L'odorat et son incompétence ◊ remy
EVENTS EN COURS

Aucun pour le moment.

LES ANIMATIONS RP

- La loterie rp, ici.
- La recherche de rp, ici.
- L'intervention inrp des chasseurs, ici.
- Les rumeurs inrp, ici.

SCÉNARIOS DE NOS MEMBRES

- bêta de la meute brune ici.
- petite soeur portée disparue ici.
- bêta de la meute rousse ici.
- le jouet humain d'une louve ici.


Laisse ton avis dans ce sujet.

TOP PARTENAIRES


VOTE POUR LE FORUM




 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue sur ESPRIT SAUVAGE !
Sur le forum vous pourrez incarner un loup ou un humain.
On espère que vous trouverez votre bonheur, n'hésitez pas à fouiller les pvs, scénarios et les pré-liens
N'oubliez pas que vous avez deux semaines pour faire votre fiche
Pensez à voter pour nous, dans ce sujet et à promouvoir notre forum sur Bazzart, PRD et OMR :coeur2:
Nous manquons de loups américains ! I love you
N'hésitez pas à les tenter

Partagez | 
 

 L'odorat et son incompétence ◊ remy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Jeu 6 Déc - 19:42


Meute Afro

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▹ MULTICOMPTES : Edwina, Ester, Vyranui, Torvald, Thaïs. La raison n'existe pas. ▹ PSEUDO : ODAYA OCHAVEN. ou Floriane. Ou Flo. ▹ EMPREINTES : 311 ▹ ARRIVÉE EN VILLE : 12/11/2017 ▹ AGE DU PERSO : 23 ▹ LOCALISATION : Quelque part dans Harlem, fuyant sa nature. ▹ HUMEUR : Changeante, instable.

CROCS PRÉFÉRÉS
✤ MES COMPETENCES:
✤ MON INVENTAIRE: Un crayon, un carnet déjà rempli de gribouillis, un rouge à lèvres foncé, des chewing-gum



Lieu et date du rp : 06 décembre 2019
Protagonistes: Remy Delange et Kayla Atkins
Résumé du rp: Kayla rencontre Remy dans la rue, ne comprenant pas son nouveau sens de l'odorat.

odorat et incompétence
remy & kayla


La Norvège était un pays assez étrange. Détonnant. De la verdure, des maisonnées aux architectures particulières, un climat doux, la mer, les montagnes. Étrange. Ca changeait tellement de New York, de ses environs, de tout ce qu’elle avait toujours connu. Au début, il est vrai, elle n’avait pas aimé. Trop différent. Trop pour elle qui n’avait jamais voyagé. Elle qui s’attachait énormément aux lieux qu’elle connaissait et fréquentait depuis son plus jeune âge. Les premiers jours, elle avait instantanément regretté d’être venue. Kayla n’avait alors cessé de se demander ce qu’il se passait dans sa tête pour avoir accepté d’accompagner le Vahagn. C’était incompréhensible, impensable. En réalité, elle ne comprenait pas qu’il avait juste fallu se donner du temps. Accepter le changement était un processus bien plus différent que prendre juste un ticket d’avion et monter dedans. D’ailleurs, ce fameux voyage en avion avait été quelque chose. Elle s’en souvenait encore et ses oreilles, désormais bien plus sensibles qu’auparavant, n’avaient pas du tout apprécié les changements de pression. Enfin, là n’était pas la question présentement.

La jeune femme s’était perdue dans la ville. Impossible pour elle de retrouver son chemin. Et, sans bien comprendre pourquoi, ou comment elle l’avait compris, elle s’était mise à suivre une odeur qu’elle pensait être lupine. En effet, l’odeur, rassurante, semblait appartenir à un homme et, sans qu’elle ne se l’explique vraiment, la rassurait. Problème, c’est qu’elle voyait en face une femme. Et, c’était ça le pire, c’est qu’elle s’était entrainée, donc elle savait que l’odeur était bien sur cette personne et était bien ce qu’elle sentait. Enfin, elle le pensait très très sûrement. Donc, pourquoi, la nana qu’elle suivait – elle l’espérait discrètement – portait une odeur totalement différente ? Était-ce même possible ? La jeune femme n’étant pas encore aux faits de toutes les modalités de sa nouvelle existence, elle ne savait pas très bien discerner le « normal » de l’atypique (surtout quand l’atypique se montrait dans une situation déjà atypique), alors c’était compliqué de s’y retrouver. Très compliqué. Parfois même impossible en réalité. Et là, il se trouvait qu’elle pensait sincèrement être dans une situation impossible. Inimaginable en réalité.

Et puis, finalement, elle se décida, accéléra le pas et apostropha la jeune femme. « Excusez -moi ! » Lança-t-elle à la volée, se doutant que beaucoup de personnes non concernées allaient alors se retourner, et ce fut le cas, avant qu’elle ne se rapproche de la jeune femme. « Excusez-moi, je me suis perdue. » Pas sûre que cela suffise à l’inconnue pour qu’elle accepte de l’aider. « Je recherche… » Elle tiqua. L’odeur était étrange. Présente, mais absente en même temps. Fronçant les sourcils, Kayla ne comprenait pas. On ne pouvait pas être loup et non-loup en même temps, donc… Et c’est là que, finalement, la lumière se fit. La demoiselle en face d’elle, qu’elle avait prise pour un loup portait en réalité sur elle l’odeur d’un loup-garou. Ainsi donc, elle devait vivre avec ce dernier (ou le fréquenter en tout cas suffisamment pour que son odeur lui soit attachée), mais n’était pas elle-même louve. « Oh. » Laissa-t-elle entendre, sans se rendre compte qu’elle parlait à voix haute. « Vous n’êtes pas louve. » Souffla-t-elle alors, ses yeux s’exorbitant alors à la demi-seconde où les mots sortirent de sa bouche. Un court instant, elle regrettât de ne pas avoir été mordue par un vampire et de ne pas pouvoir hypnotiser la jeune femme pour qu’elle oublie tout. Dans quel merdier s’était-elle foutue ?

NB : style de Kayla dans ce rp : https://images2.imgbox.com/2e/5e/cHs5hcwl_o.png

petite phrase


monstre
piégée dans le corps d'une créature hideuse, enfermée dans une boîte inextensible, à jamais privée de sa liberté.


Couleur rp : #666633
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 27 Déc - 19:54


Humains

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▹ PSEUDO : JunkieMouse ▹ EMPREINTES : 519 ▹ ARRIVÉE EN VILLE : 04/02/2017 ▹ LOCALISATION : Entrain d'éparpiller des miettes de chips dans le canapé de Grim ! ▹ HUMEUR : Plutôt joyeuse en règle générale

CROCS PRÉFÉRÉS
✤ MES COMPETENCES:
✤ MON INVENTAIRE:



« Vel, takk, og ha en god dag. »

Eeeeeeeet oui ! Bibi prend des cours de Norvégien depuis quelques mois et ça commence à rentrer ! J'ai toujours aimé apprendre de nouvelles langues, en rajouter une aux quatre que je parle déjà est un véritable bonheur même si c'est assez complexe. Ce ne sont pas des sonorités très familières, les sons ne sortent pas naturellement et mon accent est à chier mais ça m'éclate. De plus je trouve ça poli et gratifiant de pouvoir remercier la boulangère dans sa langue natale. Après tout, je vis en Norvège depuis presque deux ans maintenant, je me dis qu'il était temps.
Par contre ne rêvez pas, il est hors de question que je regarde The Big Bang Theory en version Ikea – Oui je sais Ikea c'est Suédois et pas Norvégien. Osef comme disent les jeunes. J'fais c'que j'veux keskia ?!

Vendredi 6 décembre, c'est la Saint Nicolas et les rues de Bergen s'en ressentent. Noël approche, comme l'année dernière je passerais une partie des fêtes chez mes parents à Hambourg, le reste avec Grim ici. J'irais rendre visite à Luka, aussi, bien sûr. En attendant j'anticipe la folie qui entoure la fin d'année et après m'être acheté un bon bretzel et un chocolat chaud je reprends mes pérégrinations dans le but de trouver un cadeau pour Marcus. 13 ans … cette tête de lard devient un véritable ado dans tout ce qu'il y a de pire ! Mais je l'aime toujours autant ma petite crapule. Et quelque chose pour Nicky aussi ! Mon autre crapule.

« Excusez -moi ! »

Sursaut. On est quelques uns à se retrouver, je comprends assez rapidement que je suis celle a qui est destiné cet appel. Je fais donc face une jeune femme qui ne me semble pas familière et à qui j'adresse un sourire en lui accordant mon attention.

« Excusez-moi, je me suis perdue. »

Une Newbie à Bergen ? Ça sonne familier à mes oreilles. T'es tombée sur la bonne personne ma grande ! Pardon pour cette familiarité.

« Je recherche… »

Elle se fige et m'observe, sourcils froncés, par réflexe je regarde à ma gauche, puis à ma droite, pourtant consciente que son bug vient de moi. Est ce qu'on se connait et je ne m'en souviens pas ?

« Oh. »
« Qu'est ce qu'il y a ? J'ai un truc sur le visage ? »

Ça pourrait, genre de la crème fouettée sur le bout du nez ou que sais-je.

« Vous n’êtes pas louve. »
« Ah. »

A mon tour de buguer, entre surprise et une légère forme de panique. Grim et moi sommes très discrets mais en habitant ensemble, forcément, j'aurais beau prendre toutes les précautions du monde … Méfiance ? Je ne sais pas. Elle ne m'inspire pas de crainte, sûrement en partie parce qu'elle semble encore plus surprise et décontenancée que moi.

« Non, effectivement. »

Maintenant, que faire ? Feindre l'incompréhension ? Je pourrais. Après tout, je pourrais côtoyer un ou des loups sans même le savoir – et c'est peut-être le cas d'ailleurs, comment je le saurais ? Petit indice : Mon colloc s'empresserait de me le faire remarquer, j'imagine.

« Mais j'habite Bergen depuis quelques temps donc je peux peut-être vous aidez à trouver votre chemin malgré tout. »

Voilà. C'est bien ça. Éluder totalement l'incongruité de la situation et ne pas tenir compte de mes battements de cœur un peu précipités.
Revenir en haut Aller en bas
Dim 13 Jan - 12:37


Meute Afro

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▹ MULTICOMPTES : Edwina, Ester, Vyranui, Torvald, Thaïs. La raison n'existe pas. ▹ PSEUDO : ODAYA OCHAVEN. ou Floriane. Ou Flo. ▹ EMPREINTES : 311 ▹ ARRIVÉE EN VILLE : 12/11/2017 ▹ AGE DU PERSO : 23 ▹ LOCALISATION : Quelque part dans Harlem, fuyant sa nature. ▹ HUMEUR : Changeante, instable.

CROCS PRÉFÉRÉS
✤ MES COMPETENCES:
✤ MON INVENTAIRE: Un crayon, un carnet déjà rempli de gribouillis, un rouge à lèvres foncé, des chewing-gum



odorat et incompétence
remy & kayla


Est-ce qu’elle a quelque chose sur le visage ? Kayla n’en savait trop rien et, à vrai dire, elle ne s’était pas du tout posée la question. Aurait-elle du ? C’était une très bonne question, elle n’en savait rien et préférait ne pas y réfléchir. La respiration coupée par le stress, c’était inquiétant. C’était même une véritable catastrophe. Elle avait dit des choses qu’elle n’avait pas à dire. Elle avait révélé une information qui n’était pas à dire. En clair, elle avait brisé le secret magique, comme si elle s’adressait à un foutu moldu. Quelle connerie. Qu’allait dire son alpha, qu’allait dire le foutu roi de norvège ? Bref, c’était la merde. Elle s’en rendait compte, mais n’avait aucune idée de comment s’en sortir. Est-ce qu’elle allait être condamnée ? Est-ce qu’elle allait devoir retourner en Amérique ? Et son père, qu’en serait-il ? Sans même s’en rendre compte, son rythme cardiaque s’était élevé, son stress était né et, sous peu, elle allait devoir s’asseoir si elle ne se calmait pas rapidement. Ce n’était pas grave. Enfin si, mais elle allait pouvoir s’en remettre. Il suffisait juste qu’elle se calme. Qu’elle se calme.
Et puis, elle reconnecta, écoutant ce que l’inconnu en face d’elle était en train de lui dire. Déjà, qu’elle n’était pas louve. Mais qu’elle ne la prenait pas pour une folle. Etrange non ? N’importe qui aurait déjà usé du mépris, de la crainte ou de la peur ? Pourquoi cette demoiselle ne dégageait aucune de ces trois émotions ? Etrange… Jusqu’à ce qu’elle lui propose de retrouver son chemin. Piège ? Après tout, elle savait bien qu’il existait des chasseurs et qu’ainsi, elle pourrait potentiellement l’emmener dans un piège mortel. Ca justifierai également son calme et son manque cruel d’émotions humaines. D’un coup, d’un seul, le doute assaillit le cœur de la jeune femme, qui ne savait plus à quel saint se vouer. Qu’allait-elle dire, qu’allait-elle faire ? Devait-elle la suivre ? Elle venait déjà de se mettre dans la merde jusqu’au coup, allait-elle aller jusqu’à faire un pas de plus dans les ennuis ? A quel prix ? Etait-ce réellement judicieux ? Ne ferait-elle pas mieux de rebrousser chemin, de dire qu’elle ne se sentait pas bien ? De prétexter la drogue ? Ou n’importe quelle excuse pourrie qui justifierai son comportement ? Etait-ce déjà trop tard ?

D’un autre côté, pouvait-elle réellement repartir avec une telle information sans ne rien dire du tout… En laissant dans l’inconnu une jeune femme avec une telle connaissance… N’était-ce pas dangereux ? Elle ne savait quoi faire.. Elle décida, finalement, de suivre la jeune femme. Au pire, elle se faisait tuer non ? « C’est très gentil à vous. » Commença-t-elle, calmant sa respiration. Quelques coups d’œil périphériques pour se rassurer, avant de, finalement, reprendre la parole. « J’apprécierai vraiment… C’est confus, je ne m’y retrouve pas du tout. » Elle passa une main dans ses cheveux colorés, avant de respirer profondément. « Tout se ressemble, c’est fou. » Laissa-t-elle entendre avant de rire légèrement. Surtout, ne pas reparler du caractère lupin de sa première injonction. Surtout pas.

NB : style de Kayla dans ce rp : https://images2.imgbox.com/2e/5e/cHs5hcwl_o.png

petite phrase


monstre
piégée dans le corps d'une créature hideuse, enfermée dans une boîte inextensible, à jamais privée de sa liberté.


Couleur rp : #666633
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé






Revenir en haut Aller en bas
 

L'odorat et son incompétence ◊ remy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Présentation Remy White [Validée]
» Remy Lebeau, aka Gambit
» Remy Bom Bidi Bom Sullivan ♥ (Fini)
» Haiti en Marche opine sur la derniere semaine...
» Pourquoi aucune intervention musclee a Martissant?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Esprit Sauvage ::  :: Quartier Neutre-
Sauter vers: