Tell me it was worth the pain [Chasseurs]
MÉTÉO DE BERGEN

Météo Bergen © meteocity.com
EVENTS

- Mariage du Roi, juste ici.
- Deuxième partie du Mariage, juste ici.
- Fête nationale norvégienne, juste ici.

LES ANIMATIONS RP

- La loterie rp, ici.
- La recherche de rp, ici.
- L'intervention inrp des chasseurs, ici.
- Les rumeurs inrp, ici.

SCÉNARIOS DE NOS MEMBRES

- Chasseur, rival, ex-ami ◊ ici.
- Meilleur ami, beau-frère ◊ ici.
- Augure de la meute argent ◊ ici.
- Alpha de clan brun ◊ ici.
- Chercheuse sur un projet secret ◊ ici.
- Soeur jumelle ◊ ici.
- Bêta noir ◊ ici.
- Apprenti chasseur ◊ ici.


Laisse ton avis dans ce sujet.



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue sur ESPRIT SAUVAGE !
Sur le forum vous pourrez incarner un loup ou un humain.
On espère que vous trouverez votre bonheur, n'hésitez pas à fouiller les pvs, scénarios et les pré-liens
N'oubliez pas que vous avez deux semaines pour faire votre fiche
Pensez à voter pour nous, dans ce sujet et à promouvoir notre forum sur Bazzart, PRD et OMR :coeur2:

Partagez | 
 

 Tell me it was worth the pain [Chasseurs]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Dim 21 Mai - 13:40


Amelia Andersen
puisses-tu courir sous la Lune

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▹ DC/TC : Gabriel Chevalier / Leif Helström ▹ PSEUDO : L.R. ▹ EMPREINTES : 365 ▹ ARRIVÉE EN VILLE : 22/03/2016 ▹ AGE DU PERSO : 33 ▹ LOCALISATION : Entre de lourds rideaux rouges de velours. ▹ HUMEUR : Toujours souriante, extravagante, et bondissante.

CROCS PRÉFÉRÉS
✤ MES COMPETENCES:
✤ MON INVENTAIRE: Une trousse à maquillage, des habits de rechange, un sac à main à la pointe de la mode, une paire de ballerines ppur changer les talons, un derringer chargé avec deux balles, une dague bien affutée, un flingue avec un silencieux, des jumelles, une tablette de chocolat, un peigne, des perruques en tous genres, ma folie et les poussières de mon optimisme.



We were bold and we were brazen
But grew timid over time,
In our fear we lost direction,
And our dreams left us behind,

We’re at a stalemate,
Begging for the earth to shake,
Wondering if the winds will change
And blow us all away

We are in the dark age
Tell me it was worth the pain,
Will the wild winds sing again
And blow us all away?


♠♠♠

Retour au Gentlemen’s Club. Retour à la case départ. Assise à une table, je regarde l’heure sur mon téléphone pour donner rendez-vous aux rescapées de notre opération de février. Est-ce un échec ? Je ne sais pas. Objectivement, on peut dire oui. Tout ce travail n’a servi à rien, juste à se prendre le mépris des loups en plein visage ainsi que leur salive... En gros pas d’informations, que des reproches du genre «vous les chasseurs nian nian nian...». Mais est-ce du temps perdu pour autant ? Je ne le crois pas. je voyais au-dessus de cela, je voyais surtout la terreur que nous avons provoqué, eux qui nous avaient oublié. Le tout serait d’essayer de profiter de cet effet pour notre prochain plan car nous ne pourrons pas faire flamber un bar tous les jours. La carte que j’ai laissé à Ailin est évidemment un bluff, mais il est aussi probable que son entourage lupin ne morde pas à l’hameçon. Le but est évidemment qu’ils nous cherchent et laissent des traces de leur passage, mais peut-être se disent-ils qu’on est pas assez nombreux et intelligents pour leur tenir tête. Ce serait d’ailleurs typiquement un raisonnement de loups, de se croire encore meilleurs que les humains. Je grince des dents.
Je rêvasse en observant la scène du gentlemen’s club, la salle étant baignée dans une ambiance tamisée. En survivant de l’opération, il ne reste plus que Leonora, Thyri, et moi ; le reste s’est fait bouffé en défendant l’incendie, avec deux morts et un blessé grave. Mais un monde sans la menace lupine en valait le coup, et ils avaient parfaitement conscience. Un monde où on aurait plus à craindre de voir sa famille massacrée par leur folie est notre idéal à tous, nous, les chasseurs de Bergen. Et c’est dans ce but que j’ai convoqué une nouvelle fois mes deux compatriotes. Sur la table se trouve des boissons, des gâteaux, de quoi les mettre à l’aise et faire fuser les idées. J’entend la porte s’ouvrir et se fermer aussitôt, ainsi qu’un claquement de pas déchirer le silence. Je me redresse, et fait uen légère courbette théâtrale.

- Bienvenue, bienvenue ! Installez-vous, il est temps de comploter pour dominer ensembles le monde, je plaisante dans un sourire rieur visible sous mon masque blanc, parfait contraste avec la couleur noire de ma perruque et de mes habits.

- Je déclare notre réunion ouverte. Je pense que vous partagez le même sentiment que moi : il serait triste de nous laisser abattre par notre dernière opération. Ne lâchons pas aussi vite, nous avons peut-être une solution dans notre manche à laquelle nous n’avions pas pensé...

J’ai moi-même une idée, mais je doute qu’elle leur plaira car elle esquinterait leur fierté...
Revenir en haut Aller en bas
Lun 22 Mai - 15:12


Invité
puisses-tu courir sous la Lune






Un nouveau rendez-vous entre chasseur voilà ce qui était en train de s’organiser. Après lui cuisante « défaite » de février, il est vrai qu’il était temps de se remettre en selle et d’arrêter de se tourner les pouces, même si c’était plus une façon de parler qu’autre chose ! Thyri se demandait cependant ce qu’Amelia allait bien pouvoir leur proposer, si elle les convoquait c’est forcément qu’elle avait quelque chose à leur proposer, et même si elle entendrait avec plaisir leurs idées, elle en avait déjà au moins une dans son sac, la rouquine en était certaine ; et, autant dire qu’elle ne raterait ce rendez-vous pour rien au monde. Comme à son habitude, elle arriva à l’heure talonnée de très près par Leo à qui elle adressa un petit sourire. Elle salua également d’un mouvement de tête Amelia tandis que cette dernière les faisait asseoir, installer. Et la plus jeune fronça les sourcils lorsque la dame parla d’avoir une idée dans sa manche. Elle n’était pas certaine d’avoir bien tout compris et elle jeta un coup d’interrogateur aux deux autres femmes ; ne réussissant malheureusement pas à savoir si Leo comprenait ou pas quelque chose. Le silence s’installa assez rapidement et finalement Thyri décida de le briser, rester coites ne servirait à rien, il fallait avancer et surtout elle était curieuse de savoir à quoi elle avait bien pu penser. Elle hésita surtout sur la formulation à faire mais très vite elle préféra laisser disons le naturel faire ses preuves. Elle se racla la gorge avant de se lancer :

Je ne suis pas certaine de comprendre ce que vous voulez dire par « une solution dans notre manche à laquelle nous n’avions pensé » ? Personnellement, je ne vois aucune réelle solution. Ils ne nous diront rien ; et malheureusement si les bons sérums de vérité existaient je ne suis pas sûre que ça serait efficace sur ces créatures ! Elle se tut donc quelques instants avant de reprendre vous pensiez à quelque chose en particulier je présume non ? Thyri se tourna ensuite vers Leo a moins que toi tu ais une idée de quoi elle parle ?

Chose qui était tout à fait possible d’ailleurs. Elle se fichait de qui avait une idée, elle voulait juste savoir ce que c’était afin de pouvoir donner son avis dessus.
Revenir en haut Aller en bas
Sam 10 Juin - 17:41


Leonora Fredrikksen
puisses-tu courir sous la Lune

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▹ DC/TC : Olena & Katelina & Nils & Ragnhild ▹ PSEUDO : Keira ▹ EMPREINTES : 141 ▹ ARRIVÉE EN VILLE : 21/09/2016 ▹ LOCALISATION : Probablement dans les bois ▹ HUMEUR : Brisée, et pourtant toujours debout. Par un miracle inconnu.

CROCS PRÉFÉRÉS
✤ MES COMPETENCES:
✤ MON INVENTAIRE:



La nouvelle invitation était arrivée comme s’il était naturel qu’elle devait le faire. Un long moment, tu es restée à la contempler en resongeant au fiasco de votre dernière opération. Des crachats, un feu de joie, et beaucoup de morts. Des questions sans réponses. Comment auriez-vous pu vous en contenter ? La situation, l’impuissance t’énerves au plus haut point. Si encore une de ces maudites bête aurait pu vous souffler un début de réponse. Au lieu de ça aucune d’eux n’a daigné réponde. Le seul avantage à tirer de cet échec, c’est qu’ils savent maintenant qu’ils sont prêts à tout, qu’ils n’hésitent pas à laisse rôtir les membres de leur charmante communauté qui semble si soudée.

Entrant au lieu de rendez-vous, tu adresses un léger sourire à Thyri, et salut votre hôtesse d’un signe de la tête. Inutile d’y aller par quatre chemins et cela convenait te convenait très bien qu’elle entame directement les sujets important. Pour quoi d’autre vous retrouver de toute façon ? A la question de Thyri, tu hoches négativement la tête. « Non, je l’ignore. Mais… » Tu fais quelques pas dans la pièce. Tu ignores les idées des autres, mais tu as eu tout le temps d’y réfléchir,  même si tu n’aimes pas songer à employer de telles méthodes.

Tu t’adosses à un mur. « Il est évident qu’ils ne diront rien, effectivement. Peut-être que l’on s’y est seulement mal prises. Ils ont l’air soudés, assez pour protéger leur communauté, la faire passer avant leur propre bien être. Alors, qu’en serait-il si l’on menaçait une personne à qui ils seraient attachés ? » C’est fourbe, hautement dégueulasse. Mais il est évident que certains préfèreraient parler plutôt que de voir un être cher se faire tuer ou même torturer sous leurs yeux. Des méthodes qui ne te plaisent pas nécessairement, mais il faut savoir faire des sacrifices, parfois. « A quelle solution pensais-tu ? » Demandes-tu finalement à celle qui vous a fait venir ici.



awesome as I have to be

©️ Vent Parisien



Revenir en haut Aller en bas
Dim 11 Juin - 18:49


Amelia Andersen
puisses-tu courir sous la Lune

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▹ DC/TC : Gabriel Chevalier / Leif Helström ▹ PSEUDO : L.R. ▹ EMPREINTES : 365 ▹ ARRIVÉE EN VILLE : 22/03/2016 ▹ AGE DU PERSO : 33 ▹ LOCALISATION : Entre de lourds rideaux rouges de velours. ▹ HUMEUR : Toujours souriante, extravagante, et bondissante.

CROCS PRÉFÉRÉS
✤ MES COMPETENCES:
✤ MON INVENTAIRE: Une trousse à maquillage, des habits de rechange, un sac à main à la pointe de la mode, une paire de ballerines ppur changer les talons, un derringer chargé avec deux balles, une dague bien affutée, un flingue avec un silencieux, des jumelles, une tablette de chocolat, un peigne, des perruques en tous genres, ma folie et les poussières de mon optimisme.



Les deux femmes prennent place. Parfait. Je leur tend un plateau de mini-muffin au chocolat faits avec amour, puis j’en enfourne un dans ma bouche tandis qu’elles parlent. Thyri soulève un point qui nous parait désormais évident : les loups resterons silencieux quoique l’on fasse. Cela nous avance pas. En revanche, Leonora m’arrache un sourire face à sa remarque. Il semblerait que nos liens se soit creusé suite à notre alliance, ce qui m’évitera de me manger sa méfiance en pleine figure.

- A quelle solution pensais-tu ? Me demande-t-elle finalement. Mon sourire se creuse d’autant plus.
- C’est simple. Le chaos.

Voilà, c’est posé sur la table. Je suis sûre d’avoir accroché mon public.

- Tu as raison Leonora. Comme le dit Thyri, ils ne diront rien,quelque soit leur meute où leurs relations. Même en menaçant la vie d’un des leurs, ils restent de marbre. Même le gentil petit héros du dimanche a finalement préféré voir son ami souffrir plutôt que de cracher le morceau. Ou plutôt, il est logique qu’il ait cru que de toutes façons, ils étaient déjà morts tous les deux.

Il n’avait pas tort. J’aurais juste laissé la porte ouverte avec comme divertissement de voir qui aurait eu le courage de trainer sa carcasse droguée hors des flammes. Qui aurait lutté, et dans quel état ils s’en seraient sortis. Je sais que les loups en ont récupéré certains d’entre eux, mais combien sont resté vivants ? Je ne sais pas.

- Il est aussi possible que certains d’entre eux aient survécu. J’observais le bar de ma chambre d’hôtel, j’ai vu des corps pas trop cramés sortir. Vivant ou morts, je ne sais pas. Je crois que j’en ai vu trois. Avec de la chance ils sont décédés de leur blessures. Avec de la malchance ils vivent encore et se souviennent de nous. Dans tous les cas, la communauté va forcément réagir, et c’est ça qui nous intéresse. - Je me sers un verre de jus d’orange et un autre gâteau  que je ne mange pas tout de suite. - C’est pourquoi maintenant que nous avons frappé fort, il faut réussir à faire planer la menace avant de prévoir un autre grand coup qui les achèvera. Pour prendre une métaphore, soyons l’océan qui érode la falaise avant de frapper dans la fissure. - Qu’est ce que je peux être poétique des fois. Je devrais penser à écrire plus souvent des textes à mettre en musique. - Mais pour cela nous devons représenter une menace unique et forte. En gros qu’on soit leur Lord Voldemort, leur Sauron, leur Joker ou je ne sais quoi. Mais on doit montrer que nous sommes un tout pour être assez menaçants. Sinon ils nous riront au nez même si on leur tire une balle dans l’oeil. - je soupire, l’air plus mécontente. - Mais notre souci est que nous sommes que trois. Le bureau des chasseurs semble toujours aussi faible. Je crois qu’il est temps d’essayer premièrement de réveiller nos confrères et que leurs chasses soient moins solitaire. N’avons pas tous la même envie ? Celle de vivre dans une ville où nous ne risquons pas de nus faire égorger par un loup sans raisons ?

Je pense que ce premier travail est essentiel : nous faire des alliés. Nous ne tiendrons pas longtemps à trois contre tous les loups. Nous ne pourrons pas nous cacher infiniment.

- Nous devons parallèlement user les nerfs des loups. On a allumé le feu, il est temps de faire grandir la flamme. C’est pourquoi j’ai parlé de chaos. Il n’y a qu’en fichant le bordel qu’ils vont commencer à nous trouver inquiétants. C’est ce que notre opération m’a appris. Mais évidemment, ils vont nous chercher, nous débusquer, essayer de trouver des coupables que ce soit chez nous ou chez eux. Il faut donc que l’on soit toutes très prudentes,

Je prend une nouvelle pause. Je m’assure que tout le monde suit.

- Puis comme Leonora l’a suggéré, essayer d’attraper quelqu’un d’important. Un rôle essentiel dans la meute, quelqu’un qu’ils ne pourront pas laisser tomber sous peine qu’ils se sentent tous menacés.

Je souris doucement. Je sais déjà à ce quoi elles pensent.

- Ne nous fatiguons pas à prendre au piège un alpha. C’est trop compliqué, trop dangereux. Un alpha est forcément plus entrainé que les autres. Nous avons besoin d’un loup plus doux, plus docile, mais tout aussi important pour eux...

Mon sourire se fait plus dangereux, presque sardonique. Il n’y a qu’une position qui correspond à cette description, et quoi de mieux pour mettre le chaos dans une meute que d’y enlever ce qui y ôte toute agressivité ?
Revenir en haut Aller en bas
Lun 12 Juin - 22:01


Invité
puisses-tu courir sous la Lune






Elle prit un petit gâteau tout en écoutant ce qu’Amélia avait à dire d’intéressant ! Elle haussa un sourcil, qu’à moitié étonné, lorsque son amie lui dit qu’elle voulait semer le chaos. Effectivement, c’était une bonne chose, mais c’était également dangereux suivant ce qui serait fait ! Et il était effectivement possible que certains de leurs otages aient survécu, mais vu toutes les précautions qu’elles avaient prises, il était franchement improbable – mais pas impossible- qu’un loup puisse les reconnaitre ! Elle était donc un peu étonnée de cette remarque elle n’eut cependant pas franchement le temps de faire cette remarque que la plus âgée continuait son petit laïus en disant qu’il fallait maintenant frapper fort… ou plutôt les menacer « réellement » ! Thyri n’était pas encore certaine d’avoir tout compris mais Amelia continua tout en expliquant un peu plus précisément ce qu’elle avait en tête. Elle grimaça au rappel qu’elles n’étaient à présent plus que toutes les trois, entre les disparitions, les morts et ceux qui voulaient se la jouer en solo. Rallumer la flamme oui, mais comment ? Tant que les loups se terraient, et qu’on en parlait plus dans les journaux, il n’y avait plus aucun moyen d’avoir de nouvelles recrues, tout comme il était impossible de connaitre l’identité de tous les chasseurs solitaires… et elles ne pouvaient pas mettre une petite annonce « chasseuse cherchent chasseurs pour éradiquer les loups, merci de nous contacter au …… ». Il fallait donc trouver la meilleure solution pour palier à cela, et pour l’instant la jeune étudiante séchait totalement. Et elle continua à parler pour expliquer ce qu’elle avait derrière la tête, cela faisait quand même beaucoup en un seul monologue, où elle n’avait pas voulu lui couper la parole.

Et comment tu comptes t’y prendre pour les trouver avec exactitude ceux-là ? Ils peuvent être doux et docile, comme ton sauveteur du dimanche-là, mais ça n’a provoqué la colère de personne. Et on aura pas le droit à l’erreur comme tu l’as fait justement remarquer, ils sont déjà sur les dents, ils doivent nous chercher, se tromper c’est causer possiblement notre perte. Elle se tut quelques instants avant de continuer Par ailleurs, le but est décimer les loups non, pas le reste de la population ? Si on leur enlève ces loups qui les calment, qui sont doux et dociles, qui ne dit pas qu’ils vont autant péter un plomb que si on enlevait un alpha et qu’il y aura énormément de sang ? Cela fait quand même, pour moi, beaucoup de points à éclaircir. Elle ne voulait pas être pessimiste, mais en même temps elle ne voulait pas donner de faux espoir en étant juste enthousiaste ! Elle se passa une main dans la tresse tout en laissant passer quelques instants avant de reprendre Par contre, même si ces Loups sont vivants, et qu’ils se souviennent…vu nos accoutrements, est-ce que tu penses qu’ils pourraient nous reconnaitre ? Et si oui, comment ? Il fallait bien avouer qu’elle était un peu intriguée par ce genre « d’aveux » qu’elle comprenait peut-être mal. Je pense que l’on devrait traiter d’abord un sujet puis l’autre histoire que l’on ne s’embrouille pas et que l’on ne parte pas dans toutes les directions, vous en pensez quoi ? Peut-être déjà voir comment on peut s’organiser pour recruter de nouveaux membres…. Ça nous sera sûrement nécessaire, pour la suite des évènements, plus nombreux on sera, plus efficaces on pourra être, n’est-ce pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 27 Juil - 16:46


Leonora Fredrikksen
puisses-tu courir sous la Lune

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▹ DC/TC : Olena & Katelina & Nils & Ragnhild ▹ PSEUDO : Keira ▹ EMPREINTES : 141 ▹ ARRIVÉE EN VILLE : 21/09/2016 ▹ LOCALISATION : Probablement dans les bois ▹ HUMEUR : Brisée, et pourtant toujours debout. Par un miracle inconnu.

CROCS PRÉFÉRÉS
✤ MES COMPETENCES:
✤ MON INVENTAIRE:




Tu hausses un sourcil à l’évocation du chaos. Tu n’es pas nécessaire perplexe, vous êtes peu nombreuses mais tu sais que vous êtes capable de faire beaucoup de choses.  Non, en réalité tu es simplement intriguée. Tu écoutes, attentive, ses mots. Elle revient d’abord sur l’incendie provoqué avec les interrogatoires qui n’ont rien donné. De l’hôpital, toi, tu n’as rien remarqué de particulier. En revanche, ta collègue semble avoir eu quelques infos intéressantes de son poste d’observation, qu’elle partage avec vous. Tu hoches la tête lorsqu’il est évoqué de frapper plus fort. En tous les cas, il ne faut pas leur laisser le temps de se remettre de cette attaque. Si vous étiez plus nombreux, vous pourriez frapper encore plus fort, et plus souvent. Elle évoque ce point. L’ennui, c’est que les chasseurs ne courent pas les rues. Beaucoup sont morts, et ceux qui sont encore en vie veulent se faire assez discrets. Mais dans l’idée tu es d’accord. Vous avez besoin de recruter, de frapper ensemble. Les loups sont unis, vous ne pourrez pas les faires tomber en restant individualistes.

Elle termine et c’est ta cousine qui reprend la parole. Elle marque un point, vous pouvez viser un certain type de loup en particulier, mais encore faut-il être capable de les reconnaitre…Et vous ne devez pas faire de faux pas, surtout en ce moment. Tu la laisses terminer, tu écoutes ses arguments et interrogations et tu prends le temps de réfléchir à tout ça avant de prendre la parole à ton tour. « Thyri a raison, il faudrait être sûres d’attraper le bon… » Tu grimaces. Ils pourraient avoir un signe distinctif au moins. Histoire de donner un coup de pouce à leurs ennemis. « Je ne pense pas qu’ils s’en prendront à la population. Ils prennent un trop grand soin à ce que leur existence s’efface ces temps-ci… » Mais tu ne pourras jamais être sûre de rien. « Je ne pense pas non plus qu’ils pourront nous reconnaitre. Nous étions déguisés, ils étaient drogués…Il n’y a pas grand-chose à quoi ils pourraient se raccrocher pour ça. » Mais encore une fois tu ne peux en être sûre. Tu attrapes un gâteau, que tu engloutis. « Bien sûr qu’il nous faut plus d’effectifs, et on peut passer une bonne partie de notre temps sur la phase de recrutement…Mais on ne peut pas juste arrêter d’agir pour ça. Nous ne sommes pas obligés de frapper fort. Juste de montrer que nous sommes toujours actifs, et que nous savons. Ou du moins, il faut leur faire croire que nous savons des choses qu’ils ne voudraient pas que l’on sache. Si on arrive à retrouver ceux que nous avons enlevés, ou si on en trouve d’autres, je pense qu’on pourrait attaquer les lieux où ils se rendent souvent. Là où ils vivent, où ils travaillent…Je ne pense à rien de trop gros. Juste des petits actions pour qu’ils commencent à croire qu’on est partout. »



awesome as I have to be

©️ Vent Parisien



Revenir en haut Aller en bas
Jeu 24 Aoû - 10:33


Amelia Andersen
puisses-tu courir sous la Lune

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▹ DC/TC : Gabriel Chevalier / Leif Helström ▹ PSEUDO : L.R. ▹ EMPREINTES : 365 ▹ ARRIVÉE EN VILLE : 22/03/2016 ▹ AGE DU PERSO : 33 ▹ LOCALISATION : Entre de lourds rideaux rouges de velours. ▹ HUMEUR : Toujours souriante, extravagante, et bondissante.

CROCS PRÉFÉRÉS
✤ MES COMPETENCES:
✤ MON INVENTAIRE: Une trousse à maquillage, des habits de rechange, un sac à main à la pointe de la mode, une paire de ballerines ppur changer les talons, un derringer chargé avec deux balles, une dague bien affutée, un flingue avec un silencieux, des jumelles, une tablette de chocolat, un peigne, des perruques en tous genres, ma folie et les poussières de mon optimisme.



Revenir en haut Aller en bas
Dim 3 Sep - 19:47


Invité
puisses-tu courir sous la Lune






Revenir en haut Aller en bas
Lun 9 Oct - 11:23


Leonora Fredrikksen
puisses-tu courir sous la Lune

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▹ DC/TC : Olena & Katelina & Nils & Ragnhild ▹ PSEUDO : Keira ▹ EMPREINTES : 141 ▹ ARRIVÉE EN VILLE : 21/09/2016 ▹ LOCALISATION : Probablement dans les bois ▹ HUMEUR : Brisée, et pourtant toujours debout. Par un miracle inconnu.

CROCS PRÉFÉRÉS
✤ MES COMPETENCES:
✤ MON INVENTAIRE:






awesome as I have to be

©️ Vent Parisien



Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé
puisses-tu courir sous la Lune






Revenir en haut Aller en bas
 

Tell me it was worth the pain [Chasseurs]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Les chasseurs de trésors reviennent
» une recette bonne et pas chere...le pain de viande
» LOU PAN GROUMAND (pain gourmand)
» Crise du Pain !!!!
» No pain in your future. [Pv Sip]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Esprit Sauvage ::  :: Quartier Sud-Est :: Gentlemen's Club-
Sauter vers: