Arrivée en Amérique ◊ Stein, Kateleyä, Edwina
MÉTÉO DE BERGEN

Météo Bergen © meteocity.com
EVENTS EN COURS

Aucun pour le moment.

LES ANIMATIONS RP

- La loterie rp, ici.
- La recherche de rp, ici.
- L'intervention inrp des chasseurs, ici.
- Les rumeurs inrp, ici.

SCÉNARIOS DE NOS MEMBRES

- bêta de la meute brune ici.
- petite soeur portée disparue ici.
- bêta de la meute rousse ici.
- le jouet humain d'une louve ici.


Laisse ton avis dans ce sujet.

TOP PARTENAIRES


VOTE POUR LE FORUM




 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue sur ESPRIT SAUVAGE !
Sur le forum vous pourrez incarner un loup ou un humain.
On espère que vous trouverez votre bonheur, n'hésitez pas à fouiller les pvs, scénarios et les pré-liens
N'oubliez pas que vous avez deux semaines pour faire votre fiche
Pensez à voter pour nous, dans ce sujet et à promouvoir notre forum sur Bazzart, PRD et OMR :coeur2:

Partagez | 
 

 Arrivée en Amérique ◊ Stein, Kateleyä, Edwina

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Sam 17 Fév - 18:10


Meute Hispanique

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▹ MULTICOMPTES : Edwina, Ester, Vyranui, Torvald, Kayla. Je sais, je ne suis pas raisonnable. ▹ PSEUDO : ODAYA OCHAVEN. ou Flo ▹ EMPREINTES : 50 ▹ ARRIVÉE EN VILLE : 15/12/2017 ▹ LOCALISATION : Quelque part dans New York. ▹ HUMEUR : Mystique. Fermée. Distante.

CROCS PRÉFÉRÉS
✤ MES COMPETENCES:
✤ MON INVENTAIRE:



Lieu et date du rp : uc
Protagonistes: Thaïs Graña, Connor Fields (pnj), Stein Aune, Kateleyä L. Avellanada, Edwina S. Svanhildesen (+/- pnj)
Résumé du rp: arrivée en Amérique des loups norvégiens qui fuient leur pays.
Arrivée en Amérique
le départ d'un grand combat


Il y a de cela quelques temps, elle avait rêvé l’arrivée d’étrangers au sein de la communauté lupine. Incapable de mettre des mots ou des images nettes sur sa prémonition, elle avait donc décidé de partir à la recherche d’informations. Dans un premier temps, elle n’avait entendu parler de rien. Rien du tout. Malgré son statut de Chaman et sa nature plutôt tranquille (malgré son appartenance à la meute Hispanique), elle avait pourtant échoué à trouver de plus amples informations. Alors elle avait décidé de laisser de côté. Si elle était destinée à en apprendre plus, tout viendrait à point à qui sait attendre, non ? Alors comme tout Chaman, elle avait attendu, espérant que ça viendrait, se préoccupant alors d’autres problèmes plus urgents.

Les jours, puis les semaines étaient passées. Certaines se ressemblaient, d’autres s’éloignaient du tout au tout. Sans se presser et sans se préoccuper de ce qui l’avait, un jour dernier, interpellée, elle continua sa petite routine, profitant de sa meute et de son époux. C’est un soir, pendant le repas, que tout lui ai apparu. Des visages, mais pas de nom, une arrivée, mais pas de date. Puis, le visage de Connor, l’un des bêtas appartenant à la meute afro-américaine. Alors, le lendemain elle alla le trouver, lui raconta ce qu’elle savait et ils décidèrent que le jour de l’arrivée des étrangers – apparemment Norvégiens – elle serait de la partie. Ce fut ainsi programmé et ce fut ainsi que se déroula l’arrivée de ces derniers.
Ce jour était enfin arrivé. A l’aéroport, aux côtés du bêta et de quelques-uns de ses loups, la Chaman, patiente, attendait l’arrivée de ces visages qu’elle avait vu, mais ne connaissait pas. Pourquoi avait-on tenu à la tenir informée ? Pourquoi devait-elle être présente aujourd’hui ? Elle ne savait comment l’expliquer, mais elle sentait qu’il se préparait quelque chose, quelque chose de conséquent.

petite phrase
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 1 Mar - 20:26


Invité






Le voyage était enfin terminé ! Heureusement. Il ne supportait plus ce foutu avion. Il ne supportait plus tous ces gens et leurs effluves. Alors autant dire qu’il était plus que satisfait quand ils posèrent enfin les pieds aux Etats-Unis ! Le nouveau commencement pouvait enfin avoir lieu et il espérait que les choses iraient pour le mieux pour Edwina. Pour Kate, il ne se faisait aucun souci, elle retournait dans son pays natal avec son cher Connor. Rien que cette idée lui donnait envie de grogner. Connor, dire qu’il allait falloir qu’il se le coltine, le pire là-dedans c’est qu’il l’apprécie peut-être !  Il prit la plupart de leurs bagages –ou du moins les siens et une partie de deux d’Edwina- ne voulant que l’ex Alpha ne se fatigue trop, il fallait qu’elle fasse bonne impression. C’était probablement le plus dur pour elle, et il savait que tous ces changements étaient difficiles pour elle. Avec une main libre, il lui passa tendrement une main dans les cheveux. ca va aller, je suis certain que le plus dur est passé ! lui souffla-t-il doucement, avant de se tourner vers Kate, avec un faible sourire sur les lèvres, ce n’était pas le moment qu’ils se disputent encore une fois à cause de futilités, de jalousies….  Il se racla ensuite la gorge avant de continuer Tu sais, où on nous attend et qui vient nous chercher ? Connor probablement  peut-être la famille de la jeune femme, mais après ?!  Il n’avait pas envie de faire attendre leurs hôtes , ils étaient déjà bien sympathiques de les accueillir avec le bordel qu’ils risquaient tous les trois de provoquer, alors autant bien se faire voir, n’est-ce pas ?

Revenir en haut Aller en bas
Dim 11 Mar - 10:50


Solitaires Américains

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▹ MULTICOMPTES : Raphaël Tveit, Solskinn Forsløve ▹ PSEUDO : Kateleyä L. Avellaneda ▹ EMPREINTES : 997 ▹ ARRIVÉE EN VILLE : 01/08/2015 ▹ AGE DU PERSO : 29 ▹ LOCALISATION : Au journal ▹ HUMEUR : Indomptable, vengeresse, aussi aimable qu'une porte de prison

CROCS PRÉFÉRÉS
✤ MES COMPETENCES:
✤ MON INVENTAIRE:



Arrivée en Amérique
Edwina, Stein, Thaïs & Kateleyä


Serait-il dit que vous fassiez mourir
le Juste avec le méchant ?


Genèse.

[…]

Dans l’immense tombeau, s’était d’abord sauvé
Tout son peuple ouvrier qui l’avait élevé :
Mais la mer implacable, en fouillant dans les tombes,
Avait tout arraché du fond des catacombes :
Les mourants et leurs Dieux, les spectres immortels,
Et la race embaumée, et le sphinx des autels,
Et ce roi fut jeté sur les sombres momies
Qui dans leurs lits flottants se heurtaient endormies.
Expirant, il gémit de voir à son côté
Passer ces demi-dieux sans immortalité,
Dérobés à la mort, mais reconquis par elle
Sous les palais profonds de leur tombe éternelle ;
Il eut le temps encor de penser une fois
Que nul ne saurait plus le nom de tant de rois,
Qu’un seul jour désormais comprendrait leur histoire,
Car la postérité mourait avec leur gloire.

« Le Déluge », in Poèmes antiques et modernes by Alfred de Vigny

Dernier voyage. Kateleyä avait eu beaucoup de mal à tenir en place dans l’avion. Cela devait faire près d’une semaine qu’ils voyageaient de capitale en capitale, d’inconnu en inconnu. Certes, elle avait profité de la dernière nuit pour se reposer pleinement, sans quitter la chambre d’hôtel réservée, mais il allait sans dire que la succession de voyages l’avait bien assez épuisée pour qu’elle dormît aussi dans l’avion. Et heureusement ! Une seule heure à tourner en rond l’avait suffisamment agacée pour qu’elle eût pu supporter un voyage complet sans dormir. C’est pourquoi, lorsqu’ils quittèrent l’avion afin de se diriger vers les sorties de l’aéroport, elle n’écouta que d’une oreille distraite Stein et ne répondit pas à sa question, les yeux rivés sur son téléphone portable. Elle avait évidemment envoyé un SMS à son meilleur ami pour savoir où il les attendrait et brûlait d’impatience à l’idée de le revoir. Fort heureusement, son téléphone ne tarda pas à sonner…

— Connor! I’m super excited, where are you?

Elle fronça les sourcils, l’air perplexe.

— You’re kidding me… You told me you’d come! WHAT?! Fucking stupid IDIOT! Even when I’m coming back you have to…

Sa voix s’essouffla dans un cri de surprise. Surgi de nulle part, un homme venait de plaquer ses mains contre ses yeux, non sans clamer joyeusement un : “SURPRISE!” qui ne parvint qu’à attiser davantage la colère de Kateleyä. La donzelle se retourna brusquement et se mit à fracasser le torse d’un Connor J. Fields qui avait l’air de s’en amuser plus que de s’en fâcher. Il finit néanmoins par lui attraper les mains fermement, une lueur espiègle au fond des yeux.

— I think I forgot how beautiful you are when you’re hungry. Sorry, I had to trick you. It was sooooooooooooo tempting! murmura-t-il d’une voix taquine. Anyway Pussy, please, meet Thaïs; Thaïs, this is Kateleyä.

La mine faussement boudeuse, Kateleyä reporta toute son attention sur la nommée Thaïs et la salua poliment avant de passer à la présentation de ses compagnons. Elle désigna Edwina et s’excusa pour elle de son état, expliquant brièvement ce qu’elle avait été forcée de faire avant de quitter la Norvège. Elle acheva les présentations avec Stein, guettant sans doute ses réactions face à Connor. Connor qui ne tarda pas à tendre une main amicale vers lui.

S’il se doutait du lien bizarre qui unissait son amie et le Maudit, il n’en laissa rien paraître du tout.





HRP : Du coup; je voyais bien ça daté du 6 ou 7 mai... ça vous paraît cohérent ? I love you

I just don't want to die without a few scars
Revenir en haut Aller en bas
Dim 1 Avr - 14:26


Meute Hispanique

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▹ MULTICOMPTES : Edwina, Ester, Vyranui, Torvald, Kayla. Je sais, je ne suis pas raisonnable. ▹ PSEUDO : ODAYA OCHAVEN. ou Flo ▹ EMPREINTES : 50 ▹ ARRIVÉE EN VILLE : 15/12/2017 ▹ LOCALISATION : Quelque part dans New York. ▹ HUMEUR : Mystique. Fermée. Distante.

CROCS PRÉFÉRÉS
✤ MES COMPETENCES:
✤ MON INVENTAIRE:



Arrivée en Amérique
le départ d'un grand combat


Il était toujours étrange de voir son Don avoir raison. Pas qu'elle s'en étonne - oh que non - mais voir que contrairement à ce que pouvait penser les humains, il y avait bien une partie spirituelle très présente au sein de leur existence. Elle ne fut que partiellement surprise de voir arriver le groupe d'étrangers. Surprise par la présence d'une louve respirant l'odeur d'alpha, d'un bêta maudit et d'une solitaire. Surprise parce qu'elle n'avait pas vu leur visage, juste su qu'ils arrivaient. Et puis, d'un autre côté, une fois encore les Dieux avaient murmurés à son oreil la vérité. Elle laissa Connor enlacer son amie et la présentée.
Contrairement à lui, elle resta à distance, n'appréciant pas particulièrement le contact humain. Puis, elle laissa la jeune femme parler.
Les yeux de la Chaman se posèrent sur l'alpha. Elle sentait sa détresse, sa douleur et ne pouvait que compatir. Elle ne savait pas ce que ça faisait, ni même la douleur qui pouvait traverser son cœur, mais elle se doutait que c'était un moment difficile. Elle ne lui proposa pas de prendre la parole, préférant la laisser tranquille et interagir avec les deux autres loups. " Bêta. " Commença-t-elle, hochant la tête en direction de Stein. " Solitaire. " Prononça-t-elle en regardant Kateleyä. " Bienvenue en Amérique. " Simple, sobre, elle n'était pas du genre causante. " Je suis Thaïs, Chaman de la meute Hispanique et j'ai vu votre arrivée. " Elle se doutait bien qu'il y avait d'autres positions hiérarchiques au sein des meutes norvégiennes qui devaient être similaires à sa position. " Nous allons vous conduire auprès du Roi, mais avant, souhaitez-vous manger ou boire quelque chose ? "

petite phrase


il murmure à mon oreille
un avenir incertain
everything you're trying to say to me
Revenir en haut Aller en bas
Mar 3 Avr - 21:26


Invité






Comment qualifier l’attitude de l métisse ?! Il se retenait tout juste de grogner de mécontentement face à Connor et à leurs retrouvailles, c’était normal qu’ils agissent comme cela, il le savait. C’était normal, mais il ne pouvait s’empêcher d’être jaloux, et pas qu’un peu. Pourtant, elle ne lui appartenait aucunement, ils n’étaient pas grand-chose l’un pour l’autre, il n’avait pas son mot à dire. Inspirant-expirant doucement, il essayait de garder son calme, il serra un peu plus fort son « alpha » sans pour autant lui faire mal. Fort heureusement dans le comité d’accueil, il y avait d’autres personnes que ce Connor… dont une chaman qui ne tarda pas à se présenter. Il fronça légèrement les sourcils à cette appellation, regarda Ed’ quelques instants, se demandant à quoi cela pouvait correspondre exactement chez eux. Vu qu’elle avait « vu » l’arrivée, il en déduisit que cela devait être plus ou moins une augure. Il se passa une main dans les cheveux en ne sachant pas trop comment réagir.

- Stein, enchanté Thaïs. Et voici Edwina. dit-il en présentant son amie.

Il n’était pas sûr qu’elle soit encore d’humeur ou apte à parler, et, ne voulant pas faire mauvaise impression à la jeune femme, il avait donc préféré ce « stratagème ».

- On vous suit ! Est-ce qu’il y a quelque chose de spécial que l’on devrait savoir ?

Il essayait d’ignorer Kate au maximum, il n’avait pas envie d’être désagréable avec ce pauvre Connor qui n’y était pour rien. Et puis savoir comment se comporter devant le roi était également quelque chose d’important, il ne fallait pas rater ce rendez-vous, et cela le rendait quand même un petit nerveux. Kate était dans son élément, lui et Edwina non plus. Il espérait pouvoir se contrôler et que sa blonde préférée ne ferait rien d’étrange, ou ne paraitrait pas trop « amorphe ». En somme, il espérait qu’ils fassent bonne impression histoire de ne pas trop partir d’un mauvais pied dans cette nouvelle vie qui s’offrait à eux, enfin offrir était un bien grand mot.
Revenir en haut Aller en bas
Mer 2 Mai - 17:55


Solitaires Américains

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▹ MULTICOMPTES : Raphaël Tveit, Solskinn Forsløve ▹ PSEUDO : Kateleyä L. Avellaneda ▹ EMPREINTES : 997 ▹ ARRIVÉE EN VILLE : 01/08/2015 ▹ AGE DU PERSO : 29 ▹ LOCALISATION : Au journal ▹ HUMEUR : Indomptable, vengeresse, aussi aimable qu'une porte de prison

CROCS PRÉFÉRÉS
✤ MES COMPETENCES:
✤ MON INVENTAIRE:



Arrivée en Amérique
Edwina, Stein, Thaïs & Kateleyä



La mine enchantée, Kateleyä laissa Stein finir d’expliquer leur situation. Elle était de toute façon bien trop occupée à savourer ses retrouvailles avec Connor pour s’intéresser plus longuement à ce qui se tramait autour d’eux deux. D’ailleurs, certaines questions, pour le moins dérangeantes, démangeaient ses lèvres, notamment au sujet de sa famille. Mais elle se gardait bien de les poser. Même si ce très cher Connor prétendait le contraire, il lui arrivait de se demander si ses parents, craintifs à l’idée que leurs enfants ne découvrissent leur véritable nature, n’étaient pas en grande partie responsables de leur rupture. Auraient-ils pu le menacer ? Conscients de sa nature ? Ou alors simplement l’effrayer assez pour qu’il ne voulût plus rester avec elle ? Bien qu’ils eussent choisi de rester inactifs, pourraient-ils posséder une sorte d’instinct primitif les mettant en garde lorsqu’ils croisaient des semblables ? Et si tel était le cas, à quoi bon le lui cacher ? Connor n’aurait-il pas tout à y gagner, en le lui révélant ? Pourquoi cela l’intéresserait-elle que de le savoir ? Elle n’aimait plus Connor, en tout cas pas de cette façon-là… Peut-être cherchait-elle une énième raison de leur en vouloir, tout simplement, terrorisée à l’idée d’être – trop – heureuse de les revoir. Malgré elle, elle ne parvenait pas à écarter l’idée qu’ils eussent été responsables du désastre de sa vie : s’ils lui avaient dit la vérité, cela aurait certainement tout changé.

Elle n’était pourtant pas sourde.

Elle entendait tous ces gens qui lui répétaient sans cesse que, parfois, les mauvais événements n’arrivaient jamais sans raison. Avait-elle seulement envie de les entendre ? D’y accorder un quelconque intérêt ? Ces gens-là ne comprenaient pas ce que c’était que de perdre un enfant et de mourir avec lui. Ces gens-là n’étaient que des ignorants, insensibles avec ça. Elle n’avait pas envie, plus envie, de croire que ses blessures avaient une raison d’être, que grâce à elles… elle atteindrait le véritable bonheur. Non. Elle n’avait pas du tout envie de l’imaginer.

— I’m so glad to see you, Leyä. Please, could you spend your time with me? Later? murmura soudain Connor dans le creux de son oreille avant de reporter toute son attention sur le groupe. I… – Il s’interrompit brusquement, jeta un furtif regard en coin à la chaman, Thaïs, avant que de reprendre posément : – We won’t be allowed to be with you when you’ll all meet Vahagn, you’ll have to do it by yourselves. My only advice is not to lie to him. He’ll know it for sure and won’t be understanding, even if you did it with “good thoughts”. He just likes truth and only truth. Please, follow us.

Sans un mot de plus, Connor les invita à le suivre hors de l’aéroport d’un pas assuré.




HRP : Désolée pour l'attente. Maintenant que je suis en vacances je devrais pouvoir être plus active What a Face

I just don't want to die without a few scars
Revenir en haut Aller en bas
Mer 23 Mai - 20:11


Meute Hispanique

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▹ MULTICOMPTES : Edwina, Ester, Vyranui, Torvald, Kayla. Je sais, je ne suis pas raisonnable. ▹ PSEUDO : ODAYA OCHAVEN. ou Flo ▹ EMPREINTES : 50 ▹ ARRIVÉE EN VILLE : 15/12/2017 ▹ LOCALISATION : Quelque part dans New York. ▹ HUMEUR : Mystique. Fermée. Distante.

CROCS PRÉFÉRÉS
✤ MES COMPETENCES:
✤ MON INVENTAIRE:



Arrivée en Amérique
le départ d'un grand combat


Thaïs n'était pas du genre à en faire des masses, à parler énormément - comme pouvait le faire Connor par exemple. Ainsi donc, elle laissa ses yeux détailler les individus nouvellement arriver sans ne rien dire. Pas un mot. Sans se permettre la moindre interruption. Elle les écouta - évidemment, mais préférait, en tout cas pour le moment, ne pas intervenir. En tant que Chaman, elle avait bien d'autres raisons d'être présente et beaucoup de choses à notifier avant de permettre une rencontre avec le Vahagn en personne. Ainsi donc, elle laissa son sixième sens, son Don, la guider. Ce qu'elle percevait et ressentait, n'était pas encore une menace, mais elle avait la sensation que les deux étrangers étaient venus pour une raison précise. Une raison dangereuse. "Vous apportez des soucis." Laissa-t-elle tomber, alors qu'ils se mettaient en route vers la demeure du Vahagn.
Ses yeux se posèrent sur la jeune louve, anciennement alpha d'après son odeur, mais aussi dépourvue de sa meute. En tout cas, le blondinet semblait être l'un des seuls en tout cas. Son état était donc dû à une rupture de lien. Autant dire qu'elle allait être dans le gaz pendant un moment. "Je m'occuperai de votre amie." Bien que n'étant pas portée sur les soins du corps, elle s'occupait des soins de l'esprit. S'assurait ainsi du bien être spirituel de sa meute.

Restant en arrière, elle laissa Connor les guider en dehors de l'aéroport. Elle ne s'approcha pas des masses du bêta, ni ne chercha à l'aider à tenir son alpha. Les contacts n'étant pas son fort, elle préférait éviter de toucher un inconnu. D'autant plus quand il devait prendre soin d'une personne aussi démunie. Pendant le trajet, elle ne dit pas grand-chose, s'assurant simplement qu'aucun Mauvais Esprits ne les suivent.
Alors que leur trajet venait à se finir et qu'ils approchaient de la demeure du Vahagn, elle reprit la parole. Plus inquiète. "Je vais vous demander de vous purifier avant de le rencontrer." Les sourcils froncés, elle n'était plus du tout sûre que la rencontre avec leur Roi était une bonne idée. Oh que non. Sans même consulter Connor, ou attendre son retour, elle les invita à la suivre, les conduisant dans une petite pièce à côté de la salle d'audience. Elle y fit entrer en premier Edwina, qu'elle encensa, suivit de Stein, afin qu'il puisse soutenir à nouveau son alpha et finit par Kateleyä. Lorsque cette dernière franchit la porte et que Thaïs l'encensa, la Chaman laissa ses yeux se plonger dans ceux de l'ancienne américaine. Bien qu'elle ne se souvînt pas de l'avoir fréquenté, tout en elle lui disait quelque chose. "Navrée pour votre perte." Laissa-t-elle alors tomber, l'étrangère franchissant la porte dans l'autre sens, retrouvant le groupe des étrangers. La méfiance qu'elle éprouvait depuis le début s'était teintée d'une réalité plus difficile, d'une âme arrachée à une autre bien trop tôt. Thaïs en était persuadée, la jeune solitaire avait perdu un être cher. Un être très cher. Les marques spirituelles étaient encore visibles, pour ceux encore capables de les voir. Ce qui l'inquiétait, c'était la colère sous-jacente qu'elle percevait et la crainte qu'elle ne soit là, que dans un esprit de vendetta personnelle, ne quitta pas l'esprit de la Chaman. S'éclipsant, elle rejoignit son Roi par une porte dérobée, lui faisant alors part de ses conclusions.

petite phrase


il murmure à mon oreille
un avenir incertain
everything you're trying to say to me
Revenir en haut Aller en bas
Aujourd'hui à 10:04


Solitaires Américains

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▹ MULTICOMPTES : Ester L. Braaten, Vyranui Wahlberg et Torvald Marklund ▹ PSEUDO : ODAYA OCHAVEN. ▹ EMPREINTES : 3063 ▹ ARRIVÉE EN VILLE : 20/09/2014 ▹ AGE DU PERSO : 28 ▹ LOCALISATION : Perdue dans la neige norvégienne, quelque part dans la nature ou alors entre les feuilles d'un vieux livre poussièreux ou encore, entre deux étagères de la biliothèque, si ce n'est pas au fond de son lit. ▹ HUMEUR : Mordante mais pourtant la blonde sait restée polie avec ses interlocuteurs, enfin la plupart du temps, excepté une semaine par mois et bien sûr une semaine avant la pleine lune. Oh, également excepté les mercredis. Et les jours sans chocolat. Jamais en fait, ou rarement plutôt.

CROCS PRÉFÉRÉS
✤ MES COMPETENCES:
✤ MON INVENTAIRE: un livre aux pages cornées, une petite dague et un stick à lèvres, le tout dans ma besace préférée



Elle n'était pas sûre de bien suivre tout ce qu'il se passait. Pas sûre du tout en réalité. Sa tête tournait, ses sens étaient encore perturbés par ce qu'elle avait vécu et bien qu'elle sache précisément où elle se trouvait, où qu'elle avait tout entendu des conversations, elle avait pour autant l'impression d'être détachée de tout. Comme mise de côté par tout ce qu'elle vivait, comme un morceau ramassé sur le bas-côté et dont on essayait de deviner à quoi il pouvait bien servir. Elle ne comprenait pas tout. D'une certaine façon, s'y refusait, sans le vouloir. Comme une protection enfantine, elle laissait les choses se faire et se complaisait dans sa douleur, espérant qu'ainsi elle allait disparaître d'elle-même, tout en refusant inconsciemment de la voir disparaître. Cette douleur, c'était ce qui lui restait de sa meute. La dernière preuve que cette dernière avait bien existé, qu'elle avait fait partie d'un tout. Qu'elle avait été aimée et respectée. Qui sait quand elle retrouverait tout ça ? Si tant est qu'un jour, elle pourrait retrouver sa meute.

Finalement, sans qu'elle ne se l'explique, elle s'extirpa de ses songes, de ses pensées. Revint à la surface. Sortit d'une petite chambre, aux côtés de Stein et de Kateleyä, elle comprit rapidement qu'ils allaient rencontrer le Roi. Le Roi. Electrochoc qui la ramena à la réalité, elle enserra rapidement Stein, lui souffla des remerciements à l'oreille et, sans mot dire, reprit sa position d'alpha. Après tout, Stein était encore membre de sa meute. Oui, ils n'étaient plus que deux. Mais c'était toujours mieux que rien. Mieux qu'être seule. Se tournant face à Connor, elle lui offrit un grand sourire et lui tendit la main. Enchaînant dans un anglais excellent, bien que teinté d'un fort accent norvégien, elle le remercia pour ce qu'il avait fait et pour les avoir aidés. Se tournant vers Thaïs, elle fit de même, mais ne lui proposa pas sa main. Se doutant qu'elle aurait la même réaction que les Augures Norvégiens, n'appréciant que très peu le contact manuel.

Edwina était de retour. Il était temps désormais d'avancer et d'arrêter de se morfondre.
Grand temps.


But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer — .
nous ne resterons pas assis
sur le brasier fumant
de notre défaite.
La reconquête n'est qu'à
quelques pas.
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé






Revenir en haut Aller en bas
 

Arrivée en Amérique ◊ Stein, Kateleyä, Edwina

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Esprit Sauvage ::  :: Les environs-
Sauter vers: