la froideur d'un coeur gelé ~ Ester
MÉTÉO DE BERGEN

Météo Bergen © meteocity.com
EVENTS EN COURS

Aucun pour le moment, ça ne saurait tarder.

LES ANIMATIONS RP

- La loterie rp, ici.
- La recherche de rp, ici.
- L'intervention inrp des chasseurs, ici.
- Les rumeurs inrp, ici.

SCÉNARIOS DE NOS MEMBRES

- bêta de la meute brune ici.
- petite soeur portée disparue ici.
- bêta de la meute rousse ici.
- le jouet humain d'une louve ici.


Laisse ton avis dans ce sujet.

VOTE POUR LE FORUM




 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue sur ESPRIT SAUVAGE !
Sur le forum vous pourrez incarner un loup ou un humain.
On espère que vous trouverez votre bonheur, n'hésitez pas à fouiller les pvs, scénarios et les pré-liens
N'oubliez pas que vous avez deux semaines pour faire votre fiche
Pensez à voter pour nous, dans ce sujet et à promouvoir notre forum sur Bazzart, PRD et OMR :coeur2:

Partagez | 
 

 la froideur d'un coeur gelé ~ Ester

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Mer 30 Déc - 18:20


Meute Argentée

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▹ MULTICOMPTES : Edwina S. Svanhildesen, Vyranui Wahlberg et Torvald Marklund. ▹ PSEUDO : ODAYA OCHAVEN. ▹ EMPREINTES : 645 ▹ ARRIVÉE EN VILLE : 30/12/2015 ▹ AGE DU PERSO : 32 ▹ LOCALISATION : Bergen, quelque part dans la ville, à profiter de ses amants ou de la vulnérabilité de son esclave. En train de manipuler quelqu'un, de peaufiner un plan machiavélique ▹ HUMEUR : Changeante, massacrante.

CROCS PRÉFÉRÉS
✤ MES COMPETENCES:
✤ MON INVENTAIRE: Une lame aiguisée comme ses dents, une montre en argent pour être toujours ponctuelle et faire circuler les légendes, un rouge à lèvres carmin, une bague d'une valeur inestimable et un flacon de parfum. Elle a toujours un petit téléphone jetable ainsi qu'un petit carnet usé dans lequel elle note toutes les personnes quelle croise dans sa vie ainsi que les infos primordiales à leur sujet



ester liv braaten
 « la haine est toujours plus clairvoyante et plus ingénieuse que l’amitié »



la forme lupine

Ester est une louve fine, élancée, souple. Elle est assez grande, elle fait un mètre au garrot pour un poids de soixante kilos. C’est une louve grande et fine, taillée pour la vitesse. Agile, gracile, elle est pareille à un songe. Son poil, d’un blanc éclatant, n’est parsemé d’aucune tâche, d’aucune difformité. Elle présente quelques cicatrices sous ses poils, à l’abri des regards. Ses yeux, d’un vert émeraude, pétillent de pépites d’or.
La jeune femme aime son corps de louve et la grâce qui accompagne chacun de ses gestes, elle semble douce et fragile, pourtant se cache une force insoupçonnée sous ses fines pattes. Elle n’hésite pas à mordre, comme le montrent ses canines aiguisées, tout comme elle n’hésite pas à se servir de ses griffes, dont elle prend grand soin. C’est une louve qui plaît, qui le sait, qui use de ses charmes pour trouver des loups, elle sait faire fondre les loups, qu’ils soient sous forme animale ou humaine. La jeune femme maîtrise totalement son corps et sait attiser la flamme d’un désir ou d’une haine ardente. Elle n’hésite pas à user de son aura, séductrice, à montrer les crocs comme la prédatrice qu’elle incarne. C’est une louve qu’on ne se met pas à dos, une louve qu’on veut à ses côtés, une louve indomptable et indomptée qui ne laissera personne la priver de sa liberté.
Sa louve est à l’image de sa personnalité : sensuelle, dangereuse, délicieuse, entourée d’une aura de liberté malsaine, douée d’un regard qui se veut enchanteur mais qui voile mal la perfidie de son cœur.
surnom(s) Les surnoms, elle ne les aime pas, ne les désire pas. Il lui a fallu des années pour se trouver un nom, une identité. Elle n’acceptera pas une seule seconde qu’on bafoue ce qu’elle a construit en lui donnant un diminutif péjoratif, doublé d’intentions mielleuses comme l’amour ou l’amitié. Elle est fière de son patronyme et quiconque veut lui parler se doit de l’utiliser. + âge & date de naissance Elle est âgée d’une trentaine d’années. Trente longues années passées à travailler, à se battre contre une vie injuste, douloureuse, contre le doute, la défaite et la trahison. Trente années durant lesquelles elle s’est construite, s’est endurcie pour ne plus – jamais – être déçue. Elle connaît son âge mais ne connaît pas sa date de naissance. Elle l’a choisi elle-même, le 20 février. D’après les registres de la ville de Bergen, elle n’est qu’une orpheline, abandonné alors âgée d’à peine quelques mois. Miracle qu’elle soit encore en vie. + lieu de naissance  Elle a été retrouvée, bébé dans la belle ville norvégienne qu’est Bergen. Elle a fini par se faire balader de familles d’accueil en familles d’accueil, elle a plusieurs fois quitté la ville mais Bergen l’ayant vu bébé, a toujours été sa préférée. Elle a fini par s’y rendre à nouveau. + nature Il semblerait qu’elle soit une née-louve. Elle a toujours vécu ses mutations comme faisant partie d’elle-même, comme la rendant plus spéciale, plus forte, meilleure que le reste de l’univers. Elle est fière d’avoir muté pour la première fois à l’âge de quatorze ans, en pleines vacances d’été. Elle sait que si elle a survécu c’est parce qu’elle faisait partie d’une colonie lupine, mais elle ne le savait pas à l’époque. Ainsi, elle s’est toujours sentie différente, spéciale, meilleure.  + nationalité Norvégienne pure souche, elle en est très fière. Pour autant, elle possède également la nationalité Britannique, du fait qu’elle y travaille régulièrement. + caractère de la bête  La vie n’a jamais été simple pour Ester. Ainsi, elle aurait pu être l’enfant que tout parent rêve d’avoir : douce, gentille, bien élevée, polie, toujours souriante mais la vie et ses épreuves ont rendus cela trop compliqué. A la place de l’amour, son cœur ne semble que contenir de la haine. Elle ne sait pas tolérer les autres, n’arrive pas à être patiente ou gentille, elle ne sait pas faire preuve de sympathie ou alors l’hypocrisie sonne plus juste à ses oreilles. Manipulatrice, elle n’hésite pas à user du chantage, de la trahison, de la douleur et de la peur pour asseoir son pouvoir. Elle n’est pas honnête et le vit parfaitement. Aux grands mots les grands remèdes et purifier la terre ne se fait pas autrement. Elle reste déterminée, autoritaire, possessive, joueuse, charmeuse et volage. C’est une femme forte, une femme libre, une femme indépendante qui obtient toujours ce qu’elle désire. Sa seule limite est celle de sa volonté. Autoritaire, elle n’accepte que difficilement l’autorité. bien qu’elle sache s’y plier – contrairement aux blonds – elle préfère pourtant la donner. Ainsi, ça semblait évident qu’en devenant traqueuse, elle finirait par prendre la tête des traqueurs argentés. Elle les dirige d’une main de fer, n’hésitant pas parfois à montrer les crocs pour raffermir sa position. C’est une louve triomphante, qui sait s’imposer et récompenser ses troupes si nécessaire. C’est un général, un commandant, un soldat prêt à tout pour défendre ses valeurs. + situation familialeta meute  La meute argent. La meilleure, celle supérieure aux autres, celle qui finira par asseoir sa suprématie. Il faut un temps pour tout et pour le moment, laissons les autres croire qu’ils peuvent se mesurer à nous, laissons les bruns croire en leurs rêves de gloire, laissons-les espérer, encore un peu. A savoir que Ester a toujours travaillé pour la meute Argentée pour bons nombres d'alphas. Elle n'était pas officiellement dans la meute, même quand elle l'a réellement rejointe, faisant le travail noir : elle allait tuer les maudits argentés pour que jamais ils ne contaminent le pur sang des Argents. Aujourd'hui, l'ancienne alpha est tombée alors elle prend place à Bergen, s'y fait des amis et s'y construit une vie. Ca fait 6 ans qu'elle a des contacts à Bergen mais seulement six mois qu'elle y vit réellement. + ton clan Aucun. Elle fait déjà officiellement partie de la meute, c’est déjà bien. Elle ne veut pas se lier à des membres précis, elle ne les connaît pas encore suffisamment pour accepter de faire partie d’un groupe, d’une sorte de famille. C’est encore trop tôt, même si cela va faire six ans qu’elle fait partie des argents. Enfin, officiellement. Officieusement, elle est en contact avec les précédents alphas depuis bien longtemps, mais travaille pour eux à l’étranger.  +ta position hiérarchique Elle est devenue une traqueuse, l’une des meilleurs. Rapide, douée dans la traque, elle va chercher les argentés perdus, ces loups qui ne trouvent plus le chemin de la Mère. Elle les guide sur la voie de la Lune, leur permet de retrouver un foyer, une famille. En effet, elle a eu – pendant un temps – besoin d’eux également, alors elle a retourné à sa nouvelle famille le geste qu’ils avaient fait pour eux. Certes ce n’était pas de l’altruisme, mais juste une manière d’être sûre de pouvoir continuer à travailler pour la meute sans avoir trop d’attaches, une manière de monter sûrement dans la hiérarchie, de se faire une place de choix et de renom. Elle est fière de son parcours, fière d’être arrivée jusqu’ici et ne compte pas s’arrêter en si bon chemin. + ton allégeance va à qui ? A l’alpha de la meute argent, pour l’avoir accepté au sein de la meute, l’avoir épaulé pendant tant d’années ; pour lui avoir permis de rejoindre leurs rangs, de lui en avoir tant dit sur ses origines, sa nature, pour lui avoir montré le chemin simplement. Officiellement, elle baisera la main de la Reine si sa meute décide de lui prêter allégeance, mais officieusement il n’en est pas question. La seule meute habilité à régner sur les autres est celle au poil blanc et elle compte bien le prouver. Giovanna a peut-être un physique de rêve, mais elle n’en reste qu’une louve banale et la meute Argent reprendra très vite le contrôle de la Norvège. Il est temps que les loups se souviennent de ce que signifie : avoir un leader. Un vrai. + ton métier  Elle dirige un grande chaîne de restaurant internationale. Ainsi, elle est constamment en voyage pour son travail, ce qui lui permet de veiller sur les Enfants de la Lune perdus. Elle peut également s’entourer d’assistant qu’elle charge le plus possible, pour se laisser plus de temps libre. Evidemment, elle gagne très bien sa vie et adore manager ses équipes. Equipe qui ont bien compris qu’elle n’était pas du genre à plaisanter, même du haut de sa trentaine d’années. + ta situation (en couple, marié, célibataire)  Frivole et volage, la jeune femme n’a pas d’attaches. Adeptes des relations courtes, elle profite de sa vie, de son corps, de son aura et de sa jeunesse pour changer de partenaire aussi souvent que possible. Les hommes n’ont plus de secrets pour elle et elle adore en profiter. Il est très rare qu’on lui résiste et elle en profite assurément. + ta situation financière  A n’en pas douté, la jeune femme n’a aucun soucis d’argent. Elle donne une partie de sa paye à sa meute, simplement pour lui assurer un bel avenir et mettre à l’abri les siens, mais elle dépense une grande partie de son argent dans le système de consommation qui résume bien son mode de vie. Elle apprécie le luxe et en mange quotidiennement. C’est une femme fatale qui profite des plaisirs que lui offrent sa situation, elle n’a pas peur de se prendre pour une femme qu’elle n’est pas – enfin, ça c’est ce que disent ceux qui ne la connaissent pas. Il ne faut pour autant pas croire qu’elle est riche, elle sait juste faire de bons investissements. Elle a suffisamment pour une femme seule mais ne coule pas sous une fortune incommensurable. + souhaites-tu être parrainé après ta validation ?  Non, merci. Je pense que ça ira :hihi:  + un autre petit mot ? Je vous aime tous I love you  
Spoiler:
 

+ Que pensez-vous de la monarchie lupine en place ? Cette monarchie est nécessaire pour conserver l'héritage que nous a légué Fenrir. C'est un héritage si magnifique qu'il ne peut être souillé par la bêtise des autres meutes et leur incapacité à être fier de ce qu'ils sont. Solskinn a eu totalement raison de pendre le pouvoir, il est désormais tant de redorer notre race, de la rendre à nouveau glorieuse.

+ Etes vous en faveur de ce régime ? Je m'assurerai qu'il perdure et cela, sans doute à jamais. Il n'y a pas d'autres régimes qui pourraient fonctionner, ce système marche et marchera. Je ferai tout ce qui est en mon pouvoir pour m'en assurer. Il est hors de question que nous régressions et redevenions des bêtes de foire, croyant - comme les humains - que la démocratie peut nous sauver.

MEUTE ARGENTÉE

compétences générales


Âge => 30 ans => 6pts
Rang social => Traqueur => 4 pts
Expérience => Expérimentée => 5 pts
Physique => Modérée => 4 pts

Total => 19 pts

compétences personnelles


Manipulatrice, est sans doute la compétence qui la caractérise le plus. Elle n’hésite pas à utiliser toutes les armes qu’elle possède pour arriver à ses fins, que ce soit la chose ou non à faire. Elle n’a peur de rien et surtout pas des autres. Aidée d’une volonté de fer, elle passe outre les interdits et les limites, charme son interlocuteur et obtient ce qu’elle veut, d’un clignement de cil, d’un sourire ou d’un claquement de doigts. C’est une femme qui sait ce qu’elle veut, qui sait comment l’obtenir et que rien n’arrête.

Charismatique, est la jeune femme. C’est le genre de femme qu’on remarque à son entrée, à son pas chaloupé, à ses hanches qui attirent le sexe opposé. C’est une femme sensuelle, douce, délicate, à la voix charmeuse, au timbre enchantant. On l’écoute, on dévore ses paroles, on sourit à ses mimiques, son rougissement fait chavirer les cœurs. Capable de charmer une bête sauvage, elle perçoit en autrui ses forces et ses faiblesses, les usant dans son discours, sa posture, sa façon d’être, c’est un véritable caméléon qui s’adapte à l’autre et qui sait se faire écouter. Elle obtient ce qu’elle veut, quand elle le veut, elle aime le savoir mais le crie pour autant pas sur les toits. Elle ne rappelle à autrui que sa beauté et sa prestance, son port de tête altier et ses manières bourgeoises, qui font d’elle une princesse à la beauté sauvage, glaciale.


derrière l'écran



+nom/pseudo Floriane, ODAYA, bref tout le monde me connaît ici ahah ! + âgeprésence sur le forum plutôt régulière pendant les vacances, ce sera une autre histoire à la reprise des cours ! + ta région Franche Comté pour la famille, Alsace pour les études ! + ton avis sur le forum  Il est parfait ! + comment nous as-tu trouvé ?  je l’ai fondé ahah + tu as un dernier mot l'ami ? j’vous fait des bisous

esprit sauvage
Revenir en haut Aller en bas
Mer 30 Déc - 18:21


Meute Argentée

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▹ MULTICOMPTES : Edwina S. Svanhildesen, Vyranui Wahlberg et Torvald Marklund. ▹ PSEUDO : ODAYA OCHAVEN. ▹ EMPREINTES : 645 ▹ ARRIVÉE EN VILLE : 30/12/2015 ▹ AGE DU PERSO : 32 ▹ LOCALISATION : Bergen, quelque part dans la ville, à profiter de ses amants ou de la vulnérabilité de son esclave. En train de manipuler quelqu'un, de peaufiner un plan machiavélique ▹ HUMEUR : Changeante, massacrante.

CROCS PRÉFÉRÉS
✤ MES COMPETENCES:
✤ MON INVENTAIRE: Une lame aiguisée comme ses dents, une montre en argent pour être toujours ponctuelle et faire circuler les légendes, un rouge à lèvres carmin, une bague d'une valeur inestimable et un flacon de parfum. Elle a toujours un petit téléphone jetable ainsi qu'un petit carnet usé dans lequel elle note toutes les personnes quelle croise dans sa vie ainsi que les infos primordiales à leur sujet



i'me evil
and you're dead




premier chapitre


Ester a à peine trois ans la première fois qu’elle est adoptée, une riche famille, aux valeurs perdues qui espère élever une gentille fille, au minois adorable. La petite, traitée comme une princesse, semble aux anges dans cette famille qui n’a qu’une obsession : la comblée de bonheur. Pourtant, loin des regards des voisins, loin de la riche école à laquelle sa famille l’a inscrite, tout n’est pas tout rose. Logée dans une chambre à peine plus grand qu’un placard à balais, sa mère n’a qu’une chose en tête : en faire son esclave personnel. Telle Cendrillon, Ester doit s’occuper de tout et surtout pas d’elle-même. Elle participe déjà aux corvées, n’a le droit de parler que quand on l’autorise et a l’interdiction de toucher aux affaires de ses demi-sœurs. Demi-sœurs à peine âgée de deux ans de plus qui font de sa vie un véritable enfer.
La jeune Ester, alors âgée de quatre ans est renvoyée à l’orphelinat, car d’après sa famille : elle ne cesse de se plaindre. L’enfant, terrorisée devant cette famille incapable de lui donner de l’amour, pleurs, gémis, se réfugie loin des adultes, se cache et refuse d’obéir. Chose pourtant compréhensible qui lui vaudra un aller simple pour l’orphelinat. Orphelinat qui prendra soin d’elle pendant deux autres années. Deux autres années où elle subira la moquerie des plus grands, car trop petite, trop faible, trop peureuse, cherchant trop l’attention des adultes les prenant en charge. Quoiqu’il en soit, elle semblait ne jamais rien faire qui puisse attirer l’amitié ou l’amour des autres, la plongeant dans une détresse monstrueuse. La jeune enfant, n’avait qu’une envie : quitter cet endroit infâme où elle n’était pas la bienvenue pour enfin trouver une famille qui l’aimera.
Cette fameuse famille arrivera l’année de ses six ans, par un froid matin de décembre. La petite, alors assise en train de jouer est adopté par un couple. Couple gentil, accueillant, sympathique, qui lui offre déjà une peluche alors qu’ils ne la connaissent pas. Elle grimpe dans leur voiture, un sourire angélique collé sur son visage. Les jours et les semaines passent, elle reste toujours chez eux, elle semble enfin avoir trouvé une famille. Ravie, la jeune enfant refuse même de se coucher, par peur de se réveiller et de découvrir que tout ceci n’était qu’un simple rêve.
Quelques mois plus tard, le rêve tourne alors aux cauchemars. Le père, pourtant si gentil, pousse des crises de rage qui le conduise à violenter la petite. Les coups pleuvent, sans retenue sur ce corps faible et incapable de se protéger. Ester, alors nommée Freya par ses parents adoptifs ne comprend pas et se contente d’encaisser tout en pleurant. Les jours passent et le père semble s’être calmée. Jusqu’au jour où la femme qui partageait sa vie ose le tromper. L’homme, viril, s’en prend à une jeune innocente qu’il n’arrive pas à considérer comme sa fille. Jeune innocente, qui, sous l’avalanche de coups tombe dans l’inconscience. Elle se réveillera, deux jours plus tard à l’hôpital. A son chevet, la matronne de l’orphelinat qui lui annonce son retour en enfer.
Sa vie continua ainsi pendant trois longues années, les retours à l’orphelinat furent fréquents, récurrents et souvent pour les mêmes raisons : la mère qui finalement n’acceptait plus la présence de la petite fille, le père qui se livrait à des violences physiques, morales ou sexuelles sur elle, dans tous les cas, quelque chose n’allait pas chez la gamine qui poussait toujours les adultes à la renvoyer à la case de départ.
Ester, se retrouva finalement, l’année de ses onze ans dans une nouvelle famille. La famille Norkflok. Une famille en apparence banale. Mère médecin, père jardinier, une enfant déjà âgée de quinze ans et une vie paisible qui semblait ravir toute la famille. Tout ce beau monde accepta la prénommée Helga au sein de la demeure familiale. Demeure qui, pendant un temps, comme à chaque fois, sembla un ilot de bonheur perdu dans un monde sans saveur. Les parents étaient gentils, la fille aînée agréable et tout semblait se dérouler à merveille. Tout, jusqu’au jour où le père se mit à visiter Helga la nuit. La première fois il ne fit rien d’autre que s’asseoir dans la chambre de la jeune enfant, prétextant qu’il avait envie de lui lire une histoire. Naïve, elle le crut et accepta d’écouter cette fameuse histoire.
Un mois plus tard, il revint, cette fois-ci pour dormir à côté d’elle. Helga, en quête d’amour paternel ne voyait pas le mal à ce que son père adoptif dorme dans son lit, pensant naïvement que c’était comme cela qu’une famille fonctionnait. Alors que les visites du père était de plus en plus fréquentes, la préadolescente se fit à ce rythme, à ces nuits passées blottie contre le torse de son nouveau père. Les semaines et les mois passèrent ainsi, sans que rien de bizarre ne vienne troubler la sérénité de leur relation. Les autres membres de la famille ne semblaient pas surpris, Helga ne savait pas qu’ils n’étaient pas au courant. Cette dernière avait cru Alrik, le père, quand il lui avait affirmé que c’était normal, que c’était son rôle et qu’il n’était là que pour la rassurer, lui assurer qu’il ne partirait jamais. Le fait d’avoir cet homme à ses côtés pour veiller sur son sommeil la réconfortait, lui faisait se sentir chez elle. La pauvre enfant voyait là la preuve qu’il l’aimait et qu’il la protégeait, la protégeait d’un sommeil qui la fuyait et lui rappelait des moments difficiles de sa courte existence.
Puis, six mois plus tard, pour la première fois il la caressa. D’abord les cheveux puis son corps. Il ne lui fit qu’un gros câlin, pourtant son instinct lui soufflait, que ce n’était pas normal. Instinct qu’elle éteignit, pensant farouchement qu’il n’y avait là rien de bizarre, rien d’interdit, qu’un amour d’un père pour sa fille. Pourquoi cela aurait-il été bizarre ? Après tout Gwen, sa sœur ainée ne s’en était jamais plainte et il lui arrivait de prendre dans ses bras leur père. Elle n’avait aucune raison de s’inquiéter. Ses doutes la poursuivirent une semaine, le temps de se faire aux câlins toutes les nuits. Il ne venait plus en début de soirée mais la réveillait en se couchant à ses côtés. Jusqu’au jour où, finalement il finit par lui passer la main dans la culotte. Elle n’osa pas en parler à qui que ce soit, ne sachant pas à qui se confier et ayant trop peur des conséquences. Finalement, ce cirque continua jusqu’à ses douze ans. L’année de ses treize ans, il abusa fréquemment d’elle, puisant du plaisir à s’en prendre à une gamine. Il allait jusqu’à l’étouffer, l’asphyxier, prenant son pied à la faire souffrir. Helga, terrorisée, tenta plusieurs fois de mettre fin à ses jours, refusant de passer un jour de plus dans cet enfer. Les cicatrices qui ornent désormais ses avant-bras furent les premiers restes d’une vie remplie de douleur. Plusieurs fois sauvée de ses différentes tentatives par sa mère et sa sœur qui ne comprenaient pas ce qui n’allait pas dans sa vie, elle décida de fuir l’année de ses treize ans. Elle fuga et quitta la capitale norvégienne, en route pour des villes qu’elle ne connaissait pas. Un nom l’interpella, un nom qu’elle avait déjà entendu, le nom d’une ville, de la ville dans laquelle elle avait été retrouvée. Bergen. A à peine treize ans, alors que sa première mutation n’était pas encore arrivée et que la jeune fille ne savait pas ce qu’elle était réellement, elle s’élança dans la nuit, perdue et seule. Jamais elle ne pensa à faire demi-tour, pas une seule seconde.
Elle faillit plusieurs fois se faire attraper par les services sociaux, mais sans comprendre comment, elle arrivait toujours à s’en sortir. Ne se doutant pas une seule seconde que derrière les mensonges qu’elle proférait, une aura lupine influençait ses interlocuteurs, les forçant à la croire et la laissant creuser son chemin.




deuxième chapitre


Sa première mutation vint l’année de ses treize ans. Elle était arrivée dans la ville de Bergen et avait réussi à s’inflitrer dans un camp d’une colonie de vacances. Elle passait ses journées avec les enfants et repartait le soir « rentrer chez elle ». Le chez elle en question était la maison d’un grand-père, atteint d’Alzheimer et persuadé qu’elle était sa petite fille. N’ayant pas eu la force, ni le courage, ni l’envie de lui dire la vérité, la jeune Ludwen avait accepté de jouer la comédie pendant quelques temps, juste le temps de trouver une autre solution. Autre solution qui ne vint qu’à l’âge de ses seize ans, quand le vieux Tom qui l’avait recueilli, mourut en lui révélant qu’il savait pertinemment qu’elle n’était pas sa petite fille mais qu’il lui léguait quand même tout ce qu’il lui restait. La remerciant d’être restée alors que rien ne le lui imposait.
A seize ans, la jeune fille fut l’héritière d’une richesse sans nom, richesse à laquelle elle ne put accéder qu’à la majorité. A ses dix-huit ans, la jeune fille alors en voie pour des études de commerce, hérita des économies du vieux Tom, dont elle chérissait le souvenir.
Désormais dénommée Ester, prénom qu’elle avait elle-même choisi, prénom que Tom appréciait, la jeune femme se plaisait à muter régulièrement, fière de sa différence, de sa suprématie. Elle ne comprenait pas tout à fait ce qu’il lui arrivait, s’étonnait de parfois réagir fortement quand les gens parlaient de trahir des personnes de confiance ou de s’énerver rapidement face à l’injustice, le mépris. Sans qu’elle le sache, des caractères propres aux loups remontaient plus facilement en elle, en une solitaire privée du contact de sa meute. Sa forme lupine étant son seul échappatoire à une vie d’éternelle solitaire, elle mutait plus que nécessaire, passant parfois des semaines sous forme lupine.
Elle était obligée de rester humaine, pour prouver qu’elle était capable de gérer son argent ou alors il lui serait retirer. Elle avait un petit boulot, des études dans lesquelles elle excellait et des amis sur qui elle ne pouvait pas compter. Avec les années et l’expérience, elle avait fini par comprendre qu’elle ne pouvait se fier à personne. Absolument personne. La jeune fille en avait déduit qu’il suffisait de se méfier, de ne pas faire confiance et d’avancer, sans se prendre la tête. La voie de la raison, d’une certaine façon. Sauf qu’elle s’était complètement plantée. La jeune fille, quelques semaines après avoir obtenu son premier diplôme, tomba follement amoureuse. Un jeune homme, Vyk. Rien de bien différent que d’habitude, les hommes elle les fréquentait déjà, sachant pertinemment qu’elle pouvait avoir celui qu’elle voulait. Sauf que cette fois-ci c’était différent, elle ne l’avait pas vu venir, n’avait pas vu qu’elle se faisait attraper par un homme et même si elle l’avait compris, elle l’aurait laissé faire. La jeune fille était au comble du bonheur. Ils restèrent ensemble trois années. Trois années pendant lesquelles elle chérit chaque instant passé à ses côtés. Certes elle lui mentait et ne lui avait jamais révélé sa nature lupine mais c’était dans sa nature, elle gardait toujours une part de mystère pour rester libre. La troisième année, alors qu’ils avaient désormais tous les deux vingt-et-un ans, qu’ils étaient tous les deux diplômés, ils entreprirent d’emménager ensemble et de partir travailler dans la restauration. Elle débuta en tant que simple serveuse et lui prit la direction d’un bar.
Ils firent quelques mois ainsi, avant qu’un nouvel événement ne perturbe leur mode de vie. Ester tomba enceinte. La jeune femme, ravie, déclara à son compagnon qu’elle considérait comme l’homme de sa vie qu’elle voulait le garder, à tout prix. Malheureusement, il décida de la quitter, ne voulant pas d’enfant à son âge. Trois jours après sa découverte, elle se retrouva seule dans un appartement trop grand, avec un enfant sans père. Refusant de faire vivre à son futur enfant le marathon des familles d’accueil qu’elle avait vécu, Ester prit son courage à deux mains et décida de se faire avorter. Si la décision fut difficile et le geste presque impossible à réaliser, elle décida d’avorter par voie médicamenteuse, elle rejeta son embryon suite à la prise de son traitement et tomba dans un gouffre dépressif dont elle émergeait quand sa mutation s’imposait à elle ou que la douleur était trop grande et que la seule issue qu’elle trouvait était de courir, loin, très loin.
La jeune femme ne se remit jamais vraiment de cette douleur, n’acceptant pas d’avoir été abandonné après s’être attachée, après avoir donné de son temps et de son argent, après s’être donnée à quelqu’un. A quoi bon s’attacher aux gens quand ils peuvent vous quitter à tout instant ? Elle se reposa la question une centaine de fois et finit par conclure qu’il valait être mieux seul que mal accompagné. Elle passa les cinq années suivantes à profiter de sa vie, à sortir avec les hommes qu’elle choisissait à monter sa propre chaîne de restaurant. Evidemment elle réussit seulement à en ouvrir un lors des cinq premières années et à le gérer. Elle réussit tellement bien qu’elle se fit de bons partenaires qui acceptèrent d’investir dans son restaurant. Déterminée, elle entama une formation en alternance pour apprendre à gérer les budgets, comprendre la bourse, gérer des équipes, savoir investir, bref terminer sa formation commerciale qu’elle avait arrêté pour se concentrer sur la restauration. diplômée, elle trouva un bon filon auprès d’un homme qui se révéla, plus tard, être un loup argenté. De fils en aiguilles, elle trouva de bons filons et sut se faire de bons alliés. Elle finit rapidement à la tête d’une chaîne de restauration prestigieuse, dont seulement cinq restaurants étaient ouverts partout dans le monde. La jeune femme renfloua sa fortune personnelle et se rengorgea de sa réussite. Elle n’avait finalement, besoin de personne.




troisième chapitre


Avec le temps et la patience, la jeune femme sut devenir une femme d’affaires intransigeante, charmante et séductrice qui n’hésitait pas à conclure des affaires au bureau comme dans son lit. L’attrait du pouvoir, de la gloire, de la reconnaissance et les jeux de séduction lui plaisaient au plus haut point. Ils lui plaisaient tellement qu’elle décida de ne pas s’arrêter et de continuer. Elle accepta pleinement sa nature de louve, accepta également de rejoindre les rangs des loups argentés et se lia avec quelques autres loups. Des loups noirs, principalement des amants, quelques bruns, rarement des roux et jamais des blonds. Elle s’était faite une vie et ainsi son deuxième prénom naquit : Liv.
Fierté sauvage, prédatrice hors pair, aimée des argentés, respectée par les noirs et méprisée des autres meutes, elle n’avait que faire de l’opinion qu’ils avaient d’elle, savourant chaque jour la nature de son être, la force de son corps et la puissance de son âme. Elle était forte, elle était sauvage, elle était fière de son parcours et n’hésitait pas à le prouver, à le rappeler à son entourage. Vint un temps où elle fit ses preuves, où l’alpha de la meute argent lui parla du rôle de traqueur, un rôle qu’elle sut apprécier, dont elle sut profiter. un rôle qui l’amena à croiser la route de nombreux loups, à leur montrer un chemin nouveau, magnifique, un rôle qui la poussa également à découvrir qu’il fallait parfois faire ce que personne d’autre n’osait faire. C’est avec cette réalité qu’elle accepta la place de traqueuse en chef des loups argentés. Elle prenait les décisions pour le reste du groupe et achevait la proie qui ne pouvait être sauvé. Le poste à responsabilité, mais aussi celui de plus difficile à supporter. Amatrice des challenges, elle n’en avait pas peur et assume depuis ce jour ses responsabilités, son rôle et les conséquences de chacun de ses actes. Elle n’a pas peur d’agir et ne craint pas de faire ce qui doit être fait, même au risque de perdre les personnes qui font partie de son entourage.
Des mois passèrent, des années et puis avec elles des amants, des amis, des alliés. Un amant particulier prit place dans sa vie. L’alpha de la meute noire, un amant hors pair, un amant qu’elle se fit un plaisir de conquérir et de séduire. Elle joua un temps, s’installa avec lui, s’assura qu’il était fidèle et s’arrangea pour tomber enceinte. Elle voulait fonder une famille, une famille qui se verrait unie, forte et qui saurait protéger ses enfants .C’était sans compter sur la fierté des frères de la nuit, sans compter sur leur caractère et leur freak control. Il la força, grâce à son don, à aller voir un augure, augure qui lui retira de force – sous les ordres de son alpha – l’enfant qu’elle portait. Elle saigna beaucoup cette soirée là et ne s’accorda le droit de pleurer l’enfant qu’elle n’avait pas eu le temps d’aimer loin des yeux inquisiteurs de ce bourreau de fortune. Ce jour fut celui de sa renaissance, de son besoin de liberté, elle s’enfuit loin de la Norvège, parti pour le Royaume Uni et fit tout pour se retrouver, se reconstruire. L’alpha de sa meute n’eut que le choix d’accepter, ayant trop besoin des Traqueurs pour lui refuser de partir. Elle revint, finalement par intermittence mais surtout pour données de ses nouvelles et ramener quelques loups égarés à la meute argentée.
Elle ne revint définitivement que deux ans plus tard, plus froide que jamais, plus méprisante que la majorité des loups argentés, plus glaciale que la Lune elle-même. Elle revint, changée, sûre d’elle-même, porteuse d’une liberté qui ne saurait être entachée et d’une sauvagerie plus jamais refoulée. La jeune louve, autrefois pouvait passer inaperçue, ce n’était désormais plus le cas. Son aura sauvage, ses yeux tueurs faisait d’elle une louve qu’on regardait, une louve dont on cherchait les faveurs. Elle devint une louve qui jouait avec son aura, n’hésitant pas à user de l’instinct primaire des loups pour se faire des alliés, des chiens de garde, des chiens avec qui jouer et à qui ordonner. Ester devint experte en manipulation sexuelle, sachant user de son aura lorsque le loup, sous l’emprise d’un plaisir absolu relâche sa surveillance et libère une parcelle, minuscule de son aura. Le temps seulement de laisser la jeune argentée se glisser dans sa tête, sans être vue, ni sentie par la majorité. Le temps pour elle de s’instiller en eux et – à l’aide de son don – de décrypter faiblesses et forces, de s’en faire un allié. Bien évidemment elle échoua de nombreuses fois et se fit de nombreux alliés avant de maîtriser sa technique. Il lui arrive encore de se tromper, d’échouer, de tomber sur plus forte qu’elle mais elle sait désormais retourner la situation à son avantage. Elle sait que, parfois, il suffit de laisser le loup reprendre le contrôle pendant un instant et de se soumettre pour plus tard, reprendre les rênes. La jeune femme n’a plus peur et ne craint plus rien d’autre que les limites de sa propre volonté.




quatrième chapitre


Ester fit beaucoup pour s’intégrer dans sa meute, pour prouver sa loyauté, sa fidélité mais aussi sa détermination et sa soif de domination. Elle fut l’une des louves à planifier la mort d’Avyn, mais contrairement à d’autres, elle ne participa pas directement à l’assaut contre cette dernière, elle se contenta juste d’envoyer ses pairs chasser à sa place.

Les jours passèrent, les loups devinrent des célébrités Norvégiennes, une nouvelle Reine fut élue et peu à peu tout le monde oublia. Jusqu’à croire que rien ne s’était jamais passé. Elle s’arrangea pour toujours garder le contrôle sur ce loup noir qui avait la fâcheuse tendance à l’accaparer. Elle aimait se jouer de lui, lui faire perdre les pédales et asseoir son contrôle sur sa personne. Résultat, elle l’avait promu assistant personnel, sous le bon conseil d’un allié de la meute noire. Elle ne sait pas encore ce qu’elle lui réserve et ce qu’elle fera de lui, mais une chose est certaine, elle brisera cet homme qui croyait avoir le droit au bonheur. Si elle n’en a pas eu le droit, personne n’en aura non plus, le droit.


faits à savoir


Au cours de sa vie, Ester a été amené à voir de nombreux professionnels de santé. Malheureusement, suite aux traumatismes vécus dans son enfance, elle s’est forgée une carapace, basé sur un état dissociatif : dans cet état elle ne ressentait plus ce qu’on lui faisait, se sentait hors de ce monde, différente. Les conséquences de ces agressions l’ont conduit à être violente, agressive et particulièrement déplaisante avec – essentiellement – les pères de famille. L’image même du père la révulse, la met dans une colère sans nom. a cause de l’inefficacité de certains psychiatres, elle n’est plus capable de différencier le fautif, de l’innocent et encore moins s’il est père de famille.
Il lui arrive, encore aujourd’hui, d’avoir de longues périodes d’amnésie psychogène, des crises de paniques, des cauchemars, des flash-backs suite à une odeur, un mot, un comportement ou une remarque déplacée. Un rien peut lui donner une colère noire ou une terreur extrême. Cette dernière, elle a tenté de la maîtriser tout au long de sa vie, mais elle sait pertinemment qu’elle n’en est pas totalement maîtresse.
Elle est devenue extrêmement protectrice envers les enfants, les femmes faibles, les personnes incapables de se défendre, parfois même violente dans sa façon de vouloir tout contrôler, de vouloir tous les protéger de ce monde si horrible et difficile. Incapable parfois de discerner le bien fondé de ses actes, de l’abus dont ils sont responsables, il lui arrive de faire plus de mal que de bien, malgré de bonnes intentions.
Pendant longtemps, surtout en tant qu’adolescente, la jeune Ester a – à de nombreuses reprises – tentée de se droguer, de se soûler. Sa nature lupine lui a vite fait comprendre qu’elle ne pouvait pas avoir de conduite dissociative autre que psychique. Elle a donc accepté de se faire traiter pour être « normale » et avoir ainsi une « vie sexuelle comme tout le monde. » Paradoxe, elle est devenue dominante, n’acceptant que très rarement et exceptionnellement la position de soumission. Chose également surprenante, sous ses airs fourbes et acides, elle peut se révéler d’une douceur extrême, d’une gentillesse à faire fondre les cœurs les plus secs. Au fil du temps, le fait de trouver des personnes dignes de confiance, de réussir dans la vie, d’avoir un métier fixe, un diplôme, le fait de pouvoir contrôler son quotidien et les gens autour d’elle lui ont permis d’avancer et d’accepter son passé. Ce qu’il l’a sauvé, sans aucun doute, c’est cette vocation pour la manipulation et le contrôle de tout et de tout le monde. Savoir qu’elle est maîtresse de sa destinée, libre de faire ce qu’il lui chante lui a permis de se redresser et de garder la tête sur les épaules.
Il ne faut pour autant pas se voiler la face, Ester est loin d’être bien dans sa tête et d’avoir résolu tous ses problèmes. Ils sont enfouis au fond d’elle-même, là où personne d’autre qu’elle n’est en mesure de les atteindre, mais ils sont bien là. Forts et vaillants, attendant une occasion de la faire succomber.

esprit sauvage



I told you to run, i'll burn your heart
YOU'R COMING TO SEE FENRIR
Revenir en haut Aller en bas
Mer 30 Déc - 18:22


Invité






MA MIIIIIIIIIIIIIEEEEEEEEEEEEEEEEENNNNNNNNNNNEEEEEEEEEEEEE

JE T'AIIIIIIIMEEEEE  

*grogne à l'approche des autres* :hihi:
Revenir en haut Aller en bas
Mer 30 Déc - 18:29


Invité






RE-WELCOME CHEZ TOI
Revenir en haut Aller en bas
Mer 30 Déc - 18:30


Meute Argentée

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▹ MULTICOMPTES : Edwina S. Svanhildesen, Vyranui Wahlberg et Torvald Marklund. ▹ PSEUDO : ODAYA OCHAVEN. ▹ EMPREINTES : 645 ▹ ARRIVÉE EN VILLE : 30/12/2015 ▹ AGE DU PERSO : 32 ▹ LOCALISATION : Bergen, quelque part dans la ville, à profiter de ses amants ou de la vulnérabilité de son esclave. En train de manipuler quelqu'un, de peaufiner un plan machiavélique ▹ HUMEUR : Changeante, massacrante.

CROCS PRÉFÉRÉS
✤ MES COMPETENCES:
✤ MON INVENTAIRE: Une lame aiguisée comme ses dents, une montre en argent pour être toujours ponctuelle et faire circuler les légendes, un rouge à lèvres carmin, une bague d'une valeur inestimable et un flacon de parfum. Elle a toujours un petit téléphone jetable ainsi qu'un petit carnet usé dans lequel elle note toutes les personnes quelle croise dans sa vie ainsi que les infos primordiales à leur sujet



Merci Lor, tu vas adorer me fréquenter :perv: :hihi:

Merci Bonnie I love you



I told you to run, i'll burn your heart
YOU'R COMING TO SEE FENRIR
Revenir en haut Aller en bas
Mer 30 Déc - 18:33


Invité






C'est clair, je vais adorer ça je le sens
Revenir en haut Aller en bas
Mer 30 Déc - 18:41


Meute Argentée

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▹ MULTICOMPTES : Edwina S. Svanhildesen, Vyranui Wahlberg et Torvald Marklund. ▹ PSEUDO : ODAYA OCHAVEN. ▹ EMPREINTES : 645 ▹ ARRIVÉE EN VILLE : 30/12/2015 ▹ AGE DU PERSO : 32 ▹ LOCALISATION : Bergen, quelque part dans la ville, à profiter de ses amants ou de la vulnérabilité de son esclave. En train de manipuler quelqu'un, de peaufiner un plan machiavélique ▹ HUMEUR : Changeante, massacrante.

CROCS PRÉFÉRÉS
✤ MES COMPETENCES:
✤ MON INVENTAIRE: Une lame aiguisée comme ses dents, une montre en argent pour être toujours ponctuelle et faire circuler les légendes, un rouge à lèvres carmin, une bague d'une valeur inestimable et un flacon de parfum. Elle a toujours un petit téléphone jetable ainsi qu'un petit carnet usé dans lequel elle note toutes les personnes quelle croise dans sa vie ainsi que les infos primordiales à leur sujet



:perv: ça va donner !



I told you to run, i'll burn your heart
YOU'R COMING TO SEE FENRIR
Revenir en haut Aller en bas
Mer 30 Déc - 18:47


Invité






Aaah celle qui soumet Lor :ange:

J'ai été choqué de voir Adélia morte, mais je comprend mieux pourquoi, superbe choix
Re bienvenue chez toi
Revenir en haut Aller en bas
Mer 30 Déc - 18:51


Invité






Ma belle Ester, nous vous avons fait couler un bain de sang pour votre arrivée, nous espérons que vous apprécierez l'attention. *lui fait un baise-main*
Revenir en haut Aller en bas
Mer 30 Déc - 18:59


Meute Argentée

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▹ MULTICOMPTES : Edwina S. Svanhildesen, Vyranui Wahlberg et Torvald Marklund. ▹ PSEUDO : ODAYA OCHAVEN. ▹ EMPREINTES : 645 ▹ ARRIVÉE EN VILLE : 30/12/2015 ▹ AGE DU PERSO : 32 ▹ LOCALISATION : Bergen, quelque part dans la ville, à profiter de ses amants ou de la vulnérabilité de son esclave. En train de manipuler quelqu'un, de peaufiner un plan machiavélique ▹ HUMEUR : Changeante, massacrante.

CROCS PRÉFÉRÉS
✤ MES COMPETENCES:
✤ MON INVENTAIRE: Une lame aiguisée comme ses dents, une montre en argent pour être toujours ponctuelle et faire circuler les légendes, un rouge à lèvres carmin, une bague d'une valeur inestimable et un flacon de parfum. Elle a toujours un petit téléphone jetable ainsi qu'un petit carnet usé dans lequel elle note toutes les personnes quelle croise dans sa vie ainsi que les infos primordiales à leur sujet



Dante Eliassen a écrit:
Ma belle Ester, nous vous avons fait couler un bain de sang pour votre arrivée, nous espérons que vous apprécierez l'attention. *lui fait un baise-main*

J'apprécie énormément mon cher I love you

Cael I love you Moi aussi j'ai eu du mal, mais bon, que vaut le sacrifice d'une folle face à la renaissance d'une femme complètement givrée ? :hihi: :perv:
Revenir en haut Aller en bas
Mer 30 Déc - 19:07


Meute Brune

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▹ MULTICOMPTES : Kateleyä L. Avellaneda, Solskinn Forsløve ▹ PSEUDO : Njüt ▹ EMPREINTES : 612 ▹ ARRIVÉE EN VILLE : 14/09/2015 ▹ AGE DU PERSO : 30 ▹ LOCALISATION : Occupé avec la gestion de mon business ▹ HUMEUR : Indéfinissable

CROCS PRÉFÉRÉS
✤ MES COMPETENCES:
✤ MON INVENTAIRE:





BIENVENUE, BIENVENUE

et puisse le sort t'être favorable !




viens là l'petit nouveau !

"Elle est devenue extrêmement protectrice envers les enfants, les femmes faibles, les personnes incapables de se défendre, parfois même violente dans sa façon de vouloir tout contrôler, de vouloir tous les protéger de ce monde si horrible et difficile. Incapable parfois de discerner le bien fondé de ses actes, de l’abus dont ils sont responsables, il lui arrive de faire plus de mal que de bien, malgré de bonnes intentions." Pour un personnage aussi machiavélique, manipulateur et j'en passe, rien que ce passage promet plus de complexité qu'au premier aperçu, hâte de lire tes rp' Fondatrice adorée ! :save:
Félicitations l'ami ! te voilà enfin validé !   Bienvenue parmi nous, installe toi confortablement dans ce fauteuil, il y a du café, du jus d'orange et des cookies juste là  
Avant d'entrer vraiment en Norvège, il va falloir recenser ton personnage, ta meute, ton clan, ton avatar, ta position sociale (alpha, bêta, simple membre, oméga, augure, guérisseur, traqueur) et même ton métier ! Et le tout dans ce sujet ! Puis il te faudra choisir un logement ! Tu as fais tout ça ? Génial !  On t'aime déjà !
Il ne te reste plus qu'à aller embêter les louveteaux et les anciens en te faisant des petites relations farfelues ou à aller courir dans les bois avec la petite louve d'à côté  

Et si tu veux, tu peux quémander un rang.

Tu peux aussi faire un tour dans l'irl en parlant avec les autres membres et surtout profites ! Te voilà pleinement accepter dans le monde magique qu'est le notre ! Mais gare à toi l'ami, le Maire veille au grain  





Resistance
© FRIMELDA
Revenir en haut Aller en bas
Mer 30 Déc - 19:12


Meute Argentée

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▹ MULTICOMPTES : Edwina S. Svanhildesen, Vyranui Wahlberg et Torvald Marklund. ▹ PSEUDO : ODAYA OCHAVEN. ▹ EMPREINTES : 645 ▹ ARRIVÉE EN VILLE : 30/12/2015 ▹ AGE DU PERSO : 32 ▹ LOCALISATION : Bergen, quelque part dans la ville, à profiter de ses amants ou de la vulnérabilité de son esclave. En train de manipuler quelqu'un, de peaufiner un plan machiavélique ▹ HUMEUR : Changeante, massacrante.

CROCS PRÉFÉRÉS
✤ MES COMPETENCES:
✤ MON INVENTAIRE: Une lame aiguisée comme ses dents, une montre en argent pour être toujours ponctuelle et faire circuler les légendes, un rouge à lèvres carmin, une bague d'une valeur inestimable et un flacon de parfum. Elle a toujours un petit téléphone jetable ainsi qu'un petit carnet usé dans lequel elle note toutes les personnes quelle croise dans sa vie ainsi que les infos primordiales à leur sujet



Merciiiiiiiiiii
Comme déjà dit, je suis ravie qu'elle vous plaise I love you
Je n'ai encore jamais créé de personnage de la sorte, j'espère ne pas vous décevoir I love you



I told you to run, i'll burn your heart
YOU'R COMING TO SEE FENRIR
Revenir en haut Aller en bas
Mer 30 Déc - 19:49


Invité






re-bienvenue avec ce personnage au top du top, elle est trop belle en plus
Revenir en haut Aller en bas
Mer 30 Déc - 20:07


Meute Argentée

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▹ MULTICOMPTES : Edwina S. Svanhildesen, Vyranui Wahlberg et Torvald Marklund. ▹ PSEUDO : ODAYA OCHAVEN. ▹ EMPREINTES : 645 ▹ ARRIVÉE EN VILLE : 30/12/2015 ▹ AGE DU PERSO : 32 ▹ LOCALISATION : Bergen, quelque part dans la ville, à profiter de ses amants ou de la vulnérabilité de son esclave. En train de manipuler quelqu'un, de peaufiner un plan machiavélique ▹ HUMEUR : Changeante, massacrante.

CROCS PRÉFÉRÉS
✤ MES COMPETENCES:
✤ MON INVENTAIRE: Une lame aiguisée comme ses dents, une montre en argent pour être toujours ponctuelle et faire circuler les légendes, un rouge à lèvres carmin, une bague d'une valeur inestimable et un flacon de parfum. Elle a toujours un petit téléphone jetable ainsi qu'un petit carnet usé dans lequel elle note toutes les personnes quelle croise dans sa vie ainsi que les infos primordiales à leur sujet



Merciii



I told you to run, i'll burn your heart
YOU'R COMING TO SEE FENRIR
Revenir en haut Aller en bas
Mer 30 Déc - 20:57


Invité






YEAH T'AS CRAQUE !!!
Re bienvenue !!!
Revenir en haut Aller en bas
Mer 30 Déc - 21:01


Meute Argentée

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▹ MULTICOMPTES : Edwina S. Svanhildesen, Vyranui Wahlberg et Torvald Marklund. ▹ PSEUDO : ODAYA OCHAVEN. ▹ EMPREINTES : 645 ▹ ARRIVÉE EN VILLE : 30/12/2015 ▹ AGE DU PERSO : 32 ▹ LOCALISATION : Bergen, quelque part dans la ville, à profiter de ses amants ou de la vulnérabilité de son esclave. En train de manipuler quelqu'un, de peaufiner un plan machiavélique ▹ HUMEUR : Changeante, massacrante.

CROCS PRÉFÉRÉS
✤ MES COMPETENCES:
✤ MON INVENTAIRE: Une lame aiguisée comme ses dents, une montre en argent pour être toujours ponctuelle et faire circuler les légendes, un rouge à lèvres carmin, une bague d'une valeur inestimable et un flacon de parfum. Elle a toujours un petit téléphone jetable ainsi qu'un petit carnet usé dans lequel elle note toutes les personnes quelle croise dans sa vie ainsi que les infos primordiales à leur sujet



OUII !! Ce vil m'a fait complètement craquer xD



I told you to run, i'll burn your heart
YOU'R COMING TO SEE FENRIR
Revenir en haut Aller en bas
Mer 30 Déc - 21:47


Invité






:hihi:
Revenir en haut Aller en bas
Mer 30 Déc - 22:04


Meute Brune

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▹ MULTICOMPTES : Stein & Elias & Tomas & Ivar & Sevastyan ▹ PSEUDO : Ludies ▹ EMPREINTES : 2400 ▹ ARRIVÉE EN VILLE : 19/07/2015

CROCS PRÉFÉRÉS
✤ MES COMPETENCES:
✤ MON INVENTAIRE: Une laisse.







Revenir en haut Aller en bas
Mer 30 Déc - 22:05


Meute Argentée

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▹ MULTICOMPTES : Edwina S. Svanhildesen, Vyranui Wahlberg et Torvald Marklund. ▹ PSEUDO : ODAYA OCHAVEN. ▹ EMPREINTES : 645 ▹ ARRIVÉE EN VILLE : 30/12/2015 ▹ AGE DU PERSO : 32 ▹ LOCALISATION : Bergen, quelque part dans la ville, à profiter de ses amants ou de la vulnérabilité de son esclave. En train de manipuler quelqu'un, de peaufiner un plan machiavélique ▹ HUMEUR : Changeante, massacrante.

CROCS PRÉFÉRÉS
✤ MES COMPETENCES:
✤ MON INVENTAIRE: Une lame aiguisée comme ses dents, une montre en argent pour être toujours ponctuelle et faire circuler les légendes, un rouge à lèvres carmin, une bague d'une valeur inestimable et un flacon de parfum. Elle a toujours un petit téléphone jetable ainsi qu'un petit carnet usé dans lequel elle note toutes les personnes quelle croise dans sa vie ainsi que les infos primordiales à leur sujet






I told you to run, i'll burn your heart
YOU'R COMING TO SEE FENRIR
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé






Revenir en haut Aller en bas
 

la froideur d'un coeur gelé ~ Ester

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Colleen Ҩ Un regard de braise. Un coeur gelé.
» Nuage de Minette-Coeur Mélée :2ème entrainement
» daisy caniche x bichon 4 ans ( ta patte sur mon coeur)
» BIJOU FEMELLE YORK 7 ANS EN FA ASSO COEUR SUR PATTES
» L' EAU et le COEUR

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Esprit Sauvage ::  :: Patte d'identité :: Fiches Validées-
Sauter vers: