1 ♤ Culture des loups américains
MÉTÉO DE BERGEN

Météo Bergen © meteocity.com
EVENTS EN COURS

Aucun pour le moment, ça ne saurait tarder.

LES ANIMATIONS RP

- La loterie rp, ici.
- La recherche de rp, ici.
- L'intervention inrp des chasseurs, ici.
- Les rumeurs inrp, ici.

SCÉNARIOS DE NOS MEMBRES

- bêta de la meute brune ici.
- petite soeur portée disparue ici.
- bêta de la meute rousse ici.
- le jouet humain d'une louve ici.


Laisse ton avis dans ce sujet.

VOTE POUR LE FORUM




 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue sur ESPRIT SAUVAGE !
Sur le forum vous pourrez incarner un loup ou un humain.
On espère que vous trouverez votre bonheur, n'hésitez pas à fouiller les pvs, scénarios et les pré-liens
N'oubliez pas que vous avez deux semaines pour faire votre fiche
Pensez à voter pour nous, dans ce sujet et à promouvoir notre forum sur Bazzart, PRD et OMR :coeur2:

Partagez | 
 

 1 ♤ Culture des loups américains

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Sam 11 Nov - 11:37



avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▹ MULTICOMPTES : Aucun. ▹ PSEUDO : le staff. ▹ EMPREINTES : 351 ▹ ARRIVÉE EN VILLE : 20/09/2014 ▹ AGE DU PERSO : 67 ▹ LOCALISATION : En ville, loin de l'agitation, du haut d'un promontoire qui me permet de tout voir ▹ HUMEUR : changeante au fil de mes interlocuteurs, attention à toi mon gars, je mords

http://runwiththemoon.bbactif.com


les loups d'Harlem
sois fier de tes origines




Nul n’ignore qu’Harlem n’a pas toujours été la Harlem que l’on connaît aujourd’hui. Aussi, l’Histoire amérindienne est devenue au fil du temps un tissu de légendes et de mythes que les hommes se plaisent à se raconter au détour d’un film ou d’un roman, voire d’une exposition d’arts, mais qui prête davantage à la vaste plaisanterie qu’à une recherche sérieuse. Bien entendu, il existe encore quelques chercheurs de mérite pour tenter de percer les mystères de cette Histoire perdue, mais ils ne sont malheureusement pas très aidés par les financements… Et pour cause !

L’Histoire amérindienne n’est autre que l’Histoire lupine des loups d’Amérique… Autrement dit, les loups qui siègent là-bas font tout pour que les humains s’éloignent de leur existence, bien qu’ils s’amusent tout de même à entretenir certaines Légendes. Amusement ? Manipulation ? Certains prétendent que les loups attendent simplement le moment propice à la révélation de leur existence, sans que cela ne leur porte atteinte pour autant.

Mais l’Histoire amérindienne, qu’est-ce donc ?

Tout commence avec Aralez. Si les humains croient qu’il s’agit d’un « chien ailé », les loups savent qu’il n’en est rien. Aralez est un loup puissant, un loup guerrier connu pour savoir guérir les blessures de ses amis en les léchant. D’après les croyances des loups d’Amérique, c’est Aralez qui a permis à la Terre de se construire, grâce à son immense pouvoir de guérison qu’on assimile également à la reconstitution. Pour ce faire, il aurait assemblé divers morceaux de roches disséminés dans le ciel par sa seule volonté. Attristé par la sècheresse de sa planète, l’eau de nos océans, mers, rivières, lacs, étangs, etc., serait en réalité le fruit de ses larmes. Or, là où il y a de l’eau, il y a de la vie… Née des larmes de son Père, Anahit, Déesse de la fécondité, vit alors le jour, et donna naissance à de nombreux enfants. Humains et loups. Et autres animaux divers et variés.

La Terre fut enfin à l’image dont la rêvait Aralez.

Aussi, pendant de très nombreuses générations, les loups choisirent de célébrer Anahit en sacrifiant une vierge chaque 14 février de chaque année, ce afin de favoriser la fécondité des louves épouses d’Alpha. Qui plus est, comme Anahit n’avait pas seulement donné naissance aux loups, jamais il ne vint à l’idée des loups d’Amérique que de s’estimer supérieurs aux humains, les considérant au contraire comme leurs égaux. Et les traitant comme tels, que ce soit en bien ou en mal. De ce fait, s’ils respecteront les rares protecteurs qui peuvent se targuer de connaître un pan de leur Histoire, et les inviteront volontiers dans leur rang, ils se montreront en revanche impitoyables à l’égard des chasseurs… À ce point que la plupart des célèbres guerres civiles qui ont pu infester les rues d’Amérique ne sont que la conséquence directe de guerres ouvertes déclarées entre loups et chasseurs.

Ce n’est qu’au XVIIème siècle que les traditions les plus extrêmes des loups d’Amérique ont commencé à disparaître, la faute à « Al ». Un soir comme un autre, dans une contrée oubliée de la grande et belle Amérique, un nouveau-né lupin mourut brutalement entre les bras de sa mère, emportant avec lui toute sa fratrie. La même histoire se reproduisit encore et encore, au sein d’innombrables familles, tant et si bien que les Chamans décidèrent de se réunir afin de comprendre la source de ce Mal. Ils s’isolèrent sept jours durant, ne donnant strictement aucune nouvelle à leurs meutes respectives, jusqu’au jour où ils réapparurent enfin, exposant alors aux yeux de leurs semblables une boule de cristal remplie de fumée noirâtre. Ils expliquèrent qu’il s’agissait d’Al, une entité démoniaque dévoreuse d’enfant. D’après eux, il tirait sa puissance des sacrifices de vierge qu’effectuaient les loups depuis l’aube des temps, si bien qu’on décréta la Tradition dangereuse pour leur survie.

Aujourd’hui, Harlem regorge de ce folklore, de son Histoire, à ce point que la société lupine s’est construite sur un modèle patriarcal qui, pour autant, ne va pas à l’encontre du respect des femelles. Elles sont considérées comme des créatures porteuses de vies, d’espoirs et surtout d’amours, tant et si bien que l’adultère paraît inconcevable au sein de cette communauté. En outre, Anahit ayant nourri l’existence de toutes les races, quelles qu’elles soient, aucune meute d’Harlem ne rejetterait jamais aucun des siens. Peu importe sa nature. Les Maudits sont épaulés, jamais bannis ou rejetés. Les Mordus sont monnaie-courante, peuvent tout à fait accéder à des fonctions de prestige pourvu qu’Aralez le veuille bien.

NB – À noter que les loups d’Amérique redoutent les « Vichap », nom qu’ils donnent aux serpents. Considérés comme les enfants des Dragons, ennemis légendaires de leur espèce anéantis par le Dieu Vahagn, c’est de leur peur que provient le nom qu’ils donnent à celui qui les domine et les défend contre tous leurs ennemis. L’Alpha des Alphas. Leur Roi. Mieux : leur « Vahagn ».

esprit sauvage
Revenir en haut Aller en bas
http://runwiththemoon.bbactif.com
 

1 ♤ Culture des loups américains

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Prise de risque - L'agneau dans le repère des loups [Pv. Ryuho D. Shikki]
» [règle maion] Dwarfnak et ses chevaucheurs de loups
» La culture française s'exporte
» La culture UMP
» Test de culture générale...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Esprit Sauvage ::  :: Les Annexes :: Les loups :: Loups américains-
Sauter vers: