Première rencontre ◊ Ivar
EVENTS EN COURS

Aucun pour le moment.

LES ANIMATIONS RP

- La loterie rp, ici.
- La recherche de rp, ici.
- L'intervention inrp des chasseurs, ici.
- Les rumeurs inrp, ici.

SCÉNARIOS DE NOS MEMBRES

- bêta de la meute brune ici.
- petite soeur portée disparue ici.
- bêta de la meute rousse ici.
- le jouet humain d'une louve ici.


Laisse ton avis dans ce sujet.

TOP PARTENAIRES


VOTE POUR LE FORUM




 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue sur ESPRIT SAUVAGE !
Sur le forum vous pourrez incarner un loup ou un humain.
On espère que vous trouverez votre bonheur, n'hésitez pas à fouiller les pvs, scénarios et les pré-liens
N'oubliez pas que vous avez deux semaines pour faire votre fiche
Pensez à voter pour nous, dans ce sujet et à promouvoir notre forum sur Bazzart, PRD et OMR :coeur2:
Nous manquons de loups américains ! I love you
N'hésitez pas à les tenter

Partagez | 
 

 Première rencontre ◊ Ivar

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Sam 26 Mai - 22:55


Meute Hispanique

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▹ MULTICOMPTES : Edwina, Ester, Vyranui, Torvald, Kayla. Je sais, je ne suis pas raisonnable. ▹ PSEUDO : ODAYA OCHAVEN. ou Flo ▹ EMPREINTES : 108 ▹ ARRIVÉE EN VILLE : 15/12/2017 ▹ LOCALISATION : Quelque part dans New York. ▹ HUMEUR : Mystique. Fermée. Distante.

CROCS PRÉFÉRÉS
✤ MES COMPETENCES:
✤ MON INVENTAIRE:



Lieu et date du rp : Manhattan, harlem spanish / 26.05.19
Protagonistes: Ivar Walhberg et Thaïs Graña
Résumé du rp: Rencontre autour d'une rue.

Première rencontre
ivar & thaïs


Elle était sortie de la demeure qu'elle partageait avec son fiancé pour aller faire quelques courses. Rien de bien important, de quoi faire à manger pour midi et de quoi pratiquer ses rituels. Soit des bougies, de l'encens et quelques plantes particulières. Elle n'aurait pas du en avoir pour longtemps, si la vendeuse avait été présente dans sa boutique à son arrivée, si les clients n'avaient pas mis vingt ans à trouver leur produit, bref. Si tout s'était passé correctement, elle n'aurait pas mis autant de temps. Comme souvent, Thaïs détestait sortir de son cocon, croiser des gens bruyants, pour perdre de son temps qui était précieux. C'est pour ça, d'ailleurs, qu'elle ne travaillait pas. Sa meute et son fiancé gagnaient suffisamment d'argent pour veiller à ses besoins et elle n'éprouvait pas le besoin de travailler. Pour quoi faire ? Fréquenter des incapables, toujours entrain de causer, de l'ennuyer ? Non, merci. Elle était bien mieux chez elle, entourée de ses livres, de ses habitudes et de ses rituels. Sa meute, sa vie. Elle n'avait besoin de rien de plus.
Absolument, rien de plus.

Sur le chemin du retour, elle avait emprunté un raccourci, qui lui permettait d'échapper à la circulation, à la ville, au bruit, et à tous ces énergumènes qui auraient l'indélicatesse de la regarder de travers, ou de lui adresser la parole. Sauf que voilà, alors qu'elle passait la petite épicerie de Jorge (un chouette bonhomme au passage), elle découvrit une odeur. Une étrange odeur. Lupine, clairement, mais pas américiane. Aucune meute qu'elle ne connaissait. Elle savait aussi qu'il ne s'agissait ni de Edwina, Stein ou même Kateleyä, puisqu'elle avait mémorisé leurs odeurs - et vu qu'elle les voyait assez régulièrement, elle se savait en capacité de les différencier. Indécise, elle suivit pour autant son instinct. Quelque chose lui soufflait d'aller voir, d'en apprendre plus. Ni une, ni deux, elle obéit à son sixième sens. Ce n'était pas le moment de le laisser tomber, il l'avait toujours parfaitement guidée.

De fil en aiguilles, elle remonta une piste, jusqu'à trouver un loup. Un étranger. Clairement. Son teint, sa tenue, son odeur, tout faisait de lui un étranger. "Solitaire." Annonça-t-elle, calme, sereine. Se tenant droite, son port de tête en faisant reculer plus d'un, elle savait que son odeur et son aura indiquaient son rang. Indiquaient qu'elle était une Chaman. Oui, pour lui ça ne voudrait sans doute rien dire, mais ça renverrait peut être à quelque chose qu'il connaissait. Dans tous les cas, il ne lui ferait rien. Elle savait, d'une façon ou d'une autre, qu'elle pouvait lui faire confiance. "Que faites-vous par ici ?" Lui demanda-t-elle, sans pour autant se présenter. Après tout, il était sur un territoire qui n'était pas le sien, elle n'avait aucun compte à lui rendre. Ils étaient chez la meute hispanique après tout, elle était chez elle. Pas lui.

petite phrase


il murmure à mon oreille
un avenir incertain
everything you're trying to say to me

couleur : #333366
Revenir en haut Aller en bas
Lun 28 Mai - 21:31


Meute Noire

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▹ MULTICOMPTES : Nicholas, Elias & Sevastyan ▹ PSEUDO : Ludies ▹ EMPREINTES : 94 ▹ ARRIVÉE EN VILLE : 24/06/2017

CROCS PRÉFÉRÉS
✤ MES COMPETENCES:
✤ MON INVENTAIRE:



Le réveil à l’hôtel fut assez compliqué, il se sentait toujours en total décalage horaire et ce n’était pas une sensation qui lui plaisait réellement. Il bailla longuement avant de prendre son téléphone pour se brancher en wifi et vérifier qu’il n’avait pas de messages importants de sa mère. Il aurait pu en avoir d’autres personnes, mais la seule qui comptait vraiment c’était bien elle. Rassuré de voir qu’il ne s’était rien passé de trop important à Bergen, il se leva rapidement et envoya un cours message à sa génitrice avant de se préparer pour sortir, pour affronter la ville… remplie d’humains, de pollution, son odorat et sa patience souffraient déjà. Ce séjour allait être compliqué mais qu’est-ce qu’il ne ferait pas pour sa mère, pour son Don. Il était tellement fier d’elle !

Une fois prêt, il commença à déambuler dans les rues, un peu perdu d’entendre que de l’anglais, c’était normal vu où ils étaient mais c’était quand même un peu gênant…. Il déambula un peu dans les rues tentant de trouver des repères, essayant de trouver un endroit où il pourrait trouver les plantes de sa mère. Mais il n’y avait pour l’instant que des immeubles, des magasins, du béton encore et encore. Où est-ce que les Loups e cette foutue ville allaient se dégourdir les pattes ? Il devait bien il y voir des fortes dans le coin. Peut-être qu’en sortant un peu plus de la ville, ça serait plus simple ? Il n’en savait trop rien, et on n’avait pas su lui répondre exactement à la question. Soudain, il releva tête, sentant une odeur qui n’était pas humaine approchait. Un loup ! Parfait ! Ou plutôt une louve, il fronça légèrement les sourcils essayant de définir son grade, mais ce n’était pas comme chez lui. Il se concentra, car malgré tout, il y avait un léger muscus qui lui parlait, il lui fallut encore quelques dizaines de secondes pour penser à sa mère. Pourquoi ? Il essaya de chercher dans sa mémoire et cette fois, il ne lui fallut que quelques instants supplémentaires pour penser aux guérisseurs en général. Peut-être une légère odeur de souffrance, d’aide, de soins ? Ou alors était-ce totalement autre chose ? Il n’en savait trop rien pour l’instant mais sa curiosité était piquée à vif. Il essaya de ne plus réfléchir à tout cela, pour l’instant ce n’était ps important. Heureusement elle semblait née-louve, elle avaut cette effluyve agréable, si bien que lui parler comme une égale, sans causer d’incident serait quelque chose de beaucoup plus simple. Bonjour. dit-il posément avec son accent norvégien Ma mère m’a envoyé ici pour trouver des plantes. Elle est guérisseuse… Il fronça les sourcils n’étant pas certain qu’elle comprendrait. Elle soigne les gens de diverses manières, les plantes en font parties. On n trouve pas de tout chez nous, alors je viens juste pour ça… votre… heu… roi ?! est censé être au courant de ma venue, mon Alpha l’a prévenu. Enfin en théorie. Il lui tendit la main, ne sachant pas bien si c’est comme ça que l’on disait bonjour dans sa coutume Je m’appelle, et vous êtes ? Il lui fit un petit sourire en coin.
Revenir en haut Aller en bas
Dim 3 Juin - 20:27


Meute Hispanique

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▹ MULTICOMPTES : Edwina, Ester, Vyranui, Torvald, Kayla. Je sais, je ne suis pas raisonnable. ▹ PSEUDO : ODAYA OCHAVEN. ou Flo ▹ EMPREINTES : 108 ▹ ARRIVÉE EN VILLE : 15/12/2017 ▹ LOCALISATION : Quelque part dans New York. ▹ HUMEUR : Mystique. Fermée. Distante.

CROCS PRÉFÉRÉS
✤ MES COMPETENCES:
✤ MON INVENTAIRE:



Première rencontre
ivar & thaïs


Le loup en face d'elle avait une odeur étrange. Pas dérangeante, juste pas comme celle des loups qu'elle côtoyait au quotidien. Elle ne savait pas réellement quoi en penser. D'une certaine façon elle était très curieuse, sinon elle ne s'était pas arrêtée et ne l'aurait pas interpellé, mais d'un autre côté, elle n'était pas du genre très sociable. C'était qu'une fois qu'il avait ouvert la bouche, qu'elle comprenait la bêtise. Elle allait devoir échanger avec lui, autant dire qu'elle n'était pas la plus à l'aise avec ce genre d'interactions. Pire encore, elle préférait ne pas avoir trop à discuter avec les étrangers. Mais bon si ça lui permettait d'en savoir plus, pourquoi s'en priverait-elle ? Du coup, elle décida de lui répondre, après tout, elle avait commencé la discussion non ? "Oh une guérisseuse !" Ca elle connaissait. "Et vous, vous êtes quoi ?" Ne put-elle s'empêcher de demander, assez curieuse devant l'odeur qu'il avait. "Je peux vous aider, si vous le souhaitez." Ce n'était pas vraiment son genre d'aider des étrangers, après tout, elle ne travaillait pas et préférait passer ses journées seule, dans sa maison. Autant dire qu'il y avait de meilleures conditions pour échanger avec les gens. Enfin, elle préféra garder tout ceci dans un coin de son esprit et suivre son instinct. Après tout, c'était lui qui l'avait conduite à lui adresser la parole. "Vous avez parlé à notre Vahagn ?" Demanda-t-elle, supposant qu'il disait vrai, elle ne chercha pas plus loin. "Bienvenue en Amérique, je m'appelle Thaïs." Se présenta-t-elle. "Enchantée." concernant sa main tendue, elle ne comprit pas, et ne lui sera donc pas la main. Ne lui fit pas non plus la bise. Après tout, elle lui avait dit bonjour, non ?

Regardant autour d'elle, la jeune femme hésita. Elle ne savait pas trop comment l'expliquer (et en soit ne cherchait pas à le faire), mais elle avait l'impression de pouvoir faire confiance à cet étranger. Elle décida donc de lui proposer son aide. Se doutant qu'il accepterait, de toute façon, c'est ce qu'elle lui avait proposé. Ainsi, d'un pas décidé, elle l'invita à le suivre. "Vous êtes arrivé récemment en Amérique ?" Elle sortit de la ruelle, partit en direction d'un quartier, tout en s'assurant qu'il la suivait. Finalement, elle marcha à son propre pas, pour éviter de le perdre. Il dégageait de lui une certaine assurance et une prestance qu'elle n'aurait pas pensé possible avant un certain âge. Qui donc était cet individu ? Et pourquoi titillait-il autant sa curiosité ?

petite phrase


il murmure à mon oreille
un avenir incertain
everything you're trying to say to me

couleur : #333366
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 7 Juin - 20:12


Meute Noire

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▹ MULTICOMPTES : Nicholas, Elias & Sevastyan ▹ PSEUDO : Ludies ▹ EMPREINTES : 94 ▹ ARRIVÉE EN VILLE : 24/06/2017

CROCS PRÉFÉRÉS
✤ MES COMPETENCES:
✤ MON INVENTAIRE:



C’est ce que vous êtes aussi, non ? Il y  un fond de même odeur, ça doit être quelque chose d’assez similaire. ajouta-t-il avec un léger sourire aimable. Pour ma part je suis Traqueur. Si elle avait besoin d’un supplément d’explication elle le demanderait, du moins il l’espérait. Il ne savait pas s’il y avait un rang de ce genre dans ce pays… il ne savait pas si elle disait cela pour être polie ou par ce qu’elle n’arrivait pas (ou avait du mal) à identifier son odeur. Tout le monde n’était pas traqueur et n’avait pas son odorat sur-développé. Pour l’aide il acquiesça doucement et sortit une feuille en papier avec le nom des plantes ainsi que leur visuel Elle cherche ces plantes. Je ne suis pas certain qu’elles se trouvent en centre ville, probablement que c’est extérieur à la ville, mais je ne sais pas trop par où commencer. Autant être franc, si elle pouvait lui faire gagner un temps précieux, ça serait franchement pas mal ! Lorsqu’elle prononça un mot bizarre Vagahn ? Il fronça les sourcils, mais vu la conversation cela devait être l’équivalent d’un alpha.. ou d’un roi. Il hésita quelques instants avant de souffler Pas moi, mais mon Alpha m’a assuré qu’elle avait signalé ma présence histoire qu’il n’y ait pas de mésentente politique malencontreuse ! Il haussa les épaules. Enchanté Thaïs ! dit-il en rangeant soigneusement sa main et en se sentant un peu con. Elle n’avait pas l’air d’avoir voulu lui foutre un vent alors il décida de ne pas trop mal le prendre !

Il la suivit tranquillement, elle devait savoir où elle allait Je suis arrivé hier soir par avion, je suis directement allé à l’hôtel pour me reposer et être en forme aujourd’hui ! Il se tut quelques instants avant de reprendre Où est-ce que vous pouvez…. Disons vous… transformer ? Il n’y a pas de forêt ou de choses comme ça. demanda-t-il franchement intrigué par cet aspect. Cet environ urbain ne lui plaisait pas il n’était pas chez lui, il y avait bien trop d’humains, d’odeurs à son goût. Mais au moins être entouré d’être… inférieurs avait également ses avantages, il passait finalement plus inaperçu la ville étant très touristique ! Une altercation ici passerait inaperçu contrairement à une ville comme Bergen qui était quand même beaucoup plus réduite. En attendant si elle l’aidait et si elle lui apprenait un peu plus de choses sur les mœurs de ce pays il pourrait revenir à Bergen avec plein d’informations pour sa mère, et peut-être pour son père ou Ester au niveau diplomatie. Mais il ne fallait pas vendre la peau de l’ours avant l’avoir tué !
Revenir en haut Aller en bas
Mer 18 Juil - 11:33


Meute Hispanique

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▹ MULTICOMPTES : Edwina, Ester, Vyranui, Torvald, Kayla. Je sais, je ne suis pas raisonnable. ▹ PSEUDO : ODAYA OCHAVEN. ou Flo ▹ EMPREINTES : 108 ▹ ARRIVÉE EN VILLE : 15/12/2017 ▹ LOCALISATION : Quelque part dans New York. ▹ HUMEUR : Mystique. Fermée. Distante.

CROCS PRÉFÉRÉS
✤ MES COMPETENCES:
✤ MON INVENTAIRE:



Première rencontre
ivar & thaïs


« Non je suis une Chaman pour ma part. » Sans savoir qu’en Norvège les mœurs sont différents, elle ne développa pas. « Traqueur ? » La mine surprise de Thaïs se voulait révélatrice de son incompréhension. Que faisait-il au quotidien dans sa meute ? En quoi consistait donc son métier, son rôle ? « Si je puis me permettre, en quoi consiste votre rang ? » Lui demanda-t-elle, curieuse d’en apprendre plus.
En tant que chaman, elle avait une certaine connaissance des plantes et des herbes se trouvant dans la région. Comme elle en avait fréquemment besoin pour ses infusions, ses divinations et ses rituels, avec le temps, Thaïs connaissait toutes les bonnes herboristeries de la ville. Alors, trouver une liste de plante, qui plus est avec un visuel, allait être un véritable jeu d’enfant. « Hm. » Elle prit la liste, la lut et au bout de quelques secondes de silence, savait déjà par où commencer. « Quelques unes de ces plantes peuvent être trouvées en centre ville, dans une bonne herboristerie…. » Réfléchissant à voix haute, elle pointait du doigt les plantes en question sur la liste, avant de poursuivre. « D’autres par contre devront être récoltées à la main, elles sont plus rares et utilisées que par les loups, alors il ne faudra pas compter sur les humains pour les vendre. » Déclara-t-elle, nullement gênée par cette idée.

Évidemment, comme elle était Chaman, elle veillait à la sécurité de sa meute. Bien sûr, ce n’était qu’une sécurité spirituelle, qui n’impliquait ni combat, ni traque réelle, comparé aux combattants. Pour autant, elle s’assurait toujours que les étrangers qu’elle rencontrait avaient connaissance des règles du pays dans lequel ils arrivaient. Ainsi donc, elle s’était permise de lui poser la question au sujet du Vahagn. Parce que pour elle, c’était la moindre des choses, simplement. « Oh très bien, vous avez bien fait, on n’est jamais trop prudent. » Surtout en Amérique, où les guerres de clans amenaient fréquemment à de très gros raccourcis, plus ou moins dangereux pour la vie de certains loups. « Enchantée également ! » Répondit-elle, avec une réelle politesse et un certain contentement. Ce n’était pas tous les jours que l’on rencontrait un inconnu, qui plus est qui avait un rôle totalement différent de ce qu’elle connaissait dans sa meute.

Alors qu’ils quittaient le quartier dans lequel ils s’étaient rencontrés, Thaïs entreprit de discuter avec lui. Sa curiosité malmenait ses nerfs et la poussait à en savoir plus à son sujet. « Oh, c’est très récent ! » Elle le trouvait très bien acclimaté à vrai dire. « D’où venez-vous ? » Même si elle avait l’impression de lui livrer un véritable interrogatoire, elle ne s’en inquiétait pas plus que ça. De toute façon, il serait suffisamment grand pour lui faire part de son refus à y répondre, elle n’en doutait pas. « Nous nous transformons soit à Central Park, soit dans nos quartiers. Ils sont sous le joug officiel de gangs, donc personne ne vient vraiment y fouiner. » Elle haussa les épaules, plutôt surprise par sa question. « Pourquoi ? Chez vous, vous courrez dans des forêts ? » Lui demanda-t-elle, assez surprise.

petite phrase


il murmure à mon oreille
un avenir incertain
everything you're trying to say to me

couleur : #333366
Revenir en haut Aller en bas
Ven 27 Juil - 21:16


Meute Noire

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▹ MULTICOMPTES : Nicholas, Elias & Sevastyan ▹ PSEUDO : Ludies ▹ EMPREINTES : 94 ▹ ARRIVÉE EN VILLE : 24/06/2017

CROCS PRÉFÉRÉS
✤ MES COMPETENCES:
✤ MON INVENTAIRE:



Il fronça les sourcils en se demandant ce que c’était Chaman exactement un mixte entre guérisseur et augure ? Il ne savait pas pourquoi, il voyait quelque chose dans ce genre-là, mais il n’en était pas certain. Il se retint de soupirer doucement en se demandant pourquoi personne ne l’avait informé  de ces différences histoire qu’il ne paraisse pas totalement stupide. Ce qui était rassurant c’était qu’elle aussi ne semblait pas savoir ce qu’il faisait. Il hésita quelques secondes à comment formuler  ses attributions, suivant les mœurs, les choses pouvaient être bien différentes, alors il devait faire attention à ce qu’il disait, à comment il formulait chacune de ses paroles, il lui dédia un léger sourire chaleureux avant de répondre à sa question « Bien sûr, bien sûr, pour faire simple notre but est de trouver les maudits, solitaires. De surveiller que les maudits soient pris en charge par leur meute afin qu’ils ne créent pas d’incident malencontreux, de vérifier qu’ils ne sont pas un danger aussi bien pour les humains que pour les loups. Pour les solitaires c’est un peu la même chose. » Bien sûr les choses étaient beaucoup plus complexes que cela, mais il trouvait qu’au final cela restait un sage résumé qui ne pourrait pas lui porter préjudice et il n’avait pas réellement menti sur ses attributions. Il se tut quelques instants avant de reprendre « Et les vôtres ? Je pense avoir une vague idée, mais je préférerai être certain de ne pas me tromper. » Sourire toujours aimable.

Il lui avait montré la liste de sa mère pour les herbes, espérant qu’elle pourrait l’aider et rapidement, elle lui annonça quelque chose qui ressemblait quand même à une bonne nouvelle, même s’il resterait quelques plantes qui seraient donc plus difficile à acquérir. Pas de souci, je m’en doutais un peu de toute manière, et je ne suis pas trop pressé non plus. Je préfère les avoir dans de bonnes conditions et qu’elles aient toutes les vertus thérapeutiques nécessaires. Il se tut quelques instants avant de continuer Vous saurez néanmoins à qui je dois m’adresser afin de trouver ces plantes ? Parler à des loups l’arrangeait bien de toute manière, il n’avait pas spécialement envie d’avoir à faire à des humains, moins il les côtoyait mieux il  se portait. Continuant la conversation, il lui précisa que tout naturellement tout avait été fait dans les règles, qu’on était au courant de sa venue histoire de ne créer aucun conflit. Il savait comment ça se passait en Norvège, il savait qu’un loup inconnu qui entrait dans un autre territoire n’était pas forcément bien vu, prévenir évitait donc pas mal de soucis…

La brunette était bavarde mais ce n’était pas quelque chose de si déplaisant que cela au final. Elle était plutôt intéressante et son odeur était des plus acceptables ! Je viens de Norvège ! Pas besoin de mentir, leur Roi était de toute façon au courant, et puis il n’avait de toute manière rien à cacher Et oui, il y a beaucoup de forêts là-bas, on ne mute généralement que là-bas, histoire de ne pas se faire réparer par les humains, ou les chasseurs, pour pouvoir chasser également. Il fronça les sourcils avec la réponse de la jeune femme, il avait bien du mal à comprendre l’intérêt de muter sur ses pavés, dans des quartiers, mais après tout chacun ses mœurs, il savait juste que ce n’était pas quelque chose qui lui plairait, il avait trop besoin de verdure. Vous chassez comment du coup ? demanda-t-il intrigué, il fallait bien se nourrir entre deux transformations, même si ce n’était pas obligatoire c’était quand même beaucoup mieux, et puis, faire taire son instinct de chasse… ils sont fous ces américains !
Revenir en haut Aller en bas
Sam 28 Juil - 16:30


Meute Hispanique

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▹ MULTICOMPTES : Edwina, Ester, Vyranui, Torvald, Kayla. Je sais, je ne suis pas raisonnable. ▹ PSEUDO : ODAYA OCHAVEN. ou Flo ▹ EMPREINTES : 108 ▹ ARRIVÉE EN VILLE : 15/12/2017 ▹ LOCALISATION : Quelque part dans New York. ▹ HUMEUR : Mystique. Fermée. Distante.

CROCS PRÉFÉRÉS
✤ MES COMPETENCES:
✤ MON INVENTAIRE:



Première rencontre
ivar & thaïs


Thaïs n’était que peu surprise que leurs deux pays ne présentent pas la même façon de s’organiser. Bien qu’ils présentent également des traqueurs dans leurs meutes – et en grand nombre – elle n’était pas sûre de bien comprendre le rôle qu’avait Ivar au sein de sa meute. Après tout, de ce qu’avait dit Kateleyä, et du fait de la position de Stein, la Norvège ne semblait pas des plus ouverte et tolérante au sujet des maudits. Thaïs avait donc préféré demander, afin de savoir si elle comprenait correctement ou si comme elle se l’imaginait, il s’agissait d’un rôle différent. Au vu de la description qu’il lui donna, il s’avéra qu’ils avaient effectivement la même fonction. Elle laissa un petit sourire poli fleurir sur ses lèvres, hochant la tête après ses explications. Tout lui semblait plus claire, mais son intuition lui soufflait de ne pas se montrer trop curieuse. Ainsi donc, elle préféra lui faire confiance. « Pour ma part, je suis une sorte de Guérisseuse de l’âme. » Elle laissa un sourire mystique se dessiner, alors qu’elle partait dans des explications un peu plus complexes que celles qu’Ivar lui avait donné. « Mon rôle consiste à protéger ma meute des mauvais esprits qui pourraient la menacer. A la différence des Bêtas qui combattent des menaces de chair et d’os. » Autant dire que s’il n’avait pas de rôle équivalent dans sa culture, tout ceci pouvait lui apparaître comme très étrange. Elle doutait pour autant que ce soit le cas, après tout, ils n’étaient pas les seuls à craindre l’arrivée de mauvais esprits, non ?

« Vous avez raison. » Après tout, quel intérêt de chercher des plantes médicinales, si c’était pour les abîmer, au point d’en perdre les vertus thérapeutiques ? Il n’y avait d’après elle, aucun intérêt à se comporter de la sorte. « Il y a beaucoup de petites herboristeries spécialisées là-dedans dans les vieux quartiers de la ville. » Elle laissa un court sourire fleurir sur son visage, avant de poursuivre. « Je connais quelques bonnes adresses, je vais vous montrer. » Après tout, il n’était pas près de s’y retrouver dans une si grande ville. « C’est une façon comme une autre de procéder, effectivement. » Elle n’allait pas dire le contraire. « Pour notre part, on chasse dans les environs de la ville, bien qu’on puisse également muter dans nos quartiers sans grande difficulté. Ils y sont réputés comme étant tenus par des gangs, donc peu de gens s’y risquent. » C’était une façon comme une autre de vivre, elle ne jugeait pas leurs convictions, bien qu’elle ne dirait pas non à un voyage d’essai.

De pas en pas, elle le fit sortir du quartier où ils étaient, pour se diriger vers le vieux quartier, là où toutes les petites herboristeries existaient. Là où elle pourrait retrouver ses habitudes et les quelques loups qu’elle connaissait. « Je vais me diriger spécifiquement vers des adresses lupines. A moins que vous préfériez des herboristeries tenues par des humains ? » Évidemment, il pouvait les privilégier, mais pour sa part, elle estimait que la qualité et le respect des plantes étaient bien meilleurs chez les loups. Pas qu’elle ai quoique ce soit contre les humains pour autant.

petite phrase


il murmure à mon oreille
un avenir incertain
everything you're trying to say to me

couleur : #333366
Revenir en haut Aller en bas
Mer 1 Aoû - 21:11


Meute Noire

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▹ MULTICOMPTES : Nicholas, Elias & Sevastyan ▹ PSEUDO : Ludies ▹ EMPREINTES : 94 ▹ ARRIVÉE EN VILLE : 24/06/2017

CROCS PRÉFÉRÉS
✤ MES COMPETENCES:
✤ MON INVENTAIRE:



Comment décrire son métier sans choquer personne vu qu’il n’était pas forcément très au fait de savoir comment ça se passait par ici. Elle ne fit d’ailleurs aucun commentaire et cela lui allait parfaitement ! Une guérisseuse de l’âme ? répéta-t-il intrigué mais sincèrement intéressé, il était certain que c’était le genre de rencontre que sa mère aurait adoré faire histoire d’en apprendre un peu plus sur d‘autres mœurs… mais lorsqu’elle parla de la protéger des mauvais esprits, il trouva cela franchement étrange, mais après tout pourquoi pas. Il n’était pas du genre à juger ce genre de croyance Est-ce que c’est incongru ou bien trop curieux de vous demander quel genre de mauvais esprits ? Je comprends ce que c’est chez moi, mais …  peut-être que pour vous cela a une autre signification. il lui fit un petit sourire encourageant. Après tout, mauvais esprit pouvait peut-être vouloir dire également les intrus mal intentionnés qu’elle voyait son environnement/ des choses d’une façon différente ; un peu comme les personnes synesthésistes.

Je veux bien, merci beaucoup, près, si vous n’avez pas de temps aujourd’hui, on peut reporter ça à plus tard dans la semaine, je ne voudrais pas vous retarder ajouta-t-il poliment tandis qu’elle lui proposait de lui montrer. Votre rôle doit beaucoup vous occupe et je ne voudrai pas interférer avec votre emploi du temps. Il savait que pour sa mère le temps était précieux et il se doutait que cela devait être la même chose pour cette louve. Ils en étaient ensuite venus à la façon de chasser/ de muter, elle avait beau lui expliquer, cela lui semblait tellement fou et impossible à Bergen que même dans des quartiers tenus par des gangs, il avait du mal à imaginer la chose, il en restait bouche bée, probablement de façon plus positive qu’autre chose, car leur méthode fonctionnait vu que l’on ne parlait pas de loups aux USA…. Je vois, enfin je crois, on ne peut pas faire ça de là où je viens,  c’est pour ça que cela m’a étonné au premier abord.

Ils avaient marché encore un peu, jusqu’à arriver vers un nouveau quartier, plus ancien visiblement vu la structure des bâtiments, en tout cas il avait cette impression. La question le fit sourire, et il nota mentalement qu’elle devait apprécier un minimum les humains pour lui proposer cela, personnellement il était à peu près certain qu’il n’y aurait jamais pensé ! Non, les plantes étaient bien meilleures chez les Loups et côtoyer des humains, merci mais non merci ! Le tout était de formuler à présent la chose e façon courtoise. Et ben, écoutez,  je préfèrerai allez chez les Loups, chez nous c’est un gage de meilleure qualité, même si je le conçois cela peut être différent chez vous. Par ailleurs, si vous vous dirigez en premier vers les adresses lupines, c’est que c’est dans vos habitudes et je préfère vous faire confiance sur ce point-là. Voilà, il ne pensait guère pouvoir faire mieux. Vous avez beaucoup de meutes dans votre ville ? ajouta-t-il par simple curiosité.

Revenir en haut Aller en bas
Sam 4 Aoû - 14:11


Meute Hispanique

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▹ MULTICOMPTES : Edwina, Ester, Vyranui, Torvald, Kayla. Je sais, je ne suis pas raisonnable. ▹ PSEUDO : ODAYA OCHAVEN. ou Flo ▹ EMPREINTES : 108 ▹ ARRIVÉE EN VILLE : 15/12/2017 ▹ LOCALISATION : Quelque part dans New York. ▹ HUMEUR : Mystique. Fermée. Distante.

CROCS PRÉFÉRÉS
✤ MES COMPETENCES:
✤ MON INVENTAIRE:



Première rencontre
ivar & thaïs


« Oh non, ça ne l’est pas. » Elle fronça les sourcils, réfléchissant. Puis, haussa les épaules. « Enfin, je ne trouve pas. » De toute façon, maintenant que la question était posée, autant y répondre. « Comment vous expliquez… » Elle réfléchit, cherchant la meilleure façon (et la plus simple) de mettre des mots sur ce qu’elle faisait au quotidien. « Je ne connais pas votre culture, mais chez nous, nous croyons en Aralez. » Thaïs prit une voix plus douce, plus sage, mais aussi plus mystérieuse, emplit d’une profondeur qui pouvait surprendre. « Aralez a construit et forgé notre monde, de ses larmes est née Anahit, la déesse de la fécondité, qui a donné vie à toutes les espèces présentes sur la terre, qu’elles soient animales ou végétales. Pendant des siècles, pour la remercier et favoriser la fécondité des femelles Alphas, notre peuple a sacrifié une vierge tous les 14 février. » Tradition ancestrale dont elle n’avait aucunement honte. « Suite à ça, des enfants tout justes nés et leur mère, mourraient dans d’étranges conditions. Mes ancêtres chamans ont alors découverts Al, une forme obscure, maléfique, dévoreuse d’enfants. » Un frisson parcourut son échine, avant qu’elle ne reprenne son discours. « Depuis lors, nous nous entrainons, pour ouvrir nos sens à chercher, à trouver, des signes d’Al et de ses méfaits. Mais pas que. Nous cherchons autour de nous ce qui pourrait nuire à notre meute. Il s’agit parfois de possessions maléfiques, de malédictions... Ce genre de choses. » Bien qu’elle n’avait rien contre expliquer son métier, elle ne pouvait se permettre d’en révéler trop. Par risque, par traditions, par coutumes et respect pour ses pairs. « Du fait de notre Don, donné par Aralez pour se prémunir contre ces mauvais esprits, nous conseillons les alphas, afin qu’ils puissent protéger au mieux nos meutes. » Rien de bien compliqué d’après elle, même si elle était une des rares femmes à avoir eu accès à ce poste.

« Vous en faites pas, je n’exerce aucun métier à côté de ma position lupine, je n’en ai absolument pas le temps et trouver des plantes fait également partie de mon métier. » Ainsi donc, elle l’accompagnerait. Thaïs avait bien conscience que si elle était autant attiré par sa présence, c’était pour une raison mystérieuse qu’elle viendrait à apprendre plus tard. Une raison qu’elle se devait de découvrir et pour ce faire, elle ne pouvait pas trop s’éloigner de lui. Pas encore en tout cas. « Il est vrai. » Elle eut un sourire mystérieux, avec une touche de fierté. « C’est un poste assez important dans notre culture, d’autant plus qu’il s’agit du seul poste auquel une femme peut accéder. » Bien qu’elle ne cherchait pas à se vanter – trop humble pour ça, une certaine fierté se dégageait néanmoins de ses propos, sans qu’elle ne le veuille.

« Effectivement, les loups ont souvent des ressources de meilleure qualité, nous n’en faisons pas le même usage qui plus est. » Ce qui expliquait pourquoi leur race prenait autant de précautions concernant les plantes et leur entretien, afin de ne pas léser les guérisseurs et les chamans. « Nous avons trois meutes. La meute indienne qui gouverne notre communauté, la meute hispanique à laquelle j’appartiens et enfin la meute afro-américaine ». Elle haussa les épaules. « Nous n’avons pas un très grand territoire, mais nous sommes déjà suffisamment nombreux comme ça. » Elle tourna à droite, choisit finalement de continuer tout droit, avant de se diriger vers une petite échoppe. « Et vous, vous en avez combien ? »


il murmure à mon oreille
un avenir incertain
everything you're trying to say to me

couleur : #333366
Revenir en haut Aller en bas
Dim 12 Aoû - 11:34


Meute Noire

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▹ MULTICOMPTES : Nicholas, Elias & Sevastyan ▹ PSEUDO : Ludies ▹ EMPREINTES : 94 ▹ ARRIVÉE EN VILLE : 24/06/2017

CROCS PRÉFÉRÉS
✤ MES COMPETENCES:
✤ MON INVENTAIRE:



Il écouta attentivement ce qu’elle lui expliquait avec sa culture, acquiesçant doucement, c’était quand même assez fou comment deux cultures pouvaient être si différentes, probablement que beaucoup auraient dit que c’était ce qui faisait la beauté de ce monde mais il n’était pas spécialement d’accord, malgré tout, il respectait totalement ses croyances, c’était la moindre des choses ! Il se contentait d’acquiescer doucement à ce qu’elle disait, ne voulant absolument pas l’interrompre, et puis il n’avait pas à commenter de telles paroles. Qui était-il pour juger ce qu’elle disait, pour dire la moindre parole ? Personne. Il ne fallait pas risquer de vexer ou d’aller contre une Divinité, que cela soit Fenrir ou bien une autre en qui il ne croyait pas. « Effectivement, avec tout ce que vous venez de dire, je me doute bien qu’il ne vous reste que peu de temps à vous. Et c’est très gentil de votre part de bien vouloir m’accompagner afin de m’aiguiller au mieux !» Il n’avait pas l’idée d’être si poli, et de telles phrases lui faisaient franchement bizarres, mais il n’avait pas le choix, être sec voir sarcastique n’était pas indiqué pour ne pas provoquer un quelconque souci diplomatique. Lorsqu’elle lui dit que c’était rare qu’une femme ait un poste « important » dans leur culture il la regarda avec de grands yeux. Par Fenrir, est-ce que les mâles ici étaient tous stupides, ou bien comment est-ce que cela se passait ? Chez nous, nous avons une société plus matriarcale, même si des mâles peuvent également avoir des statuts d’Alphas ou de guérisseurs… dit-il simplement comme pour animer la conversation. Il n’était pas doué pour ça, mais il n’aimerait pas vivre dans ce genre de monde, a Norvège était beaucoup mieux à out point de vue pour l’instant, il sentait que son séjour ici risquait d’être long, et risquait de le mettre à rude épreuve !

Quant aux ressources en plantes, c’était indéniable, au moins un point commun qu’il avait aux les Américains – c’était toujours mieux que rien, n’est-ce pas ?- « Je suis totalement d’accord avec vous ! » Il se tut quelques instants avant de reprendre « Nous avons cinq meutes, la meute blonde, la rousse, la brune, l’argenté et la meute noire, c’est de cette dernière dont je fais partie. Je ne saurai pas réellement qualifier, mais cela n’a aucun rapport… disons avec les origines ethniques. Il n’y a pas tant de diversité que ça, on est généralement plus catégorisés par la couleur de nos poils. » Vu qu’elle avait dit sa meute d’appartenance, il se sentait presque obligé d’en faire de même, question de principe. Pendant qu’ils parlaient, ils s’étaient dirigés vers une échoppe, l’odeur à l’intérieur lui rappelait un peu celle qu’il y avait parfois chez eux, dans leur maison. Il salua poliment ceux qui tenaient le magasin et se demandant s’il y avait un protocole à suivre ou pas, s’il pouvait directement demander ce qu’il souhaitait.
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé






Revenir en haut Aller en bas
 

Première rencontre ◊ Ivar

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Première Pub de la campagne d'obama ou Le rêve américain
» Première mission
» Le 26 mai... La première armée permanente française...
» Cours de Sport [première classe arrivée]
» Première nuit dans Dreamland...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Esprit Sauvage ::  :: Manhanttan :: Harlem Spanish-
Sauter vers: