Entrevue politique ◊ Elias
EVENTS EN COURS

Aucun pour le moment.

LES ANIMATIONS RP

- La loterie rp, ici.
- La recherche de rp, ici.
- L'intervention inrp des chasseurs, ici.
- Les rumeurs inrp, ici.

SCÉNARIOS DE NOS MEMBRES

- bêta de la meute brune ici.
- petite soeur portée disparue ici.
- bêta de la meute rousse ici.
- le jouet humain d'une louve ici.


Laisse ton avis dans ce sujet.

TOP PARTENAIRES


VOTE POUR LE FORUM




 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue sur ESPRIT SAUVAGE !
Sur le forum vous pourrez incarner un loup ou un humain.
On espère que vous trouverez votre bonheur, n'hésitez pas à fouiller les pvs, scénarios et les pré-liens
N'oubliez pas que vous avez deux semaines pour faire votre fiche
Pensez à voter pour nous, dans ce sujet et à promouvoir notre forum sur Bazzart, PRD et OMR :coeur2:
Nous manquons de loups américains ! I love you
N'hésitez pas à les tenter

Partagez | 
 

 Entrevue politique ◊ Elias

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Mer 25 Juil - 23:24


Meute Noire

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▹ MULTICOMPTES : Edwina S. Svanhildesen, l'alpha de la meute blonde et Ester L. Braaten, conseillère du Roi et Chef des Traqueurs de la meute argentée. Torvald Marklund, chasseur. ▹ PSEUDO : ODAYA OCHAVEN, fondatrice pour vous servir ! ▹ EMPREINTES : 520 ▹ ARRIVÉE EN VILLE : 21/09/2016 ▹ LOCALISATION : Quelque part dans les ombres de Bergen. ▹ HUMEUR : Mauvaise, sombre, antipathique. Pas réellement fréquentable. Encore moins pour les blonds et autres infériorités.

CROCS PRÉFÉRÉS
✤ MES COMPETENCES:
✤ MON INVENTAIRE: Quelques sachets remplis d'herbe, un miroir, un livre de prières et une coupelle pour recueillir le sang de ses patients.



Lieu et date du rp : 25 juillet 2019
Protagonistes: Elias Hansen et Vyranui Wahlberg
Résumé du rp: Vyranui rend visite à l'alpha des bruns, pour l'informer de l'assassinat de Kateleyä réalisé par son fils.

Parfois, dans la vie, ils se devaient de faire des choix. Des choix difficiles, complexes, qui imposaient des chemins de vie. C’était toujours compliqué à faire, mais nécessaire pour assurer une bonne entente, une bonne vie. Ainsi, quand Ivar avait expliqué à sa mère ce qu’il s’était passé, comment il avait compris et ce qu’il avait fait, elle n’avait pas jugé son fils. Déjà, parce que contrairement aux humains, le meurtre pouvait être justifié. Les loups ne fonctionnaient pas de la même façon et n’avaient pas les mêmes codes, les mêmes émotions. Ainsi, son geste – aussi brutal qu’il pouvait être – n’était ni choquant, ni dérangeant. Si ça avait été la seule solution, alors il avait bien agi. Ensuite, ils savaient l’un comme l’autre qu’une née-humaine, engrossée par un maudit, ne pouvait être qu’un fardeau. Une peine. Une douleur pour quiconque. Alors, d’une certaine façon, il avait levé un poids sur une meute, aidé des loups dans le besoin. Elle le savait parfaitement et reconnaissait bien là son fils.
Ce qui l’avait inquiété, c’était les retombées politiques éventuelles. Qu’allait-il se passer désormais ? Bien sûr, son fils, en voyage pour la guérisseuse de sa meute – même s’il s’agissait de la mère – était en sécurité, protection diplomatique. Évidemment, le statut de solitaire de la louve faisait d’elle une inconnue, une perte dont tout le monde se fichait, ainsi de ce côté là aussi, ils étaient protégés. Mais Kateleyä n’était pas seule, à qui avait-elle raconté son projet ? Que cachait cette clé USB ? Pourquoi avait-elle préféré mourir, plutôt que d’expliquer ce pourquoi elle était là-bas ? Beaucoup de questions sans réponse, qui pouvaient conduire à de grandes difficultés. Elle ne craignait pas pour l’avenir de son fils – enfin, pas plus qu’à son habitude maternelle, mais elle craignait pour leur avenir à eux, aux loups. Kateleyä avait, après tout, connu le monde lupin du fait de la révélation d’Avyn Svanhildesen, défunte alpha de la meute blonde, suite à une interview télévisée. C’en était alors suivi des interviews, des découvertes, des rencontres, une relation avec un maudit, une naissance avortée et finalement une mutation. Elle n’avait donc aucune raison de souhaiter le bien des loups. A son humble avis. Sauf qu’elle ne pouvait pas leur faire du mal. Qu’adviendrait-il des loups si elle venait à décider de ce qu’ils devaient/ne devaient pas dire/faire ? Elle craignait qu’elle soit en réalité en train de chercher à s’en prendre aux loups norvégiens, aux qui lui avaient fait beaucoup de mal. Ainsi, Vyranui cherchait à protéger sa meute et, avec l’accord de son alpha, elle allait rencontrer Elias, alpha actuel de la meute brune.

Elle fut choisie, du fait de son approche récente avec le loup. La guérison de sa fille, alors qu’elle n’avait aucune obligation de le faire, leur fournissait un premier contact, suffisant pour justifier sa présence. Et, Vyranui étant capable de mesurer ses mots, son comportement, il était évident qu’elle était un choix censé. Ce fut elle, à la place d’un autre, qui fut envoyé.
Ce jour-là, elle eut quelques difficultés à dormir, malgré le soutien de son fiancé. C’était compliqué, des enjeux existaient réellement et pouvaient, effectivement, changer beaucoup de chose. Dans le bon, comme dans le mauvais sens. Elle se leva de bonne heure, à peine le soleil s’était-il levé que la louve, nue, sortit de la maison pour réaliser des ablutions. Extrêmement croyante et respectueuse des traditions, elle offrit son corps à un Fenrir, afin de se purifier de toute mauvaise onde. S’imprégnant de l’eau glacée de la petite rivière qui coulait à quelques mètres de sa demeure, elle sacrifia ensuite un animal dont elle se badigeonna le corps de sang, avant de réciter une prière. C’est seulement une fois qu’elle fut lavée, calme et prête à parler à Elias, qu’elle muta. Attrapant au passage une tenue de guérisseuse traditionnelle, elle quitta la demeure familiale, en direction du territoire brun.

Son arrivée ne fut pas discrète. Elle n’avait aucunement envie de laisser planer des intentions douteuses sur son comportement. Ainsi, elle se présenta d’elle-même aux traqueurs – et bien que ça lui en coûta – se soumit à leur autorité. Sous forme lupine, elle fut conduite à l’alpha. Qu’elle salua respectueusement, avant de muter, d’enfiler sa robe et de le saluer une nouvelle fois. « Merci de m’accueillir. » Après tout, elle avait demandé une audience, sous une forme traditionnelle, mais y tenait. « Si vous permettez, j’aimerai m’entretenir avec vous en privé. » Pas qu’elle n’avait pas confiance en ses bêtas, mais les loups présents étaient – un poil – trop nombreux pour elle. Et puis, au pire, elle ferait tout de même part des informations qu’elle avait à donner, sans pour autant mentionner son fils. Après tout, il ne fallait pas abuser de sa gentillesse.


But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer — .
And maybe, i'will save your heart.
Revenir en haut Aller en bas
Mar 31 Juil - 21:38


Meute Brune

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▹ MULTICOMPTES : Nicholas & Ivar & Sevastyan & Cooper ▹ PSEUDO : Ludies ▹ EMPREINTES : 252 ▹ ARRIVÉE EN VILLE : 30/07/2016

CROCS PRÉFÉRÉS
✤ MES COMPETENCES:
✤ MON INVENTAIRE:



Une audience, voilà qui était inattendu. Dès qu’il avait eu la demande de la louve noire il l’avait acceptée, se demandant ce qu’elle lui voulait exactement, se doutant que ça serait probablement un moyen pour lui de payer sa « dette », si on pouvait appeler cela comme ça. Il n’était pas particulièrement inquiet, probablement plus curieux de ce que la belle louve lui voulait, si ça avait été urgent et important, ça aurait été l’alpha de meute voire Solskinn qui aurait voulu le voir, et c’est bien pour cela qu’il n’était pas plus inquiet que cela même s’il savait qu’il faudrait qu’il se méfie, qu’il fasse attention à tout ce qui se serait dit dans cette conversation. En attendant, il voulait profiter de ses quelques jours de congés pour profiter un peu de ses enfants : sortir avec eux, faire des jeux de société et d’autres un peu plus lupin. Il voulait que les gamins aient surtout une bonne vitesse et agilité, qu’ils aiguillent un peu leurs sens et qu’ils aient un minimum rudimentaire dans les combats. On était jamais trop prudent, et même si pur l’instant tout restait sous forme de jeu, qu’il tenait vraiment à faire des choses éducatives, il n’oubliait pas qu’une guerre pouvait arriver n’importe quand, ou que les chasseurs pouvaient faire leur grand retour. Il voulait se tenir prêt, pour lui, pour sa meute et leur avenir.

Aujourd’hui, il avait donc organisé un petit jeu dans le jardin… une sorte de colin mayard : un des enfants avait les yeux bandés, les trois autres portaient au poignet une petite clochette. Le but : pour celui qui avait les yeux bandés : utiliser son ouïe/son odorat pour essayer de toucher l’un de ses frères et l’autre ; pour les trois autres se déplacer en silence, ne pas se faire repérer, apprendre à être agile. Simple, pas forcément des plus efficaces, mais cela suffisait pour leur forme humaine, il ne voulait pas en faire des soldats de toute manière ! Cela faisait une petite demi-heure que le jeu avait commencé quand Vyranui fit son entrée dans le territoire brun, plusieurs traqueur dont le frère d‘Elias – chef des traqueurs- l’amenèrent jusqu’à lui. Il les remercia, laissa l’Oméga avec les enfants pour s’occuper de son inventée qui mutait à l’intérieur de la maison. Il en profita pour sortir quelques boissons et s’installa dans un fauteuil en attendant sagement qu’elle soit prête à parler. C’est bien normal, installez-vous à votre aise. Est-ce que vous voulez boire ou manger quelque chose ? Après les mutations il savait que c’était possible. Elle ne tarda pas à lui demander à lui en privé, il congédia les Bêtas et souffla doucement  à son frère qui était resté là Prends les enfants avec toi, je viendrai les chercher plus tard, merci. C’était le seul moyen qu’il avait trouvé pour être certain qu’ils ne débarquent pas dans la maison à un moment inopportun. Il fit un sourire à son frère tandis que ce dernier partait chercher les enfants dehors. Elias put reporter son entière attention sur son invitée Nous devrions pas être dérangés… Comment allez-vous et qu’est-ce qui me vaut le plaisir de votre présence ? Et ce n’était absolument pas dit ironiquement, ou en tout cas c’était plus sincère comme approche qu’autre chose, il lui tardait réellement de savoir ce qu’elle lui voulait et sa présence de le dérangeait absolument pas, au contraire c’était plutôt agréable de parler avec elle.
Revenir en haut Aller en bas
Mer 1 Aoû - 18:17


Meute Noire

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▹ MULTICOMPTES : Edwina S. Svanhildesen, l'alpha de la meute blonde et Ester L. Braaten, conseillère du Roi et Chef des Traqueurs de la meute argentée. Torvald Marklund, chasseur. ▹ PSEUDO : ODAYA OCHAVEN, fondatrice pour vous servir ! ▹ EMPREINTES : 520 ▹ ARRIVÉE EN VILLE : 21/09/2016 ▹ LOCALISATION : Quelque part dans les ombres de Bergen. ▹ HUMEUR : Mauvaise, sombre, antipathique. Pas réellement fréquentable. Encore moins pour les blonds et autres infériorités.

CROCS PRÉFÉRÉS
✤ MES COMPETENCES:
✤ MON INVENTAIRE: Quelques sachets remplis d'herbe, un miroir, un livre de prières et une coupelle pour recueillir le sang de ses patients.



Elle se doutait bien qu’Elias était surpris de voir Vyranui dans sa demeure, surtout pour une rencontre officielle. Pour une demande même. Elle n’était pas alpha, n’est-ce pas ? Ni même bêta. Juste une guérisseuse et en plus, une guérisseuse de clan. Elle n’avait même pas la prestance et l’importance des guérisseurs de meute. Autant dire que sa présence avait du surprendre l’alpha. Ce qui l’inquiétait, c’était justement cette surprise. Serait-elle prise au sérieux malgré tout ? Ou pas du tout. Allait-il la croire, ou se foutera-t-il de son avis ? Est-ce qu’elle pouvait lui faire confiance ? Elle aurait parié qu’il pouvait se poser les mêmes questions. A la différence qu’elle n’était pas alpha, lui si. C’était plus dangereux de son côté de la croire. Après tout, il devait assurer la sûreté de sa meute, elle ne devait rien à personne. Enfin, il accepta de la recevoir, à sa proposition de s’installer, elle le fit. Même si la guérisseuse se doutait que, sous peu, elle recommencerait à faire les cents pas dans la demeure de l’alpha. Pour le moment, en tout cas, elle allait accepter de se tenir sagement assise là où il l’avait invité. Ça serait un premier début après tout. « Je veux bien un peu de limonade si vous avez. » Se permit-elle de demander. « Merci. » Pour l’offre proposée, pour l’accueil, mais elle ne développa pas. Ce n’était pas le genre de la famille. Méfiante, elle ne savait pas dans quelle mesure la louve noire pouvait se fier au loup brun, dans quelle mesure elle pouvait lui faire confiance. D’une certaine façon, elle craignait tout autant une alliance avec lui, qu’un refus de l’écouter. Les deux étaient une situation difficilement jouable, difficile à tenir, une position précaire dans laquelle ils allaient devoir trouver un équilibre propre à chacun. Autant dire que ça n’allait pas être facile. Pire encore, ça allait faire naître de nombreuses questions, sur leur relation, sur les tenants et aboutissants de cette dernière, sur le fait qu’elle n’était qu’une simple louve. Beaucoup de questions. Elle le savait.
Laissant l’alpha gérer sa meute, ses enfants, elle se concentra finalement sur la dernière question.
Un court instant.
Suivi d’un silence.
Comment aborder cette terrible nouvelle ? Terrible, pour certains, unique, pour d’autres. Elle savait que ce que son fils avait fait pouvait avoir de grandes conséquences. Oh bien sûr, pas le fait qu’il avait tué une solitaire sans meute, mais parce qu’elle avait peut-être mis en place un projet dangereux pour la sûreté des loups. Qui savait ce qu’elle avait mis sur cette clé ? Personne actuellement n’avait réussi à l’ouvrir. Alors qu’allait-il se passer ? Est-ce que Solskinn était en danger ? Est-ce que le régime l’était ? Est-ce que son fils l’était ? D’une certaine façon, Vyranui protégeait sa meute, sa famille, leurs arrières. Elle devait savoir ce que pensait l’alpha, sans avoir l’air de chercher à le savoir. Et certes, créer une alliance avec les bruns était dangereux, mais si ça lui permettait de couvrir ses arrières, de s’assurer un soutien, n’était-ce pas le plus important ? Elle ne savait pas, se creusait les méninges, mais décida finalement de reprendre la parole plus rapidement qu’elle ne l’aurait pensé. « Je suis venue vous voir suite à une décision difficile qu’à du prendre mon fils. » Elle sourit, un court instant. « Afin de mieux vous expliquer la situation, je vais tout reprendre depuis le début. » Se fiant à son instinct, elle se décida d’être – dans la mesure du possible – honnête. Elle ne pouvait pas risquer de donner de fausses informations et de risquer un incident diplomatique. Ainsi, elle lui raconta le déplacement d’Ivar pour elle en Amérique, expliqua les raisons qui l’amenèrent sur le territoire américain, ce qui conduisit son fils à découvrir la trace de la jeune louve et à, finalement, choisir de l’abattre.
Un silence suivit les propos de la mère. Elle avait, intelligemment, décidé de présenter les faits de façon simple, claire, sans y incorporer de sentiments ou une position maternelle. Son discours n’était en faveur de personne, juste des faits. « On sait qu’elle se dirigeait vers une maison d’édition, il a trouvé une clé USB sur elle, encodée. » Autant dire que ça ne se faisait pas tout le temps, même très rarement. « Aujourd’hui on ne sait pas ce qu’il y a dessus. » Elle passa une main dans ses cheveux, remettant en place sa crinière d’ébène. « Je ne sais pas ce que vous en pensez, mais au vu du comportement antérieur de Kateleyä, nous craignons qu’elle n’ait mit en danger notre existence. » Un doute qui était presque certain, une peur et une crainte palpable. Pour elle, pour lui, pour toute la communauté lupine, norvégienne comme mondiale. Ils ne pouvaient pas risquer une nouvelle chasse aux monstres. « Je suis venue vous trouver car mon alpha a estimé que c’était plus judicieux que je me déplace, que j’étais la mieux placée pour vous transmettre les derniers éléments. » Après, il en faisait ce qu’il voulait. Très clairement, il pouvait décider de ne rien faire, de ne rien dire, elle le comprenait parfaitement, mais espérait que non. « La meute argentée est, évidemment, au courant de la situation. » Entendant par là que l'alpha, ainsi que les membres concernés, l'étaient. Elle ne savait pas jusqu’où aller, alors elle préféra lui poser une question. « Ivar va chercher à découvrir ce qu’il y a sur cette clé, je l’aiderai. Souhaitez-vous être tenu informé de ce que nous trouverons ? » Parce qu’après tout, en temps qu’alpha, il en avait totalement le droit.


But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer — .
And maybe, i'will save your heart.
Revenir en haut Aller en bas
Dim 5 Aoû - 10:21


Meute Brune

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▹ MULTICOMPTES : Nicholas & Ivar & Sevastyan & Cooper ▹ PSEUDO : Ludies ▹ EMPREINTES : 252 ▹ ARRIVÉE EN VILLE : 30/07/2016

CROCS PRÉFÉRÉS
✤ MES COMPETENCES:
✤ MON INVENTAIRE:



De la limonade ? Il ne s’était pas franchement attendu à une telle réponse, il eut une très légère grimace Non, je suis désolé, je n’ai absolument pas ça, je peux vous proposer du jus de fruit, de la bière, du café, du lait chocolaté – oupas-…. Ce genre de choses. Au moins, il était certain que si elle proposait autre chose, ça serait dans ses choix. Il reporta ensuite l’espace de quelques instants son attention sur sa meute afin qu’il puisse se retrouve seul en face à face avec la Louve Noire, c’était encore une situation plus intrigante, qu’est-ce qu’elle voulait bien lui proposer que ses Bêtas, ou son frère ne puisse pas entendre ? Cela avait un probable rapport avec la politique, pourquoi prendre autant de précautions sinon ?  Elias préféra ne pas reprendre la parole, laissant à la guérisseuse le temps de trouver ses mots, de formulé ce qu’elle souhaitait sans qu’il y ait une quelconque pression. Rapidement, elle reprit la parole et il fronça les sourcils lorsqu’elle parla d‘Ivar. Pitié, qu’elle ne veuille pas faire une sorte de mariage arrangé avec quelqu’un de sa meute.. mais ça ne devait pas être ça, elle ne s’y serait pas pris de la sorte et en plus il ne voyait pas bien ce que cela lui rapporterait… Là encore, il préféra ne pas reprendre la parole immédiatement et la laisser continuer comme elle le sentait … et ce qu’elle annonça lui glaça presque le sang. Quelqu’un d’autre qui voulait aller vers une maison d’édition, même si on ne savait pas ce que contenait cette clef, il était plutôt d‘accord avec la théorie qu’elle avançait, ça puait pour eux. Il se passa une main dans les cheveux réfléchissant à ce qu’il pourrait bien dire : tuer quelqu’un sans être certain de ce qu’il y avait sur cette clef usb,  c’était quand même un peu limite de son point de vue. Je vois… et, effectivement je pense également qu’elle aurait pu mettre en danger notre existence, on a bien vu ce que cela a donné avec Avyn, et Avyn le faisait, malgré tout en paix, ce qui ne sera pas forcément le cas pour cette Mordue. Comment comptez-vous utiliser cette clef, la décoder… Comment être certain qu’elle allait réellement parler de nous, je veux dire…  elle a pu s’éloigner pour tout oublier et passer à autre chose, même si j’en doute c’est une hypothèse. Il se tut quelques instants avant de continuer Néanmoins, je pense pouvoir comprendre le geste de votre fils, même si je n’approuve pas cette méthode, il n’a peut-être pas eu le choix. Ou peut-être que si, mais vu que c’était une mordue qui avait été liée à un maudit Ivar n’avait pas voulu faire d’’effort, qui sait ? En tout cas, je vous remercie de votre déplacement, et je souhaite également bien entendu savoir de quoi il en retourne, par qu’il est clair que si les documents de sa clef peuvent être compromettant, elle a û fournir des copies à d’autres personnes, nous ne sommes pas à l’abri et il faut pouvoir se préparer à ce qui nous attend peut-être. J’espère en tout cas que votre enfant ne s’attirera pas trop de soucis u côté des Loups d’Amérique, vous pourrez compter sur mon soutien pour leur expliquer peut-être plus en détail mon point de vue. Les loups Argents et Noirs seront probablement moins « écoutés » du fait de l’ascendance de votre enfant, à l’époque d’Avyn je n’étais que gamma, et lorsque la Mordue s’est faite capturer, j’étais Alpha depuis peu, alors ils prendront peut-être, ou pas, je ne peux pas m’avancer, mon point de vue d’une façon différente. Ce n’était absolument pas une façon de se vanter, c’était juste qu’Ivar étant de la meute noire et le fils du roi il était logique qu’on le protège pour un acte « légitime » en Norvège, Elias avait beaucoup moins à y gagner.
Revenir en haut Aller en bas
Dim 2 Sep - 20:16


Meute Noire

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▹ MULTICOMPTES : Edwina S. Svanhildesen, l'alpha de la meute blonde et Ester L. Braaten, conseillère du Roi et Chef des Traqueurs de la meute argentée. Torvald Marklund, chasseur. ▹ PSEUDO : ODAYA OCHAVEN, fondatrice pour vous servir ! ▹ EMPREINTES : 520 ▹ ARRIVÉE EN VILLE : 21/09/2016 ▹ LOCALISATION : Quelque part dans les ombres de Bergen. ▹ HUMEUR : Mauvaise, sombre, antipathique. Pas réellement fréquentable. Encore moins pour les blonds et autres infériorités.

CROCS PRÉFÉRÉS
✤ MES COMPETENCES:
✤ MON INVENTAIRE: Quelques sachets remplis d'herbe, un miroir, un livre de prières et une coupelle pour recueillir le sang de ses patients.



Elle leva une main, laissant un sourire agréable se dessiner sur son visage. « Aucun souci. » Elle déclina alors toute autre proposition et préféra se concentrer sur la raison de son déplacement. Après tout, ils ne pouvaient pas passer le reste de leur temps ensemble à se regarder droit dans les yeux. Ce n’était pas pour ça qu’elle était là.
Elle lui expliqua alors les raisons de son déplacement, ne sachant pas trop comment il allait réagir, ce qu’il allait dire. Evidemment, elle savait qu’il serait plus réceptif que d’autres meutes, d’où sa présence. Elle fut étonnement surprise de sa réaction. Elle n’était ni bonne, ni mauvaise, mais au moins raisonnée. C’est tout ce que Vyranui – et son alpha de meute – attendaient. « Pour le moment, mon alpha a recommandé à mon fils de trouver Ester Braaten, qui est comme vous le savez, la chef des traqueurs, mais aussi conseillère du Roi. » Légère pause, elle ne fit pas profiter de son avis à ce sujet. « D’après ce que j’ai compris, ils vont décoder la clé, voir ce qu’elle contient et aviser entre temps. De vous à moi, je pense que les informations la contenant peuvent être utiles à plusieurs meutes et doivent être conservées en s$ureté. » Légère pause, le temps d’humidifier ses lèvres et de trouver ses mots. « Il est clair que certaines meutes, du fait de leur comportement sanguin et parfois irréfléchi, ne peuvent être tenus informés de la teneur de ces informations. » Evidemment, elle parlait là de la meute brune et de la meute rousse. Mais n’ayant aucunement l’envie de froisser l’alpha, elle préféra n’en citer aucune des deux. De toute façon, l’un comme l’autre sauraient de qu’ils parlaient.
Quand il mentionna l’action d’Ivar, elle préféra ne rien dire. Il avait fait un choix, qu’il plaise ou déplaise n’était pas la question. Elle comprenait parfaitement la situation de l’alpha brun qui, de toute façon, je pouvait difficilement dire autre chose. Après tout, afficher clairement une envie de tuer des mordus ou des maudits n’avait jamais été dans la mentalité brune. Ils étaient loins d’être stupides et se tenaient toujours à l’écart de ce genre de décision. Sans doute pour le meilleur de tout le monde.

Elle hocha la tête. « Je vous remercie de m’avoir écouté et de comprendre la situation. » Car après tout, c’était le plus important. Politiquement parlant, ils étaient dans une situation tendue, coriace, qui bien que justifiée – après tout, la Mordue avait plusieurs fois dénoncés les agissements des loups et même, de son vivant d’humaine, avait fait preuve d’une curiosité assez évidente envers leur race. « Je vous remercie également de vous porter volontaire pour donner votre avis, si jamais la situation venait à se compliquer. » Après tout, il n’y était pas forcé. Loin de là à vrai dire, il aurait pu détourner les yeux et reprendre son quotidien, comme si rien ne s’était passé. « J’espère bien évidemment qu’il n’arrivera rien de ce genre là et que nos relations avec l’Amérique resteront cordiales. » Parce qu’il ne faudrait – surtout pas – que ça devienne dangereux pour les meutes norvégiennes. Une telle situation ne ferait que dégénérer, pour leur plus grand malheur. « Comme l’a dit mon alpha, je vous tiendrai au courant des suites de cette affaire et vous ferais parvenir toutes les informations qui sont en ma possession. » Parce qu’après tout, maintenant qu’elle avait commencé le travail, elle ne pouvait pas le laisser inachevé. « Merci encore pour votre temps. » Laissa-t-elle entendre, avant de se lever. Elle n’avait, pour sa part, plus rien à partager avec lui, ainsi, elle se permit de demander congé.


But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer — .
And maybe, i'will save your heart.
Revenir en haut Aller en bas
Dim 9 Sep - 14:31


Meute Brune

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▹ MULTICOMPTES : Nicholas & Ivar & Sevastyan & Cooper ▹ PSEUDO : Ludies ▹ EMPREINTES : 252 ▹ ARRIVÉE EN VILLE : 30/07/2016

CROCS PRÉFÉRÉS
✤ MES COMPETENCES:
✤ MON INVENTAIRE:



Il acquiesça doucement lorsqu’elle parla d’Ester, choix plutôt normal, presque raisonnable même s’il ne portait pas Braaten dans son cœur. C’était surtout dans la logique des choses ! Je suis d’accord avec vous, suivant ce que l’on trouve il faudra mettre ces données en sureté ! J’espère en tout cas qu’il n’y en avait pas d’autres chez elle, ou chez des amis… vous savez maintenant avec l’ère informatique ce genre d’information peut se transmettre très vite ! Il se tut quelques instants avant de souffler Ne vous inquiétez pas, je ne communique rien de politique avec la meute rousse, j’ai assez donné, et je tiens à l’équilibre de ma meute, c’est même ma principale préoccupation ! Ils avaient continué à discuter et finalement, ils étaient plutôt d’accord, Elias se proposa tout de même comme « interlocuteur » neutre si jamais les choses s’envenimaient pour la Norvège, il était clair que la meute Argent et Noire ne seraient pas prises pour impartiale, lui par contre, il avait beaucoup plus de chance auprès des Américains, du moins en théorie. Contrairement aux blonds et aux roux, il était également plus réfléchi, il ne risquait pas de trahir bêtement les argents, cela serait trop dangereux pour les bruns, et les deux interlocuteurs en avait totalement conscience. C’est une simple mesure de précaution, le moment venu, si cela arrive vous pourrez ainsi retomber plus facilement sur vos pieds si vous avez besoin d’un autre interlocuteur. J’espère également que nos entends avec l’Amérique resteront cordiales, nous n’avons pas besoin d’une autre guerre. Le sang avait déjà assez coulé à Bergen come cela ! Vyranui lui dit ensuite qu’elle le tiendrait informé de la suite des informations, il acquiesça doucement D’accord, merci pour tout, j’espère que les informations dans la clef ne seront pas trop compromettantes pour nous. Sinon, les choses risquent fort de dégénérer à nouveau et qui sait si un retour actif des chasseurs ne serait pas à prévoir.Il soupira doucement et lui sourit poliment. Mais de rien, c’était un plaisir de discuter avec vous. A bientôt peut-être Vyranui. Et sur ces bons mots, il la laissa partir. Il restait un peu anxieux de cette nouvelle sachant que les choses pourraient très vite tourner en sa défaveur, ou plutôt en la défaveur de tous les Loups Américains. La Mordue n’avait pas bien agi et risquait de mettre en périls tant de vies…



- Fin pour moi <3.-
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé






Revenir en haut Aller en bas
 

Entrevue politique ◊ Elias

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Le boulangisme politique de Préval
» Tragédie-comédie des bouffons de la politique en Haiti
» Victoire Repugnante de la classe politique traditionnelle
» LA METEO POLITIQUE HAITIENNE ET LE JUDEO VODOU !
» Une nouvelle ou une proposition politique ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Esprit Sauvage ::  :: Quartier Sud :: Résidences-
Sauter vers: