Knock, knock! Who's there? ▬ Nicholas
EVENTS EN COURS

Aucun pour le moment.

LES ANIMATIONS RP

- La loterie rp, ici.
- La recherche de rp, ici.
- L'intervention inrp des chasseurs, ici.
- Les rumeurs inrp, ici.

SCÉNARIOS DE NOS MEMBRES

- bêta de la meute brune ici.
- petite soeur portée disparue ici.
- bêta de la meute rousse ici.
- le jouet humain d'une louve ici.


Laisse ton avis dans ce sujet.

TOP PARTENAIRES


VOTE POUR LE FORUM




 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue sur ESPRIT SAUVAGE !
Sur le forum vous pourrez incarner un loup ou un humain.
On espère que vous trouverez votre bonheur, n'hésitez pas à fouiller les pvs, scénarios et les pré-liens
N'oubliez pas que vous avez deux semaines pour faire votre fiche
Pensez à voter pour nous, dans ce sujet et à promouvoir notre forum sur Bazzart, PRD et OMR :coeur2:

Partagez | 
 

 Knock, knock! Who's there? ▬ Nicholas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Dim 8 Juil - 16:34


Solitaires Norvégiens

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▹ PSEUDO : Talim ▹ EMPREINTES : 486 ▹ ARRIVÉE EN VILLE : 29/01/2017 ▹ AGE DU PERSO : 43 ▹ LOCALISATION : Arrivé en Février 2018 à Bergen, il a fui l'Allemagne et son passé. Il vit dorénavant avec Remy, une Humaine dont il a fait la connaissance lors de son voyage jusqu'en Norvège. ▹ HUMEUR : Calme et froid.

CROCS PRÉFÉRÉS
✤ MES COMPETENCES:
✤ MON INVENTAIRE:



Lieu et date du rp : Décembre 2018, appartement de Grim & Remy dans le Quartier Neutre
Protagonistes: Nicholas Tveit et Grim Solheim
Résumé du rp: Nicholas vient voir si Remy est disponible et tombe sur Grim qui ne sait rien de leur amitié.
Actions réalisées au cours de ce rp: à tous les coups ça va faire boom :muah:

&

▬ Je sors ! »
▬ Tu as mis combien d’épaisseurs ? Je sens ta peau d’ici. Va rajouter un pull s’il te plait. »
▬ On en parle du fait que t’es pas ma mère ? »
▬ Un pull, un bonnet, une écharpe et des gants jeune fille. Et que ça saute. »
▬ Tu m’soules, vieille branche. »

Repartie dans sa chambre en maugréant, Remy en ressortit presqu’aussi vite parée pour les froids polaires que connaissait Bergen et la Norvège de manière générale en ce plein mois de décembre. L’observant du coin de l’œil, assis dans son fauteuil en train de lire un ouvrage sur la faune et la flore scandinave, Grim esquissa un sourire discret. Leur relation s’était encore améliorée depuis qu’elle l’avait vue sous forme de loup. Et aussi depuis qu’ils avaient discuté, posé les choses quant à ce que chacun pouvait recevoir de la relation et souhaitait donner. Le loup était reconnaissant à la gamine d’avoir fait le premier pas, de leur avoir ouvert la voie. Il était tant habitué à la souffrance perpétuelle de la dernière relation qui avait réellement comptée qu’il avait probablement oublié quelques temps qu’une décision, une parole, une action n’étaient pas nécessairement gravée dans le marbre tant qu’on était assez humble ou fou pour la contester et en demander pardon. La gamine lui avait prouvé que malgré sa prime frayeur, elle tenait à leur relation. Grim avait tâché de faire les efforts restants et continuait autant qu’il le pouvait de lui faire sentir le moins possible son besoin de montrer au monde entier qu’elle était sous sa protection. Les occasions pour autant se faisaient plus rares depuis un temps, sans doute car les deux faisaient attention à ne pas s’y retrouver.
Remy sortit et le loup accepta sans broncher de ne pas avoir d’horaire de retour pour l’attendre. Cela faisait partie de l’espèce de marché tacite et silencieux qu’ils avaient passé concernant la possessivité de Grim ; il ne la fliquait plus. Que dans sa tête du moins car il était plus facile de demander au vent du nord d’arrêter de souffler qu’à Grim de cesser de s’inquiéter pour la petite. Il respectait, cela étant, le fait qu’elle ne veuille pas entendre parler de ça et se taisait la plupart du temps. Ils s’étaient habitués.

Le silence retomba sur l’appartement, replongeant le loup dans sa lecture quelques temps avant qu’il ne décide de refermer son livre et se consacrer à quelque chose qui allait nécessiter toute son attention : le nettoyage de l’appartement et l’installation du sapin de Noël et de ses décorations. Une surprise qu’il réservait pour Remy au cas où elle décidait de passer quelques jours de cette période de fêtes ici. Il se doutait qu’elle préférerait rentrer retrouver sa famille mais au moins aurait-elle une ambiance agréable pour rentrer du travail pendant quelques temps. Il s’attela donc au nettoyage quasi-printanier pour ainsi dire de l’appartement. C’était une chose qui avait surprise Remy au début, le côté maniaque qu’avait Grim concernant le ménage. Elle avait découvert qu’il était de ces furies qui ont une attaque intérieurement si un convive a le malheur de poser son verre directement sur la table en chêne massif et, encore pire, qui s’empressera une fois que vous aurez le dos tourné de soulager sa pauvre table d’un intermédiaire en liège glissé aussi doucement qu’une caresse sur une joue en pleurs. Si cela pouvait étonner venant d’un homme dont l’autre versant était une bête sauvage, côté loups, cela ne surprenait guère ; rares étaient les animaux qui ne prenaient pas soin de leur tanière comme de leur propre fourrure. Il n’y avait bien que les humains pour se complaire de fainéantise dans leur crasse quotidienne. Grim ne faisait pas exception à la règle, voire la respectait aussi scrupuleusement qu’un code biblique. Il n’aimait pas la saleté chez lui, dans son lit, sur ses fauteuils, son canapé (AHEM.) … Il ne se lavait pas 36 fois les mains après avoir cuisiné ou touché quelqu’un mais il aimait avoir un intérieur propre. Cela le détendait en rentrant chez lui. Et il aimait tout autant nettoyer que de savoir que ça l’était. Laver son appartement du sol au plafond, c’était rétablir l’ordre du monde.

Il était donc à son ménage, ses pensées ailleurs tandis qu’il récurait l’évier de la cuisine quand on toqua à la porte. Extrayant ses mains de ses gants de ménage et ôtant son tablier, le loup se plaça dans l’encadrement et ouvrit la porte sur un jeune homme aux cheveux bruns. Surpris de sentir le loup en lui et curieux de connaître la raison de sa présence ici, il demanda :

▬ Bonjour. Je peux vous aider ? »
Revenir en haut Aller en bas
Lun 9 Juil - 21:38


Meute Brune

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▹ MULTICOMPTES : Elias & Ivar & Sevastyan & Cooper ▹ PSEUDO : Ludies ▹ EMPREINTES : 2775 ▹ ARRIVÉE EN VILLE : 19/07/2015

CROCS PRÉFÉRÉS
✤ MES COMPETENCES:
✤ MON INVENTAIRE: Une laisse.



Il s’ennuyait à mourir, Leif n’était pas disponible et il avait envie de voir quelqu’un et il se demandait qui il pourrait aller ennuyer. Au bout de quelques minutes son choix se porta tout simplement pour Remy. Il n’avait pas envie d’arriver les mains vides vu qu’il allait venir à l’improviste alors, il fit quelques cookies. Comme ça, si elle était seule ils pourraient s’empiffrer s’il y avait son oncle –ou il ne savait plus trop qui-, il pourrait probablement l’amadouer avec quelques gâteaux et sa petite bouille. Généralement cela marchait plutôt bien, il avait un don pour attendrir les gens même si parfois on e trouvait beaucoup agaçant qu’autre chose ! Il voulait néanmoins croire à sa bonne étoile, tout se passerait bien et, pourquoi craindrait-il l’homme ? Il était juste ami avec Rey et n’avait aucune vue sur elle, alors tout se passerait probablement bien. A vrai dire il craignait plus la réaction de Leif s’il l’apprenait qu’autre chose. Monsieur « je suis jaloux », le retour ça, c’était sûr et certain ! C’est donc en sifflotant gaiment qu’il arriva devant la demeure de son amie, il n’était jamais venu ici, et espérait donc que ça serait une bonne surprise, au pire, elle avait assez de caractère pour lui dire qu’il dérangeait et il s’en irait sans être vexé le moins du monde. Pour Leif par contre, comment est-ce qu’il allait faire sans se prendre le chou avec lui, comme à chaque fois qu’il avait une odeur inconnue sur lui… C’était fatigant de toujours devoir s’expliquer sur des choses pourtant normales… C’était triste de ne pas pouvoir voir qui il voulait et il avait bien du mal à faire comprendre au loup roux son point de vue… alors il laissait généralement faire et lui disait la vérité sur qui il voyait. Il n’avait rien à cacher de toute manière…

Il s’avança sur le palier et frappa trois forts coups à la porte, il fut surpris en voyant la personne lui ouvrir, ce n’était pas Rémy, loin de là, mais la surprise provenait surtout du fait qu’il sentait le Loup. Un Loup solitaire. Celle-là il ne s’y était pas attendu. Il ouvrit la bouche pendant quelques secondes presque comme s’il allait gober une mouche, et finalement il arriva assez rapidement à se reprendre ! Il lui dédia son plus beau sourire, avant d’incliner la tête sur le côté et de baisser les yeux. L’homme était largement plus dominant que lui ce qui n’était pas compliqué lorsqu’on était un loup soumis comme lui. Malgré tout il ne se départit pas de ce sourire et en profita pour sortir la grande poche de cookies qu’il avait soigneusement préparée.

- B’jour M’sieur. Je suis désolé de vous déranger, mais je venais voir Remy, j’ai cuisiné et je voulais lui apporter ça !

Temps court de réflexion, est-ce que cela ne ressemblait pas à une méthode de drague ? Probablement que si. Merde ! c’est justement ce qu’il voulait absolument éviter ! Il retroussa un peu le nez en comprenant sa bêtise et chercha à se reprendre mais là ça risquait ‘être compliqué. Quel abruti il faisait !

- C’est une amie et… heu je m’appelle Nicholas, mais je préfère Nick ou Nicky.

Il lui tendit la main en espérant ne pas se prendre un vent ou alors que l’autre Loup lui broie la main pour se venger d’une chose ou d’une autre !

- Je ne savais pas qu’elle connaissait quelqu’un comme… comme nous. Est-ce qu’elle le sait ?

Sous-entendu, est-ce qu’elle connaissait sa nature, non pas que ce soit important mais il était juste curieux de savoir la réponse… Tout comme il savait que vu l’air un peu patibulaire de son « interlocuteur » il ferait mieux de se taire un peu, de le laisser s’exprimer et de se faire un peu oublier… Et bien sûr, prier pour que Remy soit dans le coin histoire qu’elle vienne le sauver de cette facheuse situation. Il sentait qu’il s’enfonçait, malgré lui, dans quelque chose qui risquait vite de le dépasser totalement. Gentil Tonton, Nicky va pas te l voler ta Remy ! Probablement qu’il aurait mieux fait de proposer de repasser plus tard, mais il n’en fit rien !
Revenir en haut Aller en bas
 

Knock, knock! Who's there? ▬ Nicholas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Knock Knock ! Guess who's there ?!
» Knock, Knock... Who's There ? The Cry of Fear ~ [PV Evidemment]
» Knock. Knock. Onomatopoeia.
» *Knock knock knock* Astrid. *Knock knock knock* Astrid. [Ashtrid]
» Yu Min Hyuk • knock knock knock

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Esprit Sauvage ::  :: Quartier Neutre-
Sauter vers: