Une chute qui peut rapporter gros - Vyranui
EVENTS EN COURS

Aucun pour le moment.

LES ANIMATIONS RP

- La loterie rp, ici.
- La recherche de rp, ici.
- L'intervention inrp des chasseurs, ici.
- Les rumeurs inrp, ici.

SCÉNARIOS DE NOS MEMBRES

- bêta de la meute brune ici.
- petite soeur portée disparue ici.
- bêta de la meute rousse ici.
- le jouet humain d'une louve ici.


Laisse ton avis dans ce sujet.

TOP PARTENAIRES


VOTE POUR LE FORUM




 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue sur ESPRIT SAUVAGE !
Sur le forum vous pourrez incarner un loup ou un humain.
On espère que vous trouverez votre bonheur, n'hésitez pas à fouiller les pvs, scénarios et les pré-liens
N'oubliez pas que vous avez deux semaines pour faire votre fiche
Pensez à voter pour nous, dans ce sujet et à promouvoir notre forum sur Bazzart, PRD et OMR :coeur2:

Partagez | 
 

 Une chute qui peut rapporter gros - Vyranui

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Sam 10 Mar - 18:40


Meute Brune

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▹ MULTICOMPTES : Nicholas & Ivar & Sevastyan & Cooper ▹ PSEUDO : Ludies ▹ EMPREINTES : 224 ▹ ARRIVÉE EN VILLE : 30/07/2016

CROCS PRÉFÉRÉS
✤ MES COMPETENCES:
✤ MON INVENTAIRE:



Lieu et date du rp : Mars 2019
Protagonistes: Vyranui é& Elias ( + Linn)
Résumé du rp: UC
Actions réalisées au cours de ce rp: UC



Aujourd’hui une partie de chasse était prévue avec sa famille : les enfants ainsi que ses frères étaient conviés. Ce n’était pas quelque chose de grandiose, juste un moment pour se détendre tous ensemble. Il avait demandé à l’Oméga ainsi qu’à d’autres gammas de se joindre à eux afin de veiller à aux petits louveteaux qui aimaient courir partir, et qui, pour certaines étaient trop téméraires. Il suffisait qu’il leur prenne l’envie de faire tourner en bourrique les adultes pour que les choses tournent d’une possible façon dramatique. Et, si ce n’était pas nécessaire il n’avait pas envie d’utiliser l’Ordre face à ses petites boules de poils. Il avait vu pour choisir un terrain assez enfoncé dans la forêt, là où des humains risquaient de ne pas trop s’aventurer histoire d’éviter un maximum les chasseurs, même s’ils avaient l’air de se tenir plus calme en ce moment il savait qu’il fallait se méfier et que cela ne voulait rien dire. Ils avaient couru ensemble, essayant de s’adapter au mieux au rythme des enfants, pendant un long moment. Les gamins étaient encore loin, très loin même des pros de la chasse, ils étaient trop bruyants par exemple, pas assez rapide ; mais Elias était quand même fiers d’eux, par ce qu’ils progressaient un peu.

Il laissa finalement toute sa petite famille, excepté une de ses filles, la petite rousse, qui, comme d’habitude refusait de le lâcher d’une semelle. Si ses frères et sœurs étaient très soudés et indépendants, qu’ils jouaient entre eux et étaient souvent friands de blagues, elle était beaucoup plus calme, posée, plus réfléchie, plus timide et elle préférait rester avec lui plutôt qu’avec le reste de sa fratrie. Il avait essayé d’en parler avec elle pour voir s’il y avait un problème, puis avec ses frères et sœur, mais rien n’en était ressorti, c’était visiblement une simple question de caractère qui n’était pas similaire. Les uns et autres avaient bien fait comprendre au père inquiet, qu’il n’y avait aucun soucis et qu’ils s’adoraient. Il avait quand même demandé à l’Oméga, et à son frangin d’essayer de voir s’ils n’arrivaient pas à apprendre quelque chose, mais leur conclusion avait été la même.

Il continua donc la petite promenade avec elle, pendant que ses frangins et les gamins étaient probablement partis manger, regarder un film et jouer à la console. La nuit commençait à tomber lorsqu’ils reprirent la direction de la maison. Il se changea en premier avant de laisser muter sa fille ; sous forme lupine, elle serait plus rapide si jamais quelqu’un l’attaquait pendant que lui mutait. Linn n’arrivait toujours pas à rester en en place, elle essayait de monter sur des troncs d’arbres, de sauter de… tomber. Elle venait se de casser la tronche dans une manœuvre ratée. Il se précipité vers elle pour vérifier qu’elle ne s’était pas fait trop mal et même si la gamine ne pleurait pas, elle avait les traits tirés par la douleur, les mains portées sur une de ses chevilles. Il avait eu l’impression qu’elle s’était cognée la tête par terre et c’était surtout cela qui l’inquiétait même si elle n’avait pas perdue connaissance. Elias soupira doucement, avant de prendre l’enfant dans ses bras pour pouvoir la ramener chez eux, chez les guérisseurs. Il avait à peine fait une centaine de mètre qu’il tomba sur l’un deux. Vyranui. Certes, lui avait pensé avoir à faire à un Brun, mais après tout…. Elle pourrait le rassurer et, si l’enfant n’avait rien, ils pourraient peut-être parler, tous les deux… entre adultes.

Bonsoir Vyranui.

Finalement, demander de l’aide à une louve Noire de cette manière, il se débrouillerait sans elle. Il n’avait pas envie de devoir quelque chose à la Dame, à part si cette dernière proposait son aide.

Je suis désolé, ma fille vient de tomber, je préfère rentrer rapidement pour vérifier qu’elle n’a rien de grave… comme elle s’est cognée la tête.

Visiblement, il avait oublié d’être un peu subtil dans ses paroles, mais on mettra ça sur le compte de l’inquiétude paternelle. La petite rousse observait la louve noire avec de grands yeux, pas forcément rassurés.
Revenir en haut Aller en bas
Dim 8 Avr - 8:25


Meute Noire

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▹ MULTICOMPTES : Edwina S. Svanhildesen, l'alpha de la meute blonde et Ester L. Braaten, conseillère du Roi et Chef des Traqueurs de la meute argentée. Torvald Marklund, chasseur. ▹ PSEUDO : ODAYA OCHAVEN, fondatrice pour vous servir ! ▹ EMPREINTES : 502 ▹ ARRIVÉE EN VILLE : 21/09/2016 ▹ LOCALISATION : Quelque part dans les ombres de Bergen. ▹ HUMEUR : Mauvaise, sombre, antipathique. Pas réellement fréquentable. Encore moins pour les blonds et autres infériorités.

CROCS PRÉFÉRÉS
✤ MES COMPETENCES:
✤ MON INVENTAIRE: Quelques sachets remplis d'herbe, un miroir, un livre de prières et une coupelle pour recueillir le sang de ses patients.



La guérisseuse avait l'habitude de courir seule, de profiter de ses journées, de ses nuits, de vivre à un rythme qui lui allait parfaitement. Un rythme qui était sien et qui ne convenait qu'à ses envies, ses besoins. Au final, malgré son fils et son marqué, elle passait le reste de sa vie à sa façon, sans rythme précis, sans obligation quelconque. Ainsi donc, cette soirée-là, elle avait décidé de partir en forêt. Sans informer qui que ce soit, pourquoi donc ? Ils avaient leur lien d'Aura, Ivar et son beau-père sauraient parfaitement qu'elle était en vie, en bonne santé et pas très loin.
Pour une fois, la mère avait choisi de rester sous forme humaine. Préférant cette forme-là, sans réellement savoir pourquoi. Un instant plutôt qu'autre chose, sûrement. Ou un message de Fenrir. Qu'importe, elle resta sous la forme qui lui donnait le plus confiance et préféra s'écouter. Les minutes s'égrenèrent, au rythme de ses pérégrinations. Vyranui réfléchissait, à tout, à n'importe quoi. Elle pensait à son fils, au Roi, au lien qui se mettait en place, aux actions des meutes, à l'avenir. Elle pensait aux visions de son Marqué, à l'avenir bancal qui se dessinait devant eux et dont elle ne savait rien... Entre questions et inquiétudes, elle laissa son instinct la guider dans la forêt, sans s'inquiéter des personnes qu'elle pouvait rencontrer. Elle avait sa forme animale de son côté et Fenrir. Il ne lui arriverait rien. Elle en était certaine en tout cas. Quelques minutes plus tard, une odeur, un bruit et une chute l'informèrent de la présence de quelqu'un. Plusieurs personnes. Deux d'après ses sens aiguisés. Deux loups. Brun ou roux, ou les deux, elle n'en savait trop rien. Sans hésiter, elle se dirigea dans la direction des deux personnes concernées, tombant nez-à-nez avec l'alpha de la meute brune, Elias Hansen et sa fille. " Bonsoir Elias. " Répondit-elle, pas le moins du monde inquiétée. " Si elle est tombée sur la tête je peux regarder. Ca vous fera gagner du temps. " Oui, ils n'étaient pas alliés, mais c'était une enfant. Fenrir savait combien les petits étaient précieux et difficiles à avoir. Après tout, elle-même n'avait eu qu'un fils. Un seul. Pas une seule fille. Elle l'aimait, évidemment, mais n'avait pas eu le bonheur d'avoir une fille, ni même une portée lupine. Alors, contre toute attente, elle préférait soigner un enfant, même d'une autre meute, que rester les bras croisés à ne rien faire, ne rien dire et à, potentiellement, mettre en danger une vie encore innocente.


But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer — .
And maybe, i'will save your heart.
Revenir en haut Aller en bas
Dim 15 Avr - 19:38


Meute Brune

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▹ MULTICOMPTES : Nicholas & Ivar & Sevastyan & Cooper ▹ PSEUDO : Ludies ▹ EMPREINTES : 224 ▹ ARRIVÉE EN VILLE : 30/07/2016

CROCS PRÉFÉRÉS
✤ MES COMPETENCES:
✤ MON INVENTAIRE:



Il était inquiet, très inquiet même. Quel abruti il faisait. Comment est-ce qu’il avait pu laisser ça se passer ? Elle aurait pu se faire mal, très mal même. Elle aurait pu beaucoup plus mal tomber, mais après tout, il essayait de se rassurer, c’était une enfant –jeune  ado-, il fallait bien qu’elle teste ses limites, qu’elle apprenne par elle-même ce qu’elle pouvait ou pas faire, mais quand même, il aurait dû être plus prudent. Maintenant, il avait juste envie de la protéger, de rester près d’elle, de s’assurer que tout irait vraiment bien, qu’elle n’avait rien… Il en avait vu des choses étranges dans son métier, alors même si l’organisme de né-loup faisait qu’une petite chute était moins grave que chez les humains, cela ne l’empêchait pas de penser au pire. Fort heureusement alors qu’il pensait à rejoindre guérisseur de sa meute, il tomba nez à nez avec Vy’. Fenrir soit loué…. Enfin en théorie, il ne savait pas trop si elle voudrait bien l’aider ou pas. Après tout, ils n’étaient pas de la même meute, mais comme c’était une enfant qui était peut-être en « danger », elle accepterait probablement. Ils se saluèrent rapidement, et Elias lui expliqua la situation rapidement, en lui disant qu’il ne pouvait pas rester et pourquoi. Il eut un sourire sincère, lorsqu’elle lui proposa de la voir ! Parfait, vraiment parfait.

- C’est gentil !  Il posa délicatement sa fille contre un arbre, tout en restant près d’elle en lui tenant la main.Vyranui va vérifier que tout va bien, d’accord ?  Tu fais ce qu’elle dit, je reste-là.

Il regarda l’autre louve, prêt à se pousser si elle lui demandait, si elle avait besoin d’espace, elle lui dirait et il se pousserait. Il envoya une petite poussée d’aura réconfortante à sa fille, il savait qu’elle n’aimait pas trop les inconnus surtout quand il s’agissait de loups argents ou noirs.

- Si tu as besoin de quelque en plus, j’essayerai de te l’apporter rapidement. dit-il nerveusement

Il essaya de se convaincre que la fille n’était pas blessé gravement que ce n’était rien, que de toute façon, elle était dans de bonnes mains.

Revenir en haut Aller en bas
Jeu 24 Mai - 8:29


Meute Noire

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▹ MULTICOMPTES : Edwina S. Svanhildesen, l'alpha de la meute blonde et Ester L. Braaten, conseillère du Roi et Chef des Traqueurs de la meute argentée. Torvald Marklund, chasseur. ▹ PSEUDO : ODAYA OCHAVEN, fondatrice pour vous servir ! ▹ EMPREINTES : 502 ▹ ARRIVÉE EN VILLE : 21/09/2016 ▹ LOCALISATION : Quelque part dans les ombres de Bergen. ▹ HUMEUR : Mauvaise, sombre, antipathique. Pas réellement fréquentable. Encore moins pour les blonds et autres infériorités.

CROCS PRÉFÉRÉS
✤ MES COMPETENCES:
✤ MON INVENTAIRE: Quelques sachets remplis d'herbe, un miroir, un livre de prières et une coupelle pour recueillir le sang de ses patients.



Il y avait bien des différences entre les argentés et les noirs, bien des points communs également, mais ils ne se seraient sans doute jamais entendus sur les actes passés de Miss Braaten. En effet, Vyranui était la première à détester le couple qu'avait formé le maudit noir de leur meute avec cette née-humaine de Kateleyä (alors humaine à l'époque). Mais jamais ; pour autant, elle n'aurait été jusqu'à provoquer la mort d'un fœtus. Peut-être même, que si elle avait vu ça, elle se serait questionnée sur Fenrir. N'avait-il pas prévu quelque chose pour ces êtres ? n'était-ce, après tout, pas lui qui décidait de leur sort ? De leur vie, de leur mort ? Certes, aujourd'hui la question ne se posait plus et, d'une certaine façon, c'était une première réponse religieuse. Fenrir avait décidé, cet enfant ne devait pas vivre. Il avait agi par Ester, d'une certaine façon. Pour autant, elle préférait garder cet avis pour elle, loin des mœurs indiscrets des autres meutes.
Tous ne partageaient après son avis.
Encore moins la meute argentée, pourtant alliée.

Elle s'approcha, doucement, de l'enfant d'Elias, ne cherchant pas à la blesser. Celui-ci déposa sa fille sur un arbre, lui tenant la main, sans s'éloigner. Elle aussi ne se serait pas éloignée de son enfant. Encore moins suite à une chute. Sourire tendre sur le visage, la guérisseuse se place à la hauteur de l'enfant, préférant ne pas la prendre de haut. "Comment t'appelles-tu ?" Lui demanda-t-elle, curieuse de faire les choses correctement. "Ca risque de faire mal." Précisa-t-elle, plongeant ses yeux dans celui de l'alpha. Le message était clair, ça ferait mal. Son Don était connu pour être particulier. Casser, pour reconstruire. Les Noirs y étaient habitués, mais une enfant ? La volonté de fer de la Guérisseuse le savait, un loup y résisterait, mais si elle tuait un enfant d'alpha, autant dire qu'elle ne ressortirait pas vivante de l'altercation. Elle attendit alors le feu vert de l'alpha, avant de poser ses mains sur son petit corps, à la recherche d'une blessure, laissant son aura la guider. Avant de franchir la barrière de sa peau, elle répondit à ce dernier. "Je te dirai ça dans un instant." Elle aurait peut être besoin de quoi faire une pommade, ou de quoi l'aider à être soulagée, mais elle n'en savait rien pour le moment.

Son aura la guida dans le petit corps de la louvette, découvrant quelques petites blessures, égratignures, quelques os cassés qu'elle brisa à nouveau, aidant ensuite son corps à se reconstruire. Pour la ménager - ce qu'elle ne permettait pas aux loups de sa meute, mais alors plus âgés - elle arrêta. Fit une pause. Sourire léger sur le visage, presque tendre, elle s'expliqua. "Je vais y aller par étape. Tu n'as pas besoin de tout endurer d'un coup." Plus fatiguant pour elle, il est vrai, mais c'était aussi plus judicieux de ne pas faire hurler un enfant à la mort devant son père alpha de meute. Vyranui était peut être une louve noire, mais elle n'en était pas stupide pour autant. "J'y retourne, tu es prête ?" Lui demanda-t-elle. Suite à son hochement de tête, elle s'immisça à nouveau dans son corps, s'intéressant à son thorax, à ses membres supérieurs, s'assurant de sa capacité à respirer correctement. Ne trouvant rien, elle remonta au niveau de sa tête. La douleur, alors plus violente, laissa des larmes rouler sur les joues de l'enfant et de légers cris s'échapper de ses lèvres. Elle s'extirpa en douceur, recula - elle restait méfiante du brun. "Une légère contusion, mais rien que je ne pourrais soigner." Enchainant de suite, elle préféra les rassurer. "Ça ne fera pas mal." Elle avait déjà travaillé le terrain, revenir lui permettrait juste de soigner l'enfant. "Ca peut prendre un peu de temps, mais il n'y aura aucune séquelle et rien de grave."


But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer — .
And maybe, i'will save your heart.
Revenir en haut Aller en bas
Sam 26 Mai - 21:51


Meute Brune

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▹ MULTICOMPTES : Nicholas & Ivar & Sevastyan & Cooper ▹ PSEUDO : Ludies ▹ EMPREINTES : 224 ▹ ARRIVÉE EN VILLE : 30/07/2016

CROCS PRÉFÉRÉS
✤ MES COMPETENCES:
✤ MON INVENTAIRE:



Peut-être faisait-il une erreur en tant qu’Alpha de lui demander de l’aide mais c’était surtout l’instinct paternel qui parlait. Vyranui, même si elle était de la meute noire, une « pseudo-meute ennemie », était très douée dans ce qu’elle faisait, c’était indéniable ! Et elle ne ferait jamais de mal à un enfant, ni ne chercherait à lui faire du tort, ce n’était pas dans les mœurs des loups en général, les enfants étaient précieux, encore plus ceux d’Alphas. Sur ce point-là, il avait un minimum confiance dans les compétences de la louve sinon jamais il ne lui aurait demandé quelque chose comme cela, elle en avait d’ailleurs probablement conscience. Si ses loups se posaient des questions, il irait au plus simple, au plus vrai : il était inquiet pour son enfant et avait préféré faire au plus simple, au plus court, surtout qu’il n’était pas certains que ses guérisseurs seraient dans les parages !

Elias installa sa fille sur une branche d’arbre à un endroit où elle pourrait être « bien » installée, et faciliter également l’accès à la louve, mais il resta près d’elle, juste au cas où, le visage un peu fermé plus par stress de ce que l’adulte allait pouvoir annoncer que par antipathie pour la Noire. Malgré le sourire doux de Vy’ et ses gestes qui n’avaient rien d’agressif il pouvait sentir la peur de sa fille. Il lui envoya une courte poussée d’aura pour la rassurer. Il ne lui arriverait rien. Lynn. souffla-t-elle doucement, en essayant de se cacher le plus possible derrière son père, mais elle ne pouvait pas, elle ne pouvait pas faire comme d’habitude et se cacher derrière ses jambes ou quelque chose dans ce genre. Elle était la plus timide, la moins aventureuse, la plus fragile, celle qui le suivait à la trace. Sa petite princesse. Les trois autres enfants avaient des caractères beaucoup plus forts et on avait moins tendance à vouloir les protéger comme une petite chose fragile. Et elle précisa que ça risquait de faire mal, il acquiesça doucement en murmurant doucement à l’enfant Ca va aller, elle va juste te soigner d’accord ? Il ne faut pas que tu ais peur, tu peux lui faire confiance pour bien te guérir, c’est son travail. Il espérait la rassurer ainsi… mais même si c’était le cas la douleur serait quand même-là. Tu peux y aller Vyranui, je me tiens prêt, si tu as besoin de quelque chose. Oui il irait chercher tout ce qu’il fallait comme un « préparateur », ou un sous-fifre ou peu importe comme cela s’appelle pour elle, le plus important était l’enfant.

La était bien là, presque insurmontable pour la pauvre gamine, il se demanda pendant un instant s’il avait bien fait de demander finalement à la Louve Noire, mais elle était excellente dans son domaine, peut-être même meilleur que ses propres guérisseurs. Chaque don était différent, mais il se demandait si après que les argents l’aient relâché, s’il avait eu une personne telle qu’elle dans ses rangs si sa guérison aurait été meilleure, ou plus rapide. Et soudain elle s’arrêta, il pouvait le sentir à l’attitude de l’enfant. La guérisseuse finit par lui expliquer qu’elle devait y aller petit à petit, il vérifia rapidement que malgré les yeux embués de larmes de l’enfant elle se sentait prête à recommencer. Lynn regarda son père comme pour avoir son approbation « visuelle » et dès qu’elle l’eut, elle acquiesça toujours timidement, comprenant bien que plus elle disait oui vite, plutôt elle serait guérie et tout ça serait fini. Seulement cette fois, ce fut plus douloureux et il eut du mal à se contenir, à contenir cette rage qui rongeait son instinct protecteur Lupin. Il arriva néanmoins –difficilement- à ne pas bouger, se convaincant que Vy ne faisait que son travail, qu’il ne devait pas l’interrompre. Même si c’était très compliqué dans cette situation. Lorsque tout s’arrêta, il était tendu, sur les nerfs à souhait, c’était tout juste s’il son regard n’avait pas pris la teinte verte lupine. Il inspira un bon coup, relâchant presque immédiatement la pression lorsque Lynn ne souffrit plus, même si elle pleurait toujours. Il n’osait pas encore la prendre dans ses bras n’étant pas certain que ce soit recommandé il attendit onc sagement le feu vert de la louve qui ne tarda pas à lui expliquer qu’elle devait continuer mais que cette fois, ça ne ferait pas mal. La gaine couina un son incompréhensible et il se baissa un peu pour être à sa hauteur, caressant tendrement sa chevelure rousse. C’est presque fini Lynn, elle te l’a dit, ça ne fera pas mal. Il faut juste que tu sois patiente, et après tout ira bien d’accord ? Il en profita pour essuyer doucement avec son pouce une larme qui coulait sur son visage avant de se retourner vers Vyranui. Tu peux y aller, tu auras besoin de quelque chose pour toi après ça ? Manger, ou qu’on te raccompagne ? Il ne savait pas à quel point cela pouvait être épuisant/éprouvant pour l’autre adulte alors il préférait être prévoyant, il était normal qu’il s’assure à son tour qu’elle entre entière et bon état chez elle. C’était la moindre des choses… mais pour cela il devait d’abord savoir de quoi elle avait besoin.

Revenir en haut Aller en bas
Dim 3 Juin - 20:34


Meute Noire

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▹ MULTICOMPTES : Edwina S. Svanhildesen, l'alpha de la meute blonde et Ester L. Braaten, conseillère du Roi et Chef des Traqueurs de la meute argentée. Torvald Marklund, chasseur. ▹ PSEUDO : ODAYA OCHAVEN, fondatrice pour vous servir ! ▹ EMPREINTES : 502 ▹ ARRIVÉE EN VILLE : 21/09/2016 ▹ LOCALISATION : Quelque part dans les ombres de Bergen. ▹ HUMEUR : Mauvaise, sombre, antipathique. Pas réellement fréquentable. Encore moins pour les blonds et autres infériorités.

CROCS PRÉFÉRÉS
✤ MES COMPETENCES:
✤ MON INVENTAIRE: Quelques sachets remplis d'herbe, un miroir, un livre de prières et une coupelle pour recueillir le sang de ses patients.



Elle comprenait bien que ça devait être compliqué pour un parent de laisser son enfant, d'autant plus dans un moment de souffrance, dans les mains d'une inconnue. Si tant est qu'elle avait été une inconnue d'une autre meute, peut être que ça aurait été plus simple. Mais voilà, elle faisait partie de la meute noire et elle avait sa petite réputation. Évidemment, Vyranui n'y voyait aucun inconvénient, mais ça ne la surprenait donc pas que l'alpha ; malgré tout, émette des réserves voire des réticences. Enfin, pour le moment, tout se passait à merveille. Que ce soit avec le père, comme avec la fille. La guérisseuse réussissait à faire son travail et à réparer les endroits lésés par la chute. Ce n'était rien de grave, d'autant plus qu'elle avait été rapidement prise en charge.
Une bonne chose donc.

Vyranui fit une pause, l'utilisation de son Don, de manière aussi intensive et dans un temps très court, restait assez épuisant. Elle ferma les yeux une seconde et à la question d'Elias, elle décida d'y répondre. "Oui je pense que j'aurai besoin de me nourrir." Elle commençait déjà à ressentir la fatigue et n'était pas sûre de pouvoir tenir bien longtemps après l'avoir soigné. Il serait véritablement stupide de tomber dans les pommes juste à près et de ne pas pouvoir s'en sortir, parce qu'elle aurait trop utilisé son don. Autant dire que ça n'enchantait pas la guérisseuse, pire même, elle s'y refusait. Ce qui se comprenait, bien évidemment. "Je fais juste une pause, et je finis." Rien de bien long, rien qui n'engendrerait des conséquences dramatiques. Juste de quoi reprendre ses esprits. Ce n'était pas grand chose, mais ça devrait lui suffire. "Est-ce que tu pourras aller me chercher…" Elle ne savait plus le nom de la plante. Elle soupira, puis finalement, décida d'envoyer par son aura l'image de ladite plante. Sa fatigue l'empêchait de retrouver le nom, elle n'allait pas batailler. "Ca me permettra de reprendre des forces, en plus de la viande." Elle était douce, polie. Vyranui n'avait aucunement l'intention de déclencher un conflit inter-meutes, d'autant plus quand elle venait d'aider une enfant, mais ce n'est pas pour autant qu'elle n'était pas ferme. Elle allait en avoir besoin, elle le savait pertinemment. Enfin, une fois sa pause terminée, elle retourna à l'assaut du petit corps qui se trouvait devant elle. S's'immisçant dans son aura, elle se dirigea vers la tête de l'enfant, réparant les dégâts provoqués par la chute. Une légère commotion, rien de grave. Une fois sortie de là, elle s'éloigna, s'installa par terre et reprit ses esprits.

Elle allait prendre le temps de respirer, de manger, de s'assurer de pouvoir repartir. "J'ai terminé." Si jamais ce n'était pas clair pour l'alpha, au moins maintenant, ça l'était. "Tout va bien. Il faut juste vérifier ses fonctions mnésiques et cognitives." Ils n'étaient pas à l'abri d'une perte de mémoire, ou d'un défaut d'orientation spatio-temporelle. Ca, il pouvait toujours le faire et si jamais il ne savait pas le faire (ce dont elle doutait vu son métier), elle pourrait s'en charger.


But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer — .
And maybe, i'will save your heart.
Revenir en haut Aller en bas
Mer 6 Juin - 19:18


Meute Brune

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

▹ MULTICOMPTES : Nicholas & Ivar & Sevastyan & Cooper ▹ PSEUDO : Ludies ▹ EMPREINTES : 224 ▹ ARRIVÉE EN VILLE : 30/07/2016

CROCS PRÉFÉRÉS
✤ MES COMPETENCES:
✤ MON INVENTAIRE:



Il devait se calmer, ce calvaire allait bientôt se terminer et tout irait pour le mieux après ! Cette vilaine histoire serait oubliée et ils pourraient retourner chacun à leurs activités. Il se doutait que la jeune femme aurait besoin de manger vu l’énergie qu’elle utilisait, ce qu’elle ne tarda pas à confirmer. Il acquiesça doucement et envoya une poussée d’aura à son frère histoire qu’il l’aide, que l’alpha n’est pas à se retransformer étant donné qu’il devait aussi aller chercher une plante. Il ne voulait pas laisser sa fille seule trop longtemps. Je vais te chercher ça, je reviens le plus rapidement possible, je trouve ta plante à quel endroit de la foret à peu près ? une fois qu’elle lui eut bien indiqué où est-ce qu’il pouvait la trouver, il déposa un tendre baiser sur le front de sa fille en lui promettant de revenir vite. Il n’avait pas envie de la laisser mais n’avait guère le choix, c’était la moindre des choses d’aller chercher lui-même la plante qui allait l’aider. Il courut aussi rapidement que possible vers l’endroit indiqué, il chercha pendant plusieurs minutes la plante avant de la retrouver, il fit attention à bien la cueillir sans l’abimer et retourna voir la louve noire, il déposa la plante auprès d’elle en lui disant qu’il revenait. Il se plaça quelques dizaines de mètres plus loin pour accueillir son frère son forme lupine qui lui ramenait un lapin. Il le remercia par aura, et lui fit comprendre qu’il ne devait pas parler de l’odeur de la louve noire histoire de ne pas créer d‘embrouilles pour rien. Il n’y avait plus qu’à espérer que le lapin ne la dérangerait pas trop comme nourriture…

Lorsqu’elle reprit la parole, il acquiesça doucement et se rapprocha de sa fille pour lui poser plusieurs questions, ce dont elle se souvenait de l’accident, quel date on était, ou on était, son prénom et compagnie, quelques questions basiques auxquelles elle répondit avec un air interrogateur comme s’il avait perdu ou était devenu totalement stupide, mais au moins tout semblait bien fonctionner… Il la prit dans les bras pour la faire descendre de l’arbre. Va voir Tonton, il est pas loin. Et fais attention, ne monte plus sur les arbres ! Je viendrai te chercher tout à l’heure. Avant de partir, la voulait quand même s’assurer que tout irait bien pour la louve noire. Merci encore Vyranui, au moins maintenant je suis serein qu’elle est rapidement été prise en charge et si tu veux que je te ramène, n’hésite pas à me demander. Ou si elle avait besoin qu’il fasse cuire le lapin également, faire un petit feu de bois tout ça, il n’était plus franchement à ça pres… même si ça gachait, selon lui un peu le gout de la viande.


Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé






Revenir en haut Aller en bas
 

Une chute qui peut rapporter gros - Vyranui

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Japon : rater sa coupe peut rapporter gros...
» Une dérision peut parfois devenir une passion. [Feu Follet]
» Obama en chute libre ...
» Top 3 des figurines Mordheim et plus gros flop selon vous
» Gros Mek avec CFK et Krameur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Esprit Sauvage ::  :: Les environs :: Haukàss :: Plaine aux Lucioles-
Sauter vers: