Knock, knock! Who's there? ▬ Nicholas
EVENTS EN COURS

Aucun pour le moment.

LES ANIMATIONS RP

- La loterie rp, ici.
- La recherche de rp, ici.
- L'intervention inrp des chasseurs, ici.
- Les rumeurs inrp, ici.

SCÉNARIOS DE NOS MEMBRES

- bêta de la meute brune ici.
- petite soeur portée disparue ici.
- bêta de la meute rousse ici.
- le jouet humain d'une louve ici.


Laisse ton avis dans ce sujet.

TOP PARTENAIRES


VOTE POUR LE FORUM




 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue sur ESPRIT SAUVAGE !
Sur le forum vous pourrez incarner un loup ou un humain.
On espère que vous trouverez votre bonheur, n'hésitez pas à fouiller les pvs, scénarios et les pré-liens
N'oubliez pas que vous avez deux semaines pour faire votre fiche
Pensez à voter pour nous, dans ce sujet et à promouvoir notre forum sur Bazzart, PRD et OMR :coeur2:
Nous manquons de loups américains ! I love you
N'hésitez pas à les tenter

Partagez | 
 

 Knock, knock! Who's there? ▬ Nicholas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Dim 8 Juil - 16:34


Solitaires Norvégiens

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▹ PSEUDO : Talim ▹ EMPREINTES : 523 ▹ ARRIVÉE EN VILLE : 29/01/2017 ▹ AGE DU PERSO : 43 ▹ LOCALISATION : Arrivé en Février 2018 à Bergen, il a fui l'Allemagne et son passé. Il vit dorénavant avec Remy, une Humaine dont il a fait la connaissance lors de son voyage jusqu'en Norvège. ▹ HUMEUR : Calme et froid.

CROCS PRÉFÉRÉS
✤ MES COMPETENCES:
✤ MON INVENTAIRE:



Lieu et date du rp : Décembre 2018, appartement de Grim & Remy dans le Quartier Neutre
Protagonistes: Nicholas Tveit et Grim Solheim
Résumé du rp: Nicholas vient voir si Remy est disponible et tombe sur Grim qui ne sait rien de leur amitié.
Actions réalisées au cours de ce rp: à tous les coups ça va faire boom :muah:

&

▬ Je sors ! »
▬ Tu as mis combien d’épaisseurs ? Je sens ta peau d’ici. Va rajouter un pull s’il te plait. »
▬ On en parle du fait que t’es pas ma mère ? »
▬ Un pull, un bonnet, une écharpe et des gants jeune fille. Et que ça saute. »
▬ Tu m’soules, vieille branche. »

Repartie dans sa chambre en maugréant, Remy en ressortit presqu’aussi vite parée pour les froids polaires que connaissait Bergen et la Norvège de manière générale en ce plein mois de décembre. L’observant du coin de l’œil, assis dans son fauteuil en train de lire un ouvrage sur la faune et la flore scandinave, Grim esquissa un sourire discret. Leur relation s’était encore améliorée depuis qu’elle l’avait vue sous forme de loup. Et aussi depuis qu’ils avaient discuté, posé les choses quant à ce que chacun pouvait recevoir de la relation et souhaitait donner. Le loup était reconnaissant à la gamine d’avoir fait le premier pas, de leur avoir ouvert la voie. Il était tant habitué à la souffrance perpétuelle de la dernière relation qui avait réellement comptée qu’il avait probablement oublié quelques temps qu’une décision, une parole, une action n’étaient pas nécessairement gravée dans le marbre tant qu’on était assez humble ou fou pour la contester et en demander pardon. La gamine lui avait prouvé que malgré sa prime frayeur, elle tenait à leur relation. Grim avait tâché de faire les efforts restants et continuait autant qu’il le pouvait de lui faire sentir le moins possible son besoin de montrer au monde entier qu’elle était sous sa protection. Les occasions pour autant se faisaient plus rares depuis un temps, sans doute car les deux faisaient attention à ne pas s’y retrouver.
Remy sortit et le loup accepta sans broncher de ne pas avoir d’horaire de retour pour l’attendre. Cela faisait partie de l’espèce de marché tacite et silencieux qu’ils avaient passé concernant la possessivité de Grim ; il ne la fliquait plus. Que dans sa tête du moins car il était plus facile de demander au vent du nord d’arrêter de souffler qu’à Grim de cesser de s’inquiéter pour la petite. Il respectait, cela étant, le fait qu’elle ne veuille pas entendre parler de ça et se taisait la plupart du temps. Ils s’étaient habitués.

Le silence retomba sur l’appartement, replongeant le loup dans sa lecture quelques temps avant qu’il ne décide de refermer son livre et se consacrer à quelque chose qui allait nécessiter toute son attention : le nettoyage de l’appartement et l’installation du sapin de Noël et de ses décorations. Une surprise qu’il réservait pour Remy au cas où elle décidait de passer quelques jours de cette période de fêtes ici. Il se doutait qu’elle préférerait rentrer retrouver sa famille mais au moins aurait-elle une ambiance agréable pour rentrer du travail pendant quelques temps. Il s’attela donc au nettoyage quasi-printanier pour ainsi dire de l’appartement. C’était une chose qui avait surprise Remy au début, le côté maniaque qu’avait Grim concernant le ménage. Elle avait découvert qu’il était de ces furies qui ont une attaque intérieurement si un convive a le malheur de poser son verre directement sur la table en chêne massif et, encore pire, qui s’empressera une fois que vous aurez le dos tourné de soulager sa pauvre table d’un intermédiaire en liège glissé aussi doucement qu’une caresse sur une joue en pleurs. Si cela pouvait étonner venant d’un homme dont l’autre versant était une bête sauvage, côté loups, cela ne surprenait guère ; rares étaient les animaux qui ne prenaient pas soin de leur tanière comme de leur propre fourrure. Il n’y avait bien que les humains pour se complaire de fainéantise dans leur crasse quotidienne. Grim ne faisait pas exception à la règle, voire la respectait aussi scrupuleusement qu’un code biblique. Il n’aimait pas la saleté chez lui, dans son lit, sur ses fauteuils, son canapé (AHEM.) … Il ne se lavait pas 36 fois les mains après avoir cuisiné ou touché quelqu’un mais il aimait avoir un intérieur propre. Cela le détendait en rentrant chez lui. Et il aimait tout autant nettoyer que de savoir que ça l’était. Laver son appartement du sol au plafond, c’était rétablir l’ordre du monde.

Il était donc à son ménage, ses pensées ailleurs tandis qu’il récurait l’évier de la cuisine quand on toqua à la porte. Extrayant ses mains de ses gants de ménage et ôtant son tablier, le loup se plaça dans l’encadrement et ouvrit la porte sur un jeune homme aux cheveux bruns. Surpris de sentir le loup en lui et curieux de connaître la raison de sa présence ici, il demanda :

▬ Bonjour. Je peux vous aider ? »
Revenir en haut Aller en bas
Lun 9 Juil - 21:38


Meute Brune

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▹ MULTICOMPTES : Elias & Ivar & Sevastyan & Cooper ▹ PSEUDO : Ludies ▹ EMPREINTES : 2846 ▹ ARRIVÉE EN VILLE : 19/07/2015

CROCS PRÉFÉRÉS
✤ MES COMPETENCES:
✤ MON INVENTAIRE: Une laisse.



Il s’ennuyait à mourir, Leif n’était pas disponible et il avait envie de voir quelqu’un et il se demandait qui il pourrait aller ennuyer. Au bout de quelques minutes son choix se porta tout simplement pour Remy. Il n’avait pas envie d’arriver les mains vides vu qu’il allait venir à l’improviste alors, il fit quelques cookies. Comme ça, si elle était seule ils pourraient s’empiffrer s’il y avait son oncle –ou il ne savait plus trop qui-, il pourrait probablement l’amadouer avec quelques gâteaux et sa petite bouille. Généralement cela marchait plutôt bien, il avait un don pour attendrir les gens même si parfois on e trouvait beaucoup agaçant qu’autre chose ! Il voulait néanmoins croire à sa bonne étoile, tout se passerait bien et, pourquoi craindrait-il l’homme ? Il était juste ami avec Rey et n’avait aucune vue sur elle, alors tout se passerait probablement bien. A vrai dire il craignait plus la réaction de Leif s’il l’apprenait qu’autre chose. Monsieur « je suis jaloux », le retour ça, c’était sûr et certain ! C’est donc en sifflotant gaiment qu’il arriva devant la demeure de son amie, il n’était jamais venu ici, et espérait donc que ça serait une bonne surprise, au pire, elle avait assez de caractère pour lui dire qu’il dérangeait et il s’en irait sans être vexé le moins du monde. Pour Leif par contre, comment est-ce qu’il allait faire sans se prendre le chou avec lui, comme à chaque fois qu’il avait une odeur inconnue sur lui… C’était fatigant de toujours devoir s’expliquer sur des choses pourtant normales… C’était triste de ne pas pouvoir voir qui il voulait et il avait bien du mal à faire comprendre au loup roux son point de vue… alors il laissait généralement faire et lui disait la vérité sur qui il voyait. Il n’avait rien à cacher de toute manière…

Il s’avança sur le palier et frappa trois forts coups à la porte, il fut surpris en voyant la personne lui ouvrir, ce n’était pas Rémy, loin de là, mais la surprise provenait surtout du fait qu’il sentait le Loup. Un Loup solitaire. Celle-là il ne s’y était pas attendu. Il ouvrit la bouche pendant quelques secondes presque comme s’il allait gober une mouche, et finalement il arriva assez rapidement à se reprendre ! Il lui dédia son plus beau sourire, avant d’incliner la tête sur le côté et de baisser les yeux. L’homme était largement plus dominant que lui ce qui n’était pas compliqué lorsqu’on était un loup soumis comme lui. Malgré tout il ne se départit pas de ce sourire et en profita pour sortir la grande poche de cookies qu’il avait soigneusement préparée.

- B’jour M’sieur. Je suis désolé de vous déranger, mais je venais voir Remy, j’ai cuisiné et je voulais lui apporter ça !

Temps court de réflexion, est-ce que cela ne ressemblait pas à une méthode de drague ? Probablement que si. Merde ! c’est justement ce qu’il voulait absolument éviter ! Il retroussa un peu le nez en comprenant sa bêtise et chercha à se reprendre mais là ça risquait ‘être compliqué. Quel abruti il faisait !

- C’est une amie et… heu je m’appelle Nicholas, mais je préfère Nick ou Nicky.

Il lui tendit la main en espérant ne pas se prendre un vent ou alors que l’autre Loup lui broie la main pour se venger d’une chose ou d’une autre !

- Je ne savais pas qu’elle connaissait quelqu’un comme… comme nous. Est-ce qu’elle le sait ?

Sous-entendu, est-ce qu’elle connaissait sa nature, non pas que ce soit important mais il était juste curieux de savoir la réponse… Tout comme il savait que vu l’air un peu patibulaire de son « interlocuteur » il ferait mieux de se taire un peu, de le laisser s’exprimer et de se faire un peu oublier… Et bien sûr, prier pour que Remy soit dans le coin histoire qu’elle vienne le sauver de cette facheuse situation. Il sentait qu’il s’enfonçait, malgré lui, dans quelque chose qui risquait vite de le dépasser totalement. Gentil Tonton, Nicky va pas te l voler ta Remy ! Probablement qu’il aurait mieux fait de proposer de repasser plus tard, mais il n’en fit rien !
Revenir en haut Aller en bas
Mar 7 Aoû - 14:40


Solitaires Norvégiens

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▹ PSEUDO : Talim ▹ EMPREINTES : 523 ▹ ARRIVÉE EN VILLE : 29/01/2017 ▹ AGE DU PERSO : 43 ▹ LOCALISATION : Arrivé en Février 2018 à Bergen, il a fui l'Allemagne et son passé. Il vit dorénavant avec Remy, une Humaine dont il a fait la connaissance lors de son voyage jusqu'en Norvège. ▹ HUMEUR : Calme et froid.

CROCS PRÉFÉRÉS
✤ MES COMPETENCES:
✤ MON INVENTAIRE:



A la réaction humaine, purement visuelle, s’ajouta celle du loup. L’inconnu baissa discrètement regard et nuque, dévoilant à demi sa gorge tandis que l’aura de Grim se faisait plus grande. Les connaissances faites, le jeune homme sortit de sa posture et extirpa d’une de ses poches un sachet qui renfermait un nombre incroyable de cookies. S’il n’avait été hermétique aux odeurs, il en serait certainement sorti une délicieuse et alléchante odeur. Le regard de Grim alla un instant à ce paquet gourmand avant de revenir dans les yeux du jeune loup.

▬ B’jour M’sieur. Je suis désolé de vous déranger, mais je venais voir Remy, j’ai cuisiné et je voulais lui apporter ça ! Puis après un bref instant de réflexion, il ajouta: C’est une amie et… heu je m’appelle Nicholas, mais je préfère Nick ou Nicky. »

Il tendit alors la main au solitaire qui la considéra un court instant comme s’il ignorait quoi faire avec cela et la lui serra finalement. Remy ne lui avait jamais parlé de ce Nicholas et si cela aurait pu apparaître comme anodin s’il n’avait été qu’un humain, le fait qu’il s’agisse encore une fois d’un loup-garou pinçait la méfiance de l’Allemand. Etait-elle au courant, comme pour Volkson ? L’avait-elle surpris lui aussi et avait manqué de se faire mordre ? Quelle sorte de barrière devait-il imaginer autour de la gamine pour qu’elle évite constamment de se retrouver au milieu de loups ? Surtout des loups de meute.
A l’observer si brièvement et du peu d’informations que son odorat et l’aura de Nick lui fournissaient, il pouvait en déduire l’inoffensivité relative de ce jeune loup mais il ne pouvait s’empêcher de se méfier. Il connaissait sa propre espèce mieux qu’il ne connaissait les humains. Et il se méfiait déjà bien assez des humains mâles qui pouvaient poser leurs yeux ou leurs attentions sur la gamine … Il avait néanmoins fait une promesse à la gamine et à leur relation si particulière et non sans mauvais gré, l’Allemand musela ses pensées, laissant l’autre continuer :

▬ Je ne savais pas qu’elle connaissait quelqu’un comme… comme nous. Est-ce qu’elle le sait ? »
▬ Depuis le début. Mais j’ignorais qu’elle en côtoyait d’autres. » répondit-il en haussant légèrement un sourcil en direction de Nicholas. Son ton restait pincé. Converser dans le couloir à ce sujet ne lui plaisait guère.

Jaugeant une dernière fois le jeune loup qui patientait docilement avec son sachet de cookies, le solitaire finit par lâcher un bref soupir et ouvrit complètement la porte, s’effaçant pour inviter le jeune homme à entrer.

▬ Entrez. Remy est partie il y a quelques heures, elle ne devrait plus tarder à rentrer. »

Il referma la porte derrière Nicholas et lui passa devant pour rejoindre la cuisine, l’invitant à le suivre.

▬ Vous désirez quelque chose à boire en l’attendant ? »


Ils souhaiteraient probablement un chocolat chaud ou quelque chose dans ce goût-là pour aller avec les cookies mais le loup était d’un naturel hospitalier une fois le pas de sa porte passé. Invitant Nicholas à prendre place sur le canapé dans lequel les vautrages répétés de Remy laissaient des traces, Grim s’assit dans son fauteuil et profita de la présence d’un loup de meute pour l’interroger en ce sens. Les occasions étaient rares d’en avoir un sous la main sans avoir la meute au complet.

▬ Vous êtes chez les.. Bruns vous, c’est cela ? »

Il avait une chance sur deux de se tromper tant l’odeur de la meute Rousse était quasiment aussi prégnante sur sa peau et ses vêtements. Sans doute des meutes amies.

▬ Quelle posture adoptent les Bruns concernant les Humains et leur relation avec les loups ? »

Il avait préféré plonger au cœur du sujet directement. Comme ça c’était fait. Il était rare qu’il soit aussi direct mais il préférait s’assurer de l’opinion de son invité et du groupe auquel il appartenait avant d’aller plus avant dans une conversation. A quoi bon lui parler s’il songeait à l’éliminer pour garder son secret … n’est-ce pas ? (Just kidding !)
Plongeant son regard profond et acéré dans celui du jeune loup, il haussa vaguement les sourcils, attendant sa réponse.


HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Sam 11 Aoû - 16:19


Meute Brune

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▹ MULTICOMPTES : Elias & Ivar & Sevastyan & Cooper ▹ PSEUDO : Ludies ▹ EMPREINTES : 2846 ▹ ARRIVÉE EN VILLE : 19/07/2015

CROCS PRÉFÉRÉS
✤ MES COMPETENCES:
✤ MON INVENTAIRE: Une laisse.



Est-ce qu’il allait se prendre un vent de cette étrange créature qui n’avait pas l’air commode ? Pendant un instant Nicholas aurait parié que oui, mais finalement l’autre loup lui serra la main toujours sans ouvrir la bouche. Ca allait être compliqué, mais cela ne l’effrayait pas spécialement, il n’était pas un danger pour le solitaire et surtout il était totalement inoffensif, il espérait que malgré ses airs patibulaires l’autre le sentit quand même un peu, qu’il ne ferait pas de mal à une mouche. Seule solution, pour lui à présent, faire ce qu’il savait de mieux –ou presque- papoter comme si de rien n’était et toujours avec bonne humeur et entrain. Pourquoi serait-il de mauvaise humeur aujourd’hui ? La question n’était pas forcément des plus pertinentes… mais il n’avait pas pu s’en empêcher, il était un peu trop curieux.

- Depuis le début. Mais j’ignorais qu’elle en côtoyait d’autres.

Ok, la sympathie n’était pas intégré à tout le monde, mais là encore Nicholas s’en souciait guère, les gens bougons, il vit l’habitude, surtout avec Raphaël

- Oh, bah, elle ne le sait pas surtout. J’vous promets j’ai été super discret là-dessus !Puis j’me vois pas leur dire « hay salut, j’suis un Loup-Garou et toi ça va ? Quoi de neuf ? » ce n’est pas franchement quelque chose de très naturel.

Grim se poussa de devant la porte et il put enfin entrer ! Nick était certain que son « offrande » de cookies avait fonctionné comme il l’avait souhaité ! Les cookies, ça marchait toujours bien ! Tout le monde aime ça ! Il lui annonça par ailleurs que Remy ne tarderait pas à rentrer ! Parfait, par ce qu’il sentait que les minutes qui allaient suivre seraient peut-être un peu longues suivant comment continuait la conversation, malgré tout il garait son perpétuel sourire.

- Vous désirez quelque chose à boire en l’attendant ?
- Non, merci c’est gentil mais si vous voulez un gâteau surtout n’hésitez pas, ils sont là pour ça !

Il s’installa sur le canapé en faisant à ne pas trop se jeter dessus. L’autre loup s’assit pour sa part dans un fauteuil. Rem, ou es-tu ? Non pas qu’il craignait d’être mangé au gôuter – il avait apporté les cookies pour ça-, mais s’il avait appris à gérer son cousin, ou plutôt à savoir ce qu’il pouvait plus ou moins dire ou pas, quand il devait s’arrêter, il n’en était rien avec ce type, et son côté soumis lui intimait de faire quand même attention.

- Vous êtes chez les.. Bruns vous, c’est cela ?
- Oui M’sieur, c’est bien ma meute depuis ma naissance !

Jusque-là, ça allait à peu près mais la question qui suivit eut tendance à le désarçonner un peu.

Quelle posture adoptent les Bruns concernant les Humains et leur relation avec les loups ?
- Heu… Ben Elias, enfin, l’Alpha de meute, il est plutôt cool je dirai. On a eu d’autres Alpha de meutes avant et ce n’était pas aussi simple. Surtout continue avec tes explications aussi claires que du jus de boudin… En fait, il est secouriste, vous vous doutez donc qu’il n’a rien contre les humains, mais il est bien obligé de suivre la politique du Roi, je suppose que vous la connaissez ?! Il haussa les épaules avant de continuer Il aime bien les gens en général, après on a quelques Mordus dans notre meute qui sont assez bien intégrés, les Maudits c’est quand même beaucoup plus rares. Et avec les autres meutes, on a d’assez bonnes relations avec toutes, même si parfois c’est assez compliqué avec les roux. Après vous savez, la plupart des Alphas, pour le bien de leur meute, sont bien obligées de suivre ce que dit le Roi, même si cela ne leur plait pas forcément… ET je dis cela, juste par ce que ça me parait logique, pas par ce que j’ai entendu quelque chose… Elias fera tout pour que notre Meute soit en Sécurité et ne manque de rien.

Il n’avait beau pas côtoyer beaucoup l’Alpha, il n’était pas aveugle, il était évident que sa séparation avec Amanda n’était pas une question d’amour mais juste pour protéger les siens. Le reste coulait juste de source, après il n’était pas politicien, ni rien d’autre …
Revenir en haut Aller en bas
Lun 27 Aoû - 20:56


Solitaires Norvégiens

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▹ PSEUDO : Talim ▹ EMPREINTES : 523 ▹ ARRIVÉE EN VILLE : 29/01/2017 ▹ AGE DU PERSO : 43 ▹ LOCALISATION : Arrivé en Février 2018 à Bergen, il a fui l'Allemagne et son passé. Il vit dorénavant avec Remy, une Humaine dont il a fait la connaissance lors de son voyage jusqu'en Norvège. ▹ HUMEUR : Calme et froid.

CROCS PRÉFÉRÉS
✤ MES COMPETENCES:
✤ MON INVENTAIRE:



Le solitaire inclina légèrement la tête sur le côté, signe qu’il écoutait attentivement ce qu’on lui racontait. Ses yeux restaient fixés sur le visage, les attitudes du Brun. Son odorat tout comme son aura analysaient patiemment tout ce qui ne se retranscrivait pas dans le discours du loup ; et il y avait pléthore d’informations à récupérer. Nicholas semblait cependant être un loup assez franc, ses attitudes collaient en majorité à son discours et les effluves qu’il dégageait ne semblaient pas présager de supercherie ni de mesquinerie. Ce qu’il rapportait n’était néanmoins guère rassurant pour le solitaire. Tout comme le jeune homme le lui expliquait, la politique du Roi n’était pas franchement portée sur une sympathique entente avec les Humains. L’exact inverse était même plutôt la tendance et voir un Loup fréquenter un Humain pouvait sans doute être passible de multiples châtiments dans certains coins de Bergen. Un miracle que le secret de la cohabitation entre Remy et lui n’ait pas encore atteint les oreilles du Roi. A moins qu’il ait d’autres chats à fouetter que de corriger un vieux solitaire sans but aucun … Qui sait. Le problème restait néanmoins insoluble pour le moment ;

Nicholas savait.

Que pouvait-il bien faire de cette information ? Etait-il une menace que Grim devait éliminer discrètement et sur le champ avant que toute occasion d’ébruiter le secret ne soit donnée ? Ou devait-il le laisser vivre et espérer que son amitié pour la gamine prévale sur son devoir de loup du Roi ? Le risque était grand et Grim le savait. Tandis qu’il regardait le Brun lui raconter la politique de son Alpha, il tentait de s’imaginer, se levant, allant à la cuisine chercher l’un des nombreux couteaux de cuisine à la lame finement aiguisée, continuant de faire la conversation l’air de rien et s’approchant en silence, telle une ombre, et avant que le jeune loup n’ait le temps de crier à l’aide, l’attraper à la nuque, bâillonner son cri et saigner sa jugulaire jusque sa vie se noie dedans. Il avait déjà tué, après tout. Ne pouvait-il recommencer ? Protéger la gamine, n’était-ce pas tout ce qui comptait désormais ? Ce, peu importe le prix à payer ? Il réfléchissait, réfléchissait … cessait d’écouter…

▬ Après vous savez, la plupart des Alphas, pour le bien de leur meute, sont bien obligées de suivre ce que dit le Roi, même si cela ne leur plait pas forcément… ET je dis cela, juste par ce que ça me parait logique, pas par ce que j’ai entendu quelque chose… Elias fera tout pour que notre Meute soit en Sécurité et ne manque de rien. »

Le regard et la tête de Grim se redressèrent en même temps de sa rêverie. Il s’engouffra dans la brèche que le jeune Brun venait de montrer.

▬ Certaines meutes sont contre les lois du Roi ? (Puis après un instant de réflexion : ) Jusqu’où votre Alpha serait prêt à aller contre le Roi si c’était pour protéger sa meute ? »

Voyant que le loup pouvait potentiellement se braquer étant donné la délicatesse de leur conversation, le solitaire se ravança légèrement dans son siège et regarda l’autre loup droit dans les yeux, comme s’il faisait une confidence à un égal.

▬ Remy est ton amie n’est-ce pas ? Tu ne voudrais pas qu’il lui arrive malheur ? »

Il ménagea un instant de silence avant d’ajouter le cœur battant :

▬ C’est la dernière chose que je lui souhaite. Je serai prêt à tout pour qu’elle.. pour qu’on puisse continuer à vivre ensemble. J’agis dans son intérêt en te posant ces questions. Est-ce que tu comprends ? »

Il avait besoin de savoir à qui il pouvait se fier. Renifler les intentions des gens ne suffisait pas toujours …
Revenir en haut Aller en bas
Mar 28 Aoû - 20:37


Meute Brune

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▹ MULTICOMPTES : Elias & Ivar & Sevastyan & Cooper ▹ PSEUDO : Ludies ▹ EMPREINTES : 2846 ▹ ARRIVÉE EN VILLE : 19/07/2015

CROCS PRÉFÉRÉS
✤ MES COMPETENCES:
✤ MON INVENTAIRE: Une laisse.



S'il avait été dans un premier temps plutôt fier de ce qu'il avait réussi à lui dire Nicholas déchanta très vite en entendant les paroles du solitaire. Il avait merdé quelque part mais où ? Zut et crotte et crotte de bique. Si Elias ou Raph apprenaient ça il allait finir en charpie de soumis et c'était sans compter ce qui se dégageait à présent de l'autre loup. Quelque chose où il percevait un peu de menace et cela ne lui donnait qu'une envie : lui laisser sa gorge à sa portée en signe de soumission absolue. Il devait réparer son erreur, absolument... mais comment ? Il commençait à paniquer et se demandait comment est-ce qu'il allait bien pouvoir se sortir de là, et pourquoi encore une fois est-ce qu'il avait parlé trop vite... ou alors avec trop de sous-entendus. Il ne savait pas trop et pria pour ne pas que ce soit un espion du roi. Chose improbable en toute logique vu le lien qui le liait à Remy. Oui, voilà ce qu'il devait faire en premier lieu, enfin après s'être un minimum calmer. Il fallait qu'il commence une réponse et parler de Remy semblait une bonne chose à priori... au moins là il était à peu près certain de ne pas commettre une énième bourde... en théorie du moins. Par ce qu'au final la réponse était simple bien sûr qu’il voulait la protéger et qu’il ne lui arrive rien. D’abord la réponse simple, le reste plus tard.

- Oui, bien sûr M’sieur qu’elle est mon amie, et je ne veux pas qu’il lui arrive quelque chose, c’est bien pour ça que je ne lui ai pas révélé ma nature. Il y a plus de risque qu’il lui arrive malheur avec vous, sans vouloir vous offenser. Je tiens un chenil, était un Soumis, les chiens m’acceptent sans souci, des humains viennent et avec l’odeur des chiens, c’est difficile à déceler… Bref une odeur humaine chez moi, n’est pas quelque chose d’inhabituel.

Maintenant venait le sujet un peu plus compliqué et il recommença à se dandiner d’un pied sur l’autre. C’était compliqué, très compliqué pour lui, il avait peur de dire encore une connerie, mais il n’avait pas franchement d’autres choix que de reprendre la parole en priant pour ne plus rien dire qui pourrait être mal interprété ou avec un quelconque sous-entendu.

- Pour le reste, je n’ai jamais dit qu’il y avait des meutes contre le Roi, seulement qu’il faut respecter la hiérarchie que les décisions nous plaisent ou pas. Je me suis peut-être mal exprimé, j’en suis confus, et, ce n’est pas par ce qu’une décision ne nous plait pas que l’on est forcément contre cette personne. Il haussa les épaules, au final plutôt assez content de ce qu’il avait trouvé qui était plutôt vrai… dans un certain sens. La hiérarchie était une bonne chose. Je ne suis pas mon Alpha mais tout ce dont je suis certain c’est qu’il fera tout pour protéger ma Meute, plus en détails, je ne peux pas vous répondre, malheureusement ! Il hésita quelques instants et reprit finalement la parole Je comprends tout à fait ce que vous voulez, mais faites attention, c’est un petit « jeu » risqué.

Ce n’était pas une menace, loin de là mais un réel conseil, il était inquiet pour Rémy à présent. Si quelqu’un venait à découvrir ça, ça serait fort dérangeant et il ne donnait pas cher de leur peau à l’un et à l’autre.

- J’espère je ne vous ai pas offensé, ce n’était pas du tout le but.

Non, il avait juste du mal parfois à voir des propos offensant vu qu’il n’avait que très peu d’égo.
Revenir en haut Aller en bas
Dim 9 Sep - 21:06


Solitaires Norvégiens

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▹ PSEUDO : Talim ▹ EMPREINTES : 523 ▹ ARRIVÉE EN VILLE : 29/01/2017 ▹ AGE DU PERSO : 43 ▹ LOCALISATION : Arrivé en Février 2018 à Bergen, il a fui l'Allemagne et son passé. Il vit dorénavant avec Remy, une Humaine dont il a fait la connaissance lors de son voyage jusqu'en Norvège. ▹ HUMEUR : Calme et froid.

CROCS PRÉFÉRÉS
✤ MES COMPETENCES:
✤ MON INVENTAIRE:



Il eut beau essayer de calmer le jeune loup, la tension grimpa rapidement chez le Brun. Les muscles de son dos se raidirent, son visage se crispa légèrement et le brun chocolat de son regard ne tarda pas à se cercler du blanc de la peur. Grim le laissa parler, notant la vitesse à laquelle il débitait ses phrases comme si son Alpha ou le Roi des Loups tendaient à l’écouter en ce moment même. L’étaient-ils ? Une forme de connexion existait entre les différents loups d’une meute et si cela se résumait à un fifrelin de lien aujourd’hui pour Grim et son ancienne meute, nul doute qu’il avait eu toutes les peines du monde à étouffer les hurlements de douleur, les grondements de colère et les injonctions de son Alpha lorsqu’il avait décidé de les abandonner. Le Brun était effrayé des conséquences de ses propos et de ceux du Solitaire, effrayé de la situation même dans laquelle ils se trouvaient. Son corps tout entier transpirait des hormones de stress et l’odeur aigrelette de sa sueur parvenait jusqu’aux narines de l’Allemand qui continuait de se taire et de l’observer. Malgré toute la gentillesse que ce garçon transparaissait, il était soumis, anxieux, la proie d’éternels supérieurs à lui. Le solitaire pouvait-il avoir confiance en ce soumis ? Pouvait-il garder le secret de l’existence du lien entre Remy et lui ? A défaut de le protéger, de lui offrir une porte potentielle vers la meute des Bruns et leur protection unifiée, pouvait-il au moins tenir sa langue ? Le doute était permis, d’autant plus après la réaction que le Brun avait face à ses questions. Il n’avait aucune résistance, aucune barrière ni aucun mur derrière lequel masquer sa peur. Il ne connaissait Grim que depuis quelques instants et lui affichait déjà gorge et nervosité. Soumis dans toute sa navrante splendeur.
Grim étouffa un profond soupir. Remy choisissait bien curieusement ses alliés ces temps-ci …

▬ J’espère je ne vous ai pas offensé, ce n’était pas du tout le but. »

Regard baissé, le loup leva sa main en signe d’apaisement.

▬ Je ne suis pas offensé, tranquillise toi à ce sujet. »

Ses pensées tournaient comme des rouages dans son esprit tandis qu’il continuait de fixer le tapis du salon. Après quelques instants de silence, il releva finalement les yeux pour croiser le regard du jeune loup. Ses prunelles scrutaient profondément celles de Nicholas tandis que sa voix grave résonnait à nouveau.

▬ Si je pouvais me détacher de Remy et ne plus la mettre en péril comme seul un loup peut le faire dans ce pays et sous ces instances royales ; crois-moi je le ferai. Je ne menace pas nos vies pour le simple plaisir de sa compagnie. Je ne saurai expliquer le lien qui existe entre nous, les Âmes Sœurs n’existent pas entre humains et lupins et je n’ai d’autre désir que de la protéger, je n’attends rien de plus de sa part. Et il en va de même pour elle. Je n’ai juste.. guère de choix. »

Ils avaient essayé n’est-ce pas ? Ils s’étaient séparés, dans la brutalité des mots et des émotions. Ils avaient vécu loin l’un de l’autre, à l’écart, sans se contacter ni s’approcher car tel avait été le besoin de Remy. Puis elle était revenue vers lui, consciente de tout car il ne lui avait rien caché des dangers. Que pouvait-il faire ? La repousser ? Lui faire comprendre que tout cela était trop dangereux ? Qu’ils étaient deux fous, doux rêveurs d’une époque qui n’avait peut-être jamais existée, inconscients de la brutalité du monde et de deux races vouées à se détester ? Il ne pouvait faire cela. Il ne pouvait la laisser ni imaginer le monde sans elle à ses côtés. Peu importait le lien qu’ils avaient, peu importait l’étiquette qu’on leur attribuait. Il était avec elle. Son âme était accrochée à la sienne. Il ne souhaitait pour autant la mort de personne dans cette entreprise mais il ne pouvait aller contre son instinct. Sans doute cela était-il trop incompréhensible pour qui n’avait jamais ressenti cela. Il savait ce que la plupart des loups en diraient. S’ils savaient.

Un silence s’était installé entre les deux loups. Grim le rompit d’un ton doux, presque implorant.

▬ Je te demande juste de ne pas nous trahir. De ne pas dire ce que tu sais, de cet endroit, des deux personnes qui vivent ici. Est-ce que je peux compter sur toi ? »
Revenir en haut Aller en bas
Ven 14 Sep - 20:59


Meute Brune

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▹ MULTICOMPTES : Elias & Ivar & Sevastyan & Cooper ▹ PSEUDO : Ludies ▹ EMPREINTES : 2846 ▹ ARRIVÉE EN VILLE : 19/07/2015

CROCS PRÉFÉRÉS
✤ MES COMPETENCES:
✤ MON INVENTAIRE: Une laisse.



Il devait se calmer, il le savait mais c’était franchement plus fort que lui, il n’y arrivait pas. Pas avec ces questions, cette situation. Il ne voulait surtout pas compromettre Remy, mais… mais est-ce qu’il serait capable de la protéger ? Il n’en savait trop rien et c’était bien le souci. Le problème, c’est que les bonnes intentions, dans le monde lupin ne pèsent pas bien lourd face à des combattants tels que les gammas, ou autres. L’autre loup tenta de l’apaiser en lui disant tout d’abord qu’il ne se sentait pas offensé, c’était déjà un bon point ! Il manqua de s’étouffer lorsqu’il prononça le mot âme sœur et tenta de garder pied. Grim ne disait pas ça en pensant à mal, mais là, le cadet avait presque envie de lui rire au nez, comme d’ailleurs à tous ceux qui prononçaient ces deux mots à tort et à travers. Bien sûr, ils ne pouvaient pas savoir ce que cela faisait. Bien sûr dans la plupart des cas ça se passait mieux… Mais il ne pouvait voir aucun bon côté aux âmes sœurs et c’était le genre de discours qui avait tendance à le rendre irritable, stressé, voire, parfois sarcastique. Pas méchamment, mais par ce cela le ramenait à trop, beaucoup trop de choses négatives. Foutu lien. Il se contenta d’inspirer en essayant de ne pas trop y penser, il n’avait pas envie de se fâcher avec le solitaire pour si peu. Pourtant la frustration grandissait en lui sans qu’il ne puisse rien y faire, pourtant il savait que le discours de plus âgé était franchement très pertinemment. Ses parents. Dante. Ce manque, ce foutu manque, cette impression de vide…. Nicholas ferma les yeux quelques instants, essayant de ne pas se laisser submerger par tout cela, mais au final, il vivait quotidiennement avec tout ça, même s’il allait mieux depuis son déni, il n’empêchait pas qu’il se souvenait de tout ce qu’il avait pu ressentir face à Eliassen. Et au final, même s’il aimait profondément Leif, ce n’était pas et ça ne serait jamais assez fort, cela restait au final presque décevant. Il essaya de se concentrer de nouveau sur le discours de Solitaire, quittant ses pensées obscures comme il le pouvait, s’éloignant d’elle comme s’il voulait éviter la noyade. Il eut un silence, ne sachant pas quoi répondre et surtout ne voulant pas rebondir sur les « âmes-sœurs », il se contenta pour une fois de fermer sa grande gueule. Grim la parole et cette fois Tveit savait qu’il n’avait pas d’autres choix que de lui répondre. Il pouvait le faire, parler pour ne rien dire était quand même un peu sa spécialité d’habitude.

- Non, bien sûr que je ne dirai rien pour vous trahir, enfin volontairement du moins.

Par ce qu’il parlait trop, des fois il ne se rendait pas compte de ce qui pouvait bien sortir de sa bouche. Naïf, petit loup. Ne pas embrayer sur les âmes sœurs. Ne pas embrayer sur ce sujet fâcheux, et pitié qu’il ne pose pas de question « stupide » sur son changement de réaction.

- Elle ne pourrait vraiment pas habiter ailleurs ? Qu’elle sente moins le loup lorsqu’elle se promène, un jour ça va finir par attirer l’attention de quelqu’un, et je ne suis pas sûr que cela passe inaperçu encore longtemps. Comme ça vous pourrez vous voir… enfin non, ce n’est pas non plus forcément une bonne idée… Je ne sais pas trop quoi te conseiller, par ce que c’est compliqué comme situation. Pour ne pas dire pathétique, mais il ne connaissait pas assez Grim pour dire cela tout fort Vous faites quoi sinon dans la vie exactement ?

Il était curieux de nature, mais il avait aussi envie d’en apprendre un peu plus pour ce pilier de Remy.



Revenir en haut Aller en bas
Mer 19 Sep - 15:38


Solitaires Norvégiens

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▹ PSEUDO : Talim ▹ EMPREINTES : 523 ▹ ARRIVÉE EN VILLE : 29/01/2017 ▹ AGE DU PERSO : 43 ▹ LOCALISATION : Arrivé en Février 2018 à Bergen, il a fui l'Allemagne et son passé. Il vit dorénavant avec Remy, une Humaine dont il a fait la connaissance lors de son voyage jusqu'en Norvège. ▹ HUMEUR : Calme et froid.

CROCS PRÉFÉRÉS
✤ MES COMPETENCES:
✤ MON INVENTAIRE:



Nicholas assura qu’il ne dirait rien et le solitaire dut se contenter de cette réponse partiellement satisfaisante. Il sentait que la nervosité du Brun avait gagné un cran différent. Il n’aurait néanmoins su expliquer ni comprendre pourquoi le ton lui avait soudain semblé différent. Nicholas savait-il quelque chose que lui-même ignorait ? Il eut beau chercher dans ses propos, Grim ne comprit quels rouages s’étaient mis en marche dans la tête du Brun et avait modifié son ton et certaines fragrances corporelles autour de lui. Sans doute cela n’avait-il pas de lien direct avec lui, raison pour laquelle Nicholas s’était abstenu d’en faire mention. Le solitaire préféra ne pas chercher, encore trop préoccupé par la portée de ce qu’il avait expliqué, au secret qu’il venait de confier.

▬ Elle ne pourrait vraiment pas habiter ailleurs ? Avança brusquement Nicholas. Qu’elle sente moins le loup lorsqu’elle se promène, un jour ça va finir par attirer l’attention de quelqu’un, et je ne suis pas sûr que cela passe inaperçu encore longtemps. Comme ça vous pourrez vous voir… enfin non, ce n’est pas non plus forcément une bonne idée… Je ne sais pas trop quoi te conseiller, par ce que c’est compliqué comme situation. »

Un silence pesant tomba entre eux. Nicholas le rompit tout aussi brusquement qu’avant.

▬ Vous faites quoi sinon dans la vie exactement ? »


Pâle de rage de ce qu’il venait d’entendre, Grim inclina sèchement la tête sur le côté, considérant le Brun d’un air froid au regard glaçant.

▬ A ton avis, qu’est-ce que je peux bien faire de ma vie, toi qui a de si grandes idées et un avis aussi arrêté sur ce qui s’y passe ? »

Malgré la colère qui transparaissait froidement dans sa voix et ses yeux qui lançaient des éclairs en direction du jeune loup, le reste du corps de Grim était effroyablement calme et statique. Il était trop maitre de lui et de ses émotions pour sauter maintenant sur Nicholas mais ce qu’il venait de se faire dire passait difficilement la barrière de ses oreilles. A croire qu’il s’était exprimé pour le vent et les murs de cet appartement. Et par quelle manière se permettait-il derechef d’avertir le solitaire sur la dangerosité de la situation ; le croyait-il idiot et incapable d’une décision ? Le voyait-il puéril et capricieux ? Que pouvait bien s’imaginer ce soumis pour se permettre d’arguer le moindre conseil, la moindre idée que le solitaire n’aurait pas déjà tenté ? Quoique ce soit, il jouait à un petit jeu dangereux en croyant pouvoir s’octroyer ce droit vis-à-vis de l’Allemand qui malgré son absence totale d’appartenance à la meute Brune et donc de supériorité vis-à-vis de Nicholas, ne supportait guère les remarques qu’il venait de lui faire. Ils ne se connaissaient pas suffisamment pour que ce genre d’attitude passe la barrière hiérarchique que les loups instauraient instinctivement dans tous leurs rapports. Si Remy pouvait émettre certains reproches sans qu’il ne se sente le besoin de lui rappeler qui était supérieur par rapport à l’autre, concernant Nicholas il ne possédait pas suffisamment d’antériorité. Il ne devait qu’à son amitié avec Remy de ne pas finir sur le tapis, gorge et carotide exposées.

L’air et le temps semblèrent se figer tandis que les deux loups s’observaient. Ce fut le bruit d’une clé qu’on tourne dans une porte puis celui de cette même porte qu’on ouvre qui sauva sans doute la situation. Prenant plus que jamais sur lui à cet instant, Grim se força à tourner la tête pour saluer la gamine qui venait de rentrer. Elle parut sincèrement surprise de découvrir la présence de Nicholas dans le canapé et un rapide coup d’œil en direction de Grim répondit à son interrogation. Le solitaire profita de cette échappatoire pour s’esquiver. Attrapant son manteau, il jeta un dernier regard au Brun et le salua d’un bref mouvement du menton. Il n’y avait pas grand-chose à rajouter, l’essentiel avait été dit. Il passerait sans doute un jour l’éponge sur l’attitude de Nicholas car tout maladroit qu’il était, il ne pensait sans doute pas à mal. Mais sa langue était trop pendue pour les nerfs de l’Allemand aujourd’hui.

▬ Fini pour moi
Revenir en haut Aller en bas
Ven 21 Sep - 22:13


Meute Brune

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▹ MULTICOMPTES : Elias & Ivar & Sevastyan & Cooper ▹ PSEUDO : Ludies ▹ EMPREINTES : 2846 ▹ ARRIVÉE EN VILLE : 19/07/2015

CROCS PRÉFÉRÉS
✤ MES COMPETENCES:
✤ MON INVENTAIRE: Une laisse.



Il essayait, il essayait réellement de trouver une solution, mais comme d’habitude … il ne s’exprimait pas franchement mieux, il ne se rendait pas compte que ses paroles pouvaient être mal prises alors qu’il cherchait juste à aider. Pourquoi les gens étaient si susceptibles ? Il pouvait sentir la tension qu’il habitait à présent l’autre Loup, et cela lui donnait encore et toujours plus envie de se soumettre, surtout vu le regard qu’il regarda quelques instants plus tard. Nick avait merdé, visiblement le souci c’est qu’il ne comprenait pas où exactement ! La réponse du solitaire lui fit froncer un peu les sourcils, il n’était pas certain de bien comprendre. Il cligna plusieurs fois les yeux, ne comprenant pas pourquoi l’autre prenait la mouche… Est-ce qu’il n’aimait pas les conseils qui n’allaient pas dans son sens ? Probablement que c’était cela, comme beaucoup de personnes. Tant pis, de toute manière il ne pouvait pas revenir en arrière, il avait à vrai dire surtout envie de fuir à toute jambes, mais il resta là, en cherchant la réponse la plus adéquate à sortir.

– Je… Je… non. Mais…. Mais je ne voulais pas.. enfin… je suis désolé.

Qu’est-ce qu’il pouvait dire d’autres de toute manière ? Rien, par ce que ça ne ferait probablement qu’aggraver son cas. Tant pis, après tout… s’ils se faisaient chopper, on ne pourrait pas dire qu’il n’avait pas prévenu le « vieux » Loup. Non, ce n’était pas ses affaires, mais il espérait quand même qu’ils continueraient à être discrets ! Comment faire comprendre au plus âgé qu’il se méprenait, qu’il avait juste mal compris ses intentions ? Probablement qu’il ferait juste mieux de se taire ! S’il ouvrait de nouveau la bouche, il risquait encore d’énerver l’autre… un brin susceptible. Il avait l’habitude pourtant avec les gens un peu « difficiles », avec Leif et Raph à ses côtés, mais là c’était différent et il préférait juste prendre des pincettes. L’autre ne le connaissait juste pas assez.

Heureusement qu’il fut sauvé, non pas par le « gong », mais par les clefs que l’on tourne dans la porte. Sauvé. Il se retint tout juste de pousser un petit soupir de soulagement et fit un grand et radieux sourire à son amie ainsi qu’un petit geste de la main. Au moins, maintenant qu’elle était là tout irait mieux et il allait pouvoir passer un bon moment… d’autant plus que l’autre homme sembla préférer les seuls.

HRP: si la conclusion te va, n'hésite pas à me MP qu'on fasse fermer/archiver le sujet <3..
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé






Revenir en haut Aller en bas
 

Knock, knock! Who's there? ▬ Nicholas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Knock Knock ! Guess who's there ?!
» Knock, Knock... Who's There ? The Cry of Fear ~ [PV Evidemment]
» Knock. Knock. Onomatopoeia.
» *Knock knock knock* Astrid. *Knock knock knock* Astrid. [Ashtrid]
» Yu Min Hyuk • knock knock knock

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Esprit Sauvage ::  :: Quartier Neutre-
Sauter vers: