LA TEMPÊTE ◊ groupe 3
MÉTÉO DE BERGEN

Météo Bergen © meteocity.com
EVENTS

- Mariage du Roi, juste ici.
- Deuxième partie du Mariage, juste ici.
- Fête nationale norvégienne, juste ici.

LES ANIMATIONS RP

- La loterie rp, ici.
- La recherche de rp, ici.
- L'intervention inrp des chasseurs, ici.
- Les rumeurs inrp, ici.

SCÉNARIOS DE NOS MEMBRES

- Chasseur, rival, ex-ami ◊ ici.
- Meilleur ami, beau-frère ◊ ici.
- Augure de la meute argent ◊ ici.
- Alpha de clan brun ◊ ici.
- Chercheuse sur un projet secret ◊ ici.
- Soeur jumelle ◊ ici.
- Bêta noir ◊ ici.
- Apprenti chasseur ◊ ici.


Laisse ton avis dans ce sujet.



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue sur ESPRIT SAUVAGE !
Sur le forum vous pourrez incarner un loup ou un humain.
On espère que vous trouverez votre bonheur, n'hésitez pas à fouiller les pvs, scénarios et les pré-liens
N'oubliez pas que vous avez deux semaines pour faire votre fiche
Pensez à voter pour nous, dans ce sujet et à promouvoir notre forum sur Bazzart, PRD et OMR :coeur2:

Partagez | 
 

 LA TEMPÊTE ◊ groupe 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Mar 1 Aoû - 21:14


Mme le Maire
puisses-tu courir sous la Lune

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▹ DC/TC : Aucun. ▹ PSEUDO : le staff. ▹ EMPREINTES : 283 ▹ ARRIVÉE EN VILLE : 20/09/2014 ▹ AGE DU PERSO : 87 ▹ LOCALISATION : En ville, loin de l'agitation, du haut d'un promontoire qui me permet de tout voir ▹ HUMEUR : changeante au fil de mes interlocuteurs, attention à toi mon gars, je mords

http://runwiththemoon.bbactif.com


aux abris
le ciel nous tombe sur la tête

Samedi 11 août 2018, il était un peu plus de sept heures du matin lorsque soudain toutes les lumières de la ville s’éteignirent d’un coup. Plus d’électricité, plus d’internet, plus de réseau ni de 4 G. Etrange non, quand cela semble toucher une ville entière ? Probablement une première à Bergen, mais la vie devait continuer, les magasins et autres commerces ouvrirent quand même. Ce n’était pas ce genre de détail qui allait faire « mourir » la ville surtout en période touristique n’est-ce pas ? Quelques heures plus tard, il était aux environs de midi, lorsqu’une énorme tempête comme la ville n’en avait jamais vu commença. Et tout le monde fut dans l’obligation de se barricader à l’endroit où il était. L’incompréhension est la plus totale, pourquoi est-ce qu’ils n’ont pas été prévenus ? Même s’il n’y avait plus de moyen de communication depuis sept heures du matin, cela aurait quand même être dû perceptible, non ? Pour les plus croyants, c’était un coup du Destin, pour d’autres juste des foutus appareils météorologiques qui n’étaient pas au point, pour d’autres, encore, juste la nature qui leur faisait comprendre qu’elle n’était pas très contente. Et pourtant, la journée promettait d’être splendide !

Ils se promenaient tous, au niveau du port lorsque la mer commença à s’agiter de façon exceptionnelle, des cageots commençaient à voler et il ne fallait pas être devin pour savoir qu’ils devaient se mettre à l’abris dans un endroit « solide » qui ne risquait pas d’être détruit. Les égouts semblaient donc l’endroit le plus adapté.

NB :
- Dans chaque sujet vous pouvez être blessés, ou aider les autres.
- Pas de tour à tour.
- N’oubliez pas que l’électricité ne fonctionne pas, ainsi qu’internet, la 4G, les communications etc etc.
- N’hésitez pas à faire des posts courts afin de faire avancer le sujet
- Soyez sur vos gardes, le staff peut passer avec une petite détérioration climatique n'importe quand

esprit sauvage
Revenir en haut Aller en bas
http://runwiththemoon.bbactif.com
Jeu 3 Aoû - 19:33


Vyranui Wahlberg
puisses-tu courir sous la Lune

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▹ DC/TC : Edwina S. Svanhildesen, l'alpha de la meute blonde et Ester L. Braaten, conseillère du Roi et Chef des Traqueurs de la meute argentée. Torvald Marklund, chasseur. ▹ PSEUDO : ODAYA OCHAVEN, fondatrice pour vous servir ! ▹ EMPREINTES : 408 ▹ ARRIVÉE EN VILLE : 21/09/2016 ▹ LOCALISATION : Quelque part dans les ombres de Bergen. ▹ HUMEUR : Mauvaise, sombre, antipathique. Pas réellement fréquentable. Encore moins pour les blonds et autres infériorités.

CROCS PRÉFÉRÉS
✤ MES COMPETENCES:
✤ MON INVENTAIRE: Quelques sachets remplis d'herbe, un miroir, un livre de prières et une coupelle pour recueillir le sang de ses patients.



Une balade sur le port, ça ne fait jamais de mal, d'autant plus quand ça peut lui permettre de faire quelques emplettes pour ses baumes et ses remèdes. Bien que ça puisse sembler évident (ou pas), le poisson était d'une très grande aide pour pas mal de recettes de la guérisseuse. Ce n'était pas toujours très délicieux, d'autant plus quand il fallait vider les poissons, mais c'était efficace. Et il fallait le noter, l'efficacité était la seule chose que la louve noire recherchait, le reste en soit était insignifiant.
Cette journée, bien que morose et plutôt humide, commençait bien. Elle était partie de bonne heure, avait un peu couru, avait pris un petit-déjeuner en famille, avant d'aller faire ses emplettes. Elle avait commencé par le vieux quartier de Bergen où elle était allée chercher quelques épices. Puis avait fait un crochet par la lisière de la forêt, dans laquelle elle était allée déterrer quelques racines, arracher quelques feuilles et cueillir les fleurs qui l'intéressaient. son dernier arrêt - avant de rejoindre sa boutique, était donc le port. Au niveau de ce dernier, elle devait acheter une dizaine de poissons, ainsi que quelques huiles. Peut être qu'elle prendrait d'autres choses si elle avait une inspiration ou une idée, mais ce n'était pas prévu. Evidemment, faire tout ceci dans le noir aurait pu paraître compliqué ou dépaysant, il n'en était rien pour la louve qui remerciait chaleureusement sa vision nocturne. Bien sûr, ça pouvait être inquiétant pour les humains, mais, pour elle, tout se passait normalement. Vyranui ne prenant même pas la peine de paraître effrayée quand elle croisait des humains - ou plutôt tentait de les éviter.
Evidemment, il fallut que Fenrir se mêle à la partie et, sans qu'elle ne puisse l'expliquer, provoque une tempête. Rapidement, elle dû se mettre à l'abri. Sans réfléchir (et peut être aurait-elle dû), elle s'engouffra dans la première ouverture qui se trouvait à sa porter, se rendant malheureusement compte qu'elle se dirigeait - vu l'odeur, dans les égouts. Arrivée en bas, elle grimaça, souffla, mais se mit rapidement dans un coin, à l'ombre, où on pourrait lui foutre la paix. Elle remarqua qu'elle aurait du fermer derrière elle quand des bruits de pas se firent entendre.


But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer — .
And maybe, i'will save your heart.
Revenir en haut Aller en bas
Mar 8 Aoû - 11:28


Raphaël Tveit
puisses-tu courir sous la Lune

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▹ DC/TC : Kateleyä L. Avellaneda, Solskinn Forsløve ▹ PSEUDO : Njüt ▹ EMPREINTES : 593 ▹ ARRIVÉE EN VILLE : 14/09/2015 ▹ AGE DU PERSO : 30 ▹ LOCALISATION : Occupé avec la gestion de mon business ▹ HUMEUR : Indéfinissable

CROCS PRÉFÉRÉS
✤ MES COMPETENCES:
✤ MON INVENTAIRE:



aux abris
le ciel nous tombe sur la tête

Adieu travail, adieu discothèque. Sans électricité, tu te retrouves inévitablement au chômage technique ; pas de bol, n’est-ce pas ? Certains diraient que tu ne devrais pas râler, encore moins te plaindre, parce qu’après tout le chômage technique n’est que l’excuse parfaite pour paresser au gré de ses envies… Sauf que toi, tu as toujours été un acharné du boulot ; tu l’es d’autant plus depuis que les Helström ont pris la mauvaise habitude de venir s’incruster chez toi par caprice… Qui irait te chercher des noises à ton travail. N’est-ce pas ? Même s’ils essayaient, ils n’y parviendraient pas : posés sur la liste noire des clients qui fréquentent l’établissement, tous tes vigiles ont pour consigne de les foutre dehors et/ou d’alerter les autorités s’ils insistent lourdement pour profiter du dancefloor.

Alors, ce matin-là, quand l’électricité a joué les capricieuses, tu as rapidement enfilé un costume trois pièces, sobre, et qui jouent sur les teintes de bleu. Tu as passé un bref coup de peigne dans ta tignasse brune, suffisant pour la démêler, puis de les ébouriffer histoire de ne pas avoir l’air d’un de ces premiers de la classe coincés. Enfin prêt – ou presque –, tu t’es hâté de rejoindre le rez-de-chaussée de ton loft pour y récupérer une paire de mocassins en cuir noir avant que de prendre la tangente. Pas d’électricité, certes, mais il t’apparaît hors de question de risquer qu’un roux s’invite chez toi pour te pourrir encore plus la vie. Résultat : tu préfères prendre l’air en visitant un peu le port de Bergen pour t’assurer la Paix.

Et quel piètre choix !

À peine arrivé sur les lieux que la tempête s’est brusquement levée, menaçant tout sombre idiot venu profiter de l’air marin de les engloutir sous une marée surexcitée. Ni une ni deux, tu n’as pas réfléchi par deux fois, te précipitant dans la première « entrée » qui s’est découverte à tes yeux : une plaque d’égout. Si tu avais pris le temps de poser les choses, nul doute que tu aurais certainement eu un autre réflexe que celui-ci, ne serait-ce que pour tenter de sauver la vie de ton costume… Mais tu n’en as pas eu le temps. Alors, face à une louve noire – que tu as pu apercevoir au mariage du Roi –, tu esquisses un sourire amer en songeant que le Destin a tout de même été suffisamment compréhensif avec toi pour ne pas décider de t’imposer la présence d’un-e Helström.

C’est déjà ça…

- Quel temps de merde, ironises-tu « courtoisement » à l’adresse de ta compagne de fortune, sans même réaliser tout le sarcasme de ton propos.

Certains pourraient même croire que tu fais de l’humour…

esprit sauvage


Resistance
© FRIMELDA
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 10 Aoû - 18:40


Elias Hansen
puisses-tu courir sous la Lune

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▹ DC/TC : Nicholas & Thyri & Stein ▹ PSEUDO : Ludies ▹ EMPREINTES : 185 ▹ ARRIVÉE EN VILLE : 30/07/2016

CROCS PRÉFÉRÉS
✤ MES COMPETENCES:
✤ MON INVENTAIRE:



Comment être au courant, s’il n’y avait pas de moyen de communication, que des gens avaient besoin d’eux ? C’était la question de la plupart des secouristes et des pompiers de la caserne depuis le début de la panne de courant. Malheureusement pour Elias, cette nuit, il bossait bien qu’il y avait été confronté. Au début, ils avaient tous cru que ça allait revenir rapidement, mais les minutes puis les heures avaient passé et toujours rien, ils avaient donc décidé de faire des tours en ville par binôme juste au cas-où. Tout se passait plutôt bien jusqu’au moment où le vent commença à souffler… plus que fortement alors qu’ils étaient au niveau du port pour vérifier que les pannes n’avaient pas de blessés ou de dégâts. Ils décidèrent de se séparer, son collègue entrant dans une des bâtisses tandis que lui continua de marcher, vérifiant également que tout allait bien dans certains bâteaux.
Il fallait qu’il se mette aux abris, et le lieu le plus proche était les égouts ! Il grimaça un peu, cela ne lui rappelait pas que de bons souvenirs mais il s’y engouffra et, outre l’odeur nauséabonde qui se dégageait de ce lieu et qui aurait presque pu rappeler les petites crottes de bébés, il fut plus que surpris de tomber nez à nez avec son Bêta et une guérisseuse Noire. Ca va Raphaël, tu n’as rien ? demanda-t-il en premier lieu avant de se tourner vers la dame J’espère que vous allez bien également Madame Walhberg ! Il se tut quelques instants, le temps d’essayer d’écouter le bruit, dehors On devrait peut-être essayer de s’avancer un peu, c’est un labyrinthe, mais s’éloigner le plus possible de la mer me semble quand même une bonne idée, vous en pensez quoi ?


 
Revenir en haut Aller en bas
Mar 15 Aoû - 15:28


Vyranui Wahlberg
puisses-tu courir sous la Lune

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▹ DC/TC : Edwina S. Svanhildesen, l'alpha de la meute blonde et Ester L. Braaten, conseillère du Roi et Chef des Traqueurs de la meute argentée. Torvald Marklund, chasseur. ▹ PSEUDO : ODAYA OCHAVEN, fondatrice pour vous servir ! ▹ EMPREINTES : 408 ▹ ARRIVÉE EN VILLE : 21/09/2016 ▹ LOCALISATION : Quelque part dans les ombres de Bergen. ▹ HUMEUR : Mauvaise, sombre, antipathique. Pas réellement fréquentable. Encore moins pour les blonds et autres infériorités.

CROCS PRÉFÉRÉS
✤ MES COMPETENCES:
✤ MON INVENTAIRE: Quelques sachets remplis d'herbe, un miroir, un livre de prières et une coupelle pour recueillir le sang de ses patients.



La guérisseuse espérait être la seule à se réfugier dans les égouts, qu’elle ne fut donc pas sa surprise de voir arriver non pas un, mais deux bruns. Bêta et alpha se rejoignaient donc sous les égouts. Triste constatation. Elle aurait bien profité de l’occasion pour discuter avec le bêta, mais vu la présence de son supérieur, elle estima préférable de ne rien faire. Un bref hochement de tête poli à l’encontre des deux loups, elle ne préféra ne rien dire pour le moment, pas sûre d’avoir envie d’échanger avec ces loups. Quant à la proposition de l’alpha, elle ne savait trop quoi en penser. S’ils étaient trop près de l’ouverture, c’était un risque, mais s’ils en étaient trop loi, c’en était un également. Ils devaient se trouver à un juste milieu qui n’était pas toujours évident à trouver. Par précaution, elle décida de faire quelques pas plus loin, tout en gardant un mur dans le dos et un visuel sur les deux loups, ainsi que sur la porte d’entrée (et aussi de sortie). Elle n’avait pas réellement envie de perdre son temps à marcher dans un labyrinthe qui empestait. C’était déjà bien trop douloureux pour son odorat, alors autant ne pas bouger et s’habituer aux relents actuels, sans en chercher d’avantage.


But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer — .
And maybe, i'will save your heart.
Revenir en haut Aller en bas
Ven 25 Aoû - 16:57


Viktor Helström
puisses-tu courir sous la Lune

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▹ PSEUDO : Viktor Helström ▹ EMPREINTES : 27 ▹ ARRIVÉE EN VILLE : 31/05/2017 ▹ AGE DU PERSO : 29 ▹ LOCALISATION : Derrière son bureau, à l'agence. ▹ HUMEUR : En pleine réflection

CROCS PRÉFÉRÉS
✤ MES COMPETENCES:
✤ MON INVENTAIRE:




Il y avait des jours où Viktor n’aimait pas son métier. Les samedi matin particulièrement, jour où la plupart des gens sensés restaient au lit et où lui, devait se lever pour aller à la rencontre de potentiels clients. C’est à reculons qu’il s’extirpe de son lit, remarque que sa lampe de chevet ne s’allume pas – surement grillée et se prépare. Il enfile un costume sombre mais élégant : aujourd’hui, il ne peut rien laisser au hasard, ses clients sont très importants et s’il arrive à conclure l’affaire, la commission qu’il touchera sera assez importante pour éventuellement lui permettre de se payer une nouvelle voiture. Cette pensée le motive un peu. Il attrape son téléphone pour lire les infos, mais il se rend rapidement compte que quelque chose cloche : aucun signal. Il tente d’allumer la télévision, écran noir, de même pour toutes les lumières de la maison Helström qui demeurent éteintes. Un regard rapide par la fenêtre lui indique que rien ne semble fonctionner. Pas de lampadaires d’allumer, et même la radio des voisins est inhabituellement muette. O joie. Aucun moyen de contacter ses clients pour s’assurer de leur présence.

Par précaution, il se rend près de la maison à vendre, une charmante petite baraque ancienne, près du port et typique de la ville. Quelques heures passent et aucun client ne pointe le bout de son nez, autant rentrer chez soi. Mais avant de partir, il ne serait pas contre un café et il a repéré un coffee shop à quelques pas, autant aller prendre de quoi boire et pourquoi pas ne pas prendre quelques gâteaux – les muffins au chocolat lui ont fait de l’œil alors qu’il passait devant la vitrine -. Heureusement, la plupart des commerçants de la ville ont ouvert aujourd’hui.

Quelques achats et la moitié d’un muffin engloutit plus tard, le roux s’installe sur un banc, un de ceux qui font face à la mer. Peut que cette journée ne serait pas si terrible que ça finalement. Le temps passe et il apprécie pendant un moment la brise fraîche qui s’écrase sur son visage, le goût du chocolat sur sa langue et le bruit ambiant des passants aux discussions animées. Ce petit instant de bonheur ne dure malheureusement pas puisqu’en quelques minutes à peine, le petit vent frais se met à doubler de puissance puis tripler sans explications ou signe annonciateurs. Dans la confusion, il quitte son banc et regarde autour de lui : certains objets commencent à trembler, menaçant de s’envoler au moindre vent un peu plus fort. Mieux vaut trouver un abri et vite. Autour de lui, peu de possibilités, la plupart des commerçants ayant d’ores et déjà baissé les stores de leurs magasins. Alors qu’il déambule à la recherche d’un abri approprié, une odeur nauséabonde agresse lui monte au nez, il baisse la tête et découvre la raison de cette odeur : il se tient sur une plaque d’égout. L’idée de s’y engouffrer lui traverse l’esprit, mais les effluves nauséabondes qui s’en échappent le refroidisse tout de suite. C’est sans compter sur la tempête qui s’approche et les objets qui commencent à voler : il n’a plus beaucoup de temps. Pour couronner le tout, une cagette laissée à l’abandon dans les rues par un commerçant peu attentif manque de l’éborgner alors qu’elle flotte au vent. Il se protège de sa main et cette dernière s’écorche un peu. Rien de grave, mais l’idée de se cacher dans les égouts lui paraît tout de suite plus agréable puisqu’il n’a pas envie d’être blessé d’avantage dans sa chair… et dans son ego – les attaques à la cagette de légumes n’étant pas les plus glorieuses - Il soulève la plaque de fer et s'engouffre dans le sol.

Il manque de glisser dans les escaliers étroits et tout sauf propres, mais finit par atterrir sur ses pieds, sain et sauf, le costume presque intact. « Au moins un point positif » se dit-il en essayant d’oublier l’odeur immonde qui le prend à la gorge et au nez. Il jette un œil à son téléphone pour vérifier l’heure et constate qu’il n’y a toujours pas de réseaux. Cela va être long. Il entend alors quelques bruits, quelque chose de ténu, mais il arrive à distinguer des voix. Il n’est donc pas le seul à s’être réfugié ici ? Tant mieux, l’attente sera moins longue. Viktor se met en route et suit les voix à l’oreille, plus il se rapproche, plus certaines lui semble familières et c’est au détour d’un virage qu’il tombe enfin sur trois personnes. Ou plutôt trois loups. Il n’y a que peu de lumières, mais il reconnaît les visages. Vyranui Wahlberg qu’il se souvient être la guérisseuse de la meute noire, Raphaël Tveit, l’antipathique bêta brun qui cachait très mal l’aversion qu’il portait à la famille Helström et enfin Elias, son beau-frère dont il s’étonne de ne pas avoir reconnu la voix plus tôt.

Il les rejoint sans chercher à masquer sa présence ou à vouloir faire preuve de discrétion puis les saluts rapidement, avec la sympathie feinte qu’il montre à ceux qui ne font pas parti de sa famille.

« Messieurs, dames bonjour. Surpris de constater que je ne suis pas le seul à avoir infiltré les égouts. Personne n’est blessé j’espère ? »
Revenir en haut Aller en bas
Lun 28 Aoû - 22:23


Leif Helström
puisses-tu courir sous la Lune

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▹ DC/TC : Gabriel / Amelia ▹ PSEUDO : L.R. ▹ EMPREINTES : 441 ▹ ARRIVÉE EN VILLE : 22/05/2016 ▹ AGE DU PERSO : 28 ▹ LOCALISATION : Dans ton ombre ▹ HUMEUR : Instable mais toujours horriblement insolente

CROCS PRÉFÉRÉS
✤ MES COMPETENCES:
✤ MON INVENTAIRE: Du chocolat, une photo de famille, un carnet de croquis, du matériel de dessin, ma haine du monde.



Cette journée sentait mauvais. Et quand c’est un traqueur qui le dit, et surtout un roux, il a souvent raison. Ce matin, il n’y avait pas d’électricité. Donc rien pour se faire chauffer un petit café. Ce qui voulait dire aussi que s’il voulait se détendre dans la piscine après le travail, il serait possible que l’eau ne soit pas chauffée - élément très important quand on habite dans un pays aussi froid que la Norvège. Il soupira de mécontentement en voyant le réseau absent de son téléphone. Heureusement, son travail pouvait en partie se passer d’électricité. Il pouvait toujours faire de l’inventaire et certaines facturations à la main. De toutes façons, avec aucun moyen de contacter son patron, il ne pouvait que se rendre à la galerie et voir ce qu’il se passerait. Au pire, il aura un jour de congés forcé et pourrait aller au chenil embêter Nicholas. Peut-être même l’embêter agréablement. Il eut un petit sourire espiègle destiné à lui-même et ses rêveries, puis parti prendre une douche et s’habiller. Il revêtit un pantalon sable, avec une veste bleue marine et une chemise bleue claire. Il fouilla son placard à chaussures pour trouver une paire d’un marron chaud assorties à sa ceinture qu’il aimait beaucoup. Leur avantage étaient de ne pas avoir de lacets, ce qui était pratique pour muter rapidement. Lorsqu’il partit, il croisa Viktor rapidement qui partait à l’agence. Il le salua brièvement avant de partir à son tour en direction de la galerie. Il avait pris son parapluie sous le bras, car le temps commençait mystérieusement à se couvrir. Il ne s’inquiéta pas, prenant le bus comme d’habitude vers le quartier neutre. Mais lorsqu’il descendit à son arrêt, il sembla que le vent se levait tout d’un coup. En plein milieu du port, il n’y avait aucun endroit s’abriter. Au loin, il aperçut une silhouette s’engouffrer dans les égouts. Si cela ne plaisait pas vraiment à son nez fin, vu comment le temps décoiffait, il trouvât que ce n’était pas finalement une mauvaise idée. surtout au vu des vagues énormes qui commençaient à envahir le port. Cela serait sûrement l’affaire d’une heure, et son instinct de roux lui criait que sa vie était plus importante que ses narines. Il lutta une bonne dizaine de minute contre le vent pour pouvoir atteindre la plaque, et descendit par l’échelle. Malheureusement, il dérapa et en essayant de se rattraper, sa chaussure glissa de son pied pour tomber dans l’eau usagée. Leif pesta avec tous les jurons qu’il connaissait, avant de descendre dans les galeries sombres où seul son odorat déjà saturé pouvait le guider. Il arriva dans une autre galerie qui s’éclaira peu à peu, et tomba sur un dos qu’il connaissait bien.

- Titi ! Appela-t-il, dans un ton joyeux, heureux de trouver un compagnon de galère qu’il connaissait bien. Boitant un peu à cause de sa chaussure absente, il s’approcha de son ainé, puise se rendit compte qu’il n’était pas seul. Son visage se décomposa presque quand il vit qu’il était en présence de Raphaël Tveit et d’une noire. Il se contenta de soupirer, mais se fit beaucoup plus sympathique avec Elias.

- Tout va bien ? Les enfants sont avec Amanda j’imagine ? J’espère qu’elle est restée à la maison avec eux...

Les louveteaux, précieuses petites vies, devaient être emmitouflés dans la fourrure de leur mère. Il essayait de se rassurer en se disant que jamais Amanda laisserait un de ses enfants sortir avec un temps pareil, de plus elle devait être appuyée par un oméga.
Revenir en haut Aller en bas
Mer 30 Aoû - 20:21


Elias Hansen
puisses-tu courir sous la Lune

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▹ DC/TC : Nicholas & Thyri & Stein ▹ PSEUDO : Ludies ▹ EMPREINTES : 185 ▹ ARRIVÉE EN VILLE : 30/07/2016

CROCS PRÉFÉRÉS
✤ MES COMPETENCES:
✤ MON INVENTAIRE:



Il regarda la guérisseuse qui ne semblait pas vouloir le suivre. Peut-être avait-elle raison, il n’était pas certain que ce choix était vraiment judicieux, c’était même à moitié logique, mais rester ici sans bouger était donc aussi à moitié logique. Du Kiff-kiff, 50-50. Il attendrait dons l’avis de son Bêta… mais bientôt non pas un mais deux roux montrèrent leur tronche et forcément des Helström ; si lui était quand même plutôt content de voir sa belle-famille, il se doutait que pour Raphaël c’était franchement tout autre chose, notamment pour Leif. Entre le Bêta et le traqueur c’était une longue histoire et pas franchement d’amour, il espérait que Leif saurait se tenir un minimum et ne viendrait pas chercher des noises à Tveit. Pour Viktor, il était quand même un peu plus confiant. Quant à Vy’, il ne savait pas trop quoi penser d’elle. Les Roux et les Noirs n’ont jamais été de grands amis… est-ce qu’elle allait être aussi blasée que Raf ? Il n’espérait pas, il en avait marre d’être… disons… celui qui se mettait au milieu pour tenter de clarifier les situations et de rendre des propos trop directs un peu plus diplomatiques et politiquement corrects ? Elias se passa une main dans les cheveux, avant de reprendre enfin la parole, tout d’abord s’adressant à Viktor Tout le monde a l’air de se porter comme un charme, et au pire, on a une guérisseuse parmi nous. Il n’avait pas confiance en la meute de la jeune femme, mais elle restait quand même quelqu’un d’important, l’ignorait ou la châtiait ne servirait à rien. Il essayait donc de se montrer un minimum aimable. En même temps les égouts ne risquent pas de s’écrouler sur nous contrairement à une bâtisse… c’est franchement mal odorant, mais plus sécurisé. Il se tut quelques instants avant d’opiner un peu du chef et de s’adresser à l’autre roux présent Amanda devait rester chez avec les petits effectivement. Je ne suis pas inquiet pour eux… elle saura quoi faire et comment les protéger si besoin, par contre elle, doit être morte d’inquiétude pour nous. Et ça déjà, ça lui poser un plus gros souci, mais ils ne pouvaient pas sortir ni communiquer. Si ce n’est une petite poussée d’aura, mais cela ne suffirait probablement pas à la rassurer réellement. Il se tut ne voulant pas non plus monopoliser toute la conversation, il rajouta quand même un petit Tu n’étais pas avec Nicholas ? dont la réponse intéresserait également probablement Raf. Après tous deux « amis », deux meilleurs amis, qui trainaient souvent ensemble… peut-être que Leif savait où se trouvait l’autre brun et pourrait rassurer l’autre Tveit –enfin si ce dernier était inquiet, ce dont il n’était pas non plus certain-.


 
Revenir en haut Aller en bas
Sam 2 Sep - 15:15


Raphaël Tveit
puisses-tu courir sous la Lune

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▹ DC/TC : Kateleyä L. Avellaneda, Solskinn Forsløve ▹ PSEUDO : Njüt ▹ EMPREINTES : 593 ▹ ARRIVÉE EN VILLE : 14/09/2015 ▹ AGE DU PERSO : 30 ▹ LOCALISATION : Occupé avec la gestion de mon business ▹ HUMEUR : Indéfinissable

CROCS PRÉFÉRÉS
✤ MES COMPETENCES:
✤ MON INVENTAIRE:



aux abris
le ciel nous tombe sur la tête

Après ta piètre tentative d’humour dont la guérisseuse noire se serait probablement bien passée, c’est au tour de ton Alpha d’investir les égouts. Content de ne pas être le seul brun dans la galère, tu lui adresses un bref hochement de tête. S’ensuit de sa part quelques suggestions quant à leur sécurité, suggestions que conteste presque aussitôt la belle noire de jais. La mine déconfite, tu valides tout de même ses propos, estimant qu’aucun de vous n’a le nez assez fin pour se repérer dans un labyrinthe pareil… Enfin, ça, c’était avant le débarquement des Helström. Certes d’abord rassuré d’entrevoir Viktor – parce qu’il est le plus brun de tous les roux –, tu ne retiens pas une grimace de dépit en découvrant Leif. Leif, ce foutu traqueur incapable de se montrer courtois même dans les pires situations. Foutu traqueur de merde qui ne cesse de faire tourner Nicholas en bourrique à force de ne pas savoir ce qu’il veut. Nicholas… D’ailleurs, où est-il ?! Sans même prendre la peine d’attendre de savoir ce qu’il en est grâce à cet imbécile de Leif, tu fais courir ton aura à travers les murs de la ville, te mettant en quête de ton cousin. Tu veux savoir s’il va bien, juste ça. Tu te fous bien de savoir où il est, mais tu as besoin de la savoir sain et sauf. Une fois assuré que tout va bien pour lui, tu reportes ton attention sur Helström junior en priant pour que ton animosité parvienne à rester invisible parce que – bien que ça ne t’enchante très clairement pas du tout –, vous allez devoir vous unir pour braver cette tempête.

— Peut-être qu’avec l’aide de Leif, nous pourrions tous partir à la conquête de ces égouts sans risquer de se perdre. Ton odorat te le permet-il, Leif ?

Ou bien est-il aussi lâche que le type qui le possède ?


esprit sauvage


Resistance
© FRIMELDA
Revenir en haut Aller en bas
Lun 11 Sep - 20:32


Vyranui Wahlberg
puisses-tu courir sous la Lune

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▹ DC/TC : Edwina S. Svanhildesen, l'alpha de la meute blonde et Ester L. Braaten, conseillère du Roi et Chef des Traqueurs de la meute argentée. Torvald Marklund, chasseur. ▹ PSEUDO : ODAYA OCHAVEN, fondatrice pour vous servir ! ▹ EMPREINTES : 408 ▹ ARRIVÉE EN VILLE : 21/09/2016 ▹ LOCALISATION : Quelque part dans les ombres de Bergen. ▹ HUMEUR : Mauvaise, sombre, antipathique. Pas réellement fréquentable. Encore moins pour les blonds et autres infériorités.

CROCS PRÉFÉRÉS
✤ MES COMPETENCES:
✤ MON INVENTAIRE: Quelques sachets remplis d'herbe, un miroir, un livre de prières et une coupelle pour recueillir le sang de ses patients.



Ils discutent, discutent et n'agissent pas. La seule proposition que la louve noire retient est celle de Tveit. "Je suis d'accord avec vous Raphaël". Calme, sereine, son aura de mystère l'entourant, elle n'avait jusqu'à présent rien dit. Non surprise de voir les regards se tourner vers elle, son visage n'esquisse pas le moindre sourire. "Allons donc voir ce que ces égouts nous réservent. De toute façon, nous n'avons pas mieux à faire en attendant que ça passe." Ce qui était totalement vrai. A la question indirecte de l'alpha brun, elle avait juste hoché poliment la tête, ne voyant pas l'intérêt d'y répondre. De toute façon, ce n'est pas comme s'il s'en préoccupait réellement. Se décollant du mur, la jeune femme fit quelques pas, attendant de voir si le reste de la troupe allait - ou non, la suivre. Au pire, elle irait toute seule à la découverte de ces égouts, un endroit qu'elle ne connaissait pas du tout de la ville. Non surprenant, elle n'avait pas pour habitude d'y traîner.


But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer — .
And maybe, i'will save your heart.
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 14 Sep - 20:28


Nicholas Tveit
puisses-tu courir sous la Lune

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▹ DC/TC : Stein & Elias & Thyri & Tomas & Ivar ▹ PSEUDO : Ludies ▹ EMPREINTES : 2201 ▹ ARRIVÉE EN VILLE : 19/07/2015

CROCS PRÉFÉRÉS
✤ MES COMPETENCES:
✤ MON INVENTAIRE: Une laisse.



Intervention MJ

ATTENTION CE POST EST UNE INTERVENTION PNJ Wink


Ils étaient tous loin d’être au sec, et l’odeur pestilentielle ne stopperait pas avant qu’ils soient sortis de là, probablement même qu’ils continueraient d’être hanté par cette dernière pendant quelques heures encore. Alors qu’ils « parlaient » pour voir quelle solution était la meilleure ou juste pour prendre des nouvelles les uns des autres, il y eut brusquement un énorme bruit juste au-dessus d’eux. Le temps de lever la tête et ils purent apercevoir une trompe d’eau tout droit sortie de canalisations de la ville, probablement dû à toute cette pluie qui est en train de tomber…


Chacun des personnages peut tirer au dés dans le sujet flood event :

    1. Votre personnage arrive à éviter la trombe d’eau et fini totalement sec, et sans aucun dommage.
    2. Votre personnage arrive à éviter la trombe mais avec le geste brutal de recul, il marche dans un truc mou qui couine : un énorme rat mécontent.
    3. Votre personnage arrive à éviter la trombe d’eau, mais glisse et tombe sur une partie sèche du sol, nez à nez avec un crâne à moitié décomposé bouffé partiellement par les rats.
    4. Votre personnage se fait totalement arroser mais arrive à rester sur ses deux jambes
    5. Votre personnage se fait arroser et glisse en plus pour finir les fesses dans l’eau souillée, où trainent tous les déchets inimaginables

petite phrase




Revenir en haut Aller en bas
Lun 18 Sep - 15:46


Leif Helström
puisses-tu courir sous la Lune

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▹ DC/TC : Gabriel / Amelia ▹ PSEUDO : L.R. ▹ EMPREINTES : 441 ▹ ARRIVÉE EN VILLE : 22/05/2016 ▹ AGE DU PERSO : 28 ▹ LOCALISATION : Dans ton ombre ▹ HUMEUR : Instable mais toujours horriblement insolente

CROCS PRÉFÉRÉS
✤ MES COMPETENCES:
✤ MON INVENTAIRE: Du chocolat, une photo de famille, un carnet de croquis, du matériel de dessin, ma haine du monde.



Il écouta attentivement Elias, seule personne avec Viktor qui à son sens méritait son attention. Bon, si Amanda était avec les enfants, ils ne risquaient rien. Son ainée était une mère plutôt féroce - comme la leur d’ailleurs, elle commençait sur la même pente - qui ferait tout pour sauver la vie de ses enfants. Il essaya de lancer son aura vers elle, mais selon la distance, il n’était pas sûr qu’il la contacterait avec un message clair. Il était nul en aura, absolument et terriblement nul au point qu’un jour ça pourrait devenir dangereux. Il se tourna vers Viktor.

- Tu devrais dire à Amanda que tous va bien aussi, et que tu es avec moi... Elle se fera moins un sang d’encre.

Comme il était bien trop fragile au goût de l’ainée de la famille, la présence de Viktor la rassurerait immédiatement.

- Tu n’étais pas avec Nicholas ?
- Non, je suppose qu’il est chez lui vu qu’il travaille à la maison... Répondit-il en se mordant la lèvre. Cet imbécile ayant la fâcheuse tendance de s’enfoncer dans les pires bourbiers possibles, son coeur se serra un peu sous l’inquiétude. Et il n’arriverait pas à me contacter, c’était sûr. Raphaël Tveit, en implacable tacticien, coupa les élans de tout le monde pour revenir à l’essentiel : pouvoir se repérer dans les égouts.

- Pour répondre à votre question Monsieur Tveit, mon odorat est assez saturé au point de me tuer le nez à chaque respiration. Je ne trouverais pas une piste discrète sous ma forme humaine, et j’aurais du mal mal à trouver une piste normale... En fait j’ai même aucune garantie. Par contre... - Il fouilla dans son sac pour y trouver des feutres à alcool de différentes couleurs, fait pour le dessin. - On peut faire des flèches avec ça pour signaler où on est déjà passé. À part si l’un d’entre nous devient aveugle au passage, peu de chances de se perdre.

Il distribua un feutre à chacun. La dégradation de l’espace publique ? Rien à faire. C’était une question de survie après tout. Le roux eut un frémissement à l’oreille, comme le bruit lointain d’un énorme mouvement d’eau qui se rapprochait à grande vitesse. Son instinct prit la suite : il sortit le feutre, fit une flèche de direction, puis commença à s’enfuir sans trop se soucier si les autres le suivait ou non. Mais peu importe qu’il soit rapide : l’immense vague ne tarda pas à les rattraper. Loin devant tout le monde, il avait raté le seul endroit où s’accrocher. Sans pitié, la vague l’emporta au loin pour l’emmener dans un cul de sac où trempaient... des ordures. Il se retrouva sur les fesses, puant la mort, avec un emballage plastique qui collait à ses cheveux. Passablement énervé, sentant son nez qui allait faire un arrêt cardiaque à n’importe quel moment, il essaya de rire jaune en se demandant si la malchance était sexuellement transmissible, parce que là, il avait autant de chance que ce poissard de Nicholas. Il regarda d’un œil noir Viktor qui ne manquerait pas de faire tourner cette anecdote dans toute la maisonnée, et surtout Raphaël, parce que même s’il ne dirait sûrement rien, les jeux de mots et les moqueries devaient s’enchainer dans sa tête. Et ce même s’il baignait dans le même jus que tout le monde.
Revenir en haut Aller en bas
Mar 19 Sep - 21:57


Elias Hansen
puisses-tu courir sous la Lune

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▹ DC/TC : Nicholas & Thyri & Stein ▹ PSEUDO : Ludies ▹ EMPREINTES : 185 ▹ ARRIVÉE EN VILLE : 30/07/2016

CROCS PRÉFÉRÉS
✤ MES COMPETENCES:
✤ MON INVENTAIRE:



Il haussa un sourcil un peu dubitatif lorsque Leif parla de Nicholas. Il n’était pas certain que le brun soit resté chez lui… Par son lien, il savait qu’il allait « bien », mais cela ne voulait pas dire qu’il n’était pas bientôt en danger, et vu sa poisse légendaire, il en faudrait pas beaucoup pour que le bien se transforme en nouvelle catastrophe. C’était comme si Tveit les attirer, néanmoins pour son Bêta il ne pouvait pas être totalement pessimiste ! Il se contenta donc d’hausser un peu les épaules D’accord. J’espère que tu as raison. souffla-t-il finalement. Mais quelque chose lui disait que ça ne serait pas le cas : son travail principal consistait quand même à traduire des bouquins, bouquins qui étaient sur l’ordi et donc besoin d’électricité. Travail 2 : tenir le chenil, et qui dit chien, dit promenade surtout s’il n’y avait pas d’électricité il ne pouvait pas faire grand-chose d’autre. Dire tout cela aurait été appesantir la discussion pour rien, s’il y réfléchissait quelques instants de plus, il comprendrait qu’il se fourvoyait totalement, heureusement le roux ne sembla pas vouloir trop y réfléchir –et il avait raison ! -.

Un nouveau haussement de sourcil ne tarda pas à se faire voir lorsque le plus jeune proposa de faire des flèches avec ses stylos… ce n’était pas une si mauvaise idée que ça. Dommage que son flair ne marche pas ou plutôt soit trop saturé pour les emmener dans un plus sûr et surtout plus sain vu ce qui flottait dans les alentours. Elias n’allait pas tarder à répondre mais soudain un jet d’eau –enfin eau c’est vite dit- jaillit au-dessus de leur tête. Elias eut tout juste le temps de faire un petit saut de côté pour l’éviter, mais il glissa dans quelque chose et atterrit la main dans un truc… visqueux, poisseux, puant. Il tourna la tête pour apercevoir un cadavre à moitié rongé par la vermine et sa main avait fini dans les viscères en pleine, décomposition ! Bon appétit bien sûr…. Tout le monde va bien ? dit-il doucement en essayant de ne pas être trop répugner par ça ! Dire qu’il n’y avait même pas d’eau pour se laver la main….


 
Revenir en haut Aller en bas
Mer 20 Sep - 19:28


Vyranui Wahlberg
puisses-tu courir sous la Lune

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▹ DC/TC : Edwina S. Svanhildesen, l'alpha de la meute blonde et Ester L. Braaten, conseillère du Roi et Chef des Traqueurs de la meute argentée. Torvald Marklund, chasseur. ▹ PSEUDO : ODAYA OCHAVEN, fondatrice pour vous servir ! ▹ EMPREINTES : 408 ▹ ARRIVÉE EN VILLE : 21/09/2016 ▹ LOCALISATION : Quelque part dans les ombres de Bergen. ▹ HUMEUR : Mauvaise, sombre, antipathique. Pas réellement fréquentable. Encore moins pour les blonds et autres infériorités.

CROCS PRÉFÉRÉS
✤ MES COMPETENCES:
✤ MON INVENTAIRE: Quelques sachets remplis d'herbe, un miroir, un livre de prières et une coupelle pour recueillir le sang de ses patients.



Les égouts. Quel endroit typiquement perdu et inutile aux loups. Elle ne voyait pas l’intérêt de venir par ici, si ce n’est dans le cas – extraordinaire, d’une tempête. Autant dire que son odorat ne l’en remerciait pas du tout. Pour une fois – une toute petite et rare fois – elle plaindrait presque l’odorat de Leif. Presque. Il restait avant tout un roux et, d’une certaine façon, c’était presque bien fait. Au moins pour une fois, il ne pouvait pas se sentir comme étant pseudo-supérieur. Lui et sa stupide sœur qui n’en faisaient qu’à leur tête.
Alors qu’elle réfléchissait à ce qu’elle savait de chaque loup présent – et ce qu’elle pouvait en tirer de chacun d’entre eux, un énorme bruit se fit entendre et une trompe d’eau venu des canalisations leur tombèrent dessus. Elle eut beaucoup de chance, Vyranui ne fit qu’être trempée de la tête au pied. Au moins elle était encore debout, elle. Quand elle vit la tête et l’état de Leif, elle ne put réprimer un petit gloussement. Au moins, il était exactement à sa place, là où il méritait d’être. « Personne de blessé ? » Laissa tout de même entendre la guérisseuse. Certes, son don serait moins efficace sur eux que sur un loup de sa meute, voire même de son clan, mais elle pouvait toujours être utile. D’ailleurs, elle aurait aimé leur montrer sa façon de guérir. Certaine que la moitié d’entre eux n’avait pas l’estomac suffisamment attaché pour le supporter. Enfin, elle n’allait pas non plus leur raconter tous ses secrets. « Perso ça va. » Répondit la jeune femme à la question de l’alpha brun. Qui, lui aussi, avait été assez malmené. C’était presque drôle, mais elle se moquerait pas d’un alpha. Le risque était bien trop grand. Surtout que le brun pouvait encore s’avérer utile.


But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer — .
And maybe, i'will save your heart.
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé
puisses-tu courir sous la Lune






Revenir en haut Aller en bas
 

LA TEMPÊTE ◊ groupe 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Joueur cherche groupe D&D ou Vampire ou Exalted ou SW
» BLINK-182[Groupe de Musique Punk Rock]
» Quand le vent souffle, la tempête se déchaîne
» MJ Dédale[Groupe Matt]
» Jarome Iginla joint un groupe sélect

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Esprit Sauvage ::  :: Event-
Sauter vers: