Nouveau départ ◊ Sev
EVENTS EN COURS

Aucun pour le moment.

LES ANIMATIONS RP

- La loterie rp, ici.
- La recherche de rp, ici.
- L'intervention inrp des chasseurs, ici.
- Les rumeurs inrp, ici.

SCÉNARIOS DE NOS MEMBRES

- bêta de la meute brune ici.
- petite soeur portée disparue ici.
- bêta de la meute rousse ici.
- le jouet humain d'une louve ici.


Laisse ton avis dans ce sujet.

TOP PARTENAIRES


VOTE POUR LE FORUM




 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue sur ESPRIT SAUVAGE ! Nouveau départ ◊ Sev  4251703893
Sur le forum vous pourrez incarner un loup ou un humain.
On espère que vous trouverez votre bonheur, n'hésitez pas à fouiller les pvs, scénarios et les pré-liens Nouveau départ ◊ Sev  1941156878
N'oubliez pas que vous avez deux semaines pour faire votre fiche Nouveau départ ◊ Sev  1941156878
Pensez à voter pour nous, dans ce sujet et à promouvoir notre forum sur Bazzart, PRD et OMR :coeur2:
Nous manquons de loups américains ! I love you
N'hésitez pas à les tenter Nouveau départ ◊ Sev  1941156878

Partagez
 

 Nouveau départ ◊ Sev

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Dim 10 Mar - 14:34


Edwina S. Svanhildesen
Solitaires Américains

Edwina S. Svanhildesen


▹ MULTICOMPTES : Vyranui Wahlberg, Torvald Marklund, Kayla Atkins. ▹ PSEUDO : ODAYA OCHAVEN. ▹ EMPREINTES : 3191 ▹ ARRIVÉE EN VILLE : 20/09/2014 ▹ AGE DU PERSO : 30 ▹ LOCALISATION : Perdue dans la neige norvégienne, quelque part dans la nature ou alors entre les feuilles d'un vieux livre poussièreux ou encore, entre deux étagères de la biliothèque, si ce n'est pas au fond de son lit. ▹ HUMEUR : Mordante mais pourtant la blonde sait restée polie avec ses interlocuteurs, enfin la plupart du temps, excepté une semaine par mois et bien sûr une semaine avant la pleine lune. Oh, également excepté les mercredis. Et les jours sans chocolat. Jamais en fait, ou rarement plutôt.

CROCS PRÉFÉRÉS
✤ MES COMPETENCES:
✤ MON INVENTAIRE: un livre aux pages cornées, une petite dague et un stick à lèvres, le tout dans ma besace préférée


Nouveau départ ◊ Sev  Empty

Lieu et date du rp : Quartier maudit, 10 mars 2020
Protagonistes: Sevastyan et Edwina
Résumé du rp: Sevastyan vient demander à Edwina de rejoindre sa meute.

Comme depuis quelques mois, Edwina était une nouvelle alpha. A la tête de sa meute. La sienne. Pas celle qui existait depuis des générations et dont elle avait repris la tête. Non, sa meute. Celle qu’elle avait fondé de ses mains. Celle qui correspondait à sa vision des choses, à ses envies, à ses désirs pour l’avenir, la protection des loups et leur vie au sein de la Norvège. Ses visions. C’était une chance inouïe, elle le savait, de pouvoir monter sa propre meute. C’était même quelque chose qu’elle n’aurait pas envisagé, il y a de cela quelques années. Son voyage en Amérique lui avait fait ouvrir les yeux. Elle ne pouvait pas rester dans une meute norvégienne, elle ne pouvait pas entrer dans une meute américaine, elle ne pouvait pas sillonner le monde à la recherche d’un lieu où trouver des valeurs conformes aux siennes, tout comme elle ne pouvait pas rester solitaire, sans aucune façon d’agir. Alors elle avait choisi de devenir une alpha, une nouvelle. Dans une meute qui n’était ni norvégienne, ni américaine, ni d’aucune nationalité particulière. Une meute non fondée sur un physique, une origine, mais sur la volonté d’inclusion. Une meute au sein de laquelle elle pouvait protéger maudis et né-humains, leur apporter une sécurité qu’aucune autre meute ne pouvait leur offrir, puisqu’elle était uniquement centrée sur eux. Sur leur inclusion. Edwina n’avait pas pour but premier de fonder cette meute, là n’avait pas été sa volonté première en allant en Amérique. En réalité, elle n’y avait même jamais songé. A son retour en Norvège, l’idée ne lui avait pas traversé l’esprit. Mais, l’insidieuse question de « quoi faire maintenant ? » s’était imposée à elle. Que fallait-il faire désormais ? Pour les maudits ? Pour les né-humains ? C’était impensable de retourner dans une meute, et ne rien faire. Impensable de laisser le sacrifice et l’apprentissage qu’elle avait poursuivi en Amérique. Impensable. Irréalisable. Elle se devait de faire quelque chose. Quelque chose d’utile, qu’elle pouvait construire, entretenir et voir grandir. L’idée de créer une meute lui a été soufflé lors d’un rêve. Edwina en était certaine, Fenrir lui-même le lui avait conseillé. Qui d’autre aurait pu ?
Évidemment, le lendemain, elle avait sacrifié une biche en remerciement, aux côtés d’un Augure. Finalement, tout son voyage avait eu un but, insoupçonné : lui faire prendre conscience qu’elle se devait de faire changer les choses. D’une façon, ou d’une autre.

La création de la meute Klør avait été un véritable plaisir. C’était compliqué, bien sûr, elle avait dû se poser les bonnes questions, créer les bons rôles, réfléchir à une façon de construire la meute comme elle en avait besoin, dans une dynamique qui lui ferait du bien, lui permettrait d’être solide et de survivre. Ça avait pris du temps, des nuits, avant que tout ne se concrétise. Son aura s’était alors changée d’elle-même. Évidemment, Stein l’avait suivi. Comme depuis des années. Petit à petit, des loups, américains et norvégiens, maudis, né-humains, né-loups, de tous rangs, s’étaient joints à eux. La reconnaissant, comme alpha, comme s’ils avaient attendus cette meute des années durant. Une reconnaissance qui avait fait énormément de plaisir à Edwina, qui lui avait permis de comprendre combien elle avait eu raison, combien ça avait été nécessaire de faire ce qu’elle avait fait. Un nouveau départ qui se lançait. Et avec celui-ci, un nouveau don de meute, qui lui était apparu comme évent. L’apaisement. Quoi de mieux ? C’était un renouveau, une libération. Une impression de réussite, de savoir exactement où elle était, de savoir ce qu’elle faisait et pourquoi. Un bonheur, sincère.
Évidemment, cette nouvelle meute avait besoin d’un lieu pour s’établir. D’un quartier. Bergen ne pouvait pas s’étendre. Pas aussi rapidement en tout cas. Alors, après quelques semaines à réfléchir, elle avait décidé de s’établir dans le quartier maudit. Il avait été, presque, évident, que ce lieu – répugné par de nombreux loups – deviendrait leur lieu. Leur maison. Leur demeure. Il lui faudrait encore quelques temps et quelques bâtiments, pour construire un quartier lupin digne de ce nom, mais au moins, désormais, sa meute avait un territoire. Un territoire qui lui correspondait parfaitement.

C’est donc, non sans surprise, qu’elle acceptait depuis ce jour, tous les loups qui venaient sur son territoire, que ce soit pour découvrir sa meute et sa nouvelle demeure, ou pour, simplement, lui prêter allégeance. Ce jour-là, elle avait rendez-vous avec un loup solitaire. Elle ne l’avait encore jamais rencontré. Dans son appartement, actuelle demeure de l’alpha et lieu de repère de toute la meute – un magnifique loft au dernier étage d’un vieil immeuble – Edwina était installée dans le canapé. Un loup lambda était allé chercher le solitaire et l’avait emmené. « Entrez. » Laissa entendre Ed, en sentant l’aura de son loup, quémander le droit d’entrer. « Bienvenue parmi nous. » Sourire sur les lèvres, elle se tourna vers le nouveau venu. « Installez-vous, je vous en prie. » lui dit-elle, en lui montrant le canapé. « Qu’est-ce qui vous amène vers moi, aujourd’hui ? » Finit-elle par lui demander, en s’installant en face de lui, dans un élégant fauteuil.


But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer — .
nous ne resterons pas assis
sur le brasier fumant
de notre défaite.
La reconquête n'est qu'à
quelques pas.
Revenir en haut Aller en bas
Ven 15 Mar - 19:27


Sevastyan Svensson
Solitaires Norvégiens

Sevastyan Svensson


▹ MULTICOMPTES : Nicholas, Elias, Doffen & Ivar ▹ PSEUDO : Ludies ▹ EMPREINTES : 112 ▹ ARRIVÉE EN VILLE : 17/09/2017

CROCS PRÉFÉRÉS
✤ MES COMPETENCES:
✤ MON INVENTAIRE:


Nouveau départ ◊ Sev  Empty

Il avait entendu parler de cette nouvelle meute, il avait longuement réfléchi à l’intégrer ou pas. Est-ce que c’était judicieux d’infiltrer celle-là plus qu’une autre ? Il n’en savait rien mais pour évoluer –et pour lui-même, son propre bien être-, il avait besoin d’aide, il avait besoin de personnes qui l’aident un peu plus à comprendre ce qui avait ou se passer. Et après études de diverses meutes, il avait pensé soit à celle-là, soit à la meute Brune, mais la nouveauté était plus attrayant, probablement que cette nouvelle meute avec cette …. Disons « mixité et tolérance » était beaucoup mieux. Il en avait parlé à Torvald et ils étaient tombés d’accord, c’était jouer serré, c’était prendre de gros risques, ils le savaient tous les deux, mais il n’y avait que comme ça qu’ils pourraient apprendre plus de secrets. Ils savaient aussi, entre surtout Sevastyan que cela risquait de lui faire changer partiellement sa vision des loups, mais après tout, il fallait parfois jouer, et on ne pouvait pas gagner tout le temps. Et c’est ainsi qu’il demanda audience à cette Alpha, le nom de famille de cette dernière lui était connu, elle faisait partie de a famille d’Avyn, c’est pour cela aussi qu’il l’avait choisie.

Est-ce qu’il était nerveux ? Oui. Est-ce qu’il avait peur ? Oui, aussi. Sa vie, celle de son époux dépendait de cela et il n’avait pas le droit à l’erreur. Mentir ne posait pas de problèmes, il avait l’habitude depuis tout ce temps, mais certains savaient probablement mieux détecter les mensonges et intégrer une meute c’était agir avec une hiérarchie. C’était l’inconnu, c’était dépendre, et cela ne lui plaisait pas franchement, mais c’était mieux que de péter un câble un jour, de perdre le contrôle de risquer de blesser Tor, ou un innocent. Fallait-il choisir des habits particuliers ? Plus comme dans un entretien ? Ou alors cela faisait trop ? Il avait finalement décidé de s’habiller plutôt comme tous les jours à la façon du « venez comme vous êtes », mais restant quand même un peu chic ; et surtout pas négligé, sauf qu’il avait une sale tête dû à son insomnie. Il ne fallait pas merder, il ne fallait pas mettre la vie de Tor en danger.

Et, c’est en déglutissant difficilement, la boule au ventre, stressé, comme ça faisait un moment qu’il ne l’avait pas été qu’il s’était présenté à elle… ou plutôt qu’on l’y avait conduit. Elle le salua et il se sentit comme un gamin, perdant un peu tous ses moyens. Il s’en serait cogné la tête contre un mur tellement il se sentait con, et il en connaissait un qui allait bien se marrer ce soir. Il inspira un bon coup et retrouva un peu de sa contenance et de…disons de son naturel. Il lui dédia un faible sourire, ne voulant pas paraitre trop rassuré –de toute manière il ne l’était pas-. «Bonjour et …Merci.» comme elle lui avait indiqué, il alla s’installer sur le canapé se mordillant un peu nerveuse sa pauvre lèvre. Allez on se calme, tout va bien se passer. « Je suis désolé de vous déranger… c’est juste que j’ai entendu parler de votre meute et que j’aimerai, l’intégrer.  Je… je ne connais pas bien les protocoles à suivre, tout ça, alors ça m’a paru plus judicieux de venir ici.» Ce qui était vrai, totalement vrai même. Et plus il s’entendait de parler comme ça plus il avait envie de se foutre des baffes… mais après tout, il aurait été bien con de ne pas être inquiet et stressé face à une Alpha. Il n’avait jamais été inquiété jusque-là par d’autres Loups, ce qui signifiait que son odeur et histoire étaient probables, mais il suffisait d’une plus maligne que les autres, ou ayant plus d’intuition. Il se rassura finalement, tout était bien rodé, il n’y avait pas de failles dans ce qu’ils avaient entrepris avec Tor. Il devait juste continuer comme ça et detresser.
Revenir en haut Aller en bas
Ven 20 Sep - 12:09


Edwina S. Svanhildesen
Solitaires Américains

Edwina S. Svanhildesen


▹ MULTICOMPTES : Vyranui Wahlberg, Torvald Marklund, Kayla Atkins. ▹ PSEUDO : ODAYA OCHAVEN. ▹ EMPREINTES : 3191 ▹ ARRIVÉE EN VILLE : 20/09/2014 ▹ AGE DU PERSO : 30 ▹ LOCALISATION : Perdue dans la neige norvégienne, quelque part dans la nature ou alors entre les feuilles d'un vieux livre poussièreux ou encore, entre deux étagères de la biliothèque, si ce n'est pas au fond de son lit. ▹ HUMEUR : Mordante mais pourtant la blonde sait restée polie avec ses interlocuteurs, enfin la plupart du temps, excepté une semaine par mois et bien sûr une semaine avant la pleine lune. Oh, également excepté les mercredis. Et les jours sans chocolat. Jamais en fait, ou rarement plutôt.

CROCS PRÉFÉRÉS
✤ MES COMPETENCES:
✤ MON INVENTAIRE: un livre aux pages cornées, une petite dague et un stick à lèvres, le tout dans ma besace préférée


Nouveau départ ◊ Sev  Empty

Le loup en face d’elle était stressé. Apeuré. C’était normal, de toute façon qui ne l’aurait pas été à sa place ? Même elle, alors qu’elle était alpha, n’avait pas toujours été rassurée en Amérique. Ca avait toujours été délicat de se mettre dans une position de faiblesse, d’infériorité. Une position dans laquelle on ne se sent pas à l’aise, où l’on est pas au meilleur de sa forme, de sa personne, où l’on craint pour soit – ou pour les autres. Alors oui, elle comprenait parfaitement que le jeune homme en face d’elle, solitaire et né-humain, n’était pas bien. Son odeur ne lui mentait pas, il n’était pas bien, il n’était pas à l’aise, il craignait quelque chose (et il y avait tellement de peur compréhensible en cet instant). Un sourire rassurant sur ses lèvres, elle ouvrit son aura, apaisante. Jouant légèrement avec son don de meute, elle n’en fit pas trop. L’idée n’étant pas de le braquer, ou pire, de le soumettre complètement au point qu’il perde son libre-arbitre. Non. Elle voulait juste le rassurer, le faire se sentir bien. « Vous ne me dérangez pas. » Commença-t-elle, son aura se voulant accueillante, enveloppante. Douce. Familière. « Tous les loups sont les bienvenus. » Elle sourit, toujours, calme, chaque geste maîtrisé.

Elle avait connu cette sensation étrange de ne plus être chez soi. Cette sensation de ne pas être à sa place. Elle comprenait la sensation d’être différent. Etrange. De ne pas fondre dans le moule. Ed comprenait le sentiment de danger qui émanait de lui. Cette peur de se faire piéger. En plus, il était un solitaire, habitué à vivre seul, à suivre ses propres règles. Rejoindre une meute changeait tout. Positivement, bien sûr. Mais il fallait alors apprendre à vivre en communauté, à vivre avec des étrangers. A vivre dans un monde qui n’est pas le nôtre. Un monde qui inquiète, qui effraie, un monde dans lequel on ne se sent pas bien. Pas à sa place. Où l’on se sent à l’étroit. Un monde qui lui ouvrait ses portes, mais dont il ne connaissait encore rien. Alors oui, bien sûr, il n’était pas bien. « Il n’y a pas de grands protocoles à suivre dans ce genre de situation. » Elle hausse les épaules. « Et pour les autres, vous aurez tout le temps de les apprendre par la suite, ne vous en faites pas. »

« Que je suis bête, je ne me suis pas présentée. » Elle rit un instant, avant de reprendre. « Edwina Svanhildesen, alpha de la meute Klør. » Hochement de tête envers lui, elle montre du doigt Stein, qui s’est glissé dans le coin de la pièce, en toute discrétion. « Stein Aune, mon bêta. » Il hoche la tête à son tour. « Enchantée de vous rencontrer. » Puis, finalement, elle reprend suite à sa présentation, sur sa volonté d’intégrer la meute. « Donc, vous souhaitez intégrer la meute. » Elle hoche la tête, croise les jambes, pose ses yeux sur lui. « Pour quelles raisons ? » Lui demande-t-elle alors, sérieuse, ouverte, mais alerte. Bien sûr, elle comprend la détresse du loup, sa peur et se veut la plus rassurante possible, mais elle n’est pas naïve au point de ne pas se méfier de tout, de tout le monde. Ses mois passés à l’étranger lui ont appris à toujours, toujours, rester sur ses gardes. Et bien que son apparence ne le laisse pas transparaître, en temps qu’alpha, elle se doit de se tenir prête à toute éventualité.


But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer — .
nous ne resterons pas assis
sur le brasier fumant
de notre défaite.
La reconquête n'est qu'à
quelques pas.
Revenir en haut Aller en bas
Mar 24 Sep - 21:40


Sevastyan Svensson
Solitaires Norvégiens

Sevastyan Svensson


▹ MULTICOMPTES : Nicholas, Elias, Doffen & Ivar ▹ PSEUDO : Ludies ▹ EMPREINTES : 112 ▹ ARRIVÉE EN VILLE : 17/09/2017

CROCS PRÉFÉRÉS
✤ MES COMPETENCES:
✤ MON INVENTAIRE:


Nouveau départ ◊ Sev  Empty

Il ne se sentait pas à son aise. Absolument pas. Etre voué à cette vie, à cette hiérarchie lui donnait envie de vomir aussi bien de stress que de dégout, mais il n’avait pas le choix. Il devait faire attention à Tor, il ne devait pas risquer la vie d’humains, alors bon, ce n’était pas comme s’il avait réellement le choix. Il avait peur de ce qu’il allait devenir, de comment sa relation avec son mari allait bien pouvoir évoluer ! Il n’aimait pas le changement, l’inconnu concernant sa nature lupine et soudain, il se sentit plus apaisé ou quelque chose dans ce goût-là, mais dans son fort intérieur, il était inquiet, se demandait ce qui se passait. Si la chose en lui semblait plus raisonnable, s’il se sentait moins enclin à craquer, avoir envie d’hurler, il se posait dès lors encore plus de questions.

Tous les loups sont les bienvenues, c’est ce qu’elle disait. Mais lui ne voulait pas être un loup. Il voulait jute retrouver son ancienne vie, ne pas savoir tout ça, ses sentiments, la douleur de la transformation, l’instinct primaire, bestial bien plus présent. Alors oui, il est vrai que cela lui donnait un bon atout en tant que chasseur – si on pouvait toujours le considérer comme tel-, mais c’était une si maigre contrepartie. Néanmoins, il n’allait pas jouer la comédie, geindre, lui dire à quel point il détestait cette vie. Il avait probablement trop d’égo pour cela, et il ne voulait pas être trop surveillé si elle le prenait pour quelqu’un de fragile mentalement. «Ok. Merci. » souffla-t-il simplement. Malgré tout, il avait essayé de montrer qu’il voulait… disons faire les choses comme il faut, aller dans le droit chemin. Ne pas se faire remarquer. Pas de protocoles, rien à savoir, il apprendrait sur le tas. Hum. Il n’était pas certain d’être réellement satisfait de cette réponse, par ce que cela signifiait faire des erreurs, et risquer de se prendre des réprimandes de plus âgés, ou de plus puissant et il n’était pas vraiment du genre soumis. Néanmoins, encore une fois, il se contenta d’opiner sagement. Oui bien sûr, il n’y avait rien d’autres à faire. Probablement que s’il n’avait pas été gay, la petite bouille adorable de la jeune louve l’aurait calmé, mais pour l’instant, il était totalement insensible au charme qu’elle pouvait dégager.

La blonde avait repris la parole, se présentant, présentant également son Bêta qui dégageait encore une odeur différente, plus rare, qu’il n’avait pas franchement eu l’occasion de trop … disons expérimenter, croiser. « Sevastyan Svensson ; Enchanté.» Jusque-là, c’était quand même assez simple, assez basique... mais rapidement elle entra dans le vif du sujet, dans des choses qui étaient plus compliquées pour lui, par ce qu’il n’avait pas réellement envie d’intégrer la meute, ce n’était pas un choix, mais plus une obligation. Il hésita quelques instants sur la façon de répondre, mais finalement, il décida de se lancer en disant quelque chose qui ressemblerait à la vérité, histoire de ne pas se faire prendre au piège. Et puis, il n voulait pas risquer un mensonge trop « gros », au cas où elle puisse se rendre compte qu’il ne disait pas la vérité. Il déglutit difficilement, mal à l’aise, si Tor le voyait comme ça, il e foutrait de lui probablement pour les années à venir. Mais oui, c’était la vérité, Sev, n’en menait pas large. « Je… Disons que je crois que c’est plus par nécessité qu’autre chose. Je ne veux pas blesser quelqu’un… d’humain, ou faire quelque chose d’insensé par ce que je ne me contrôle pas. Pour l’instant, il n’y a pas eu d’incident, mais je crois qu’il vaut mieux jouer la carte … disons de la prudence. » Temps de silence. Son argumentaire était merdique, mais logique, si elle était comme on lui avait décrit, il n’y aurait pas de souci. « Quant à pourquoi votre meute… On me l’a fortement conseillé, vu ma nature, c’est comme ça que l’on dit, n’est-ce pas ?»
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé





Nouveau départ ◊ Sev  Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Nouveau départ ◊ Sev

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Esprit Sauvage ::  :: Quartier Maudit-
Sauter vers: