Time flies, And then no need to endure anymore •• Raph
MÉTÉO DE BERGEN

Météo Bergen © meteocity.com
EVENTS EN COURS

Event hivernal ◊ marché de noël (ici).

LES ANIMATIONS RP

- La loterie rp, ici.
- La recherche de rp, ici.
- L'intervention inrp des chasseurs, ici.
- Les rumeurs inrp, ici.

SCÉNARIOS DE NOS MEMBRES

- bêta de la meute brune ici.
- petite soeur portée disparue ici.
- bêta de la meute rousse ici.
- le jouet humain d'une louve ici.


Laisse ton avis dans ce sujet.

VOTE POUR LE FORUM




 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue sur ESPRIT SAUVAGE !
Sur le forum vous pourrez incarner un loup ou un humain.
On espère que vous trouverez votre bonheur, n'hésitez pas à fouiller les pvs, scénarios et les pré-liens
N'oubliez pas que vous avez deux semaines pour faire votre fiche
Pensez à voter pour nous, dans ce sujet et à promouvoir notre forum sur Bazzart, PRD et OMR :coeur2:

Partagez | 
 

 Time flies, And then no need to endure anymore •• Raph

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Dim 30 Juil - 10:01


Meute Brune

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▹ MULTICOMPTES : Stein & Elias & Tomas & Ivar & Sevastyan ▹ PSEUDO : Ludies ▹ EMPREINTES : 2572 ▹ ARRIVÉE EN VILLE : 19/07/2015

CROCS PRÉFÉRÉS
✤ MES COMPETENCES:
✤ MON INVENTAIRE: Une laisse.



Lieu et date du rp : Début Août 2018, chez Nicky
Protagonistes: les cousins Tveit
Résumé du rp: Une petite annonce ♪♫
Actions réalisées au cours de ce rp:


Et c’est en sifflotant qu’il finit d’installer le gâteau au centre de la table et de mettre deux assiettes. Il avait invité son cousin à prendre le goûter par ce qu’il avait quelque chose à lui dire. Quelque chose d’important. Au final, il n’était pas certain que ce qu’il appelait important était également important chez son cousin mais il verrait bien ! De toute manière ne pas voir sa bouille de râleur lui manquait. Comme il faisait bon dehors, il installa les chiens dehors, dans le jardin afin qu’ils profitent du bon air frais et surtout afin d’aérer un peu la maison avant l’arrivée de son cousin, elle devait sentir le chien à plein nez et il voulait éviter ce genre de désagrément. Seul son chien, à lui, Loukoum, avait pu rester à l’intérieur et le vieil animal c’était d’ailleurs installé sous la table et dormait paisiblement. Nicholas en profita pour faire un peu plus de ménage lorsque quelqu’un sonna à la porte, il alla ouvrir joyeusement, ravi de voir que Raph avait répondu à son appel et c’était pointé. Il lui dédia son plus beau sourire, le plus chaleureux et le fit rentrer avant de refermer la porte derrière lui.

L’air était quand même beaucoup plus respirable même s’il était difficile de sentir de réelles odeurs autres que celles des chiens qui se mêlaient et c’était parfait, c’était justement ce qu’il voulait pour son exemple, mais ce n’était pas de suite qu’il allait engager la conversation sur cela ! D’abord les civilités d’usage, il l’avait déjà salué, alors il pouvait passer à l’étape juste d’après : Comment est-ce que ça va ? Il eut un petit sourire avant de souffler ca ne fait pas trop vide sans moi ta maison ? Non, tu dois être heureux tu as tout le temps la paix maintenant ! plaisanta-t-il. Il savait qu’il n’était pas forcément trop facile à vivre, ou du moins, actuellement comme il était souvent de bonne humeur, il était beaucoup plus bavard et plein d’énergie et comprenait que cela pouvait assez vite gonfler les gens. Vas-y, installe-toi ! Tu peux prendre le canapé, ou aller t’installer à table… et tu veux du gâteau ? Bon, alors quoi de neuf depuis la dernière fois que l’on s’est vu ? Sans trop attendre sa réponse, il lui servit une part de gâteau –le préféré de Raphy- qu’il mit dans l’assiette, assiette qu’il donna à son Bêta.




Revenir en haut Aller en bas
Lun 31 Juil - 19:08


Meute Brune

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▹ MULTICOMPTES : Kateleyä L. Avellaneda, Solskinn Forsløve ▹ PSEUDO : Njüt ▹ EMPREINTES : 641 ▹ ARRIVÉE EN VILLE : 14/09/2015 ▹ AGE DU PERSO : 30 ▹ LOCALISATION : Occupé avec la gestion de mon business ▹ HUMEUR : Indéfinissable

CROCS PRÉFÉRÉS
✤ MES COMPETENCES:
✤ MON INVENTAIRE:



Times flies, and the no need to endure anymore
Ft. "Nicholas Tveit"



Ça fait plusieurs semaines maintenant que ton cousin ne vit plus chez toi. Est-ce que ça te soulage ? Tu n'en sais trop rien. La vérité, c'est que la présence des Helström chez toi a singulièrement diminué depuis qu'il a repris la direction de son propre chez lui, si bien qu'il serait vain de nier que tu ne ressens pas un minimum de satisfaction de le savoir « ailleurs ». Néanmoins, sa présence te manque. Certes, vous vous voyez souvent. Après tout, vous êtes de la même meute ; même sans être cousins, vous n'auriez donc pas pu échapper à la présence de l'autre étant donné votre appartenance à une même famille. Alors, c'est un sourire aux lèvres que tu te diriges vers son chenil, ravi d'avoir participé à l'envol du brun. Quand tu arrives, le plus jeune t'accueille comme il se doit – même s'il y met bien plus de mots que ce qui pourrait normalement suffire –, et toi tu te montres étrangement jovial. Ou presque. En fait, ton sourire tombe lorsque tu as l'étrange pressentiment que le brun en rajoute un peu... trop. Trop mielleux, trop attentif, trop... trop Nicholas. Certes, tu devrais avoir pris l'habitude depuis que tu sais que vous êtes cousins, mais ça n'empêche que l'affection et toi ça fait deux, ça fera toujours deux. En théorie. Alors tu réponds poliment, tu lui dis que tout va parfaitement bien, tu vas jusqu'à plaisanter sur le fait qu'il ne te manque pas – menteur pas crédible –, en espérant que jouer son jeu t'aidera à effacer tes doutes.

Pourquoi t'a-t-il fait venir ?

Certes, vous ne vous êtes pas vus depuis un moment, mais cela mérite-t-il qu'on te prépare ton dessert préféré – un gâteau au chocolat noir, sans sucre ?

- Et toi ? Tu t'habitues à ta nouvelle indépendance ?



esprit sauvage


La Liberté s'allume dans les ténèbres.
Revenir en haut Aller en bas
Dim 6 Aoû - 9:43


Meute Brune

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▹ MULTICOMPTES : Stein & Elias & Tomas & Ivar & Sevastyan ▹ PSEUDO : Ludies ▹ EMPREINTES : 2572 ▹ ARRIVÉE EN VILLE : 19/07/2015

CROCS PRÉFÉRÉS
✤ MES COMPETENCES:
✤ MON INVENTAIRE: Une laisse.



Il grimaça un peu lorsque le plus âgé lui répondit qu’il ne lui manquait pas, même s’il avait l’air de plaisanter… au final Nicholas n’était pas certain que ce soit le cas. Peut-être qu’il était réellement ravi de ne plus l’avoir dans les pattes et que le voir de temps en temps comme c’était le cas actuellement était largement suffisant pour lui ! Il n’osa pas poser la question de peur que son cousin le trouve stupide ne pas forcément comprendre une plaisanterie aussi basique. Quant à sa question, Nick haussa un peu les épaules. Oui et non. Heureusement qu’il y a les chiens sinon je m’ennuierais ferme, je n’aime pas rester seul ! Comme ça, il avait toujours de quoi s’occuper, entre son boulot de traducteur et celui avec le chenil, plus tout le reste. Et c’était bien comme ça cela lui évitait de trop penser. Je te promets que je n’ai pas empoisonné le gâteau, tu peux le manger… tu ne seras pas malade et je ne viendrai pas te border et te donner de la bonne soupe chaude ! Et il rigolait… mais à moitié. Il aurait bien voulu s’occuper de son grand cousin, mais il savait que ses preuves d’affections et compagnie n’étaient pas forcément bien prises et qu’il mettrait plus Raph mal à l’aise qu’autre chose et ce n’était pas du tout le but. C’est triste un peu, je n’ai plus personne avec qui parler le soir… enfin sauf s’il appelait quelqu’un, mais il aimait bien sentir des présences amicales et c’est pour cela qu’il se sentait si bien chez son cousin, même si parfois ils ne se parlaient pas, sa présence l’avait toujours aidé d’une manière ou d’une autre.

Bon sinon, j’ai bien réfléchi. oui ça lui arrivait parfois, mais c’était rare et il préférait que ça ne se sache pas trop. Je sais que tu ne veux pas que je fasse parti de la Résistance par ce que c’est dangereux blablabla, tout comme je sais que vous en têtes plus ou au moins… enfin disons pas loin ! Du coup j’ai quelque chose à te proposer, ici pour faire des réunions en petit comité vous serez tranquilles, les argents ne pourront pas sentir toutes les odeurs avec les chiens… et ils savent que je m’entends bien avec beaucoup de blonds et de roux. Du coup, ça ne paraitra pas suspect s’il y a de ces odeurs en plus des bruns. Il se tut avant de le regarder dans les yeux Et j’aimerais vraiment t’aider un peu plus que ça, t’es certain que je ne peux rien faire d’autre ?! Tu sais, je suis quand même un grand garçon !Et il pouvait jouer dans la cours des Grands, quoiqu’en dise Raph qui l’infantilisait parfois un peu trop, néanmoins, il voulait de nouveau ses arguments pour voir s’il pouvait y répondre un peu plus avec brio cette fois-ci.




Revenir en haut Aller en bas
Mar 8 Aoû - 12:24


Meute Brune

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▹ MULTICOMPTES : Kateleyä L. Avellaneda, Solskinn Forsløve ▹ PSEUDO : Njüt ▹ EMPREINTES : 641 ▹ ARRIVÉE EN VILLE : 14/09/2015 ▹ AGE DU PERSO : 30 ▹ LOCALISATION : Occupé avec la gestion de mon business ▹ HUMEUR : Indéfinissable

CROCS PRÉFÉRÉS
✤ MES COMPETENCES:
✤ MON INVENTAIRE:



Times flies, and the no need to endure anymore
Ft. "Nicholas Tveit"



Nicholas et toi êtes décidément bien trop différents… Certes, tu aimes ta meute, tu te couperais un bras pour elle si besoin, mais ça n’empêche que tu ne ressens pas ce besoin – parfois impérieux – qu’ont les tiens d’être constamment ensemble. Toi, tu aimes ta solitude, tu aimes profiter d’un environnement calme et reposant, bien loin des émotions combinées de tous les bruns. Certes, même loin d’eux, le lien reste intact… Même loin d’eux, tu ressens le mal-être d’un loup brun en difficulté… Mais l’émotion reste discrète. Lointaine. Si ce n’est pas celle de ton Alpha, évidemment. Ou celle de Nicholas. Tout de même touché par ce qu’il te dit, tu esquisses un sourire compréhensif, silencieux. Ton sourire disparaît néanmoins très vite lorsque le plus jeune t’annonce qu’il a « bien réfléchi ». Dans la bouche de Nicholas, ce genre de paroles n’a rien de rassurant – bien au contraire. Tu l’écoutes, patiemment, un air aussi impassible que possible accroché au visage. Si tu croyais le débat « clos » à propos de la Résistance, c’était sans compter sur l’obstination de ton cousin… Alors, la mine crispée, tu t’efforces de dessiner un sourire « doux » sur tes lèvres même si celui-ci doit davantage ressembler à une grimace contrariée.

- J’apprécie que tu veuilles te rendre utile, Nicholas, mais c’est non. Sur ce point, je ne changerai pas d’avis : je te préfère loin des problèmes qu’en plein dedans, expliques-tu d’une voix mesurée. Je ne réfléchis plus aussi bien quand ça te concerne. – Tu n’iras pas mentionner ce foutu incendie dans lequel tu as plongé tête baissée le jour du mariage, ce truc horrible dont tu ressens encore la brûlure de la Honte rien que d’y penser… – Ceci dit, l’idée d’utiliser le chenil comme QG, c’est loin d’être bête.

Protecteur, ok, mais tu restes capable d’admettre de bonnes initiatives quand tu en entends. Même si elles proviennent de Nicholas.

- Je mentionnerai l’idée à l’occasion, c’est promis. Mais toi, tu restes en-dehors de nos manigances, point barre.

Et n’insiste pas si tu ne veux pas m’énerver ! que t’aurais volontiers ajouté avec quelqu’un d’autre…




esprit sauvage


La Liberté s'allume dans les ténèbres.
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 10 Aoû - 21:36


Meute Brune

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▹ MULTICOMPTES : Stein & Elias & Tomas & Ivar & Sevastyan ▹ PSEUDO : Ludies ▹ EMPREINTES : 2572 ▹ ARRIVÉE EN VILLE : 19/07/2015

CROCS PRÉFÉRÉS
✤ MES COMPETENCES:
✤ MON INVENTAIRE: Une laisse.



Il voyait bien que ce qu’il venait d’annoncer à son cousin ne plaisait pas franchement, mais tant pis, il s’en fichait ! Il fallait qu’il propose, il voulait tellement aider, il voulait tellement pouvoir faire quelque chose et surtout apporter de l’aide, du soutien à son cousin ! Il eut une petite moue très déçue à la réponse de son cousin, mais il pouvait le comprendre, il ne voulait pas qu’il se mette en danger surtout vu sa poisse légendaire. Il était du genre à être capable à tomber PILE pendant une attaque de braqueurs de banque et tomber un trou le même jour. La poisse ça vous gagne. La poisse c’est censé être par intermittence, mais elle l’avait tellement gagné qu’elle ne semblait plus vouloir se déloger de sa petite vie. Foutu Destin ! CCOOOOLLLLL !!! ne put-il s’empêcher de s’exclamer lorsqu’il sembla accepter –ou du moins ne pas refuser en bloc, ce qui était déjà un pas en avant- que le chenil devienne un QG pour la résistance ! Il déchanta assez rapidement, néanmoins avec la suite… mouais. C’était loin d’être fait quoi ! Il soupira doucement mouais, j’ai compris, j’irai voir dehors si j’y suis pas… Il se tut quelques instants avant de continuer Mange, ce n’est pas que ça va refroidir, mais ça te fera du bien. Tu ne nourris bien, au moins depuis que je suis parti ? oui il s’inquiétait pour le plus âgé.

Ce sujet passé, il laissa Raphaël en plan pendant une bonne minute avant de revenir en sautillant joyeusement, enfin le terme sautillé était quand même peut-être un peu exagéré. Dans ses mains, il tenait une petite enveloppe qu’il ouvrit J’ai gagné un voyage en France, pour deux personnes… e.. je voudrais bien que tu viennes avec moi. il eut un faible sourire avant de continuer Edwina… pas la peine de continuer, il comprendrait très bien Et Leif, je ne tiens pas à partir avec lui, en tête à tête, je préfère que ce soit avec toi ! Le roux poussait trop souvent le bouchon trop loin et lui faisait du mal. Son comportement égocentrique, ou un coup il était presque le petit ami, et un autre, dès qu’ils n’étaient plus que tous les deux, il avait de plus en plus de mal à le supportait et ne comprenait pas du tout la logique de Leif… surtout lorsqu’ils étaient dans la famille du roux qui savaient pertinemment ce qui se passait entre eux. Bref, il voulait partir avec son cousin, au moins, lui… était gentil. Et puis prendre un peu l’air lui ferait du bien !




Revenir en haut Aller en bas
Sam 12 Aoû - 16:12


Meute Brune

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▹ MULTICOMPTES : Kateleyä L. Avellaneda, Solskinn Forsløve ▹ PSEUDO : Njüt ▹ EMPREINTES : 641 ▹ ARRIVÉE EN VILLE : 14/09/2015 ▹ AGE DU PERSO : 30 ▹ LOCALISATION : Occupé avec la gestion de mon business ▹ HUMEUR : Indéfinissable

CROCS PRÉFÉRÉS
✤ MES COMPETENCES:
✤ MON INVENTAIRE:



Times flies, and the no need to endure anymore
Ft. "Nicholas Tveit"



Voir ton cousin bougonner comme un enfant à qui l’on dirait non te fait sourire, bien que tu ne changeras pas d’avis pour autant. La frayeur qu’il a pu te faire lors de cette foutue attaque de chasseur t’a choqué pour la vie, si bien que tu ne prendras jamais aucun risque inconsidéré quant à la Résistance et sa participation au mouvement. Certes, tu te fais l’effet d’un père trop protecteur avec son rejeton, mais tu n’y peux rien – après tout – si Nicholas ne peut pas s’empêcher d’attirer les ennuis à lui. Par moment, tu as l’impression que ce gars-là est un aimant à problème… Outre ce trait de caractère, c’est son obstination à l’idée de te protéger qui t’amuse. Comme si toi, Raphaël Tveit, tu avais vraiment besoin qu’on te surveille… Mi-amusé ou mi-exaspéré par sa demande quant à ta façon de te nourrir, tu esquisses un sourire mitigé, puis de lui rétorquer que tu as toujours su prendre soin de toi et que ça n’est pas prêt de changer. Certes, tu comprends bien que c’est aussi sa façon à lui de s’assurer qu’il te manque – au moins un peu – mais tu estimes que c’est ridicule. Un peu. Et tu ne sais jamais mentir.

Pourtant, même si ça te gave – un peu –, tu finis par t’incliner et dévorer ta part de gâteau sans broncher. Tu peux bien faire ça pour lui faire plaisir, non ? Tu dois en être à ta quatrième bouchée quand le gamin mentionne ses billets pour la France, bouchée que tu avales de travers quand il te demande de l’accompagner. Tu rehausses un sourcil, intrigué. Pourquoi n’y va-t-il pas avec quelqu’un d’autre ? Ok, Edwina, ça peut se comprendre… Mais Leif ? Leif ? Son petit-ami ? Tu ne dis rien, tu te contentes d’avaler difficilement ce qui te reste de ta bouchée, en déglutissant bruyamment. Puis, d’une voix posée, tu expliques :

- J’aimerais bien, Nicky, mais je ne peux pas délaisser la meute maintenant. Avec Elias qui assume tout juste ses responsabilités paternelles, il faut que les bruns aient des épaules sur lesquelles se reposer quand il n’est pas là. Et puis, ce ne serait pas loyal de ma part de m’accorder un temps de vacances comme celui-ci alors que nous sommes en crise…

Tu marques une pause, l’œil incisif, puis :

- Qu’a fait Leif pour que tu ne lui proposes pas ?





esprit sauvage


La Liberté s'allume dans les ténèbres.
Revenir en haut Aller en bas
Dim 13 Aoû - 16:23


Meute Brune

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▹ MULTICOMPTES : Stein & Elias & Tomas & Ivar & Sevastyan ▹ PSEUDO : Ludies ▹ EMPREINTES : 2572 ▹ ARRIVÉE EN VILLE : 19/07/2015

CROCS PRÉFÉRÉS
✤ MES COMPETENCES:
✤ MON INVENTAIRE: Une laisse.



Pour l’instant on pouvait presque dire qu’il avait fait chou blanc ! Jusqu’à présent avec toutes ses propositions, même si l’idée du QG semblait avoir à peu près correctement pris dans le crâne de son cousin, c’était déjà mieux que rien ! Du coup, il allait pouvoir entamer avec son autre idée qui n’avait absolument rien à voir avec les autres… mais qui allait probablement encore plus surprendre son cousin avec un peu de chance il l’accepterait celle-là ! Alors oui partir pour la France avec son cousin semblait plus ou moins saugrenue d’autant quand on avait plus ou moins (probablement moins que plus) un petit ami… Enfin, visiblement ce n’était pas trop comme ça que Leif le considérait… il ne savait plus trop comment le roux le voyait en fait et ça commençait à être déroutant. Chaque jour un peu plus, il avait pensé pouvoir s’adapter, et s’il pouvait sans souci (enfin pas trop- accepter ses «tromperies » vu qu’ils n’étaient pas réellement en couple, le fait que Leif change de comportement envers lui à la seconde où il y avait une troisième personne dans la même pièce qu’eux était devenu insupportable pour lui. Il essayait de se raisonner, de se dire que ce n’était pas bien grave, mais ça l’était, pour lui.  Emmener Leif dans ce genre de pays, ça serait probablement pire que tout !   L’argument d’Elias lui sourira un ENORME sourire. Il s’y était attendu. Tellement attendu, surtout que c’était logique.

Je lui ai déjà demandé, il est d’accord pour que tu m’accompagnes, même plus que d’accord, il pense que tu mérites quelques jours de vacances, et puis, on ne part pas un mois, juste quelque jours ! Il a d’autres bêtas et des personnes sur qui compter, alors tu n’as pas vraiment à t’en faire pour ça. Il lui fit un grand sourire avant de reprendre Après, si tu n’as pas envie c’est autre chose… Lorsqu’il parla de Leif il  fit un peu la moue avant de soupirer Dès qu’on est tous les deux… ça va super bien, tout est génial, mais si quelqu’un arrive dans la même pièce je n’existe plus.. ou juste en tant qu’ami… et je ne suis même pas certain qu’il me considère réellement comme un petit ami. Je n’en sais rien, mais je ne veux pas y aller avec lui mais avec toi. Si tu ne veux pas venir j’irai tout seul… ou alors… j’le filerai à quelqu’un.

Il s’en fichait bien au final,  ce n’était pas ça qui changerait sa vie de toute manière, du moins en théorie.






Revenir en haut Aller en bas
Mar 15 Aoû - 18:00


Meute Brune

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▹ MULTICOMPTES : Kateleyä L. Avellaneda, Solskinn Forsløve ▹ PSEUDO : Njüt ▹ EMPREINTES : 641 ▹ ARRIVÉE EN VILLE : 14/09/2015 ▹ AGE DU PERSO : 30 ▹ LOCALISATION : Occupé avec la gestion de mon business ▹ HUMEUR : Indéfinissable

CROCS PRÉFÉRÉS
✤ MES COMPETENCES:
✤ MON INVENTAIRE:



Times flies, and the no need to endure anymore
Ft. "Nicholas Tveit"



Alors que tu te crois en sécurité, que tu es persuadé d’avoir échappé à tout soucis au sujet de ton cousin, voilà que d’un seul coup tu te sens littéralement pris au piège. Dans ton dos, Nicholas a pris l’initiative de demander son avis à Elias, votre Alpha. Dans ton dos, le jeune homme s’est arrangé pour obtenir des réponses que tu n’aurais pas cherché à obtenir, ne souhaitant franchement pas quitter ta terre natale maintenant. Certes, tu es conscient qu’il ne pensait pas à mal, mais il n’empêche que la perspective de te sentir plus ou moins forcé de l’accompagner en France te terrifie. La dernière fois que tu as quitté le pays, pour te rendre en Russie, ton retour a vu la plupart de tes relations s’altérer. Pour n’en citer qu’une : Edwina. Toi qui luttes depuis des mois pour améliorer ton image, que va-t-il se passer si tu as le malheur de partir, même si c’est pour deux courtes semaines ? Et si des gens malintentionnés en profitaient pour casser ton image auprès d’Elias ? Mal à l’aise, tu te repositionnes sur ta chaise avant d’engloutir une nouvelle bouchée de gâteau pour ne pas avoir à lui répondre tout de suite.

Vient alors le sujet Leif, Leif le loup incapable d’assumer ses sentiments pour ton cher cousin. Tu lèves les yeux au ciel. D’une certaine manière, tu devrais te réjouir de le voir enfin s’éloigner d’une influence que tu juges néfaste, mais pour une raison mystérieuse, tu n’y parviens pas. Non pas que tu aies de l’estime pour le rouquin, plutôt que tu voudrais voir le brun s’investir dans une relation qui le rende définitivement heureux.

- Si Leif te paraît incertain, pourquoi ne pas tenter d’attiser sa jalousie en fricotant avec d’autres hommes ? C’est con, mais si tu commençais à jouer le même jeu que lui, peut-être que ça le ferait réagir, lances-tu en ponctuant ta remarque d’un haussement d’épaules désintéressé. Pour en revenir à la France… Outre le fait d’abandonner la meute, j’ai aussi des responsabilités ici, avec le “Dance on the Moonlight” entre autres. Je ne peux pas prendre des jours comme ça, au dernier moment.

Tu esquisses un sourire désolé, priant en ton for intérieur pour que cette dernière excuse suffise.





esprit sauvage


La Liberté s'allume dans les ténèbres.
Revenir en haut Aller en bas
Mer 16 Aoû - 19:58


Meute Brune

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▹ MULTICOMPTES : Stein & Elias & Tomas & Ivar & Sevastyan ▹ PSEUDO : Ludies ▹ EMPREINTES : 2572 ▹ ARRIVÉE EN VILLE : 19/07/2015

CROCS PRÉFÉRÉS
✤ MES COMPETENCES:
✤ MON INVENTAIRE: Une laisse.



Il avait voulu bien faire, il avait voulu lui montrer qu’il tenait vraiment à partir avec lui, qu’il avait déjà tout prévu, qu’Elias même ne serait pas contre donc que rien ne le retenait ici. Il espérait que cette information lui ferait plaisir mais visiblement…. Ce n’était pas du tout le cas. Raph, n’avait pas cette bouille réjouit qu’il avait imaginé, bien au contraire… sans tiré la tête… il avait sa tronche de coincé. Nick fronça un peu les sourcils en ne comprenant pas bien pourquoi est-ce que l’autre agissait comme cela. Est-ce qu’il avait dit ou fait quelque chose de mal ? Pourquoi s’il ne voulait pas partir avec lui, Raph ne le disait pas clairement dans ce cas ? Il y avait quelque chose qui n’était pas logique. Nicholas baissa les yeux, l’air tristoune dans son cousin reprit la parole et qu’il ajouta en plus quelques mots sur Leif.

Mais moi je l’aime, je ne me vois pas allez fricoter avec quelqu’un d’autre maintenant ? Après… si j’ai un coup de cœur ou de foudre, pourquoi pas… dans l’état actuel des choses, non. Et bien… il s’en ficherait probablement, s’il le fait c’est que lui s’en ficherait, non ? Il soupira doucement Je crois que Graham avait raison, je ferai mieux de trouver une gentille fille… avec qui je pourrais fronder une famille, même si je ne l’aime pas… au moins j’aurais un petit truc, et ça ferait probablement moins mal que ça. Il haussa les épaules avant de rajouter Et puis, t’as vu mon corps ? Entre ce qui s’est passé en février et les cicatrices, j’vais faire fuir tout le monde. Il laissa passer quelques instants avant de le regarder avec un air triste –ce qu’il était réellement- D’accord, c’est pas grave, je partirai peut-être tout seul vu que tu ne peux pas t’arranger avec ton boulot, c’pas grave.

Il ne voulait pas insister, si Raph’ ne voulait pas venir, tant pis, il ne comptait pas l’ennuyer pendant des heures et le forcer à venir avec lui, même si du coup il se demandait à qui il pouvait demander. Avec qui il avait envie de partager cela ? La réponse était simple, personne. Il alla s’installer sur le  canapé avant de le regarder à nouveau

Bon, sinon ton boulot se passe bien ? Tu n’as toujours pas un petit potin à me regarder avec une nana qui te plait peut-être ? et les roux ne viennent plus te voir chez toi je suppose, maintenant que je n’y suis plus. ajouta-t-il rapidement en se rendant compte, un peu trop, que l’autre sujet était peut-être malvenu.

Et pourtant il n’avait pas pensé à mal, il voulait juste que son cousin soit heureux avec une fille qui le traiterait comme il se doit. Il n’y avait plus qu’à espérer que l’autre brun ne lui tiendrait pas rigueur de cette petite « gaffe ».





Revenir en haut Aller en bas
Sam 2 Sep - 14:44


Meute Brune

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▹ MULTICOMPTES : Kateleyä L. Avellaneda, Solskinn Forsløve ▹ PSEUDO : Njüt ▹ EMPREINTES : 641 ▹ ARRIVÉE EN VILLE : 14/09/2015 ▹ AGE DU PERSO : 30 ▹ LOCALISATION : Occupé avec la gestion de mon business ▹ HUMEUR : Indéfinissable

CROCS PRÉFÉRÉS
✤ MES COMPETENCES:
✤ MON INVENTAIRE:



Times flies, and the no need to endure anymore
Ft. "Nicholas Tveit"



— Mais moi je l’aime, je ne me vois pas aller fricoter avec quelqu’un d’autre maintenant ?

Tu lèves les yeux au ciel. Le romantisme de Nicholas, tout mignon puisse-t-il paraître aux yeux d’autres loups aussi niais que lui, te semble au contraire stupide. Si de brillants auteurs ont su parler de l’amour comme d’un jeu, ça n’est certainement pas pour rien ! Qu’il le veuille ou non, ce cher Nicholas Tveit, l’amour était parfois question de jeu, et surtout de manipulation. Monsieur Leif Helström jouait les effarouchés quand il s’agissait de s’engager après avoir fait partie des loups assez stupides pour s’enfoncer dans les flammes de l’Enfer ? Eh bien autant se comporter comme encore plus bête que lui, non ?

— Après… si j’ai un coup de cœur ou de foudre, pourquoi pas… dans l’état actuel des choses, non…

Tu soupires.

Fait-il semblant de ne pas comprendre ?

— Eh bien… il s’en ficherait probablement, s’il le fait c’est que lui s’en ficherait, non ?
— Ou alors qu’il a simplement trop la trouille pour admettre qu’il puisse t’aimer bien plus qu’il ne le prétend ? rétorques-tu d’une voix blasée.

Et de renchérir sur Graham et sa pseudo sagesse. Ok, t’as pensé comme lui, pendant longtemps, mais tu as changé. Ok, Graham a toujours été là pour lui quand toi tu ne savais même pas qu’ils étaient tes cousins. Mais Graham… bah Graham n’avait su que faire du mal à Nicholas pendant de longues années – peut-être que tu exagères un peu, c’est vrai. Mais, en tant que Beta, il aurait fallu vivre avec des œillères pour ne jamais rien percevoir de leurs états d’âme à tous les deux, du mal que Nicholas éprouvait chaque fois que son frère insultait son orientation sexuelle.

— Et puis, t’as vu mon corps ? Entre ce qui s’est passé en février et les cicatrices, j’vais faire fuir tout le monde.
— Tu sais, y’a des nanas qui trouvent ça excitant un type au physique cassé. – Tu fais un bref mouvement d’épaule, comme si tu parlais de la pluie et du beau temps. – Elles peuvent lui inventer une histoire où le gars est un héros, même si c’est du pipeau. Tu pourrais faire pareil. – Tu lui adresses un clin d’œil. – Puis même si ce n’est pas vrai, t’auras eu le mérite de faire rire quelqu’un en faisant preuve d’une bonne dose de second degré avec toi-même, et l’humour c’est presque aussi sexy qu’un gars qui joue les héros pour les filles.

Sur ces mots, tu attaques de nouveau ton repas, vorace. Tu ne te doutes pas une seule seconde du sujet sensible que s’apprête à aborder ton cousin avant de renchérir avec un autre sujet tout aussi sensible – croyant certainement sauver la mise. Sans t’en rendre compte, tu avales de travers. Tu craches tes poumons. Tu frappes violemment sur ta cage thoracique pour t’aider à évacuer la nourriture qui obstrue ta respiration, puis de boire un verre d’eau quand tu te sens – un peu – mieux. Ce n’est qu’une fois remis de ta suffocation que tu lèves les yeux sur ton cousin, le teint légèrement blanchi par tes efforts.


— Je… Je ne crois pas avoir laissé croire que je cherchais quelqu’un, marmonnes-tu, la mine un brin contrariée par la tournure que prend votre échange. Quant aux Helström… Je préfère ne pas en parler.




esprit sauvage


La Liberté s'allume dans les ténèbres.
Revenir en haut Aller en bas
Dim 3 Sep - 16:59


Meute Brune

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▹ MULTICOMPTES : Stein & Elias & Tomas & Ivar & Sevastyan ▹ PSEUDO : Ludies ▹ EMPREINTES : 2572 ▹ ARRIVÉE EN VILLE : 19/07/2015

CROCS PRÉFÉRÉS
✤ MES COMPETENCES:
✤ MON INVENTAIRE: Une laisse.



Oui, il le savait bien, il en faisait probablement « trop ». Il ne devrait pas s’en faire autant pour Leif. Il devrait penser à lui d’abord, il devrait faire en sorte que tout marche, même si c’était en bousculant un peu le roux… mais il était probablement un peu trop gentil et pas assez volontaire sur le sujet. Il avait peur de blesser le roux alors déjà rien qu’en partant de là, Raphaël ne pourrait que difficilement lui faire entendre raison… voire pas du tout ! De toute Leif, se foutait probablement de lui, alors même le voir en compagnie de quelqu’un d’autre ne le gênerait pas, sinon ça serait drôlement faux cul de sa part.

Ou alors qu’il a simplement trop la trouille pour admettre qu’il puisse t’aimer bien plus qu’il ne le prétend ?

Nick fit une petite moue un peu désabusée. Peut-être qu’il avait raison, que Leif l’aimait réellement, mais il avait une drôle façon de le montrer. Nicholas préféra d’ailleurs continuer sur ce que lui disait Graham plus de deux ans auparavant, qu’il lui fallait une gentille louve, qu’il fasse une famille… peut-être que son frère avait raison, ce n’était pas la première fois qu’il y pensait. Au moins cela lui éviterait de devoir se cacher, au moins il pourrait faire une famille… même s’il ne serait probablement jamais heureux de la sorte. Il n’en savait rien, mais est-ce qu’il était réellement heureux aujourd’hui ? Il n’en était même pas certain. Le plus jeune ne tarda pas à rajouter une petite phrase sur son physique : ses cicatrices et brûlures ne devraient plaire qu’à peu de personne, alors il faut bien avouer que la réponse de son cousin le laissa quelque peu perplexe

Tu sais, y’a des nanas qui trouvent ça excitant un type au physique cassé. Elles peuvent lui inventer une histoire où le gars est un héros, même si c’est du pipeau. Tu pourrais faire pareil. Puis même si ce n’est pas vrai, t’auras eu le mérite de faire rire quelqu’un en faisant preuve d’une bonne dose de second degré avec toi-même, et l’humour c’est presque aussi sexy qu’un gars qui joue les héros pour les filles.
Je ne comprends pas. avoua-t-il sans aucune honte. Son égo s’était de toute manière tiré depuis un bon moment ! Enfin, pourquoi mentir ? Pourquoi est-ce qu’elles aimeraient ça ? Et puis, franchement, déjà niveau louve je ne serai pas crédible… et tu m’as bien regardé, QUI, même en parlant des humains, me prendrait pour un héros ?

Il serait plus au niveau du zéro… et non la chanson d’Hercule ne lui était pas entrée en tête. Il le regarda manger pendant quelques instants, silencieux, et il fallait bien avouer qu’il en avait marre de parler de lui, la vie de son cousin l’intéressait tout autant, il tenta donc d’établir une petite discussion qui rata totalement car Raph manqué de s’étouffer : visiblement le soumis avait encore mis les pieds dans le plat de façon magistrale ! Bravo kiki ! Il grimaça un peu avant de baisser les yeux au sol lorsqu’il lui répondit, il se sentait un peu con d’avoir abordé le premier sujet… mais aussi un peu triste que le plus âgé n’ait pas l’air d’avoir assez confiance en lui pour lui parler de ce genre de chose. Il ne savait jamais comment aborder la vie « personnelle » du plus âgé.

Et ton boulot, alors ? tenta-t-il plus doucement, d’une toute petite voix. Pas la peine d’insister sur le reste Aussi bien le boulot « normal » que celui d’être Bêta, il n’y a pas trop de souci… en ce moment ?




Revenir en haut Aller en bas
Sam 16 Sep - 18:45


Meute Brune

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▹ MULTICOMPTES : Kateleyä L. Avellaneda, Solskinn Forsløve ▹ PSEUDO : Njüt ▹ EMPREINTES : 641 ▹ ARRIVÉE EN VILLE : 14/09/2015 ▹ AGE DU PERSO : 30 ▹ LOCALISATION : Occupé avec la gestion de mon business ▹ HUMEUR : Indéfinissable

CROCS PRÉFÉRÉS
✤ MES COMPETENCES:
✤ MON INVENTAIRE:



Times flies, and the no need to endure anymore
Ft. "Nicholas Tveit"



L’attitude de Nicholas, bien que maladroite, n’en demeure pas moins sertie de bons sentiments ; le problème, c’est que tu n’es toujours pas habitué au fait d’avoir un cousin, c’est-à-dire une personne qui s’inquiète de savoir si tu vas bien, si ta vie est au « beau fixe ». Tu laisses échapper un soupir. Tu lèves les yeux au ciel. À vrai dire, tu ne comprends pas franchement comment ce « niais » a pu cumuler autant de relations amoureuses en étant si mauvais dragueur… Oui. C’est toi qui dis ça. Oui, oui, le type qui menace les femmes qui se font un plaisir de titiller sa virilité. Mais la différence entre Nicholas… non. Vaut mieux oublier ce que tu allais penser, car ç’aurait été faux, en fait.

— Second degré, Nicky… Humour… En gros, si ton bobard ne passe pas, tu fais un peu d’autodérision. Ça passera toujours mieux que de pleurer sur ton physique laminé par les cicatrices. En gros, faut que tu t’assumes comme t’es, que ça ne diminue pas ta confiance en toi, c’est tout.

Un sourire aux lèvres, tu retournes à ton plat, tâchant de te remettre de tes émotions mais tu relèves aussi vite les yeux. Si Nicholas croit cacher ce qu’il ressent, c’est un peu raté. Ou alors, c’est volontaire de sa part, tu n’en sais rien.

— Si je ne veux pas aborder ce sujet, ça n’est pas que je n’aie pas envie de me confier à toi, mais seulement qu’il n’y a rien à dire… souffles-tu. Je suis désolée si tu t’imagines que je suis malheureux seul ou quoi, parce que c’est faux. Le célibat me convient très bien.

Ouais.

Tu as passé la belle époque où tu cherchais une louve pour agrandir la meute, de la même façon que le font les Alphas. La femme, avec laquelle tu envisageais un mariage sous la lune, est morte, et comme tu l’aimais, évidemment, tes ambitions sont mortes avec elle. Ou bien avec l’arrivée d’Elias ? Dans le fond, tu n’en sais rien du tout. Avec un sourire amer, tu te remets à manger tranquillement, fuyant le regard plausiblement inquisiteur de ton cousin. Après tout, ce n’est pas la première fois que tu éludes des sujets sur lesquels tu n’as pas envie de t’épancher. Mais, lorsqu’il mentionne Elias, tu hausses les épaules.

— Tu sais, la routine. La discothèque marche bien, et… Et Elias a l’air heureux avec sa famille, donc bon, comme d’habitude.




esprit sauvage


La Liberté s'allume dans les ténèbres.
Revenir en haut Aller en bas
Dim 17 Sep - 12:14


Meute Brune

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▹ MULTICOMPTES : Stein & Elias & Tomas & Ivar & Sevastyan ▹ PSEUDO : Ludies ▹ EMPREINTES : 2572 ▹ ARRIVÉE EN VILLE : 19/07/2015

CROCS PRÉFÉRÉS
✤ MES COMPETENCES:
✤ MON INVENTAIRE: Une laisse.



Bien sûr qu’il connaissait le second degré, même s’il fallait l’avouer c’était parfois assez compliqué à comprendre, surtout quand c’était Raphaël qui en usait … et puis il ne trouvait pas ça absolument pas drôle de toute manière. Il trouvait que ça faisait plus vantard qui se la pète qu’humour et il n’aimait pas ça, mais alors pas du tout ! Il pencha un peu la tête sur le côté avant de se passer une main dans les cheveux :

C’est pas de l’autodérision, c’est du mensonge pour moi Raph ! Et je trouve juste ça étrange… de toute manière ce n’est pas comme si j’avais envie de fréquenter quelqu’un d’autre pour l’instant. Il haussa un peu les épaules avant de continuer J’aviserai, si jamais quelqu’un me plait, mais bon.

Mais bon, vu qu’il était accroché à Leif comme une moule l’est à son rocher il aurait probablement un peu de mal à trouver chaussure à son pied ! Il voulait juste que Leif soit moins…. Agisse moins … moins comme un gros trou du cul pour être le plus franc quitte à être un peu grossier. D’un autre coté l’autre Tveit n’avait pas totalement tort, sa confiance en lui était plus ‘entamée et depuis un bon moment et il n’arrivait pas à la retrouver. La suite devint un peu plus confuse aux yeux de Nicholas qui ne comprenait pas pourquoi il n’avait rien à dire sur le sujet, il avait beau dire, il était certain que Raph n’arrivait pas à se confier à lui comme s’il n’avait pas assez confiance… Ou alors les perches du plus jeunes étaient trop mauvaises ? Il n’en savait rien, mais il avait encore l’impression de trop tenir à quelqu’un et que cette personne, malgré tous les efforts qu’il fournissait, n’arrivait pas à le considérer comme personne de confiance ! Ce n’était pas parce qu’il était un soumis qu’il n’était pas capable !

D’accord ! dit-il quand même alors qu’il n’était absolument pas convaincu, pour ne pas dire qu’il ne le croyait absolument pas !

Il tenta de faire abstraction de ces ressentis négatifs et essaya donc de parler d’autres choses pour obtenir des réponses, mais malheureusement cela n’eut pas le succès escompté. Il se renfrogna un petit peu ne sachant pas trop quoi répondre à cette si longue phrase ! Est-ce qu’il avait fait quelque chose de mal ? Pourquoi est-ce qu’il était si peu expansif ?

Oui… il a l’air heureux avec sa famille, mais ça e dit pas si ça va bien entre vous deux, entre l’alpha et le meilleur Bêta tu vois ?

Il essayait, une dernière fois, mais sinon, il faudrait probablement abandonner, il ne voulait pas non plus braquer son cousin contre lui.





Revenir en haut Aller en bas
Dim 17 Sep - 16:54


Meute Brune

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▹ MULTICOMPTES : Kateleyä L. Avellaneda, Solskinn Forsløve ▹ PSEUDO : Njüt ▹ EMPREINTES : 641 ▹ ARRIVÉE EN VILLE : 14/09/2015 ▹ AGE DU PERSO : 30 ▹ LOCALISATION : Occupé avec la gestion de mon business ▹ HUMEUR : Indéfinissable

CROCS PRÉFÉRÉS
✤ MES COMPETENCES:
✤ MON INVENTAIRE:



Times flies, and the no need to endure anymore
Ft. "Nicholas Tveit"



À croire que ton cousin n’a vraiment rien compris de ce que tu as essayé de lui dire… En quoi « prétendre » sur du second degré que ses cicatrices étaient des blessures de guerre était-ce faire preuve de vantardise ? Tu ne lui as pas non plus dit d’être excellent menteur, mais plutôt de jouer avec la vérité… BREF ! Vous ne vous êtes pas compris, tant pis. Tu roules des yeux et reportes ton attention sur le repas, dissimulant mal ton agacement. Autant, tu adores Nicholas, autant sa naïveté t’exaspère à un point… Mais bon, ça n’était pas comme s’il n’était pas le seul de tes connaissances à avoir la fâcheuse habitude de te faire sortir de tes gonds quand rien ne t’y aurait normalement poussé.

— D’accord !

Tu soupires, pour ne pas dire que tu grognes.

Il t’énerve.

Ça y est.

Tu étais venu passer un bon moment avec lui, un moment de calme loin de tous les problèmes de la meute ou encore tes propres ennuis avec d’autres meutes, et voilà que Monsieur Tveit junior décide d’être chiant. Oui. Chiant ! C’est le mot juste ! Tu ne dis rien, tu te contentes de mastiquer avec acharnement un morceau de part de gâteau, les yeux rivés sur ceux du soumis. Et le voilà qui revient à la charge, en train de te ressortir encore Elias…

Le fait-il exprès ?

— Écoute Nicholas, je n’ai pas envie de parler de moi. Si toi, tu aimes ça, moi pas, et ça n’a rien à voir avec un problème de confiance ou que sais-je, je suis juste comme ça ! Avec tout le monde ! Pourquoi ça t’importe à ce point de savoir avec qui je baise pour oublier, ou bien si ma relation avec Elias est au beau fixe ? Sincèrement ?

Tu poses tes couverts.

Tu n’as plus faim.

— Je viens te voir pour pouvoir penser à autre chose, pourquoi est-ce que c’est si dur à comprendre ?!




esprit sauvage


La Liberté s'allume dans les ténèbres.
Revenir en haut Aller en bas
Mar 19 Sep - 21:18


Meute Brune

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▹ MULTICOMPTES : Stein & Elias & Tomas & Ivar & Sevastyan ▹ PSEUDO : Ludies ▹ EMPREINTES : 2572 ▹ ARRIVÉE EN VILLE : 19/07/2015

CROCS PRÉFÉRÉS
✤ MES COMPETENCES:
✤ MON INVENTAIRE: Une laisse.



Faire profil bas, c’est ce qui aurait été probablement le plus logique non ? Probablement, mais ce n’était pas forcément quelque chose que Nicholas connaissait, d’autant plus qu’il voulait encore plus le lien qu’il avait avec son cousin. Ils ne vivaient plus ensemble, il n’avait plus les mêmes informations, alors il se renseignait comme il le pouvait : en lui posant donc des questions. Mais vu le regard que lui lança son cousin, il comprit, un peu trop tard malheureusement, qu’il avait encore dû dire quelque chose qu’il ne fallait. Pourtant il ne voyait franchement pas où il avait fauté. Il voulait prendre de ses nouvelles, il s’inquiétait pour lui… et la réponse vu comme une bonne grosse douche froide ; cette fois, il fixa le sol, les yeux baissés. Un peu blessé, un peu triste qu’il le prenne comme ça alors qu’il ne lui demandait pas la lune. Qu’est-ce qu’ils pouvaient bien se raconter sinon vu que Raph ne voulait parler…. De rien, ou de pas grand-chose. Pas des filles, pas de son boulot, pas de son alpha et vu qu’il n’avait pas trop d’amis il ne pouvait pas tabler là-dessus. La résistance il s’était à moitié fait envoyer chier… alors il séchait.

Laisse tomber. souffla-t-il doucement d’un air refrogné. C’est vrai, après tout, pourquoi est-ce que je m’intéresserai à ta vie, ce n’est pas comme si tu étais mon cousin, une personne importante pour moi. Ce n’est pas comme si c’était normal de pas parler de tout et de rien, de prendre des nouvelles. Il eut un faible sourire. Alors, pourquoi est-ce que toi tu ne comprends pas que je m’intéresse à toi, à ce que tu fais ? Je ne te demande pas… de toute détailler, mais ne me mens pas, s’il te plait.Il secoua un peu la tête avant de soupirer, d’essayer de se calmer. Du coup, tu veux essayer de parler de quoi exactement ?

Essayer de calmer un peu les choses, cela devait encore être possible n’est-ce pas ? Peut-être qu’en répondant de la sort Raphaël serait un peu plus enclin à faire la conversation qui sait ? Même si à vrai dire il n’y croyait pas du tout !





Revenir en haut Aller en bas
Dim 24 Sep - 10:34


Meute Brune

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▹ MULTICOMPTES : Kateleyä L. Avellaneda, Solskinn Forsløve ▹ PSEUDO : Njüt ▹ EMPREINTES : 641 ▹ ARRIVÉE EN VILLE : 14/09/2015 ▹ AGE DU PERSO : 30 ▹ LOCALISATION : Occupé avec la gestion de mon business ▹ HUMEUR : Indéfinissable

CROCS PRÉFÉRÉS
✤ MES COMPETENCES:
✤ MON INVENTAIRE:



Times flies, and the no need to endure anymore
Ft. "Nicholas Tveit"



Tu lèves les yeux au ciel en entendant Nicholas te dire de laisser tomber. Tous les deux, vous êtes trop différents, beaucoup trop différents. Tu n’es pas du genre à t’épancher pendant des heures et des heures sur ton cas, à raconter ta petite vie dans ses moindres détails, non seulement parce qu’elle n’intéresse personne mais surtout parce que tu n’en vois pas l’intérêt. Oui, bien sûr que Nicholas s’intéresse à toi, bien sûr que tu es son cousin. Et alors ?! Parce que vous êtes cousins – fait que vous n’avez découvert que très récemment, faut-il le lui rappeler ? –, il faudrait que tu changes radicalement de personnalité pour ses beaux yeux ?! Non. Ça ne marche pas comme ça. S’il veut que tu te livres à lui, il doit apprendre à se taire et te laisser te confier SI tu en as envie et QUAND tu en as envie. Pas sur demande. Mais ça, allez le lui expliquer à cette foutue boule de poils qui s’imagine que parce qu’il agit de telle manière, tout le monde devrait s’y conformer.

— Je ne te mens pas, persifles-tu en repoussant ton plat.

Tu n’as définitivement plus faim.

— Pourquoi faut-il que tu en fasses tout un fromage ?! J’ai tout de même le droit de ne pas être comme toi et de ne pas avoir envie de raconter ma vie ! Ou encore de me confier ! Si je n’en ressens pas le besoin je ne vois pas pourquoi ça serait si « mal » que ça ! éructes-tu contre lui, les traits déformés par la colère. On pourrait parler d’un tas de choses, comme les événements de la ville qui nous font envie ou de ceux qu’on a vécus ensemble, j’en sais rien. C’est parce que TU fais une fixation sur notre intimité que ça devient pour toi le seul sujet à aborder.

Tu te tais et le fixes longuement.

— Bref, de toute façon, il vaut mieux que j’y aille. Visiblement ma façon d’être te pose problème et je n’ai clairement pas envie de subir ta « déception ».

Autrement dit, tu n’as pas la moindre envie de culpabiliser parce que Nicholas t’en veut ou te reproche silencieusement ton attitude.

Tu n’as pas à culpabiliser de toute manière.

Sur ces mots, tu te lèves et te diriges vers la sortie, remerciant tout de même ton cousin pour ce généreux repas.




esprit sauvage


La Liberté s'allume dans les ténèbres.
Revenir en haut Aller en bas
Ven 29 Sep - 21:30


Meute Brune

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▹ MULTICOMPTES : Stein & Elias & Tomas & Ivar & Sevastyan ▹ PSEUDO : Ludies ▹ EMPREINTES : 2572 ▹ ARRIVÉE EN VILLE : 19/07/2015

CROCS PRÉFÉRÉS
✤ MES COMPETENCES:
✤ MON INVENTAIRE: Une laisse.



Il l’avait mis en colère, voire même très en colère même vu la façon dont il s’était mis à parler. Nicholas aurait voulu se faire tout petit. Il détestait lorsqu’on lui « criait » dessus. Il avait raison, mais il ne l’avait obligé à raconter sa vie, il n’avait dit que c’était mal, il ne comprenait juste pas, mais comme d’habitude lorsqu’il n’était pas d’accord du tout, Raphaël extrapolait un petit peu ! Il n’eut même pas le temps de dire quoi que ce soit que déjà son cousin voulait partir. Il en avait les larmes aux yeux, ne comprenant pas comment le plus âgé pouvait déduire tout cela de… pas grand-chose. Il avait surtout l’impression que l’autre le rejetait par ce qu’il ne supportait ou avait du mal avec le fait de parler de lui… Certes, il n’aimait pas ça, mais… ça lui ferait peut-être du bien, au moins de dire quelques mots sans se braquer à chaque fois ! le résultat restait malheureusement le même : quelqu’un qu’il aimait le repoussait encore une fois.

Fredrick. Dante. Edwina qui l’avait abandonné. Leif qui n’avait pas l’air de tenir à lui et maintenant son propre cousin…

Il tenta de se calmer mais c’était probablement en vin, il se dépêcha à son tour de quitter sa maison pour aller jusqu’au petit appartement de sa mère pour y retrouver un peu de réconfort… enfin si on peut dire ça comme ça vu l’état de sa mère…..

Il irait s’excuser un peu… plus tard …. Peut-être !




Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé






Revenir en haut Aller en bas
 

Time flies, And then no need to endure anymore •• Raph

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Seize the Time!An essay by Cynthia McKinneySeptember 19, 2008
» Session time out...
» Damon Moon - "It's time to forget about the past"
» 08. Remember that time is money - Benjamin Franklin
» la Crazy Time recrute!!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Esprit Sauvage ::  :: Quartier Sud :: Résidences-
Sauter vers: