : Ester L. Braaten, Vyranui Wahlberg et Torvald Marklund ▹ PSEUDO : ODAYA OCHAVEN. ▹ EMPREINTES : 2976 ▹ ARRIVÉE EN VILLE : 20/09/2014 ▹ AGE DU PERSO : 27 ▹ LOCALISATION : Perdue dans la neige norvégienne, quelque part dans la nature ou alors entre les feuilles d'un vieux livre poussièreux ou encore, entre deux étagères de la biliothèque, si ce n'est pas au fond de son lit. ▹ HUMEUR : Mordante mais pourtant la blonde sait restée polie avec ses interlocuteurs, enfin la plupart du temps, excepté une semaine par mois et bien sûr une semaine avant la pleine lune. Oh, également excepté les mercredis. Et les jours sans chocolat. Jamais en fait, ou rarement plutôt.

CROCS PRÉFÉRÉS
✤ MES COMPETENCES:
✤ MON INVENTAIRE: un livre aux pages cornées, une petite dague et un stick à lèvres, le tout dans ma besace préférée



Les derniers mois avaient été remués, chargés, pleins de décisions difficiles et d’organisation ingérable. Elle avait couru partout, avait dû penser à tout, à tout le monde, tout le temps et jamais, jamais, elle n’aurait cru devoir en arriver là. C’était catastrophique, ou presque et elle faisait comme elle pouvait pour tout gérer. La bague autour de son annulaire droit montrait son statut de fiancée, elle n’avait pas encore passé le cap du mariage, sa vie étant bien trop mouvementée pour le moment. Skuli et elle ne savaient d’ailleurs pas quand ils pourraient préparer tout ça et se lancer dans cette folle aventure, mais ils espéraient en tout cas que ça serait rapidement. Ils avaient hâte de sceller leur union et surtout de ne former plus qu’un. Elle savait aussi que ça impliquerait de donner des enfants à la meute, un jour ou l’autre, elle ne savait juste pas encore si l’idée lui plaisait derrière la terreur qu’elle lui inspirait. Contrairement à sa cousine, enfanter n’était pas encore un projet qu’elle avait accepté, tenant bien trop à sa liberté. Déjà savoir qu’elle ne pourrait plus être aussi volage qu’avant l’avait angoissé, alors s’enfermer dans une ville de famille, autant dire que c’était - pour elle - presque de la folie.
Sans même s’en rendre compte, en sortant de la bibliothèque ce soit là, elle décida d’aller rendre visite à Brynhild, leur oméga. Elle avait bien besoin de se détendre, de se calmer et de prendre un peu de temps pour elle. C’était nécessaire pour la meute d’avoir un oméga, pour calmer les tensions entre les loups, mais parfois c’était aussi nécessaire pour être bien dans sa peau et sur ses pattes. Il ne fut donc pas surprenant, qu’avec autant de questions dans la tête, l’alpha se dirige chez son oméga. Ce n’est qu’en arrivant devant la jeune femme, penchée sur son potager, qu’elle comprit pourquoi elle était venue jusqu’ici et, sans réellement s’en rendre compte, pourquoi elle en avait tant besoin.

La jeune femme se redressa, la prenant dans ses bras. « Mettre mes mains dans la terre ne m’a jamais dérangé. » Répondit l’alpha, enlaçant sans souci son oméga. Bryn, au-delà de son rôle dans la meute, avait été une très bonne amie depuis son enfance. Avec son arrivée au rôle d’alpha de meute, leur lien aurait pu être modifié par les responsabilités imposées à Edwina, il n’en fut rien. Elles s’étaient habituées à la situation et, même si parfois Edwina se devait de lui donner des ordres, elles restaient pourtant de très bonnes amies. Chose que l’alpha appréciait énormément, bien qu’elle ne soit pas du genre à le dire très souvent. « On fait aller. » Répondit la jeune femme, fatiguée. « Et toi, comment ça va ? » La journée avait été longue pour la blonde, elle ne doutait pas qu’il en était sans doute de même pour son interlocutrice. Peut être qu’échanger quelques mots avec Bryn lui ferait le plus grand bien.


But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer — .
nous ne resterons pas assis
sur le brasier fumant
de notre défaite.
La reconquête n'est qu'à
quelques pas.
Revenir en haut Aller en bas
Dim 4 Juin - 17:51


Brynhild K. Odegard
puisses-tu courir sous la Lune

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▹ DC/TC : Sigvard ▹ PSEUDO : Ana-As ▹ EMPREINTES : 112 ▹ ARRIVÉE EN VILLE : 31/05/2017 ▹ AGE DU PERSO : 28 ▹ LOCALISATION : Perdue sous une montagne de feuilles ou le museau dans la neige, un amas de louveteau sur elle ▹ HUMEUR : Joyeuse, probablement en train d'éclater de rire pour l'une de ses nombreuses conneries du jour

CROCS PRÉFÉRÉS
✤ MES COMPETENCES:
✤ MON INVENTAIRE:



« Mettre mes mains dans la terre ne m’a jamais dérangé. » Brynhild laissa échapper un faible rire en secouant la tête légèrement. Des souvenirs refirent surface, lorsqu'elles étaient jeunes et où Edwina pouvait être libre de faire des bêtises. Quand le poids des responsabilités ne pesait pas sur ses épaules. « Ça je le sais bien ! » Est-ce que cette jeunesse lui manquait ? Oui et non… Elle pouvait toujours autant faire de connerie. Et puis, elle était fière d'Edwina, malgré les derniers évènements tragiques, cela n'avait en rien ébranlé sa loyauté, au contraire. « On fait aller. » L'Oméga termina d'arracher la dernière mauvaise herbe qu'elle jeta sans douceur dans le seau, tournant la tête vers Edwina en fronçant légèrement les sourcils. Bien qu'elle ne s'attendait pas à entendre que tout allait bien, elle comprit que son Alpha était préoccupée. Et elle comptait bien la soulager au mieux…  « Et toi, comment ça va ? » Mentir ne servait à rien, surtout pas avec Edwina… Mais elle atténua quand même la vérité. « Fatiguée, tu ne voudras pas m'assommer en partant pour que je dors une journée entière comme ça ? » Dit-elle en plaisantant, bien qu'elle avait elle-même pensé à se prendre quelques somnifères malgré son aversion pour ce genre de médicament. Cependant, elle reprit rapidement sur un ton plus sérieux. « Je vais prendre quelques jours de congés. » Maintenant, elle ne savait pas quand… Cela pouvait être dans quelques semaines, quelques mois ou quelques années avec elle.

Elle se redressa en se dirigeant vers la porte extérieure de sa maison, modeste mais à l'image de sa propriétaire. Elle invita du regard Edwina à la suivre, avant d'aller se nettoyer les mains dans l'évier de la cuisine. Pour une fois, ce n'était pas le chantier chez elle… Elle avait pu ranger depuis le dernier passage d'un loup de la meute. « Tu veux que je te fais un massage des pieds ? Cela te ferait du bien... » Quand la question de savoir comment elle allait gagner sa vie s'était posé. Elle s'était tournée vers la naturopathie, qui faisait écho à son statut Oméga. Elle s'était particulièrement tournée vers les massages, bien que tout ses clients ne croyaient pas spécialement à l’énergie spirituel. « Je dois aussi avoir quelque chose de mangeant dans mon frigo ou mes placards... » Marmonna-t-elle en mettant en route sa bouilloire avant de lâcher du bout des lèvres. « Qu'est-ce qui te tracasse en ce moment ? » Probablement qu'elle ne lui dira pas tout, il y avait des choses qu'un Alpha ne pouvait pas partager avec n'importe qui. Même si Brynhild ne briserait jamais la confiance d'Edwina, elle comprenait parfaitement.
Revenir en haut Aller en bas
Mer 7 Juin - 21:38


Edwina S. Svanhildesen
puisses-tu courir sous la Lune

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▹ DC/TC : Ester L. Braaten, Vyranui Wahlberg et Torvald Marklund ▹ PSEUDO : ODAYA OCHAVEN. ▹ EMPREINTES : 2976 ▹ ARRIVÉE EN VILLE : 20/09/2014 ▹ AGE DU PERSO : 27 ▹ LOCALISATION : Perdue dans la neige norvégienne, quelque part dans la nature ou alors entre les feuilles d'un vieux livre poussièreux ou encore, entre deux étagères de la biliothèque, si ce n'est pas au fond de son lit. ▹ HUMEUR : Mordante mais pourtant la blonde sait restée polie avec ses interlocuteurs, enfin la plupart du temps, excepté une semaine par mois et bien sûr une semaine avant la pleine lune. Oh, également excepté les mercredis. Et les jours sans chocolat. Jamais en fait, ou rarement plutôt.

CROCS PRÉFÉRÉS
✤ MES COMPETENCES:
✤ MON INVENTAIRE: un livre aux pages cornées, une petite dague et un stick à lèvres, le tout dans ma besace préférée



Edwina esquissa un léger sourire, oui Bryn le savait, étant donné qu’elles avaient partagé pas mal de leur connerie étant plus jeune. Il n’était donc pas rare qu’elles terminent une journée dans la boue, dans la terre, ou dans toute autre substance qui les salissait au plus haut point. « Ca ne devrait pas être trop compliqué de t’assommer ! » Répondit la jeune femme, assez taquine. Elle était ravie de voir que malgré sa fatigue, son oméga gardait toujours ses taquineries et sa bonne humeur pour la meute. Ça ne devait pas toujours être facile, Edwina la première n’y arrivait pas, mais au moins, l’un des loups essayait. C’était, après tout, le plus important. Elle était l’élément qui calmait la meute, qui lui rendait son harmonie, elle savait combien le rôle de Bryn était précieux et la fréquenter lui permettait de le comprendre pleinement. « Et quand vas-tu les prendre tes jours de congés ? » Taquine, la jeune femme saute sur l’occasion. « La dernière fois que tu m’en as parlé, tu n’as – je crois – jamais prit finalement tes jours. » Elle croisa les bras sur sa poitrine, comme si elle était prête à la gronder. Ricanant gentiment, elle continua sur sa lancée. « Ne te mens pas à toi même, on sait très bien que tu as du mal à décrocher ! » Elle pouffa de rire, bien qu’elle comprenait pleinement la situation. Etre investie et vouée à un travail qu’on appréciait rendait plus difficile de le quitter, même pour une raison pleinement justifiée. Elle n’avait pas ce problème, étant son propre patron et gérant eh bien, une simple bibliothèque, mais elle pensait comprendre la situation. Enfin, pensait seulement.

Suivant la jeune femme, elle passa le seuil de la porte de derrière de sa maisonnée, appréciant comme toujours d’entrer dans le repaire de la demoiselle. C’était un lieu cosy, confortable et plein de douceur, comme sa propriétaire. « C’est très gentil de proposer, mais je n’en ai pas trop envie. » Elle haussa les épaules, incapable d’en expliquer la raison. Instinctive et émotive, l’alpha suivait souvent ses sentiments et sensations, incapables de s’en défaire, ne serait-ce qu’un court instant. Aujourd’hui, elle savait qu’elle avait besoin de l’oméga, mais elle n’en savait pas plus. Certaines de ses remarques lui plaisaient et engendraient des réactions positives, d’autres comme celles-ci, ne lui plaisaient pas plus que ça. Sans que ça ne la gêne en rien, mais elle n’y comprenait pas tout. Ca devait avoir un lien, évident sans doute, avec les derniers ajustements politiques et les grandes questions liées à la meute qu’elle mettait en suspens, qu’importe, elle prendrait le temps d’y réfléchir plus tard. « Ahah, ne me lance pas sur un éventuel repas, il te faudrait refaire tout ton garde-manger ! » Elle écouta la jeune femme, avant de lui répondre, soupirant. « Je ne sais pas. » Enfin, plus compliqué que ça. « C’est à dire qu’il y a beaucoup de choses qui se passent en ce moment, dont les foutus décrets de ce connard de Roi, et j’ai juste, je sais pas, besoin de déconnecter un peu avec toutes mes responsabilités. » Parce que, parfois, ça faisait un bien fou de se laisser aller à n’être qu’une simple lambda, comme elle l’avait été il y a de cela quelques années.


But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer — .
nous ne resterons pas assis
sur le brasier fumant
de notre défaite.
La reconquête n'est qu'à
quelques pas.
Revenir en haut Aller en bas
Sam 10 Juin - 20:50


Brynhild K. Odegard
puisses-tu courir sous la Lune

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▹ DC/TC : Sigvard ▹ PSEUDO : Ana-As ▹ EMPREINTES : 112 ▹ ARRIVÉE EN VILLE : 31/05/2017 ▹ AGE DU PERSO : 28 ▹ LOCALISATION : Perdue sous une montagne de feuilles ou le museau dans la neige, un amas de louveteau sur elle ▹ HUMEUR : Joyeuse, probablement en train d'éclater de rire pour l'une de ses nombreuses conneries du jour

CROCS PRÉFÉRÉS
✤ MES COMPETENCES:
✤ MON INVENTAIRE:



Un rire s'échappa de ses lèvres, en marmonnant en effet elle n'avait pas la tête trop dure pour ça. Sauf quand il est question d'être têtue pour différentes raisons, genre sa prochaine bêtise en visitant les différents territoires de meute pour y laisser traîner ses oreilles pas très discrètes. Elle avait légèrement grimacé à ses paroles, concernant des congés qu'elle n'avait soi-disant jamais pris. Une chose totalement vraie, elle se souvenait parfaitement de la discussion… Et cela remontait déjà à plusieurs mois maintenant. « C'est surtout mes clients qui ont du mal à décrocher de mes services…  Certains seraient même capables de débarquer chez moi pour faire la grève de la faim devant ma porte ! » Dit-elle en rigolant, même si au fond elle n'avait pas besoin d'avouer qu'elle avait du mal à décrocher. Son regard parlait pour elle quand elle lança un regard à Edwina.

 « C’est très gentil de proposer, mais je n’en ai pas trop envie. » Elle avait vaguement hoché la tête, ne cherchant pas à insister, sans se vexer de ce refus. Et elle préférait même qu'on lui dise non sincèrement, qu'accepter pour lui faire plaisir. Une chose qu'elle aurait forcément ressentie au bout d'un moment. « Ahah, ne me lance pas sur un éventuel repas, il te faudrait refaire tout ton garde-manger ! » Elle attrapa une boite en métal qui était remplie de cookie, l'une recette qu'elle savait faire correctement. « Il n'y a déjà plus grand-chose dans mon garde-manger… Et je vais éviter d'empoisonner l'Alpha de la meute en cuisinant… Autant Nicholas, ce n'est pas trop grave. » Dit-elle souriant. Elle déposa la boite sur la table basse du salon avant de récupérer des tasses, ainsi que le pot de miel. Là encore, Edwina avait le droit de refuser, mais c'était dans la nature de Brynhild de poser… Et elle-même avait bien envie de boire un peu après son jardinage. « C’est à dire qu’il y a beaucoup de choses qui se passent en ce moment, dont les foutus décrets de ce connard de Roi, et j’ai juste, je sais pas, besoin de déconnecter un peu avec toutes mes responsabilités. » L'Oméga avait récupéré la bouilloire avant de s'installer sur l'un des fauteuils du salon, poussant un long soupir à l'évocation de charmant Roi. « Ces décrets sont juste bons à être du papier à brûler, et encore vu les conneries dessus je ne suis même pas certaine que des flammes accepteraient de les engloutir… » Marmonna-t-elle en versant l'eau dans les tasses. Elle possédait une rancœur envers le Roi, principalement pour la souffrance qu'il avait causé à Edwina. Le reste, c'était des détails, certains importants, mais légèrement secondaire pour elle. Son Alpha et sa meute avant tout. « Tu veux que je te raconte les dernières bêtises des louveteaux ? Ou mes dernières bêtises… » Termina-t-elle à voix baisse tout en plongeant son regard dans la tasse qu'elle avait récupérée. « Un jour, je devais peut-être écrire un livre que tu vendrais… Les mille-et-une conneries de l'Oméga… Ou les choses à ne pas reproduire chez vous ! » Parler de tout, mais surtout de rien était une méthode efficace pour se vider la tête… Et Brynhild était assez douée pour ça.
Revenir en haut Aller en bas
Mer 28 Juin - 13:04


Edwina S. Svanhildesen
puisses-tu courir sous la Lune

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▹ DC/TC : Ester L. Braaten, Vyranui Wahlberg et Torvald Marklund ▹ PSEUDO : ODAYA OCHAVEN. ▹ EMPREINTES : 2976 ▹ ARRIVÉE EN VILLE : 20/09/2014 ▹ AGE DU PERSO : 27 ▹ LOCALISATION : Perdue dans la neige norvégienne, quelque part dans la nature ou alors entre les feuilles d'un vieux livre poussièreux ou encore, entre deux étagères de la biliothèque, si ce n'est pas au fond de son lit. ▹ HUMEUR : Mordante mais pourtant la blonde sait restée polie avec ses interlocuteurs, enfin la plupart du temps, excepté une semaine par mois et bien sûr une semaine avant la pleine lune. Oh, également excepté les mercredis. Et les jours sans chocolat. Jamais en fait, ou rarement plutôt.

CROCS PRÉFÉRÉS
✤ MES COMPETENCES:
✤ MON INVENTAIRE: un livre aux pages cornées, une petite dague et un stick à lèvres, le tout dans ma besace préférée



Elle esquisse un sourire attendrit. « Ca ne me surprend pas, en soit, la meute aussi aurait du mal à se séparer de toi ! » Pourtant, elle poursuit. « Mais d’un autre côté, faut aussi savoir penser à sa personne. Déjà parce que ça fait du bien et parce que si toi tu n’es pas au meilleur de ta forme, tu ne pourras pas aider les autres à être dans leur meilleur jour. » C’était une simple logique, lui semblant assez évidente d’une certaine façon.
Edwina éclata d’un rire léger, attrapant sans gêne les cookies que l’oméga lui tendait. La bouche pleine, elle laissa un gémissement gourmand s’échapper de ses lèvres. « Délicieux ! » Elle avala sa bouchée. « Recette de famille ? » Demanda l’alpha, curieuse. Certes, elle avait Stein qui cuisinait parfaitement, mais il n’était pas le seul apparemment à savoir se débrouiller en cuisine. Après tout, il en fallait plusieurs dans la meute, vu comment Edwina se débrouillait derrière les fourneaux. « Je suis totalement d’accord. » Elle soupire, s’installa à côté de Brynhild. « Franchement il me tape sur le système. Déjà que son arrivée au pouvoir n’a pas été des plus appréciables, mais alors avec son comportement de connard ça n’arrange rien. » Tracassée par ce qu’il avait évoqué, elle se lança. « Ce qui m’embête le plus c’est les mensonges à l’encontre d’Amanda. Il a que ça à faire de son règne ou ça se passe comment ? » Parce qu’elle ne voyait pas l’intérêt de s’en prendre à une alpha de meute, sauf pour mieux diviser et installer son règne. Bien sûr, d’une certaine façon, ça pourrait marcher, mais elle n’était pas non plus aussi stupide qu’on pouvait le penser. « Tes bêtises ? » Souleva l’alpha, un sourcil se levant sur son visage. « Grosses ou petites bêtises ? » Demanda la blonde, curieuse et méfiante en même temps. Autant elle pouvait accepter que ses loups soient les plus bagarreurs et incontrôlables de Bergen, autant elle ne voulait pas qu’ils fassent tout et n’importe quoi. D’autant plus quand ils étaient gouvernés par un Roi insupportable et prêt à les tuer au moindre écart, au moindre faux pas. « Ca pourrait faire un tabac ! » Elle soupira. « Sauf que ça ne restera qu’une petite blague, avec les volontés du Roi, on ne peut plus réellement jouer ce genre de choses. » Tout aurait pu être différent si le rêve de son aînée avait été respecté et n’avait pas lamentablement échoué.
D’une certaine façon, les espoirs que sa sœur avaient fondé n’étaient pas morts, mais ils devenaient de plus en plus intouchables et irréalisables. Elle comprenait le point de vue du Roi, l’ayant partagé de nombreuses années durant, comme elle comprenait celui de sa sœur, qui n’avait jamais voulu aggravé la situation lupine. Pourtant, elle savait qu’aucune de ces deux solutions n’étaient la bonne. Ils se devaient de trouver un juste milieu, un équilibre difficile à obtenir et qui pourrait leur coûter beaucoup, tout en leur offrant énormément. Elle ne savait pas réellement quoi faire, ni comment agir, elle était coincée dans une situation qui lui échappait complètement et sur laquelle elle ne pouvait avoir aucun contrôle. Peut être qu’avec le temps les choses s’amélioreraient et se faciliteraient, mais elle en doutait énormément.


But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer — .
nous ne resterons pas assis
sur le brasier fumant
de notre défaite.
La reconquête n'est qu'à
quelques pas.
Revenir en haut Aller en bas
Dim 30 Juil - 22:53


Brynhild K. Odegard
puisses-tu courir sous la Lune

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▹ DC/TC : Sigvard ▹ PSEUDO : Ana-As ▹ EMPREINTES : 112 ▹ ARRIVÉE EN VILLE : 31/05/2017 ▹ AGE DU PERSO : 28 ▹ LOCALISATION : Perdue sous une montagne de feuilles ou le museau dans la neige, un amas de louveteau sur elle ▹ HUMEUR : Joyeuse, probablement en train d'éclater de rire pour l'une de ses nombreuses conneries du jour

CROCS PRÉFÉRÉS
✤ MES COMPETENCES:
✤ MON INVENTAIRE:



Elle avait vaguement hoché la tête à ses paroles pleine de vérité et de sagesse. Et elle avait conscience que sa fatigue commençait à devenir un poids difficile à porter sur ses épaules, la rendant moins disponible. Autant pour ses clients, que pour la meute. Elle devait se rendre à l’évidence, des vacances s’imposaient à elle. Mais arriverait-elle encore à dormir assez pour refaire le plein d’énergie. Devait-elle s’éloigner un peu ? Comme si s’éloigner était une chose possible pour elle. Brynhild chassa ses pensées en attrapant à son tour l’un des cookies qu’elle croqua à pleine dents avec une gourmandise pulsant dans son regard. « Délicieux ! » Un sourire s’afficha sur les lèvres de l’Oméga, ravie du compliment.  « Recette de famille ? » Elle s’empressa de terminer sa bouchée pour répondre à sa question. « C’est une recette de famille d’une de mes clients. Un jour, pendant une séance de massage des pieds, on est venue à parler de cuisine. Je lui ai avoue mes talents chaotique pour la cuisine. Et elle m’a affirmé qu’avec cette recette de cookie, jamais je ne pourrais les râter ! » Et cela s’était révélé être la vérité, aussi étonnant que cela puisse paraître, réconfortant Brynhild qu’il était possible pour elle de cuisiner quelques recettes. Depuis, elle cherchait à trouver des recettes inratable à rajouter dans la liste.

« Ce qui m’embête le plus c’est les mensonges à l’encontre d’Amanda. Il a que ça à faire de son règne ou ça se passe comment ? » L’Oméga pencha légèrement la tête sur le côté, donnant l’impression qu’elle était en pleine réflexion, bien que son regard semblait être vague. « Les mots peuvent être une arme redoutable, particulièrement en diplomatie. Qui détient la vérité aura la victoire. Qui sait manier les mensonges aura un certain pouvoir. » Elle marqua une pause, se mordillant légèrement la lèvre inférieure avant de rajouter. « Il positionne ses pions sur l’échiquier. » Un soupir s’échappa en secouant légèrement la tête, puis elle attrapa un cookie qu’elle goba entièrement.

« Tes bêtises ? » Elle releva son regard vers son Alpha, se mettant à mordiller quelques mèches de ses cheveux. Elle ne lui mentirait jamais, ne se cachant pas dans un mensonge. « Grosses ou petites bêtises ? » Un sourire s’afficha sur ses lèvres, un brin amusé par les souvenirs qui resurgissaient dans ses pensées. «  Et bien… Cette fois-ci, elles étaient petites ! » Au fond, elle ne cherchait pas à attirer des ennuies à la meute, ni à braver l’autorité de l’Alpha. Mais elle avait conscience d’être un élément perturbateur à ses heures perdues. « Je devais laver plusieurs couettes, vu ma vieille machine capricieuse je savais qu’elle rendait l’âme si j’osais lui demander de les laver.  Je me suis rendue à la laverie du quartier, ne connaissant pas le fonctionnement de ses machines industrielles, j’ai pris le temps de lire la notice. » Elle marqua une pause pour reprendre son souffle, son sourire s’étirait de plus en plus au bord de ses lèvres. « J’ai commencé par mettre mes couettes, puis le dosage de lessive indiquée… Un jeune homme, vu son accent c’était un étranger, m’a demandé si je pouvais l’aider vu la quantité de linge qu’il avait dans ses deux sacs de voyage. Comme j’avais du temps à tuer. Sauf qu’il ne fallut pas longtemps pour que ma machine commence à gerber de la mousse sans raison. » Avait-elle besoin de lui expliquer que le petit local s’était retrouvé rapidement envahi, au point qu’on saurait cru dans une soirée mousse. « On a mis un temps fou à éteindre cette maudite machine, qui nous avait totalement douché... » Elle revoyait encore le regard furieux du gérant qui avait soudainement débarqué, probablement alerté par un système de sécurité. «  Je suis interdit à vie de remettre un pied dans cette laverie… Et le jeune homme, par ma faute, s’est retrouvé avec l’ensemble de ses vêtements blancs teintés d’un magnifique rose pâle. J’ai pas fait attention aux couleurs de ses affaires. » Elle haussa les épaules, avant de plonger son regard dans celui d’Edwina. « Une petite bêtise... » Et elle ne fut pas la seule de sa semaine.

« Sauf que ça ne restera qu’une petite blague, avec les volontés du Roi, on ne peut plus réellement jouer ce genre de choses. » Elle approuva d’un mouvement de tête, marmonnant plus pour elle-même qu’à l’intention d’Edwina. « Pire qu’une secte... »
Revenir en haut Aller en bas
Dim 6 Aoû - 12:25


Edwina S. Svanhildesen
puisses-tu courir sous la Lune

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▹ DC/TC : Ester L. Braaten, Vyranui Wahlberg et Torvald Marklund ▹ PSEUDO : ODAYA OCHAVEN. ▹ EMPREINTES : 2976 ▹ ARRIVÉE EN VILLE : 20/09/2014 ▹ AGE DU PERSO : 27 ▹ LOCALISATION : Perdue dans la neige norvégienne, quelque part dans la nature ou alors entre les feuilles d'un vieux livre poussièreux ou encore, entre deux étagères de la biliothèque, si ce n'est pas au fond de son lit. ▹ HUMEUR : Mordante mais pourtant la blonde sait restée polie avec ses interlocuteurs, enfin la plupart du temps, excepté une semaine par mois et bien sûr une semaine avant la pleine lune. Oh, également excepté les mercredis. Et les jours sans chocolat. Jamais en fait, ou rarement plutôt.

CROCS PRÉFÉRÉS
✤ MES COMPETENCES:
✤ MON INVENTAIRE: un livre aux pages cornées, une petite dague et un stick à lèvres, le tout dans ma besace préférée



Elle éclata d’un rire sincère. « Chaotique ? Tu minimes toujours tes talents ! » Se permit de taquiner la jeune femme, Edwina. Ce n’était pas quelque chose de choquant, l’alpha restant très naturelle avec ses loups, même depuis son ascension. Ce n’était pas une personne qui se laissait prendre aux jeux de pouvoir et, elle savait que ça tenait à cœur aux loups. Elle le savait, alors elle entretenait son naturel et ne le réfrénait pas. Enfin, sur certaines caractéristiques, elle n’avait quand même pas trop le choix. Par souci de crédibilité. Grimper dans les arbres, faire des bêtises, n’étaient désormais plus dans ses possibilités de vie. « Je crains aussi. En brisant la confiance que nous avons, il se place au-dessus et assure sa suprématie. » Elle passe une main sur son front, toujours aussi secouée par les déclarations qu’il avait faite. « Je pense qu’il a la vérité en plus, connaissant ma cousine, c’est très fort probable que ses mots aient dépassé sa parole, ça m’arrive régulièrement, alors je ne peux pas la plaindre… Mais d’un autre côté, le Roi retiendra forcément tout ce qui peut être en sa faveur… » elle soupire. « J’avoue ne pas savoir quoi en penser et ça m’inquiète. On ne peut pas le laisser gagner. » Pour le bien de sa meute et pour le bonheur des loups qui composaient cette dernière, elle ne pouvait pas risquer de perdre le contrôle, elle ne pouvait pas laisser à Solksinn la moindre marge de manœuvre. C’était totalement impossible, il y avait bien trop de risques. C’était un jeu auquel elle ne voulait pas jouer et, pourtant, elle avait la désagréable sensation d’avoir déjà perdue une première partie. « Si c’est petit, ça va alors ! » Répondit la jeune femme, souriante. Brynhild avait le don de tout apaiser, de tout rendre plus simple, plus acceptable. Le don des omégas sans doute. Elle se sentait toujours plus en paix quand elle la fréquentait, toujours plus sereine, plus rassurée. C’était une sensation assez particulière, mais elle ne s’en laissait pas, comme aucun de ses loups en réalité.

Son oméga prit le temps de lui raconter sa mésaventure et, dès le début du récit, les lèvres de l’alpha dessinèrent un petit sourire amusé. Ca s’annonçait assez drôle. Une fois le récit terminé, l’alpha ne put s’empêcher d’éclater de rire. Elle voyait très bien la scène, digne de son oméga et tordante. Réellement tordante. « J’en attendais pas moins de toi, je trouve même que tu t’es surpassée pour cette fois ! A inscrire dans notre livre de records personnels. » Elle éclata de rire une seconde fois, secouée par les images qui s’imposaient à son esprit. La situation avait dû être extrêmement cocasse. « Ecoute, tu peux toujours venir au manoir, mais par contre, je lancerai la machine. » Elle n’allait pas risquer de mettre en pièce des boiseries vieilles de plusieurs générations, pour quelques draps. Même si bon, les soirées mousses l’avaient toujours passionnées pendant sa jeunesse. Continuant sur sa lancée, elle ne put s’empêcher de taquiner la jeune femme. « Au moins, tu peux toujours proposer un rencard au petit étranger, lui proposer d’arranger ses vêtements. Ou de les lui enlever, ça rattrapera la teinte rosée. » Elle éclata d’un nouveau rire, trouvant la situation particulièrement drôle. « En tout cas, je suis sûre que ça a dû être un sacré moment. » Elle s’imaginait totalement la scène. C’était tordant. Réellement.


But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer — .
nous ne resterons pas assis
sur le brasier fumant
de notre défaite.
La reconquête n'est qu'à
quelques pas.
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé
puisses-tu courir sous la Lune






Revenir en haut Aller en bas
 

Les mains pleines de terre - Edwina

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Aux Innocents Les Mains Pleines...
» Tauriel ♠ « Dieu regarde les mains pures, non les mains pleines. » [END]
» Aux innocents les mains pleines je t’emmène plonger dans la Seine
» Probabilité d’un nouveau tremblement de terre 5.0 avant 21 février
» tremblement de terre haiti

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Esprit Sauvage ::  :: Quartier Est :: Résidences-
Sauter vers: