Niklaus Kjellström ✖ Chacun de nous a la capacité d'accomplir le bien et le mal mais ceux qui sont capables de brouiller la ligne de division morale détiennent le vrai pouvoir.
MÉTÉO DE BERGEN

Météo Bergen © meteocity.com
EVENTS EN COURS

Aucun pour le moment, ça ne saurait tarder.

LES ANIMATIONS RP

- La loterie rp, ici.
- La recherche de rp, ici.
- L'intervention inrp des chasseurs, ici.
- Les rumeurs inrp, ici.

SCÉNARIOS DE NOS MEMBRES

- bêta de la meute brune ici.
- petite soeur portée disparue ici.
- bêta de la meute rousse ici.
- le jouet humain d'une louve ici.


Laisse ton avis dans ce sujet.

VOTE POUR LE FORUM




 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue sur ESPRIT SAUVAGE !
Sur le forum vous pourrez incarner un loup ou un humain.
On espère que vous trouverez votre bonheur, n'hésitez pas à fouiller les pvs, scénarios et les pré-liens
N'oubliez pas que vous avez deux semaines pour faire votre fiche
Pensez à voter pour nous, dans ce sujet et à promouvoir notre forum sur Bazzart, PRD et OMR :coeur2:

Partagez | 
 

 Niklaus Kjellström ✖ Chacun de nous a la capacité d'accomplir le bien et le mal mais ceux qui sont capables de brouiller la ligne de division morale détiennent le vrai pouvoir.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Sam 23 Sep - 22:29


Meute Blonde

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▹ PSEUDO : Baphoow'. ▹ EMPREINTES : 27 ▹ ARRIVÉE EN VILLE : 21/09/2017 ▹ AGE DU PERSO : 43 ▹ LOCALISATION : Ici et là, la Norvège, elle coule inlassablement dans ton sang depuis des générations. Ses contrées, ses plaines, ses montagnes, ses fjords. Sans vantardise tu sais qu'elle n'a aucun secret pour toi et, déraisonnablement, tu aimes t'y prélasser ou que tu sois. ▹ HUMEUR : Bonne ou mauvaise, moqueur ou sérieux, amusé ou attristé... Qu'importe ils ne sauront probablement jamais ce qui se cache sous ta carapace alors tu te contentes de leur montrer ce que la plupart du monde attend d'une personne et sans conteste, cela te convient parfaitement.

CROCS PRÉFÉRÉS
✤ MES COMPETENCES:
✤ MON INVENTAIRE:



Niklaus Kjellström
au moment d'un départ et d'un changement d'existence, tout homme capable de réflexion est plus ou moins hanté par des pensées sérieuses c'est l'heure où l'on sonde son passé, où l'on trace des plans d'avenir.


la forme lupine

Massif, c’est avant tout, la première chose que l’on remarque sous ta forme lupine et cela n’est pas forcément un avantage. Ce sont tes muscles qui roulent sous ton pelage et qui se perçoivent avec une facilité déconcertante. Pour cause, ils ont été développés dès la montée au trône d’Avyn, plus aucun gramme inutile de graisse ne pouvait être tolérable pour toi. Mais après tout, cela n’est que secondaire, n’est-il pas plus intéressant de se concentrer sur ces yeux ? Il est dit qu’ils peuvent être la fenêtre de l’âme... Regard vert, pupille cerclée d’un liseré presque orangé, il y a quelque chose en toi de captivant pendant que ton poil épais et bien fourni d’un bout à l’autre du corps, oscille entre le blond et se teignant même par endroit, légèrement vers le brun.
Ta démarche montre combien tu peux être sûr de toi, tu sais ce que tu vaux même si tes griffes sont usées par le temps, même si tes crocs se sont déjà plantés dans plus d’une chaire. Il n’en reste pas moins que d’apparence, tu sembles être un loup au tempérament calme et lorsque l’on sait combien tu te plais dans ce corps, cette déduction n’est guère surprenante. Mâle un peu plus grand que ses confrères, tu es un Loup qui n’est pas forcément agile mais pas moins rapide au combat. Ton poids comme ton âge font ta faiblesse mais aussi ta force car il n’est ni certainement aisé de se sortir de ton emprise, ni possible de rivaliser face à ce que les précédentes années ont su t’apprendre, quoi qu’en soit le domaine concerné. Adversaire redoutable ou allier de confiance pour certains, animal ensorcelant pour d’autres, il reste fort à parier que chacun saura y trouver son compte avec toi Niklaus.
surnom(s) Des surnoms… Tu en eu un durant bon nombre d’années. Il te fit rire pendant longtemps et ce à gorge déployé, ébouriffant les cheveux blonds des plus jeunes, tapant l’épaule de tes proches amis et regard taquin destiné à ceux qui pouvaient t’être le plus important expliquant ô combien tu saurais te venger. Depuis ta plus jeune enfance il t’avait collé à la peau, chacun s’en amusant de bon cœur, il t’avait suivi comme ton ombre par sa faute à elle. Elle… Elle l’avait trouvé avec brio à l’arrivée du solstice d’hiver, pensant naïvement pouvoir te faire enrager. Chose vaine, tu ne pus que bien prendre sa moquerie faite à ton encontre ! Ce souvenir, il est encré en toi jusqu’à la fin de ta vie, ton sourire continuera à s’étirer sur tes lèvres, sur tes babines à chaque fois que tu y repenseras et cela certainement parce qu’il est indéniablement lié à elle et elle seule. Santa ‘Klaus. Désuet, cette manière de te nommer qui devint presque habituel se fait de plus en plus rare à présent. Peut-être bien parce qu’il n’y a plus qu’une risette qui vient se dessiner timidement sur ton visage à son entente, te laissant ainsi te remémorer combien la chaleur du passé pouvait être à la foi douloureuse et agréable… Tu ne saurais dire s’ils agissent par respect ou par compassion mais si ton prénom ne leur convient pas, ceux qui te connaissent ont pris doucement mais surement l’habitude d’utiliser ton diminutif pour s’adresser à toi. Nik’, c’est très bien, toi-même tu t’en satisfais amplement. + âge & date de naissance Niklaus, d’aussi loin que tu te souviennes, tu n’as jamais su te présenter comme étant quelqu’un de vieux ou de jeune et pour cause, les enfants et les adolescents croient t’insulter en te traitant d’ancêtre, de papi ou encore de « vieux crouton » pour ne pas les citer. Cependant, à côté d’eux, il y a ces être respectables de par leur grand âge, de par leurs enseignements qu’ils sont encore capable de t’inculquer qui eux te menace de « mater ton petit cul de jeunot si tu continues à leur répondre de la sorte »… Alors Niklaus, à partir de quel moment sommes-nous toujours adolescents ? À partir de quel moment devenons-nous adultes ou vieillard ? La réponse à cette question t’importe pourtant si peu, te moquant éperdument de savoir dans quelle catégorie tu te trouves. Après tout, cela ne changera jamais qui tu es, tu n’en ressortiras pas avec un caractère plus fantaisiste ou plus acariâtre et surtout ton âge suivra toujours son cours habituel. Né le 25 août 1974, en l’an deux-milles-dix-sept tu as fêté ta quarante-troisième année et si ce n’est pas le cas pour tout, cela tu le vis parfaitement bien. + lieu de naissance Là-bas, loin de toute l’agitation du cœur de Bergen, à l’abri du regard indiscret des curieux mais sous celui de ta famille, protectrice jusqu’au bout de la griffe. Ytre Arna, contrée et même quartier éloigné tout à l’Est de Bergen. Par-delà les montagnes, par-delà les forêts, là où la chance de s’y aventurer n’est donné qu’à peu de véhicules motorisés, là où les plus courageux ne savent craindre la dangereuse faune qui entoure ces plaines, c’est en ces lieux que tu naquis et que tu grandis. Pour autant, ce n’est pas en vivant à l’écart de la plupart du monde que cela t’isola de la meute, de cette immense famille au lien si fort qui te mis le doute sur le jour et le lieu exact de ta naissance. Encore aujourd’hui tu restes indécis, après tout, l’endroit où tu vis vraiment le jour ne fut-il pas celui qui te fit rencontrer ceux qui changeraient ta vie à tout jamais, ceux pour qui tu serais mené de les protéger envers et contre tout, cela même au péril de ta vie ? Mon pauvre Niklaus, il y a bien des choses que tu ne sais pas, néanmoins, ce dont tu es certain c’est que tu es Norvégien depuis bien des générations, n’est-ce pas là l’essentiel ? + nature Yeux bleus dans lequel la brillance de la lune vient se refléter, regard qui aspire à n’importe quel type de liberté, visage carré, inspiration sauvage qui marque chacun de tes traits. Non, chez toi le Loup ne t’a jamais hanté, depuis toujours il est encré. Vous n’êtes qu’un tout qui te fais te sentir entier, te rendant fier seulement grâce à cet attribut. Muter, être dans cette version de ton corps quel extase indéfinissable et pouvoir fouler les terres Norvégiennes autrement que ce que tu avais pu être jusqu’à ton début d’adolescence. Plus loin que la douleur, ce désir et ce besoin de te contempler au-dessus d’une eau ruisselant dans son lit, c’était comprendre presque majestueusement, orgueilleusement qui tu es réellement, un né-loup. + nationalité Norvégienne de toute évidence ! Comment imaginer que tu puisses être d’un autre monde, d’une autre terre ? Toi qui depuis que ton cœur bat, semble le faire à l’unissons avec ce pays que tu chéris tant. Tu ne t’imagineras jamais le quitter, chose inconcevable à moins qu'une contrainte ne t'y soumette. Pourquoi le faire après tout alors qu’une partie de ton bonheur est là, sous tes yeux et dans le creux de ton âme ! Tes parents, ta famille, ils l’ont compris depuis que tes premiers ancêtres ont foulé ces terres scandinaves. La vie des Kjellström, elle a toujours été ici au milieu des origines du peuple Norvégien duquel elle a toujours fait partie. + caractère de la bête Cynique, sarcastique, ironique. Tant de synonymes plus ou moins proches qui peuvent pourtant, tout à la fois, te rendre insupportable tant par l’expression que ton visage laissera que par les mots que ta langue claquera dans les airs. À mi-chemin entre la franchise, l’absence de tact et l’humour, tu te régales ainsi à remettre les gens que tu ne respectes pas en place. Ces derniers, ils peuvent s’avérer être nombreux si on décide de ne pas compter les membres de ta meute et que l’on prend en compte le fait que tu sois complètement asocial. Qui s’y frotte s’y pique et ceux qui te connaissent on conscience que tu peux rapidement devenir détestable si tu lances cet engrenage.
Nerveux, sanguin, bagarreur. Propre à ta personnalité ou à ta meute, tu ne pourrais répondre à cela, acceptant sans difficulté le fait que tu puisses être plus ou moins facilement amené à jouer des poings (ou crocs) face à certains types de personne. Tu n’épargnes plus Niklaus, tu achèves à présent, te dressant avec courage, témérité et surtout férocité face à quiconque peut décider de se mettre en travers de ton chemin ou de celui des Svanhildesen. Tu as déjà échoué une fois, laissant se créer en toi un trou béant, suintant de colère et de tristesse au sein même de ton thorax… Tu ne le laisseras jamais s’agrandir plus qu’il ne peut déjà l’être. Alors, c’est au péril de ta vie que tu les protégeras, tu l’as promis depuis ta prise de poste sans y arriver. Tu lui as promis dans ton dernier au revoir.
Attentionné, attentif, bienveillant. Ton caractère n’est pas uniquement composé que de traits bien trop forts pour pouvoir être domptés, bien trop déplaisants pour qu’on te laisse toujours à cette solitude que tu aimes sans demie-mesure… Tu as déjà connu la douceur, montrant à ton tour combien tu étais capable de l’être, cette surprenante sensation d’un cœur qui s’emballe au contact de tes doigts sur sa peau… Triste passé Niklaus… Depuis son décès les êtres vivants qui peuvent apprécier cette facette de ta personnalité sont presque inexistants. Néanmoins, que chacun se rassure : tu ne mords pas à chaque fois que l’on cherche à t’approcher simplement parce que tu sais par moment être courtois et diplomate. Et tandis que ton âme d’ours mal léché, de créature peut-être un peu trop sombre ou mystérieuse a étalé son règne dans ta nature, ton charisme, lui est incontestable, être suscitant indéniablement la fascination. Tu profites donc de ce qui pourrait être interprété comme un avantage pour voler d’un lit à un autre, de rencontre en rencontre tant que ça ne dur qu’un soir. + situation familiale Tu n’es ni un fils illégitime, ni un enfant adopté. Toutefois, tu as toujours entendu l’augure infertile marmonné dans ses poils, comme pour réconforté une part fe lui, que vous n’êtes tous que des rejetons de Fenrir, où se trouve donc la vérité Niklaus ? De ton côté, tu penses que cela n'est qu'un faux argument concernant son incapacité à procréer mais quoi que puisse en être la réponse, ceux qui t’ont fait grandir, ceux qui t’ont éduqué et ont fait de toi qui tu es maintenant, c’est cet homme et cette femme, tous deux nés-loups, qui ont été les acteurs principaux de ton enfance, t’enseignant sous toutes les coutures ce que pouvait être la vie. Tes parents, pas spirituellement mais de sang ! Ton père, décédé depuis lors, était le seul de votre famille à être vraiment connu dans la meute en continuant à tenir la parole de vos ancêtres vis-à-vis de la famille Svanhildesen et te préparant à prendre sa relève lorsque que l’heure sera venue. + ta meute Tu n’as pas vraiment eu le loisir de choisir le chemin qui te mènerait vers un alpha ou un autre car avant même que l’on pense à ta conception, tu étais prédestiné à vivre au cœur de cette meute safranée. Nonobstant cette obligation ancestrale propre à ta famille, tu reconnais sans mal que tu te retrouves en chacune des caractéristiques définissant les Blonds alors finalement, tu sais de toi-même que tu n’aurais pu, ni su t’épanouir autrement qu’en leur compagnie. + ta position hiérarchique Tu as évolué dans ce but : protéger et conseiller. Si tu considères ne pas avoir fait ce qu’il fallait pour sauver la vie de Avyn, tu donnes ton être en entier pour guider ton alpha comme personne ne pourrait le faire. Presque mieux que quiconque, tu connais leur famille, tu connais leur vie, leur alliance, leurs querelles, leur force, leur faiblesse et l’impétuosité de Edwina Svanhildesen en est une grande qu’il te faut apaiser pour l’aider à avancer avec précision et réflexion. Toutefois, ces derniers temps tu reconnais être étrangement plus inefficace, maux de crâne te soustrayant soudainement à leur volonté, murmures incompréhensibles serpentant et sifflant dans ton esprit… Niklaus, si ce n’est pas la folie qui s’éprend de toi c’est donc qu’autre chose de beaucoup plus grand te choisit. + ton allégeance va à qui ? Si tu dois répondre à cette interrogation en toute sincérité, tu répondrais que ton allégeance ne va à strictement aucune meute, uniquement aux Svanhildesen que tous les autres autant qu'ils sont, Grand Alpha (surtout vu le Roi actuel... ton obéissance à son égard n'est d'ailleurs dû, comme beaucoup probablement, qu'au fait que tu n'as d'autre choix que celui de t’exécuter face à ses demandes) ou Omega peuvent bien aller se faire voir. Cependant tu te doutes de combien cela pourrait peut-être te couter plus que de tenir ta langue alors aux yeux de la communauté lupine tu le gardes pour toi, te contentant de ne pas répondre si on te questionne à ce sujet. Dans ce bas monde, seuls les enfants Svanhildesen sont au courant de cela et que cet aveux leur plaise ou non, si ce n’était pas ton respect à leur égard qui te tint, tu leur dirais que t’en moques allègrement pour parler poliment. + ton métier Tu n’as jamais su te décider et pour cause, depuis que tu es tout petit tu es attiré par quelque chose que tu ne peux approcher. Quel surprenant et inexplicable phénomène n’est-ce pas Niklaus ? Comment un carnivore peut-il être tant troublé, tant envouter par l’animal qu’est le renne. Alors oui, dans un autre monde, si tu n’étais pas ce que tu es, tu en aurais certainement fait un élevage, souhaitant vivre de ça. Mais rien n’est simple dans la vie et te concernant tu appris très rapidement que te ne pourrais faire ce que tu aurais voulu. Tu as donc enchainé les travails, te lassant de chacun d’entre eux, les quittant à tour de bras et cela jusqu’à ce que Avyn devint Grande Alpha. Ce fut son ascension au trône de Norvège qui te fit « poser bagage » au sein d’un corps de métier dans lequel tu n’aurais jamais pensé être et passant alors tous les tests d’entrée malgré ton âge théoriquement trop avancé, c'est à la sortie d'école que tu entras officiellement dans la Luftforsvaret en tant que lieutenant et atteignant le grade de capitaine au fil des ans. La force aérienne royale norvégienne. En devenant loup tu savouras les plaisirs de faire corps avec la terre. En devenant pilote d’avion de combat, tu compris pourquoi l’être humain a toujours eu le souhait de voler. + ta situation Comme il est dur de pouvoir se situer… Niklaus, toi qui est si fier, toi qui lui soutenait mordicus que pour rien au monde tu ne sacrifierais ta vie de célibat pour aller fanfaronner avec une femme, le plaisir de la chair bien trop important à tes yeux… C’était probablement ce dont tu cherchais à te persuader. Ô, pauvre Niklaus, si seulement tu avais su t’écouter, si seulement tu avais su ce que le destin te réservait… Vous réservait ? Personne ne connaitra le fin mot de l’histoire à présent, pourtant il ne fait aucun doute que malgré les années, ton cœur est encore en deuil, te sentant coupable de sa mort à ne pas avoir été là pour elle. Il t’est impossible de te considérer comme veuf et pourtant il paraitrait que c’est presque ainsi que le monde te perçoit. Mais quelle ironie Niklaus, car à présent, tu es persuadé que la chose que tu es capable d’aimer autant qu’elle, c’est ta solitude. Au final, tu avais raison, pour rien au monde tu n’as pas sacrifié cette vie de célibat, pas même pour celle qui eut toujours raison de toi… + ta situation financière Tu n’es pas de ceux qui sont à plaindre Niklaus ! Le salaire de ton métier plus les indemnités de services aériens te permettent de toucher à peine un peu moins de cent mille nok, ce qui représente plus du double du salaire moyen norvégien. Tu n’as pas connu depuis toujours ce style de vie, tes parents ayant eu à eux deux moins de quarante mille nok mais quoi qu’on en dise, on s’habitue facilement à vivre avec une paie plus conséquente.
+ souhaites-tu être parrainé après ta validation ? On a le droit à plein de cookies de la part du parrain ou de la marraine ? Si oui alors banco, je signe direct' =D ! Non je rigole, je pense que Edwina m'a déjà très bien expliquer tout plein de chose, mais en tout cas si jamais j'ai peur de toujours pas m'en sortir je demanderai si c'est encore possible (ou non) d'être parrainé ! + un autre petit mot ? Bah voilà, c'est ça, exactement, je vous aime d'amour ** !  

+ Que pensez-vous de la monarchie lupine ? Entre la monarchie et la dictature, il n’y a qu’un pas… Solskinn n’est pas ton roi, il ne le sera jamais. Si servir la royauté par ton métier et ta personne t’a plu jusqu’alors, maintenant cela en est tout autre. Il t’est impossible de te satisfaire de cette situation. Comment le pourrais-tu après ce qu’ils ont supposément fait, à la manière dont ces félons ont agi. Œil pour œil, dent pour dent, telle est la loi du Talion Niklaus et tu sais que, qu’importe le temps que cela te prendra, tu feras en sorte qu’ils récupèrent la monnaie de leur pièce.

+ Aimeriez-vous côtoyer quotidiennement des humains ? Joker. Ce que l’on ne comprend pas à tendance à nous faire peur, n’est-ce pas Niklaus ? … Tu n’irais pas jusqu’à dire que tu les crains car dans le fond, ils ne t’ont jamais rien fait mais tu ne caches pour autant pas ta méfiance à leur égard. Ils sont différents de toi, de vous et si de leurs yeux c’est toi la bête, celle qui est peut-être à abattre, de ton côté, eux sont les étrangetés qui te font poser tant de questions. Niklaus, est-ce que c’est parce qu’ils ont trahit votre religion scandinave pour celle des chrétiens ? Est-ce une punition de la part des Dieux de les avoir créés ainsi, incapable d’être Loup ? Au-delà de la distance que tu installes entre toi et eux, ils t’intriguent, tu aimerais comprendre cette différence et pour qu’elle raison existe-t-elle. Mais ces chasseurs, ils sont une menace qui pèse au-dessus de vos têtes à tous, vous les lupus. Epée de Damoclès qui t’oblige à prendre tes distances, les traits sauvages et asociaux de ton caractère t’obligeant à les contempler de loin et cherchant à croiser le moins possible leur chemin…

+ Où vous situez vous dans la nouvelle situation politique ? Tu sens ton honneur sali, ta fierté enterrée à six pieds sous terre alors ou te situes-tu dans cette nouvelle hiérarchie ? Nulle part, tu n’as pas ta place sous ce règne et si tu n’avais aucune parole, Svanhildesen ou non, tu serais parti. Pour une seule et unique fois dans ta vie, tu n’aurais pensé qu’à toi et serais allé loin. À savoir si tu en aurais été plus heureux, même toi, tu es incapable de répondre à cela… Cependant, même si tu n’en as pas encore connaissance, saches Niklaus que si tu es encore là, c’est que tu as un rôle à jouer alors laisses les Dieux te guider, Fenrir saura te montrer qu’il te reste encore bien des choses à faire sur ces Terres.

MEUTE BLONDE

CALCUL DES COMPÉTENCES


Age : 6 points
Rang social : 4 points
Expérience : 5 points
Physique : 6 points
Total : 21 points

RÉPARTITION DES COMPÉTENCES
• Force : 4
• Vitesse : 2
• Agilité : 2
• Puissance (maîtrise du don inhérent à sa meute) : 4
• Contrôle de son loup intérieur : 3
• Manipulation aura : 2
• Combat : 4
• Vue : 6
• Stratège : 8


les compétences personnelles


Il y aurait tant de choses de part ton travail qui pourraient être mentionnés comme étant une compétence à citer Niklaus. Car si tes actions se situent principalement dans l'espace aérien, tu as suivi, comme chaque membre de l'escadron dans lequel tu te trouves, un endurcissement physique ainsi qu'un entrainement militaire non négligeable. Outre tout cela, il y a deux caractéristiques qui se démarquent plus que les autres chez toi.

Vue. L’une des principales conditions pour pouvoir être pilote dans l’armée et qu’il faille avoir un résultat plus qu’excellent à chacun des deux yeux. Le dix sur dix est obligatoire afin de ne pas être recalé et ta fabuleuse acuité visuelle défie aisément celle de n’importe qui. Malgré ton âge, tu restes encore l’un des meilleurs pilotes d’avion de combat de la Luftforsvaret. Ce sens incroyablement développé chez toi, plus que chez un autre Loup (ou humain), t’as rendu extrêmement observateur, les mimiques, les détails, chaque chose est passé au crible et rien n’est capable de t’échapper. Visuellement parlant en tout cas…

Stratège. Cela va de paire avec ton intellect Niklaus. Tu analyses assidument, tu prends le temps de faire taire tes pensées négatives et tu dresses ta manœuvre comme si elle était évidente. Tu prends le temps de calculer, d'évaluer les prises de risques, de paraitre aux éventuels dangers afin d'être sûr d'atteindre le principal but que tu t'es fixé. Tu ne laisses aucune chance à l'échec de s'immiscer dans tes plans, il ne peut y avoir de failles dans ce que tu entreprends et pourtant… Et pourtant parfois elles sont là, rarement là, mais présentes parfois malgré tout et quand cela arrive, la chute est horriblement vertigineuse…


derrière l'écran


+nom/pseudo Baphoow' + âge Vingt-six ans... Enfin vu que ca arrive dans onze jours, disons vingt-sept. + présence sur le forum Alors ca sera assez aléatoire je dois dire... Jeune maman, c'est le dictateur en couche culotte qui rythme mes journées et mes semaines mais disons que je passerai au moins tous les jours pour faire un tour, en ce qui concernera ma fréquence RP, partons sur 2 sur 7, s'il s'avère que ça soit plus, tant mieux ! + ta région La Haute-Savoie d'adoption mais avant d'y retourner je dois encore rester dans le Lot-et-Garonne pour quelques mois (vivement que je retourne dans mes montagnes !) + ton avis sur le forum Je vais éviter de vous faire une énième fois la blague de la personne qui vomi le forum mais j'avoue que ça m'a traversé l'esprit lol non sérieusement de ce que je peux en voir jusqu'ici, il semble super ! + comment nous as-tu trouvé ? Ça fait vraiment looooooongtemps que je vous connais ou plutôt que je connais ES sans jamais m'être inscrite, puis Emi Law-Mun est venue me voir en mode "ça me manque d'écrire" alors j'ai pas su résister à l'appel de rejouer avec elle. Elle m'a proposé ES et hasard ou destin, me voilà ! + tu as un dernier mot l'ami ? Edwina, j'te promets que je vais essayer de casser la baraque sur cette présentation pour que ton petit Niklaus soit digne de ce que tu peux attendre de lui *-* Aussi je n'aime pas en mettre dans les présentations même si c'est la partie qui concerne le RPGiste (ne me demandez pas pourquoi, même moi j'en ai aucune idée !), mais alors je suis en plein délire avec vos smiles et j'ai toujours autant envie d'en mettre plein tout partout lol.

Revenir en haut Aller en bas
Sam 23 Sep - 22:30


Meute Blonde

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▹ PSEUDO : Baphoow'. ▹ EMPREINTES : 27 ▹ ARRIVÉE EN VILLE : 21/09/2017 ▹ AGE DU PERSO : 43 ▹ LOCALISATION : Ici et là, la Norvège, elle coule inlassablement dans ton sang depuis des générations. Ses contrées, ses plaines, ses montagnes, ses fjords. Sans vantardise tu sais qu'elle n'a aucun secret pour toi et, déraisonnablement, tu aimes t'y prélasser ou que tu sois. ▹ HUMEUR : Bonne ou mauvaise, moqueur ou sérieux, amusé ou attristé... Qu'importe ils ne sauront probablement jamais ce qui se cache sous ta carapace alors tu te contentes de leur montrer ce que la plupart du monde attend d'une personne et sans conteste, cela te convient parfaitement.

CROCS PRÉFÉRÉS
✤ MES COMPETENCES:
✤ MON INVENTAIRE:



Finalement la vie n'est
qu'une affaire de solitude.



« L'avenir a le don d'arriver sans prévenir. », été 1978.
Une branche craque, tu tombes lourdement sur le sol et fronces les sourcils en silence. Ta mère est au loin, elle retient son souffle et serre la mâchoire, si elle crie cela t’incitera involontairement à pleurer. C’est peut-être stupide mais pourtant mécanique comme réaction chez toi. Niklaus, tu es si petit, à peine plus haut que trois pommes et déjà bien trop audacieux dans ce que tu entreprends. Cependant, tu te relèves, essuies l’arrière de ton pantalon avec tes mains et fixe l’arbre avant de te tourner en direction de la Louve qui te surveille au loin. Elle n’en a pas perdu une miette et ça, tu le sais parfaitement alors qu’elle te montre l’arbre du bout de la truffe, se levant pour venir te voir. Une paire de seconde et ne t’attarde plus sur elle, faisant le tour du tronc et sautant de ton mètre vingt-et-un pour essayer d’attraper une nouvelle ramification qui cette fois-ci sera plus solide que la précédente. Cela est vain, tu es encore trop petit malgré le fait que tu dépasses le garrot de ta mère de plusieurs dizaines de centimètres à présent. Tu inspires et commences à devenir rouge d’agacement, incapable à ton âge de savoir gérer correctement tes émotions, un coup de crâne rassurant de ta maternel t’apaisant immédiatement.

« On peut manger de la soupe ce soir s’il te plait ? Cette nuit je suis sûr que je pousserai assez pour grimper jusqu’à son sommet ! »
« Au rythme où tu la bois, c’est la lune que tu atteindras mon chéri. », dit-elle dans un regard attendri.
« Je t’aime jusqu’à elle maman, jusqu’à l’univers alors c’est normal qu’un jour j’aille la rencontrer maman… Non ? »

Et tu lui raconterais combien ta mère à de l’importance pour toi, que la lune, elle est presque aussi belle que ta mère mais que ta maman reste indéniablement la plus jolie entre les deux. Oh oui, tu en aurais des choses à lui conter et elle t’éclairerait de sa lumière, t’écoutant jusqu’à ce que tu daignes trouver le repos dans ses bras, laissant, au bout de quelques heures, la place à son frère qui se chargera de t’éveiller par la grâce de ses éclatants rayons. Néanmoins, le moment n’est pas encore venu, pour l’instant il te faut grandir Niklaus et cela, tu le feras avec brio, saches-le !

Enlaçant le cou de ta mère, tu sentis son crâne venir se lover contre ta peau dénudée, tes petits doigts s’enfonçant dans son pelage épais. Tu attends tellement ce jour, cet instant ou toi aussi tu pourras devenir un Loup. Tes parents te l’ont promis, ils t’ont juré que tu en serais un également, alors s’ils l’ont dit c’est que c’est forcément vrai n’est-ce pas Niklaus ?
Quoi qu’il en soit, tu te plais à le croire et à ce moment-là, ça sera toi qui te transformera quand tu sortiras avec celle qui t’a donné la vie pour la lui protéger. Après tout, tu l’as craché à même le sol de la Norvège et déjà si petit, si jeune, tes proches savent que tu n’as qu’une parole. Quand tu dis quelque chose, tu le fais, c’est ainsi et finalement lorsque l’on sait que c’est ton père qui t’éduque alors la surprise de ton comportement n’est plus si grande.

Quatre ans à peine et tu es contraint de te comporter comme un grand, de tenir presque, à ton niveau, les mêmes agissement qu’un homme. Certains trouveraient probablement cela navrant et effectivement l’apprentissage que ton père te fait n’est pas approuvé par tout le monde. Ton avis à toi ? Tu cris sur les adultes quand ils osent le critiquer et que tu es dans les environs, qui sont-ils pour se risquer à cela ?! Ne se rendent-ils donc pas qu’ils blâment ton héros ?! Non sans doute pas et de toute manière tu as beau le leur hurler, leur faire comprendre avec tes mots d’enfants que c’est juste parce qu’ils sont jaloux de lui, tu n’es malheureusement jamais pris au sérieux. Ils ne savent faire que ça les adultes quand vous les rejoignez à Bergen, cracher les uns sur les autres. Même toi tu finis par accumuler tellement de frustration ou de colère de ces journées passées avec eux que tu deviens infernal une fois rentrer à la maison… Tes parents disent qu’il ne faut pas que tu prennes tant à cœur ce que tu peux entendre là-bas, qu’ils ne savent pas ce qu’ils disent mais tu n’arrives pas à comprendre comment ton père et ta mère peuvent être si calmes bien qu’ils t’assurent qu’ils n’en tiennent pas compte mais n’oublieront jamais. Tu parles d’une gigantesque famille… Heureusement qu’il y en a certains qui, par leurs façons de faire te redonne foi en ce terme. Les Svinhel, les Svanheld, les… Enfin bref.

Décidément, être une grande personne ça à l’air d’être nul, surtout si c’est pour être comme la plupart des gens de la meute et si ce n’était pas pour être cette bête qui dort encore en toi aujourd’hui, tu ne voudrais jamais vieillir…



« Il y a des souvenirs qui ne mourront jamais. », automne 1986.


Ta mère, elle t’avait dit qu’elle ne saurait pas si elle pourrait trouver la force d’être présente pour toi ce jour-là. Le mal de te voir souffrir, cette douleur qu’elle partagerait avec toi à chaque instant, elle doutait avoir la force nécessaire pour pouvoir rester avec toi. Depuis toujours, tu lui avais dit que tu comprenais, que ça ne serait pas grave et cela tu le pensais jusqu’à ce qui devait arriver arriva. Plusieurs heures se sont écoulées, ton père t’observant te gratter les jambes, toi tenant comme discours que tu avais dû te faire certainement piquer, après tout il ne devait pas pouvoir y avoir d’autre raison que celle-ci. Penses-tu mon pauvre Niklaus, au fil des secondes tu te rapprochais de plus en plus de cette raison qui t’as donné envie de dévorer les années depuis que tu sais tenir debout. Thörgys s’approche de sa femme, il avait compris rapidement ce qu’il se passait en toi.

« Qu’est-ce qu’il vous arrive ? »
« Maman doit aller voir Théa. Tu as de la route à faire tu devrais partir maintenant, je vais rester. »
« Vous pouvez y aller tous les deux si c’est pour maintenant, je peux me garder si c’est de ça que vous avez peur. »

Elle hésite Dagmar, cela se lit sur son visage quand bien même elle le garde fermé, se concentrant et devenant Louve dans les instants qui suivent. ‘‘Si c’est pour maintenant’’… Tu savais que votre alpha attendait sa première portée et que ta génitrice, de par son métier lui avait promis d’être dans des environs proches en cas de besoin. Mais ton comportement, si son instinct de Loup lui dit de décamper sur le champ dès lors qu’elle entend cet appel particulièrement significatif, son instinct de mère lui dit de rester avec toi quoi que cela puisse lui en couter.

« Théa comprendra… »
« Tu es certaine ? »

Il s’inquiète pour elle et ce n’est pas vis-à-vis de votre dominante mais de ce qu’elle devra supporter ces prochaines minutes et encore plus en étant sous cette forme. Peut-être que ton père aurait finalement préféré avoir à gérer tout seul ce qui s’apprête à t’arriver. Finalement, il n’y a que toi qui parait tout ignorer. De ton côté, tu ne fais que hausser les épaules, savourant en même temps cette nouvelle chaleur qui irradie toujours un peu plus ton corps. Jusque-là, tu ne sembles te soucier de rien, te servant plusieurs verres d’eau lorsque ces bouffées commencent à t’étouffer. Tu as chaud, horriblement chaud sans comprendre pourquoi alors qu’il faisait un temps abominable dehors, pour autant tu fus malgré tout obligé d’ôter ne serait-ce que ton sweet afin de tenter de trouver de quoi respirer. Niklaus, tu commences à te sentir préoccuper de ce qu’il t’arrive, paniquant à l’instant même où cette sensation d’étirement de ton épiderme se transformait en une pure réalité, sang gouttant de chacune de ces stigmates qui venait marqué ton corps. Le souffle court, affolé tu regardes tes parents sans réussir à entendre les mots qui quittent leurs lèvres. Ta voix, elle par contre se fait entendre pendant que tes ongles viennent griffer la peau de ton dos. Tu n’as plus besoin que l’on t’explique pourquoi ta mère a voulu rester, pourquoi Théa comprendra qu’elle ne soit pas là. Tu finis par tenter de te taire, serres la mâchoire de toute tes forces et retiens tes larmes. Au fond de toi, tu sais que le pire reste encore à venir…

Le souffle court, ton cœur, lui, bat tellement fort que tu es certain qu’il pourrait briser chacun des os de ta cage thoracique. Ton regard bleu se porte sur ton père qui adopte une position que tu répètes machinalement après avoir quitté l’intégralité de tes habits, poings posaient sur le sol, les yeux ne quittant pas ton paternel. Tu crains la suite des évènements Niklaus, te plaignant de ta douleur tout en essayant d’être brave en l’extériorisant le moins que tu le peux pour épargner ta mère. Mais tu confonds tout le norvégien, la bravoure n’a rien à faire dans une situation comme celle-ci, cependant cette réaction complètement inadaptée à la situation te fait retrouver un semblant de calme. Mais ce n’est que partie remise…
Un bruit sourd se fait entendre et tu hurles. Tu hurles à t’en arracher les cordes vocales, tu savais pourtant que tu aurais mal, mais cet enfer, jamais, ô grand jamais tu n’aurais su et pu te l’imaginer. A cet instant tu préfèrerais mourir plutôt que de continuer à vivre en compagnie de cette géhenne. Tes os, tu les entends craquer un à un, se fendre, s’étirer ou se raccourcir et pendant un temps tu te sens capable de tourner de l’œil tant tout cela est d’une difficulté sans nom à supporter. Tes paupières se ferment presque par obligation, douleur oculaire donnant soudainement cette sensation d’être omniprésente. Et enfin, enfin… Dès lors que tu les rouvres tout semble terminé, plus de mal, plus de cris, plus d’humain, seulement un Loup que tu devines être grâce à cette sérénité, cette quiétude qui t’enveloppe.

En définitive ta mère n’ira pas seul saluer la venue au monde des nouveaux Svanhildesen, ton père et toi l’accompagneraient, fiers de présenter leur unique fils enfin sous cette apparence que toi-même, te languissais tant d’avoir.



« Désormais la vie t'appartient, rien ne te sera impossible si tu le désires vraiment. », hiver 1997.


Pattes avant aplaties sur le sol, arrière train relevé et queue fouettant l’air, tu invites Audun au jeu alors qu’un poids plus lourd te rentre dans les côtes de plein fouet. Inutile de laisser ton regard se porter sur la coupable, tu sais de qui il s’agit et voir Olena au loin ne te laisse plus que deux possibilités. Edwina ou Avyn ? Te retournant dans un geste rapide, tu plaques la jeune Louve au sol et finalement la surprise est plus grande que celle à laquelle tu t’attendais. Une sacrée chipie du haut de ses 9 ans cette Edwina. Jamais encore tu ne t’étais lassé de t’occuper de chacun des louveteaux des Svanhildesen, regard bienveillant et protecteur, tes Alphas savent que tu donneras ta vie pour eux. S’occuper d’eux, pas uniquement car si la plupart ni prête pas attention, ton regard à toi se pose partout où il en la possibilité, tu es alerte à chaque fois que tu es en leur compagnie, comme maintenant. Ton attitude sort du jeu, laissant les jeunes entre eux, yeux se portant sur l’horizon derrière les arbres, bruissement de feuilles te faisant retrousser les babines.

« Il y a quelqu’un ? »

Tu ne réponds pas à l’interrogation, cette demoiselle elle connait de mieux en mieux tes comportements. C’est Avyn et elle sait bien qui tu es, vous avez l’habitude de vous fréquenter plus que ce qui ne pourrait être accepté malgré votre écart d’âge. Levant à peine la truffe pour tenter de capter une odeur qui t’aurait échappé tu fais un pas en avant, la jeune humaine glissant une main dans ton pelage. Tu la laisses faire le temps d’un millième de seconde avant de partir t’assurer que l’intrus s’en est allé, pupilles dissuadant la fille des dominants de te suivre si cette idée était venue lui traverser l’esprit. Grognement roulant du fin fond de ta gorge, tu rapproches ta gueule du sol, vibrisses touchant la terre confirmant la fuite d’un être vivant. Ton odorat est volontairement brouillé par la créature qui se trouvait à cet place avant toi.
Tu fais volteface Niklaus, iris croisant ceux de Avyn qui t’interroge du regard. Tu ne lui en parleras que plus tard. La présence de ses sœurs et de son frère t’empêche de poursuivre le voyeur et malgré le fait que l’adolescente, du haut de ses onze ans te promet de ramener tout le monde dans un endroit sûr, tu préfères quand même être là. C’est ton devoir.

Silencieusement, tu acceptes bien que difficilement, le fait que tu ne pourras jamais mettre la griffe sur celui qui contemplait votre scène, trouvant plus d’importance en les raccompagnant que de vouloir à tout prix jouer les héros. Au loin, tu aperçois vos quatre parents revenir d’où tu ne savais et tu réussis à te détendre enfin, muscles se dénouant lentement, Thörgys remarquant que quelque chose avait peut-être pu se passer. Tu manquais encore un peu de confiance en toi lorsqu’ils sont si nombreux à protéger et ton père se battait moralement contre toi pour essayer de te faire comprendre que tu es capable de bien des choses tant que tu le veux. Un regard un peu forcé de ton alpha pour sa fille et elle met plus de distance entre toi et elle. Vous n’étiez pourtant pas collés… Niklaus, tu ne comprends pas pourquoi mais ne cherche pas non plus à savoir ce qu’il se passe entre elles, cela les regarde.

« Il va peut-être falloir à vous rapprocher de la meute Dagmar, même si vous réagissez tous les trois rapidement à nos appels, si quelque chose vient un jour à se passer immédiatement vous ne pourrez être présent et tu sais combien ta famille est importante pour la nôtre. »
« Théa… Je suis effectivement au courant de cela mais toi-même sais mieux que quiconque ce qu’il se passe dans notre meute, comment elle évolue. Avant que Thörgys prenne la place de son père, les Svanhildesen avaient conclu avec les Kjellström que leur réactivité valait bien un peu de liberté loin des tensions de la meute. S’il te plait laisse nous encore ce luxe. On respecte la meute, je l’aime presque autant que j’aime mon fils et mon mari mais comme dans toutes les familles il y a parfois cette nécessité de s’éloigner pour mieux se retrouver… »

Toi et ton père gardez le silence, après tout ce n’est pas à vous de faire entendre votre voix, pas dans une conversation de femmes. Si elles vous demandaient votre avis, la chose serait très certainement différente mais cela ne semble pas encore d’actualité. Pour autant, ton paternel espère la même chose que toi, que votre dominante accepte la requête de ta génitrice et pour le moment, son silence parait être de bon augure. En parlant d’augure, voilà celui du clan qui vient vous voir, venant particulièrement te trouver toi Niklaus. Tu lui avais demandé il y a bon nombre d’années de ça maintenant, de t’enseigner tout ce que tu pouvais avoir à apprendre sur la religion, ta passion grandissant encore et toujours pour Fenrir et ses fils. Tu buvais à chaque fois chacun de ses mots à chaque instant passé avec lui et plusieurs fois tu l’entendis dire fièrement qu’il t’apprenait la religion comme si tu étais son propre fils. Jamais tu ne lui avais fait de remarques à ce sujet, ne connaissant que trop bien le mal qui s’était éprit de votre Augure… Puis ça lui faisait plaisir de le penser alors pourquoi le priver de cette seule joie alors que lui te permet de dévorer l’intégralité de ses connaissances ?

Revenir en haut Aller en bas
Sam 23 Sep - 22:31


Meute Blonde

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▹ PSEUDO : Baphoow'. ▹ EMPREINTES : 27 ▹ ARRIVÉE EN VILLE : 21/09/2017 ▹ AGE DU PERSO : 43 ▹ LOCALISATION : Ici et là, la Norvège, elle coule inlassablement dans ton sang depuis des générations. Ses contrées, ses plaines, ses montagnes, ses fjords. Sans vantardise tu sais qu'elle n'a aucun secret pour toi et, déraisonnablement, tu aimes t'y prélasser ou que tu sois. ▹ HUMEUR : Bonne ou mauvaise, moqueur ou sérieux, amusé ou attristé... Qu'importe ils ne sauront probablement jamais ce qui se cache sous ta carapace alors tu te contentes de leur montrer ce que la plupart du monde attend d'une personne et sans conteste, cela te convient parfaitement.

CROCS PRÉFÉRÉS
✤ MES COMPETENCES:
✤ MON INVENTAIRE:



Finalement la vie n'est
qu'une affaire de solitude.



« Dans l'infini, il y a toujours certaines étoiles qui attirent plus que d'autres. », premier trimestre 2015 .
Tu n’en parleras jamais, respecteras leur silence et te contenteras de leur offrir ton unique présence, ton regard bienveillant les couvrant de seulement ce qu’il ne faut pour essayer de les aider dans le deuil de leur mère. Les jours qui suivront cette perte ne se trouveront pas sur le chemin de la joie, ou du bonheur, sourire à demi-teinte entre la satisfaction de découvrir qui serait leur Alpha et la peine encore présente dans les cœurs. La meute avait beau être divisée, certaines choses vous poussaient à tous vous rassembler dans un même sentiment. Thörgys approuva le choix de l’ancien dominant lorsqu’il annonça qui prendrait leur suite, elle était sans aucun doute la plus à même à prendre les rênes. Ton père, avec approbation d’Avyn, se fit destituer de son poste officiellement, tu ne travailleras plus avec lui pour protéger les Alphas Niklaus, à présent tu feras cavalier seul. Tu es déjà meilleur que moi mon fils, tu as été formé dans ce but. Ce jour-là, par respect de son départ, tu ne désapprouvas pas ses mots comme tu avais tant l’habitude de le faire car malgré son âge, il était encore et cela de manière incontestable : ton éternel héros. Tu ne sais pas si tu t’en sortirais, pourtant ça ne serait pas la première fois que tu te retrouves à assurer les arrières et les devants d’un des Svanhildesen, qu’importe leur position hiérarchique. Il y en avait une autre qui avait suffisamment confiance en toi pour mettre sa vie entre tes mains mais cette responsabilité, elle était pour toi bien plus grave que celle de devoir défendre ses deux parents lorsque cela était nécessaire. Et pour cause, Avyn n’était pas que ta supérieur, elle n’était pas qu’une simple louve pour toi. Sensation indéfinissable à chaque moment que vous passiez ensemble, la laissant te rejoindre à chaque fois qu’elle le désirait. Elle menait votre barque, comme chaque Louve mais Avyn, elle n’était pas comme les autres que tu as pu rencontrer, elle était unique : grande inquisitrice de ton cœur.

Sa montée dans la meute et dans le gouvernement lupin n’aide clairement en rien votre relation. Pour vivre heureux, vivons cacher… Tu n’as jamais été réellement d’accord avec ce dicton, ne trouvant pas ce qu’il peut y avoir de mieux que d’avoir la liberté de faire ce qu’il peut vous sembler bon de faire. Elle t’aime, elle te le répète et l’écho de ses mots raisonnent d’un air plus masculin lorsqu’ils sortent de ta bouche, tes doigts courant sur son visage, divaguant sur sa peau comme s’il s’agit à chaque fois d’une nouvelle découverte. Son sourire, son regard, son odeur, … tous ces petits rien pourtant si grand qui ont la capacité incroyable de te rendre ton souffle. Ou de te le couper, tout dépend de ses actes n’est-ce pas Niklaus ? Avyn, elle danse lorsqu’elle est avec toi, lisant dans tes yeux qu’ils soient verts ou bleus, toute l’importance qu’elle peut avoir pour toi. Inutile qu’elle te le dise, tu sais à ton tour tout ce que tu vaux pour elle.

Norvégien, tu lui as donner ta parole, tu seras son armure. Elle t’a demandé de ne rien faire de fou, elle ne te l’a pas ordonné et elle se rendit rapidement compte qu’elle aurait dû. Tu signes avec les forces armées de la Norvège, rentrant en école dans la royal norwegian air force et Avyn se retient de t’obliger à les quitter. Sa colère, tu l’as senti mordre chaque parcelle de ton corps… Mais aussi étrangement que cela puisse paraitre, elle ne cherche pas à te soumettre à elle, seulement à te faire ressentir son mécontentement face à tes choix.

« Si tu voulais mourir tu n’avais pas besoin de te donner le mal d’aller jusqu’à leur bureau Niklaus, il y a certainement des meutes qui se feraient un plaisir de prendre ta peau ! »
« Avyn… Je suis voué à la risquer, on pourrait presque dire que mon existence n’a été motivé que par cela. Avant même que je ne naisse, ma vie ne tient qu’au simple fait que je sois bon au combat. L’échec pouvant rapidement devenir impardonnable lorsque l’on sait que je suis destiné à protéger ta famille. »
« C’est une blague en réalité, je vis un cauchemar ! Que quelqu’un me pince, me morde ! »
« Ta sœur était dans les parages, tu devrais essayer de te calmer et tentes de voir le côté positif de la chose. Ça ne pourra que me permettre d’être plus performant, toutes situations confondues. »
« ‘‘Voir le côté positif’’, le fait que tu seras aussi appelé dans d’autres pays si la Norvège déploie des troupes, que tu peux perdre la vie sans que l’on ne puisse rien faire pour toi ? Ça aussi c’est un côté positif ??? Alors, vas-y dit moi ? Puis tu sais quoi Niklaus, je t’emmerde, je me calme si je le décide. Va-t’en maintenant. »

Inspiration silencieuse tu n’insistes pas pour rester avec elle. Peut-être est-ce que tu aurais dû le faire, tu n’en as aucune idée. Tu croises sa sœur qui t’observe quitter les lieux sans qu’elle ne t’adresse la parole. Aux vues du décibel qui est sorti du corps d’Avyn, nul doute qu’elle a dû entendre une partie de votre conversation. Peut-être pas tout, certainement pas tout même… Enfin, qu’importe, tu ne t’y attardes pas, continuant ton chemin sans pour autant regretter ton choix et ce, malgré la crise de désaccord d’aujourd’hui.



« Comme un guetteur mélancolique j'observe la nuit et la mort. », été 2015.


Assis au bord de la rive, tes yeux vagabondes sur l’horizon. Il n’y a plus rien à dire, il n’y a plus rien à faire, tous tes espoirs, toute ta joie de vivre, tout ton bonheur. Il ne te reste plus rien, ton cœur saignant encore du souvenir des mois passés. Avyn est morte.

Tu es inconsolable et maintenant qu’elle n’est plus de votre monde, tu te fiches que chacun puisse découvrir ce qu’il se passait entre toi et elle. Levé de rideau, l’envers du décor peut, désormais, être méticuleusement observé. Et tu t’en veux tellement Niklaus, te portant comme étant responsable de ce qui lui est arrivé. Tu n’aurais pas seulement dû te contenter de lui dire qu’exposer ainsi qui vous êtes tous, vous dévoiler au monde aurait des conséquences qui pourraient être lourdes à porter. Pour tout dire, tu ne t’imaginais pas qu’un jour quelqu’un puisse… Qu’un jour quelqu’un puisse lui faire ça… À elle… Regard vide, tu lances un caillou dans l’eau qui coule de toute sa masse dans le fleuve. Tu aurais dû satisfaire ses attentes à ton égard concernant l’armée et annuler ton intégration dans leur rang. Sans cela tu aurais pu arriver plus vite, répondre plus rapidement à son appel quand bien même tu as agi aussi vivement qu’il t’était donné de faire. Pour elle, tu aurais toujours fait ce qu’il faut pour qu’elle reste auprès de toi. Il a fallu une journée, l’espace de quelques heures ou tu as dû t’absenter pour que le plus grand de tes drames viennent à se dérouler. Tu es perdu, ne cherche strictement aucun réconfort chez personne, souhaitant seulement que l’on te laisse tranquille.
Au fil du temps, tu pris tes distances vis-à-vis d’Olena, car si tu avais toujours su distinguer celle que tu aimes de sa sœur, tu viens maintenant à voir en cette dernière l’être cher que l’on t’a pris depuis maintenant plusieurs semaines. Ta solution fut celle de retourner vivre dans l’ancienne maison familiale, seul. Ta décision était prise, tu ne répondrais qu’aux appels de Edwina quand elle souhaiterait t’avoir à ses côtés, la laissant avec ses problèmes familiaux sans penser une seule seconde qu’elle aurait peut-être besoin de toi.

Niklaus, tu as perdu cette flamme qui faisait briller ton âme, montrant à quel point elle était belle, délaissant tout ce qui pouvait constituer ta personne. Pendant une paire de jours tu te gardas à l’écart de la meute, naviguant dans le cours d’eau de ton travail et celui du chemin de ta demeure, Loup apparaissant lors de tes moments les plus sombres. Jusqu’à ce jour.
Jusqu’à ce jour où tu réalisas, enfonças les clefs dans la poche arrière de ton pantalon pour retrouver les Blonds et surtout leur Alpha. Votre Alpha. Si d’autres pouvaient avoir le loisir ou même le luxe de se plaindre de leur sort, ce n’est pas ton cas. Au-delà de tout ce qui est supposé être en mesure de te relever, c’est ce besoin de croire en toi, de te montrer qu’Avyn n’était pas morte en vain, que tu serais encore là pour faire ce qu’elle aurait pu attendre de toi. Tu garderas cette liberté choyée, ce cocon douillet que représente la maison de tes parents pour toi, tu y reviendras, le plus souvent possible pour qu’une âme continue de l’animer mais tu n’y resteras plus cloitré, pas pour ça en tout cas.

Venir en aide à Edwina, conseiller cette jeune sœur que tu considères toujours comme tienne au cœur de la révolte qui a lieu dans au sein de la meute. Tu constatas combien il sera compliqué pour l’Alpha de prendre la relève, d’être à la hauteur de sa prédécesseure, d’être à la hauteur des attentes de la meute... Cependant tu serais là pour elle, mieux que ce que n’as pu être pour cette amour perdu. À toi, rien de cela ne saurait t’effrayer. Non ce n’est pas de ça que tu as peur Niklaus, ce qui pourrait t’horrifier le plus serait de revoir un corps ensanglanté, gisant dans la neige, et qu’il s’agisse d’un ou d’une Svanhildesen. Impossible, tu ne laisseras plus d’opportunité à cela même si ça doit signifier te greffer directement à l’un d’entre eux.



« Celui qui cherche la vengeance devrait creuser deux tombes. », de nos jours.


Niklaus, tu es à un stade où tu ne sauras jamais plus taire ta haine. Trop de choses se sont passées beaucoup trop rapidement pour que tu puisses faire autrement que de vivre en compagnie de la sainte colère. Ton visage, jadis si avenant se trouve plus durcit qu’avant, rides extériorisant presque une faible partie de tout ce qui crépite de négatif en ton être. Le décès d’Avyn t’avait fait couler, tombant comme une pierre dans un une faille océanique de laquelle cela te semblait impossible de remonter à la surface. Puis tu vis en Edwina une motivation suffisante pour ne pas te laisser aller, te remémorant difficilement qu’il te fallait respecter la parole de tes aïeux, agissant en ce moment plus par amitié que sous le joug d’un réel pacte. Tu ne laisseras jamais Edwina périr comme sa sœur, mais ta force, ton courage, ta puissance et ta bravoure ne suffirent pas à l’épargner des Argents lorsqu’ils s’en prirent aux différents Alpha il y a de ça plus d’un an. Tu te tentas de te mettre en première ligne à chaque coup qui t’étais permis d’encaisser à sa place, la protégeant comme un enragé, la défendant comme un acharné, essayant de la sauver comme un être que tu as depuis toujours aimé. Petite sœur à tes yeux et dans ton cœur, il leur fallut plusieurs loups pour t’écarter d’elle, t’immobiliser et te blesser suffisamment pour de pouvoir te laisser pour mort. Ces litres de sang perdus t’ont fait perdre conscience, ne sortant de cette léthargie qu’un certain nombre de jours plus tard. Tu n’acceptas pas les soins, devenant tellement vindicatif que la meute s’écartait à ton passage. Tu avais conscience que ton corps étais incapable de suivre, bien trop faible pour être ne serait-ce que dans la capacité de se transformer.
Ton Loup ne voulait pas venir à toi ? Qu’importe, tu te débrouillerais par tes propres moyens, combattant sans relâche cette géhenne qui te ligaturait les membres à chacun de tes mouvements. Tu étais pourtant lucide Niklaus, tu savais que tu ne guérirais pas sans repos, cela t’étais pourtant égal combien même tu n’arrivais pas à t’en remettre. À la place, tu essayais de pactiser avec les traqueurs pour qu’ils t’enseignent le minimum de leur connaissance en pistage pour retrouver la trace d’Edwina qui restait à ce jour encore introuvable. La rage vibrait en toi, c’est elle qui pulsait le sang dans ton corps, cœur n’étant plus qu’un organe d’échange. Il faut que tu retrouves votre Alpha, ce bout de jeune femme sur lequel tu veilles avant même qu’elle sache tenir sur ses deux jambes.

Les semaines passent, elles sont horriblement longues… Durant ce temps, tu te rapprochas encore plus de la religion jurant à vos Dieux un point pour lequel tu mettras tout en œuvre pour qu’il se réalise : ils payeront le tribut du sang.

Niklaus, tu ne connaitras de cesses qu’au moment où tu pourras éteindre leur souffle, Grand Alpha ou sous-fifre hypocrites, aucune différence ne pouvant être discutable. Alors tu renforces ta maitrise au combat quel que soit ta forme, multiplies les transformations dans le but de les rendre plus rapides, améliorant indéniablement tes capacités de discrétion, te performant dans les maniements des armes de traits et voilant les meubles, fermant les portes de la maison de tes parents pour vivre désormais au sein même des Blonds. Ils périraient tous.

Ta fureur, elle aurait pu s’apaiser en assistant au retour d’Edwina, mais c’est le contraire qui se fit, courroux grandissant devenant aussi grand, aussi fort que les flammes de l’enfer des chrétiens. Son état, tu ne sus l’accepter sans résistance et à présent, vis-à-vis de l’Alpha, tu ne trouves d’égal qu’avec son ombre, ne la quittant plus quel que soit le prétexte, la préservant elle et sa famille même face à leur propre meute. Tes réactions son démesurées Norvégien, tu en as conscience et est pourtant incapable de réagir autrement tant que tu ne sauras pas Edwina, Olena et Audun en sécurité. Pendant un temps tu as été gardien de la meute. À présent, bien que tu continues de la sauver autant que cela t’est possible, tu te sais être un berseker garantissant la vie des Svanhildesen restant. Si la différence ne se sent peut-être pas dans ces mots, il suffit d’observer ton comportement pour distinguer cette si grande dissimilitude. Pour autant, c’est auprès votre dieu et ses fils que tu commences enfin à réussir petit à petit à apaiser ta frénésie, devenant de plus en plus maitre de toi-même sans t’abandonner continuellement à cette transe négative et impétueuse.

La raison te regagne, tes conseils pouvant être de nouveau pris au sérieux. Tu n’essaies plus de seulement suggérer tes plans, tes stratégies, tes techniques, tu fais en sortes qu’Edwina les valide et qu’ils puissent être appliqué. Tu sais bien que rien n’est imparable mais tu te charges de minimiser les risques et dangers autant que cela se peut et surtout, surtout ! … tu fais en sorte que votre Alpha ne puisse jamais plus être atteinte. Que Fenrir t’ôte la vie et te prive de vivre à ses côtés si un jour cela se produit ! Méticuleux dans tout ce que tu entreprends, intelligence et stratégie faisant tremblant et transpirant de tout ton être. Cependant, si tu sembles à présent plus calme aux yeux d’autrui Niklaus, tu sais qu’il n’y a qu’un Ulfhednar qui vit en toi depuis que ta colère sacrée s’est éveillée et ta vengeance, tu l’obtiendras au nom de la promesse faite par ta famille au Svanhildesen.

Au nom d’Avyn…

Revenir en haut Aller en bas
Sam 23 Sep - 22:41


Meute Brune

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▹ MULTICOMPTES : Stein & Elias & Tomas & Ivar & Sevastyan ▹ PSEUDO : Ludies ▹ EMPREINTES : 2459 ▹ ARRIVÉE EN VILLE : 19/07/2015

CROCS PRÉFÉRÉS
✤ MES COMPETENCES:
✤ MON INVENTAIRE: Une laisse.



Bienvenue officiellement What a Face

Exxxxxceellleeeeennnntttt choix de scenar !
Il nous faudra plusieurs petits liens What a Face (Nicholas est par exemple le meilleur ami d'Edwina, et j'i Stein qui est le Bêta d'Ed aussi What a Face What a Face ).

*retour en mode staffienne*
Tu as deux semaines pour faire ta fiche, et ton avatar t'es réservé une semaine !
SI tu as la moindre question, n'hésite pas ♥️♥️

Bon courage pour faire ta fiche, il me tarde de voir ce que tu vas nous faire ♥️.




Revenir en haut Aller en bas
Dim 24 Sep - 7:38


Solitaires Américains

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▹ MULTICOMPTES : Ester L. Braaten, Vyranui Wahlberg et Torvald Marklund ▹ PSEUDO : ODAYA OCHAVEN. ▹ EMPREINTES : 3052 ▹ ARRIVÉE EN VILLE : 20/09/2014 ▹ AGE DU PERSO : 27 ▹ LOCALISATION : Perdue dans la neige norvégienne, quelque part dans la nature ou alors entre les feuilles d'un vieux livre poussièreux ou encore, entre deux étagères de la biliothèque, si ce n'est pas au fond de son lit. ▹ HUMEUR : Mordante mais pourtant la blonde sait restée polie avec ses interlocuteurs, enfin la plupart du temps, excepté une semaine par mois et bien sûr une semaine avant la pleine lune. Oh, également excepté les mercredis. Et les jours sans chocolat. Jamais en fait, ou rarement plutôt.

CROCS PRÉFÉRÉS
✤ MES COMPETENCES:
✤ MON INVENTAIRE: un livre aux pages cornées, une petite dague et un stick à lèvres, le tout dans ma besace préférée



NIKLAUS D'AMOUUUUUUUR Trop trop contente d'avoir ce petit personnage tenté, je te l'ai déjà dit, mais je l'ajoute par ici :hihi:
Je serais ravie de rp avec toi et j'ai super hâte
Bon courage pour ta fiche, tu sais où me trouver si t'as la moindre question, donc hésite pas :hihi:


But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer — .
nous ne resterons pas assis
sur le brasier fumant
de notre défaite.
La reconquête n'est qu'à
quelques pas.
Revenir en haut Aller en bas
Dim 24 Sep - 12:49


Humains

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▹ PSEUDO : Cookie ▹ EMPREINTES : 40 ▹ ARRIVÉE EN VILLE : 18/09/2017

CROCS PRÉFÉRÉS
✤ MES COMPETENCES:
✤ MON INVENTAIRE:



*Marque son territoire :mhhh: *

Tellement heureuse de pouvoir RP à nouveau avec toi et de te lire :bug:
Bienvenue ici ** !!
Revenir en haut Aller en bas
Dim 24 Sep - 14:40


Humains

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▹ MULTICOMPTES : Amelia Andersen / Leif Helström ▹ PSEUDO : L.R. ▹ EMPREINTES : 606 ▹ ARRIVÉE EN VILLE : 14/01/2016 ▹ AGE DU PERSO : 30 ▹ LOCALISATION : Quelque part entre son ordinateur et son labo ▹ HUMEUR : J'ai perdu mes lunettes, enfin j'ai pas voulu les mettre, elle me font une drôle de tête, une tête d'un geek à lunettes…

CROCS PRÉFÉRÉS
✤ MES COMPETENCES:
✤ MON INVENTAIRE: Un guide français-norvégien, un étui à lunette, un spray lacrimogène (on sait jamais), un livre pour les moments d'ennui, un paquet de chocobons

http://lpartefact.tumblr.com


ce début de fiche promet

Bienvenue parmi nous !
Revenir en haut Aller en bas
http://lpartefact.tumblr.com
Dim 24 Sep - 16:36


Solitaires Américains

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▹ MULTICOMPTES : Ester L. Braaten, Vyranui Wahlberg et Torvald Marklund ▹ PSEUDO : ODAYA OCHAVEN. ▹ EMPREINTES : 3052 ▹ ARRIVÉE EN VILLE : 20/09/2014 ▹ AGE DU PERSO : 27 ▹ LOCALISATION : Perdue dans la neige norvégienne, quelque part dans la nature ou alors entre les feuilles d'un vieux livre poussièreux ou encore, entre deux étagères de la biliothèque, si ce n'est pas au fond de son lit. ▹ HUMEUR : Mordante mais pourtant la blonde sait restée polie avec ses interlocuteurs, enfin la plupart du temps, excepté une semaine par mois et bien sûr une semaine avant la pleine lune. Oh, également excepté les mercredis. Et les jours sans chocolat. Jamais en fait, ou rarement plutôt.

CROCS PRÉFÉRÉS
✤ MES COMPETENCES:
✤ MON INVENTAIRE: un livre aux pages cornées, une petite dague et un stick à lèvres, le tout dans ma besace préférée



Mon dieu que j'aime ta plume


But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer — .
nous ne resterons pas assis
sur le brasier fumant
de notre défaite.
La reconquête n'est qu'à
quelques pas.
Revenir en haut Aller en bas
Lun 25 Sep - 16:07


Solitaires Norvégiens

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▹ PSEUDO : Talim ▹ EMPREINTES : 349 ▹ ARRIVÉE EN VILLE : 29/01/2017 ▹ AGE DU PERSO : 42 ▹ LOCALISATION : Arrivé en Février 2018 à Bergen, il a fui l'Allemagne et son passé. Il vit dorénavant avec Remy, une Humaine dont il a fait la connaissance lors de son voyage jusqu'en Norvège. ▹ HUMEUR : Calme et froid.

CROCS PRÉFÉRÉS
✤ MES COMPETENCES:
✤ MON INVENTAIRE:



Bienvenue sur le forum et merci à Emi d'avoir attiré une jolie plume comme la tienne parmi nous! Hâte de voir l'histoire qui se cache derrière Santa Klaus :hoh:
Revenir en haut Aller en bas
Mar 26 Sep - 10:27


Humains

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▹ PSEUDO : JunkieMouse ▹ EMPREINTES : 289 ▹ ARRIVÉE EN VILLE : 04/02/2017 ▹ LOCALISATION : Entrain d'éparpiller des miettes de chips dans le canapé de Grim ! ▹ HUMEUR : Plutôt joyeuse en règle générale

CROCS PRÉFÉRÉS
✤ MES COMPETENCES:
✤ MON INVENTAIRE:



Bienvenue à toi ! Super début de fiche, hâte d'en lire plus Smile Amuse toi bien en tout cas Wink
Revenir en haut Aller en bas
Mar 26 Sep - 11:17


Solitaires Norvégiens

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▹ PSEUDO : ahka ▹ EMPREINTES : 120 ▹ ARRIVÉE EN VILLE : 27/05/2017 ▹ LOCALISATION : dans les environs ▹ HUMEUR : absolute водка

CROCS PRÉFÉRÉS
✤ MES COMPETENCES:
✤ MON INVENTAIRE:



Bienvenue !
Very Happy bon courage pour la suite !
Revenir en haut Aller en bas
Mar 26 Sep - 13:50


Meute Blonde

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▹ PSEUDO : Baphoow'. ▹ EMPREINTES : 27 ▹ ARRIVÉE EN VILLE : 21/09/2017 ▹ AGE DU PERSO : 43 ▹ LOCALISATION : Ici et là, la Norvège, elle coule inlassablement dans ton sang depuis des générations. Ses contrées, ses plaines, ses montagnes, ses fjords. Sans vantardise tu sais qu'elle n'a aucun secret pour toi et, déraisonnablement, tu aimes t'y prélasser ou que tu sois. ▹ HUMEUR : Bonne ou mauvaise, moqueur ou sérieux, amusé ou attristé... Qu'importe ils ne sauront probablement jamais ce qui se cache sous ta carapace alors tu te contentes de leur montrer ce que la plupart du monde attend d'une personne et sans conteste, cela te convient parfaitement.

CROCS PRÉFÉRÉS
✤ MES COMPETENCES:
✤ MON INVENTAIRE:



Huuuu

Nicholas / Merci beaucoup et oui j'approuve c'est un super scénario, j'suis bien contente de l'avoir trouvé  Comme j'ai dit a Ed' par MP, en 11 ans de forum, c'est la première fois que je prends un scéna, donc vraiment, c'est qu'il m'a bien tapé dans l'oeil :coeur2:
Pour les liens c'est avec plaisir bien évidement :chou:  Si jamais tu as déjà des idées ou des envies, n'hésites pas, ma boite MP est grande ouverte ! J'oublie parfois (souvent) de répondre mais j'fais de mon mieux quand même lol

Edwina / Merci x2 pour tes messages (celui d'accueil et celui concernant mon écriture), j'espère vraiment que je ne te decevrais pas =D Puis moi aussi j'ai hâte de pouvoir ouvrir un RP avec toi, il y a tout plein de choses qui promettent d'être géniales a jouer :bg:

Emi / 8D Je t'imagine tellement bien comme ca (mais pas trop quand même hein :muah:
Merci et bienvenue à toi aussi (si si ca se fait de te dire bienvenue :lala: ) j'ai hâte de pouvoir RP avec toi, ca m'avait terriblement manquer puis tu sais combien j'aime ton écriture en plus :tx:

Gabriel, Grim (le prénom :coeur2: ), Remy & Vanya / Merci beaucoup à vous quatre a la fois pour l'accueil mais aussi pour les compliments pour ceux qui en ont fait :puppy: et Grim merci pour la reprise du surnom, associé au smiley ça m'a achevé
Revenir en haut Aller en bas
Mer 27 Sep - 17:19


Invité






Bienvenue Smile
Revenir en haut Aller en bas
Dim 1 Oct - 10:47


Meute Blonde

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▹ PSEUDO : Baphoow'. ▹ EMPREINTES : 27 ▹ ARRIVÉE EN VILLE : 21/09/2017 ▹ AGE DU PERSO : 43 ▹ LOCALISATION : Ici et là, la Norvège, elle coule inlassablement dans ton sang depuis des générations. Ses contrées, ses plaines, ses montagnes, ses fjords. Sans vantardise tu sais qu'elle n'a aucun secret pour toi et, déraisonnablement, tu aimes t'y prélasser ou que tu sois. ▹ HUMEUR : Bonne ou mauvaise, moqueur ou sérieux, amusé ou attristé... Qu'importe ils ne sauront probablement jamais ce qui se cache sous ta carapace alors tu te contentes de leur montrer ce que la plupart du monde attend d'une personne et sans conteste, cela te convient parfaitement.

CROCS PRÉFÉRÉS
✤ MES COMPETENCES:
✤ MON INVENTAIRE:



Merci Freya =D

Juste pour vous prévenir que je ne vous oublie pas du tout, seulement que mon fils a un RGO qui n'arrive pas du tout a passer depuis plusieurs semaines et qui a même tendance à lui déclencher de bonnes grosses crises de douleurs pour le coup j'ai pas le temps (malgré qu'on se relais avec le papa) et pas la tête non pour la feuille de présentation. Je vais quand même essayer d'avancer au maximum sur ma présentation aujourd'hui et demain mais mardi j'ai deux RDV (un pour mois et un pour mon fils) et après on s'en va jusqu'au dimanche 8.10 chez ma famille. Du coup je pense d'avance que j'aurais besoin d'un délais supplémentaire pour la terminer, c'est possible svp ?

Désolée pour "l'absence" ... =/
Revenir en haut Aller en bas
Dim 1 Oct - 11:24


Invité






Niklaus
Je n'ai pas encore eu l'occasion de te souhaiter bienvenue

Je suis trop contente de voir ce perso tenté, on va faire de grandes choses ensemble tu vas voir :hihi: quand tu seras validé sache que je veux des rp !

Il n'y a pas de soucis on comprends bien, les soucis de santé c'est pas toujours facile à gérer :hugs:
On te laisse du coup jusqu'au 15 octobre, tu penses que ça ira ? :cute:

Au plaisir de rp avec toi :chou:
Revenir en haut Aller en bas
Ven 13 Oct - 12:44


Meute Blonde

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▹ PSEUDO : Baphoow'. ▹ EMPREINTES : 27 ▹ ARRIVÉE EN VILLE : 21/09/2017 ▹ AGE DU PERSO : 43 ▹ LOCALISATION : Ici et là, la Norvège, elle coule inlassablement dans ton sang depuis des générations. Ses contrées, ses plaines, ses montagnes, ses fjords. Sans vantardise tu sais qu'elle n'a aucun secret pour toi et, déraisonnablement, tu aimes t'y prélasser ou que tu sois. ▹ HUMEUR : Bonne ou mauvaise, moqueur ou sérieux, amusé ou attristé... Qu'importe ils ne sauront probablement jamais ce qui se cache sous ta carapace alors tu te contentes de leur montrer ce que la plupart du monde attend d'une personne et sans conteste, cela te convient parfaitement.

CROCS PRÉFÉRÉS
✤ MES COMPETENCES:
✤ MON INVENTAIRE:



Je suis là, je suis lààààà o/ !
Je ne vous ai absolument pas oublié j'ai juste été carrément débordée ! Désolée d'avoir été absente comme ca mais entre la famille, les banques (horriblement chiantes) pour ouvrir un livret au petit et le petit en question ont fait que je n'ai pu me poser que maintenant (juré, craché sur le canapé !)

Je me remets dès maintenant à la feuille et lance la machine pour finir ca vite et bien ♥️

PS.: Merci pour le délais supplémentaire et Olena, pour les grandes choses à faire ensemble, j'attends de voir ça What a Face
Revenir en haut Aller en bas
Ven 13 Oct - 13:07


Meute Argentée

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▹ MULTICOMPTES : Edwina S. Svanhildesen, Vyranui Wahlberg et Torvald Marklund. ▹ PSEUDO : ODAYA OCHAVEN. ▹ EMPREINTES : 645 ▹ ARRIVÉE EN VILLE : 30/12/2015 ▹ AGE DU PERSO : 32 ▹ LOCALISATION : Bergen, quelque part dans la ville, à profiter de ses amants ou de la vulnérabilité de son esclave. En train de manipuler quelqu'un, de peaufiner un plan machiavélique ▹ HUMEUR : Changeante, massacrante.

CROCS PRÉFÉRÉS
✤ MES COMPETENCES:
✤ MON INVENTAIRE: Une lame aiguisée comme ses dents, une montre en argent pour être toujours ponctuelle et faire circuler les légendes, un rouge à lèvres carmin, une bague d'une valeur inestimable et un flacon de parfum. Elle a toujours un petit téléphone jetable ainsi qu'un petit carnet usé dans lequel elle note toutes les personnes quelle croise dans sa vie ainsi que les infos primordiales à leur sujet



Ravie de te revoir parmi nous ! J’espère que tout s’est calmé dans ton irl I love you
Bon courage pour ta fiche, tu n’hésites pas si tu as besoin ! I love you



I told you to run, i'll burn your heart
YOU'R COMING TO SEE FENRIR
Revenir en haut Aller en bas
Mer 18 Oct - 0:51


Meute Blonde

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▹ PSEUDO : Baphoow'. ▹ EMPREINTES : 27 ▹ ARRIVÉE EN VILLE : 21/09/2017 ▹ AGE DU PERSO : 43 ▹ LOCALISATION : Ici et là, la Norvège, elle coule inlassablement dans ton sang depuis des générations. Ses contrées, ses plaines, ses montagnes, ses fjords. Sans vantardise tu sais qu'elle n'a aucun secret pour toi et, déraisonnablement, tu aimes t'y prélasser ou que tu sois. ▹ HUMEUR : Bonne ou mauvaise, moqueur ou sérieux, amusé ou attristé... Qu'importe ils ne sauront probablement jamais ce qui se cache sous ta carapace alors tu te contentes de leur montrer ce que la plupart du monde attend d'une personne et sans conteste, cela te convient parfaitement.

CROCS PRÉFÉRÉS
✤ MES COMPETENCES:
✤ MON INVENTAIRE:



Ca va merci, c'est encore un peu speed, pas toujours évidant de prendre le rythme mais on s'y fait =D !
J'ai fini la première partie de la feuille de présentation, il ne me reste plus que l'histoire que j'essaierai de commencer demain dans la journée (j'ai encore quelques RDV) sinon le soir mais je doute pouvoir la finir (bien que j'aimerais j'avoue)... Est-ce que c'est possible d'oser demander encore un délais jusqu'à dimanche svp ?

Désolée de vous faire encore tant attendre

PS: Mon "Meute Blonde" a côté de l'avatar de ma feuille n'est plus comme avant, je comprends pas, pourtant j'ai rien cafouillé c'est promis =O !
Revenir en haut Aller en bas
Mer 18 Oct - 7:08


Meute Noire

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▹ MULTICOMPTES : Edwina S. Svanhildesen, l'alpha de la meute blonde et Ester L. Braaten, conseillère du Roi et Chef des Traqueurs de la meute argentée. Torvald Marklund, chasseur. ▹ PSEUDO : ODAYA OCHAVEN, fondatrice pour vous servir ! ▹ EMPREINTES : 464 ▹ ARRIVÉE EN VILLE : 21/09/2016 ▹ LOCALISATION : Quelque part dans les ombres de Bergen. ▹ HUMEUR : Mauvaise, sombre, antipathique. Pas réellement fréquentable. Encore moins pour les blonds et autres infériorités.

CROCS PRÉFÉRÉS
✤ MES COMPETENCES:
✤ MON INVENTAIRE: Quelques sachets remplis d'herbe, un miroir, un livre de prières et une coupelle pour recueillir le sang de ses patients.



courage à toi pour tes rdv
Pas de souci pour le délai, je prolonge I love you
Et je m'occupe d'aller voir ta fiche :hm:


But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer — .
And maybe, i'will save your heart.
Revenir en haut Aller en bas
Mer 18 Oct - 18:55


Humains

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▹ PSEUDO : Cookie ▹ EMPREINTES : 40 ▹ ARRIVÉE EN VILLE : 18/09/2017

CROCS PRÉFÉRÉS
✤ MES COMPETENCES:
✤ MON INVENTAIRE:



* S'étale sur toute la fiche * :hihi:
Revenir en haut Aller en bas
Lun 23 Oct - 0:35


Meute Blonde

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▹ PSEUDO : Baphoow'. ▹ EMPREINTES : 27 ▹ ARRIVÉE EN VILLE : 21/09/2017 ▹ AGE DU PERSO : 43 ▹ LOCALISATION : Ici et là, la Norvège, elle coule inlassablement dans ton sang depuis des générations. Ses contrées, ses plaines, ses montagnes, ses fjords. Sans vantardise tu sais qu'elle n'a aucun secret pour toi et, déraisonnablement, tu aimes t'y prélasser ou que tu sois. ▹ HUMEUR : Bonne ou mauvaise, moqueur ou sérieux, amusé ou attristé... Qu'importe ils ne sauront probablement jamais ce qui se cache sous ta carapace alors tu te contentes de leur montrer ce que la plupart du monde attend d'une personne et sans conteste, cela te convient parfaitement.

CROCS PRÉFÉRÉS
✤ MES COMPETENCES:
✤ MON INVENTAIRE:



Je suis désolée pour le retard, j'attends seulement la réponse au MP que j'ai envoyé samedi à Ed' (je savais pas sur quelle messagerie te contacter sorry ) pour pouvoir écrire les deux "chapitres" manquant :bug:

(Bon. J'avoue que le fait que tu n’aies pas encore répondu m'arrange, j'ai eu la visite de la famille aujourd'hui du coup j'aurais pas eu le temps de tout écrire :smile: )

Du coup, en attendant ( :lala: ) j'ai écrit le dernier chapitre et j'ai hâte de jouer

PS : Emi est une otarie refoulée 8D
Revenir en haut Aller en bas
Lun 23 Oct - 7:07


Meute Noire

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▹ MULTICOMPTES : Edwina S. Svanhildesen, l'alpha de la meute blonde et Ester L. Braaten, conseillère du Roi et Chef des Traqueurs de la meute argentée. Torvald Marklund, chasseur. ▹ PSEUDO : ODAYA OCHAVEN, fondatrice pour vous servir ! ▹ EMPREINTES : 464 ▹ ARRIVÉE EN VILLE : 21/09/2016 ▹ LOCALISATION : Quelque part dans les ombres de Bergen. ▹ HUMEUR : Mauvaise, sombre, antipathique. Pas réellement fréquentable. Encore moins pour les blonds et autres infériorités.

CROCS PRÉFÉRÉS
✤ MES COMPETENCES:
✤ MON INVENTAIRE: Quelques sachets remplis d'herbe, un miroir, un livre de prières et une coupelle pour recueillir le sang de ses patients.



Oh miiiiince je l'ai pas vu
J'y fonce de suite I love you


But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer — .
And maybe, i'will save your heart.
Revenir en haut Aller en bas
Mar 24 Oct - 0:07


Meute Blonde

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▹ PSEUDO : Baphoow'. ▹ EMPREINTES : 27 ▹ ARRIVÉE EN VILLE : 21/09/2017 ▹ AGE DU PERSO : 43 ▹ LOCALISATION : Ici et là, la Norvège, elle coule inlassablement dans ton sang depuis des générations. Ses contrées, ses plaines, ses montagnes, ses fjords. Sans vantardise tu sais qu'elle n'a aucun secret pour toi et, déraisonnablement, tu aimes t'y prélasser ou que tu sois. ▹ HUMEUR : Bonne ou mauvaise, moqueur ou sérieux, amusé ou attristé... Qu'importe ils ne sauront probablement jamais ce qui se cache sous ta carapace alors tu te contentes de leur montrer ce que la plupart du monde attend d'une personne et sans conteste, cela te convient parfaitement.

CROCS PRÉFÉRÉS
✤ MES COMPETENCES:
✤ MON INVENTAIRE:



Voilà, j'ai fini ! Je voulais poster avant minuit ce message pour faire genre j'suis une meuf ultra rapide mais j'ai eu un bon gros coup de panique avec mon chien en suspectant qu'il a des lymphomes (cancer des ganglions...) du coup je suis pas mal inquiète ce qui m'a pas mal ralentie... Mais voilà tout y est "enfin" je vous autorise à le dire lol) en espérant qu'il soit, ne serait ce qu'un peu, comme vous avez pu l'attendre =) (s'il y a des passages qui gênent par rapport aux différents Svanhildesen, -j'ai parlé d'un peu tout le monde et ce a tous les âges- je suis désolée j'ai essayé de faire comme ce que j'ai compris d'eux et de leur relation avec Niklaus au travers de sa feuille de scéna mais bien évidement je m'en remets a chacun de vous pour une correction **)
Et aussi pour ceux qui veulent apprécier la photo de la première partie de l'histoire de Niklaus, tenez c'est cadeau :bug: (moi je l'ai carrément sur-aimé ! c'est Niklaus et sa môman :cute: ) http://www.zupimages.net/up/17/43/m8ve.jpg

Sur ce, bonne nuit ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Mar 24 Oct - 19:31


Solitaires Américains

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▹ MULTICOMPTES : Ester L. Braaten, Vyranui Wahlberg et Torvald Marklund ▹ PSEUDO : ODAYA OCHAVEN. ▹ EMPREINTES : 3052 ▹ ARRIVÉE EN VILLE : 20/09/2014 ▹ AGE DU PERSO : 27 ▹ LOCALISATION : Perdue dans la neige norvégienne, quelque part dans la nature ou alors entre les feuilles d'un vieux livre poussièreux ou encore, entre deux étagères de la biliothèque, si ce n'est pas au fond de son lit. ▹ HUMEUR : Mordante mais pourtant la blonde sait restée polie avec ses interlocuteurs, enfin la plupart du temps, excepté une semaine par mois et bien sûr une semaine avant la pleine lune. Oh, également excepté les mercredis. Et les jours sans chocolat. Jamais en fait, ou rarement plutôt.

CROCS PRÉFÉRÉS
✤ MES COMPETENCES:
✤ MON INVENTAIRE: un livre aux pages cornées, une petite dague et un stick à lèvres, le tout dans ma besace préférée



Bienvenue, bienvenue
ET PUISSE LE SORT T'ÊTRE FAVORABLE !



viens là l'petit nouveau !

ta fiche est parfaite J'adore ta plume, ton interprétation du personnage et les émotions que tu as fait passé J'ai rien à redire, rien à corriger, j'ai juste à te voler ton premier rp Ravie de croiser ta plume dans ce personnage, c'est un réel coup de coeur
Félicitations l'ami ! te voilà enfin validé/e ! Bienvenue parmi nous, installe-toi confortablement dans ce fauteuil, il y a du café, du jus d'orange et des cookies juste là...
Avant d'entrer vraiment en Norvège, il va falloir aller recenser ton personnage, ta meute, ton clan, ton avatar, ta position sociale (alpha, bêta, simple membre, oméga, augure, guérisseur, traqueur) et même ton métier ! Et le tout dans ce sujet ! Ensuite, si tu désires un parrain ou une marraine, nous t'invitons à le préciser ici, et en ce qui concerne tes points de compétence, n'oublie pas de les réclamer par-là ! Tu as fait tout ça ? Génial ! On t'aime déjà !
Il ne te reste plus qu'à aller embêter les louveteaux et les anciens en te faisant des petites relations farfelues ou à aller courir dans les bois avec la petite louve d'à côté

N'hésites pas à visiter la section évent et à te joindre aux événements en cours :fesses:

Tu peux aussi faire un tour dans l'irl en parlant avec les autres membres et surtout profite ! Te voilà pleinement accepté/e dans le monde magique qu'est le nôtre ! Mais gare à toi l'ami, le Maire veille au grain ! :muah:




esprit sauvage


But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer — .
nous ne resterons pas assis
sur le brasier fumant
de notre défaite.
La reconquête n'est qu'à
quelques pas.
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé






Revenir en haut Aller en bas
 

Niklaus Kjellström ✖ Chacun de nous a la capacité d'accomplir le bien et le mal mais ceux qui sont capables de brouiller la ligne de division morale détiennent le vrai pouvoir.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Le chaos est en chacun de nous, il faut faire avec ! [pv Nelsha]
» Venez nous faire découvrir de nouveau groupe (ou chanteur ;p)
» Sons of liberty V4
» Ayden ►Il y a une part d'ombre et de lumière en chacun de nous, ce qui compte, c'est celle qu'on choisit de montrer.
» La mort attend chacun de nous, il n'y a pas d'exception.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Esprit Sauvage ::  :: Patte d'identité :: Fiches Validées-
Sauter vers: