[FB] Karaoké [Sev]
MÉTÉO DE BERGEN

Météo Bergen © meteocity.com
EVENTS EN COURS

Event hivernal ◊ marché de noël (ici).

LES ANIMATIONS RP

- La loterie rp, ici.
- La recherche de rp, ici.
- L'intervention inrp des chasseurs, ici.
- Les rumeurs inrp, ici.

SCÉNARIOS DE NOS MEMBRES

- bêta de la meute brune ici.
- petite soeur portée disparue ici.
- bêta de la meute rousse ici.
- le jouet humain d'une louve ici.


Laisse ton avis dans ce sujet.

TOP PARTENAIRES


VOTE POUR LE FORUM




 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue sur ESPRIT SAUVAGE !
Sur le forum vous pourrez incarner un loup ou un humain.
On espère que vous trouverez votre bonheur, n'hésitez pas à fouiller les pvs, scénarios et les pré-liens
N'oubliez pas que vous avez deux semaines pour faire votre fiche
Pensez à voter pour nous, dans ce sujet et à promouvoir notre forum sur Bazzart, PRD et OMR :coeur2:

Partagez | 
 

 [FB] Karaoké [Sev]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Sam 12 Mai - 0:56


Meute Rousse

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▹ MULTICOMPTES : Gabriel / Amelia ▹ PSEUDO : L.R. ▹ EMPREINTES : 532 ▹ ARRIVÉE EN VILLE : 22/05/2016 ▹ AGE DU PERSO : 28 ▹ LOCALISATION : Dans ton ombre ▹ HUMEUR : Instable mais toujours horriblement insolente

CROCS PRÉFÉRÉS
✤ MES COMPETENCES:
✤ MON INVENTAIRE: Du chocolat, une photo de famille, un carnet de croquis, du matériel de dessin, ma haine du monde.



Lieu et date du rp : Helligdom, quartier sud, le 20 octobre
Protagonistes: Leif et Sevastyan
Résumé du rp: rencontre entre les deux personnages
Actions réalisées au cours de ce rp: rien


Le bruit, les rires, l’odeur d’alcool, de sueur et de cigarette. Il connaissait ce lieu comme sa poche, et il n’avait pas changé depuis sa majorité. La première fois, il y avait été avec Anders, et il continuait à s’y rendre. Il connaissait le Helligdom comme sa poche, fameux bar dansant gay de Bergen logé dans le coeur du territoire brun, entouré des établissement du clan Fertig. Il n’était en revanche par leur concurrent direct, car aucun loup ou louve n’aurait envie de faire le suicide social d’ouvrir un bar gay. Organiser des soirées LGBT+ friendly, certes, mais au vu de leur culture jamais ils tiendraient un établissement spécialisé. Par ailleurs, si des loups trainaient au Helligdom, ils étaient forcément là parce qu’ils y trouvaient, comme Leif, un sanctuaire où ils pouvaient être eux-même sans le poids de la pression sociale. C’était donc tout naturellement que Leif y avait fait un de ses lieux principaux pour subvenir à ses envies de Manizer. Enfin, jusqu’à ce que Nicholas entre définitivement dans sa vie en tant que petit ami officiel. relation qu’il ne souhaitait pas crier sur tous les toits par simple prudence. Ce que son homme devait sûrement considérer comme de la lâcheté. Honnêtement... La première solution était aussi épuisante que l’autre. Il fallait toujours calculer, faire attention, parfaire son jeu du meilleur ami... Être toujours en alerte. Avec la frustration de ne pouvoir être,à l’extérieur, qu’un meilleur ami. Il n’avait jamais été très démonstratif, mais il aurait aimé, parfois, juste pouvoir lui tenir la main sans peur de créer des fuites. C’était aussi épuisant que les insultes, les regards noirs et les jugements. Aussi épuisant que l’homophobie ordinaire.
C’est pourquoi il aurait voulu que Nicholas puisse venir à cette soirée, mais pas de bol, il était occupé par un impératif. Du coup, il tenait la chandelle à Anders et son mari qui vivaient leur parfaite idylle de jeunes mariés follement amoureux l’un de l’autre. Et on a fait ça à notre voyage de noces, et on a visité un appartement superbe dans ce quartier, et on discute du prêt et de l’apport, et truc chiant par-ci, et truc chiant par là... Suivie de la question qui le soulait par-dessus tout : «ah tu vis toujours avec ta famille et leurs locataires ?» Chose que les humains ne comprenaient pas, c’est qu’on était mieux près de sa meute. La demeure Helström n’appartenait pas qu’aux Helström. Elle appartenait surtout aux Roux. Cela manquait d’intimité parfois, mais les murs épais de la vieille bâtisse isolaient tout de même pas mal, même avec une ouïe surhumaine. Assez apparement pour que personne ne se pose de question sur ce qu’il faisait réellement avec Nicholas quand ils étaient dans sa chambre. Bref, le voilà attablé au bar du Helligdom, un verre de Whisky à la main. Ce soir, il y avait une soirée karaoké auquel Anders et ses autres potes avaient décidés de venir. Mais les autres potes en questions étaient tous célibataires alors ils se doutaient bien qu’ils ne venaient pas pour chanter... Lui il venait là juste pour l’ambiance. Il ne s’était jamais senti à l’aise sous les projecteurs, sa timidité l’empêchait de vouloir se faire remarquer.
Il scrollait donc les réseaux sociaux car cela lui évitait de regarder Anders rouler des pelles à son mec et d’écouter la fille qui s’égosillait sur «You’re the one that I want» accompagnée par sa petite amie. C’était mignon, mais aucune des deux n’aurait percé en tant que chanteuse pro... La présence de Nicholas lui manquait, mais après plusieurs minutes de réflexion, il se décida juste d’envoyer comme message « L’ambiance est chouette mais ça aurait été mieux avec toi». Ça faisait moins mec dépendant que «tu me manques» ou alors «y’a plein de couples et t’es pas là». Mais c’est vrai, l’ambiance de cette soirée était sympathique. Les gens étaient de bonne humeur, et tout le monde était heureux de pouvoir danser, chanter, et encore plus quand un ou une des stars de quelques minutes avaient vraiment du talent. Un type passa non-loin, sûrement avec une commande. Comme par réflexe, Leif se mit à humer l’air. Il avait cru sentir l’odeur d’un loup. L’endroit était saturé d’odeur différentes qui se mêlait en un seul et même monstre de sueur grasse, mais il connaissait trop cette odeur pour ne pas percevoir parfois quelques variations. Surtout quand il avait cru sentir une odeur de loup quelque part. Curieux, comme toujours, le traqueur essaya subtilement d’en trouver la source. Ses potes hurlant sur un tube des années 80, ils ne s’inquièterait pas de sa disparition soudaine. Il finit par tomber sur un type... Beau gosse. Le genre à lui faire presque regretter d’être en couple. Mais Nicholas était beau. Il avait plus de cheveux, et la courbe ses fesses concurrençaient bien la fermeté appétissante de celles de l’inconnu. En revanche il ne semblait pas l’avoir déjà vu quelque part, et à vrai dire, un type aussi beau il l’aurait déjà remarqué. Voire tout tenté pour le mettre dans son pieu. Enfin, fut-il un temps. Comme Leif avait la mauvaise habitude inhérente à sa famille de se mêler des affaires des autres, il se décida à l’aborder. Son sourire charmeur aux lèvres, il salua l’inconnu L’odeur de mâle solitaire lui indiqua qu’il devait être étranger.

- Bonjour, pourrions-nous éventuellement discuter quelques minutes ?

Il demandait toujours cela. La moindre des politesses, si ça se trouve le mec voulait juste être peinard et profiter de l’ambiance. Il ajouta néanmoins.

- C’est juste que c’est rare de voire des types... comme nous ici. Surtout quand ils sont un peu solitaires.

Il était persuadé que le loup comprendrait ses sous-entendus.
Revenir en haut Aller en bas
Dim 13 Mai - 10:21


Solitaires Norvégiens

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▹ MULTICOMPTES : Nicholas, Stein, Elias, Tomas & Ivar ▹ PSEUDO : Ludies ▹ EMPREINTES : 63 ▹ ARRIVÉE EN VILLE : 17/09/2017

CROCS PRÉFÉRÉS
✤ MES COMPETENCES:
✤ MON INVENTAIRE:



Tu me rejoins quand tu as fini si tu en as envie ? Ça serait sympa ! Trainer ensemble dans un bar gay n’était pas forcément la meilleure chose à faire, mais ils pouvaient toujours passer pour des amis !  De toute manière dans ce genre d’endroit, il y avait également des hétéros qui voulaient juste passer un bon moment ! Alors bon, il pourrait jouer ce jeu-là sans aucun souci si c’était nécessaire. Pour avoir essayé les deux, de toute manière, il avait toujours préféré les endroits « gays ». L’ambiance état bien meilleure selon lui, mais après chacun ses goûts ! Il s’était donc dirigé seul vers le Hellington, il comptait boire un coup ou deux – faire attention au budget- et après il verrait bien ! Une soirée sans son mari ce n’était pas pareil, alors il n’était pas certain de trop s’éterniser !

Il avait trouvé un coin un peu plus tranquille où il put s’asseoir à une table de bar et commanda une bière. Il avait bien vu que l’alcool ne lui faisait plus grand-chose, mais il préférait quand même être prudent. Alors que des gens s’égosillaient sur des chansons, il fut tenté de repartir… sérieusement, ils lui cassaient les oreilles à chanter aussi mal. C’était méchant, mais vrai, et puis, il fallait avouer que toutes ces odeurs mêlées dans un si petit endroit avec quelque chose de déstabilisant, mais il allait falloir qu’il s’y habitue… au Monstre qu’il était devenu. Une petite faute, et le destin basculait tellement vite. Rapidement, il avait fait tomber la veste qu’il portait pour rester en tee-shirt, il revissa sa casquette sur la tête. Et commença à siroter sa  bière tout en regardant la scène, espérant que les prochains seraient quand même meilleurs peut-être que si un vent de folie le prenait, il irait à un moment donné sur scène histoire de relever le niveau. Ce n’était pas là que vantardise de sa part, il savait qu’il se débrouillait plus que bien en chant et danse… Le souci c’est qu’il se ferait probablement un peu trop remarqué à son goût et c’était toujours quelque chose de gênant, quoique, Tor serait amusé de savoir combien il plaisait et il voudrait peut-être voir s’il avait autant e succès, ce qui serait le cas … Tor était juste parfait. Il eut un petit sourire en pensant à son mari et à son corps parfait, personne ici ne le valait. Ils étaient tous fades à ses yeux.

Soudain l’odeur environnante changea un peu. Il y avait un autre loup, il n’aurait pu dire de quelle meute, ou autre, il n’était pas encore assez habitué à cela. Mais il était proche… un petit rouquin à l’allure famélique l’aborda avec un sourire charmeur, et il ne mit que quelques instants supplémentaire à comprendre lupine provenait de lui. Génial. Au lieu de lui répondre de suite, il préféra boire un coup, il posa ensuite sa choppe et le regarda quelques secondes dans les yeux avant de lui faire son sourire le plus charmeur. C’était peut-être l’occasion où jamais d’en apprendre un peu plus… de faire une bonne connaissance qui pourrait changer le cours des choses !

- Avec plaisir, vous pouvez vous asseoir. Il  enleva sa casquette quelques instants, le temps de se passer une main dans les cheveux, et il la remit ensuite rapidement. Je suis arrivé en ville, il n’y a pas longtemps, j’essaye d’y prendre mes marques. Cela pose-t-il un quelconque souci ?

C’était une réelle question, demandée sur un ton qui se voulait innocent, curieux. Forcément que cela posait probablement souci, sinon, il n’aurait pas dit que c’était rare de voir des Loups dans une boite gay, ou alors ce n’était pas courant. De toute manière, il se doutait que tout comme chez les chasseurs, être gay pour un loup, n’était pas bien vu. La tolérance était encore à revoir partout, ce n’était pas un fait nouveau. Sev’, avait bien remarqué qu’il y avait différente odeurs chez les Loups, qualifiant probablement leur nature et/ou leur statut et si lui galérait avec tout cela, l’autre saurait probablement qu’avant il était humain. Ou pas. En fait, il ne savait pas trop.
La chanson finit, les chanteurs changèrent. Il ne put s’empêcher de glisser doucement

- J’espères qu’ils seront meilleurs que les précédents …

(
Plouc, le rendu avec la casquette
)
Revenir en haut Aller en bas
 

[FB] Karaoké [Sev]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Esprit Sauvage ::  :: Quartier Sud-
Sauter vers: