Petite ingénue ! •• Remy
MÉTÉO DE BERGEN

Météo Bergen © meteocity.com
EVENTS

- Mariage du Roi, juste ici.
- Deuxième partie du Mariage, juste ici.
- Fête nationale norvégienne, juste ici.

LES ANIMATIONS RP

- La loterie rp, ici.
- La recherche de rp, ici.
- L'intervention inrp des chasseurs, ici.
- Les rumeurs inrp, ici.

SCÉNARIOS DE NOS MEMBRES

- Chasseur, rival, ex-ami ◊ ici.
- Meilleur ami, beau-frère ◊ ici.
- Augure de la meute argent ◊ ici.
- Alpha de clan brun ◊ ici.
- Chercheuse sur un projet secret ◊ ici.
- Soeur jumelle ◊ ici.
- Bêta noir ◊ ici.
- Apprenti chasseur ◊ ici.


Laisse ton avis dans ce sujet.



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue sur ESPRIT SAUVAGE !
Sur le forum vous pourrez incarner un loup ou un humain.
On espère que vous trouverez votre bonheur, n'hésitez pas à fouiller les pvs, scénarios et les pré-liens
N'oubliez pas que vous avez deux semaines pour faire votre fiche
Pensez à voter pour nous, dans ce sujet et à promouvoir notre forum sur Bazzart, PRD et OMR :coeur2:

Partagez | 
 

 Petite ingénue ! •• Remy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Dim 9 Juil - 13:00


Ivar Wahlberg
puisses-tu courir sous la Lune

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▹ DC/TC : Nicholas, Elias, Stein, Thyri & Tomas ▹ PSEUDO : Ludies ▹ EMPREINTES : 28 ▹ ARRIVÉE EN VILLE : 24/06/2017

CROCS PRÉFÉRÉS
✤ MES COMPETENCES:
✤ MON INVENTAIRE:



Lieu et date du rp : Mai 2018, la Mandragore
Protagonistes: Remy & Ivar
Résumé du rp: uc
Actions réalisées au cours de ce rp: uc

Il sortait tout juste de la salle de boxe signant ainsi la fin de sa journée de travail ! Journée qui avait été bien remplie. Ils avaient eu plusieurs groupes de loups qui étaient venus ainsi que quelques humains. Certains avaient voulu un concurrent et il s’était porté volontaire. Boxer de l’humain était toujours plaisant, surtout que les humains en question n’avaient pas beaucoup de chance de gagner, il était bien trop rapide pour cela… même s’il faisait tout pour être plus lent. Avec d’autres loups, c’était un combat bien plus équitable, et surtout où il pouvait utiliser toute sa vitesse et s force. Il s’en était plutôt bien sorti, mais avait quand même écopé d’un énorme bleu au niveau de la mâchoire, rien de bien grave pour Ivar ! ca passerait rapidement, et puis un coup n’était rien, il n’était pas un pauvre humain en sucre ! Il en fallait plus qu’il se plaigne ou ait vraiment mal. De bonne humeur, il choisit de continuer cette « merveilleuse » journée en allant au bar voir ces pauvres humains, ces créatures faibles, boire un coup sans supporter l’alcool. Dans les bars les humains agissaient encore plus bizarrement qu’ailleurs, surtout les hommes qui semblaient oublier qu’il fallait respecter les femmes. Ca lui donnait souvent envie de taper l’un avec l’autre : l’homme par c qu’il oubliait le respect, la femme pour être aussi faible ! Chez les Loups, cela ne se passerait jamais comme ça, c’était sûr. Voilà, une des raisons pour laquelle il méprisait plus que tout les humains !

Il s’installa un moment au bar et commanda plusieurs boissons. En tant que loup, et surtout né-loup, il ne craignait pas d’être bourré. Il pourrait boire autant qu’il le voudrait il serait toujours aussi sobre ! il avait déjà entendu dire certains loups –bruns, blonds, ou roux), qu’ils aimeraient savoir ce que ça faisait ce sentiment d’être saoul par ce que ça devait être marrant. Ces loups devaient être stupide de ne pas comprendre ce c’était juste une preuve de faiblesse de ne pas supporter une pauvre petite boisson ! La nature les avait dotés ainsi, il y avait bien une raison : ils étaient des êtres supérieurs, et les trois autres meutes semblaient l’avoir oublié et forcément, ces loups-là, leur faisait du tort, les affaiblissaient ! Mais il espérait que le Roi les remettrait bientôt dans le droit chemin !

Il devait être là depuis une bonne heure lorsqu’il se rendit soudain compte qu’une fille, une humaine qui plus est, le regardait un peu étrangement. Il haussa un sourcil, un peu étonné avant de lui lancer un regard tout sauf aimable, en espérant que cela suffirait pour la faire regarder ailleurs, mais visiblement cela ne l’impressionna pas franchement. Ivar soupira doucement avant de se passer une main dans les cheveux ! C’était ben sa veine ! Finalement il se leva et se dirigea doucement vers elle, avec un vague sourire, probablement plus sarcastique et agacé qu’autre chose, au visage. Est-ce qu’il y a un souci pour que vous me dévisagiez de la sorte ? Il avait essayé de rester un minimum soft ! Suivant ce qu’elle répondait, peut-être qu’il aurait plus envie de jouer au chat et à la souris ! Peut-être, cela dépendrait de beaucoup de chose !


Revenir en haut Aller en bas
Lun 17 Juil - 11:48


Remy A. DeLange
puisses-tu courir sous la Lune

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▹ PSEUDO : JunkieMouse ▹ EMPREINTES : 185 ▹ ARRIVÉE EN VILLE : 04/02/2017 ▹ LOCALISATION : Fraichement débarquée à Bergen ▹ HUMEUR : Déterminée, joyeuse et mélancolique. Un mélange de ces trois là.

CROCS PRÉFÉRÉS
✤ MES COMPETENCES:
✤ MON INVENTAIRE:



« Ne m'attends pas pour diner ce soir, je vais trainer un peu en ville après le boulot. A plus ! »

Mon sac en bandoulière, les chaussures à peine lassée, un crackers aux graines dans une main et mon mug pleins de café dans l'autre, je disparais en claquant la porte – chose qui va le faire grimacer je le sais mais que voulez-vous, c'est comme les miettes de chips que je laisse éparpillées partout sans même les voir, ça ne rentre pas dans mon cerveau. Cette porte je l'ouvre à peine s'est-elle refermée et me précipite dans la cuisine où il est tranquillement entrain de boire son café, un sourire de sale gosse excitée comme une puce bien étalé sur le visage.

« Bonne journée vieille branche. »

Je lui claque un bisou sur la joue et repars comme je suis venue, sautillant presque, manquant de justesse de me prendre les pieds dans le tapis et de me cogner la hanche dans le meuble de l'entrée. La porte claque une nouvelle fois et c'est quatre à quatre que je descends les marches de l'escalier de l'immeuble. Quand j'accède à l'extérieur j'offre au matin qui s'annonce un grand sourire et ma bonne humeur.

La vie avec Grim c'est simple. Probablement plus pour moi que pour lui mais tout ça s'est installé avec un naturel désarmant qui ne pose de question ni à lui, ni à moi. Depuis ce jour où il m'a trouvé entrain de passer mes nerfs à vif sur une passante qui était là au mauvais endroit et au mauvais moment, on ne s'est plus quitté. Oui, on vit ensemble et je le sais que c'est sans doute étrange mais ça fait plusieurs mois maintenant et ça se passe vraiment très bien. La vie à Bergen est devenue mon quotidien, la vie avec ce vieux loup silencieux l'est devenue également. Il n'est pas mon père, pas mon frère, encore moins mon amant et je ne suis rien de tout ça pour lui non plus. Il est … un ami, il est … lui, tout simplement. Un homme d'une patience à l'épreuve des balles et surtout à l'épreuve de mon côté bordélique.


#


La journée défile, je ne perds pas ma bonne humeur une seule seconde. Au boulot tout se passe bien, j'ai pris mes marques et mon poste a déjà évolué. Ce que je fais m'intéresse énormément, j'adore les gens avec qui je travaille et mon boss est vraiment super. Que demander de plus ? Je connais désormais assez bien la ville, je me suis faite quelques connaissances, croise parfois Gabriel sur les réseaux sociaux, appelle les parents et Marcus deux ou trois fois par mois et j'envisage éventuellement d'aller leur rendre une petite visite prochainement mais pour le moment je ne me sens pas encore prête. Il savent que je vis en collocation, ils ne savent pas avec qui et s'ils m'ont longtemps pensé à Gotteborg je leur ai finalement annoncé la vérité en édulcorant un peu les raisons.
Quoi qu'il en soit j'ai appris a apprécier Bergen, il faut dire que c'est clairement plus simple maintenant que les températures sont un peu remontées. Et puis je suis retombée sur Nicholas complètement par hasard il n'y a pas si longtemps que ça. On a bu un café ensemble puis échangé nos numéros cette fois. Bref, je me sens presque chez moi et compte bien continuer mon exploration de la ville.

Mon objectif de cette fin de journée : Le quartier Sud-Est. Pas le plus recommandable et fréquentable de ce qu'on m'en a dis mais j'aimerai voir tous ces graffitis dont on m'a parlé. C'est donc ce que je fais, jusqu'à m'en perdre dans ce dédale et quand je regarde mon téléphone pour démarrer le GPS et essayer de me sortir de là … Plus de batterie. Quand on n'a pas de tête, on a des jambes il paraît alors je ne panique pas, je ne me démonte pas non plus et entre dans la première enseigne que je trouve pour demander mon chemin à quelqu'un.

Il se trouve que c'est un bar … Il se trouve que mon cœur s'arrête de battre quelques secondes quand mon regard se pose et bloque sur cette silhouette, là, face à moi. Et je n'arrive plus à me concentrer sur autre chose, sur quelqu'un d'autre, pas même quand il se lève et s'avance vers moi. Dans mon esprit les informations circulent, les signaux d'alarme s'emballent mais je suis incapable d'en tenir compte.

« Est-ce qu’il y a un souci pour que vous me dévisagiez de la sorte ? »

Muette, incapable de formuler le moindre mot, je crois que je tremble de la tête aux pieds mais ne m'en rends pas vraiment compte. Mon cœur bat à cent à l'heure dans ma poitrine et mes yeux sont incapables de quitter les siens. Bouche entrouverte, je le dévisage, reste prisonnière de la surprise, de tout un tas d'émotions et surtout du bleu de ce regard.

« Luka ? »
Revenir en haut Aller en bas
Mer 19 Juil - 20:15


Ivar Wahlberg
puisses-tu courir sous la Lune

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▹ DC/TC : Nicholas, Elias, Stein, Thyri & Tomas ▹ PSEUDO : Ludies ▹ EMPREINTES : 28 ▹ ARRIVÉE EN VILLE : 24/06/2017

CROCS PRÉFÉRÉS
✤ MES COMPETENCES:
✤ MON INVENTAIRE:



C’était quand même fou ces humains ! Ils vraiment bizarres à toujours se dévisager de la sorte ? Il pouvait bien comprendre que parfois on s’arrêtait quelques instants sur un visage que l’on pensait connu, mais là, ce n’était pas ça, du moins il n’avait pas cette impression. Elle le fixait, comme s’il l’avait hypnotisée, comme si elle ne pouvait plus détourner le regard. Sérieusement ? C’était bien une des premières fois que ça lui arrivait, généralement un regard noirs ou deux et les demoiselles humaines détournaient le regard mais pas elle. Et il fallait bien avouer que cela avait tendance à l’agacer prodigieusement ! C’est d’ailleurs probablement pour cela qu’il se leva pour lui adresser la parole, profitant de sa taille supérieure à celle de la demoiselle pour lui faire comprendre –ou du moins tenter-  qu’il ne fallait pas lui chercher des noises et qu’il n’était pas du genre à aimer les petites midinettes qui bavouillaient devant lui –ou, dans le cas de cette brunette qui le regardait avec des yeux dignes d’un merlan frit, regard qui se changea en celui d’une proie qui sait qu’elle va être tuée par un prédateur. Bon d’accord, cette métaphore n’était peut-être pas la plus adaptée, mais le fait qu’elle tremblait, qu’elle avait ce regard… étrange et compagnie, il trouvait ça plutôt ressemblant. Et surtout jouissif. Comme certains bon prédateur, il adorait ce genre de situation, ce moment de pouvoir, de domination. Malheureusement, ce  n’était pas l’heure de croquer de la midinette, surtout pas dans un lieu aussi encombré. Ivar se contenta d’ouvrir la bouche pour poser une question, une seule et unique question, simple, efficace selon lui. Pas besoin de faire un discours ennuyant à mourir et il espérait que ce n’était pas une pipelette qui allait tourner quatre mois autour du pot pour lui fournir sa réponse. Et le verdict ne tarda pas à tomber
 Luka ?

Gneuh ?! Cette fois ce fut à Ivar d’hausser un sourcil d’incompréhension la plus totale face à ce mot, seul. Un peu trop, cela ne formait même pas une phrase, mais dans le ton, il avait bien compris qu’il s’agissait d’une question. Et ce Luka ressemblait à un prénom, de toute manière cela ne ressemblait à aucun autre mot de sa connaissance et ce n’était pas non plus une formule magique –à moins que cette demoiselle soit un peu timbrée sur les bords ?- Il n’en savait trop rien, et au final, il n’était pas certain de vouloir connaitre réellement la réponse. Il inspira un coup et tenta de trouver une approche qui… comment dire ça. Une approche,  qui ne paraitrait pas trop stupide. Seulement, il ne savait pas trop quoi dire. Quoi répondre à un simple prénom à part un non ? Et quelque chose lui disait qu’elle essayerait de continuer à lui parler, c’était comme ça les humaines. Stupides et qui ne comprenaient pas grand-chose. Il lui fallait donc une approche plus « claire », qu’elle comprenne qu’elle pouvait retourner chez sa mère ou du moins loin de sa vue et de son odorat. Ivar finit par sa racler un peu la gorge, cherchant toujours ses mots et finalement il se lança

Je ne sais pas qui est cette personne, vous devez faire fausse route. Maintenant, est-ce qu’il est possible que vous arrêtiez de me fixer, c’est quand même très agréable.

Et il sentait sa mince patience s’amenuir petit à petit et ça ce n’était franchement pas bon, pour aucun des deux protagonistes !



Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé
puisses-tu courir sous la Lune






Revenir en haut Aller en bas
 

Petite ingénue ! •• Remy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Une petite détour aux sources [ PV - Hentaï ]
» Petite histoire aux grandes aventures :D
» Une petite histoire ... pour se remonter le moral !
» [Ruelles] Petite Mendiante
» ROXANNE petite caniche parfaite 9 ans CCDM (30) ADOPTEE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Esprit Sauvage ::  :: Quartier Sud-Est :: La Mandragore-
Sauter vers: