Party night - Kayla
EVENTS EN COURS

Aucun pour le moment.

LES ANIMATIONS RP

- La loterie rp, ici.
- La recherche de rp, ici.
- L'intervention inrp des chasseurs, ici.
- Les rumeurs inrp, ici.

SCÉNARIOS DE NOS MEMBRES

- bêta de la meute brune ici.
- petite soeur portée disparue ici.
- bêta de la meute rousse ici.
- le jouet humain d'une louve ici.


Laisse ton avis dans ce sujet.

TOP PARTENAIRES


VOTE POUR LE FORUM




 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue sur ESPRIT SAUVAGE ! Party night - Kayla 4251703893
Sur le forum vous pourrez incarner un loup ou un humain.
On espère que vous trouverez votre bonheur, n'hésitez pas à fouiller les pvs, scénarios et les pré-liens Party night - Kayla 1941156878
N'oubliez pas que vous avez deux semaines pour faire votre fiche Party night - Kayla 1941156878
Pensez à voter pour nous, dans ce sujet et à promouvoir notre forum sur Bazzart, PRD et OMR :coeur2:
Nous manquons de loups américains ! I love you
N'hésitez pas à les tenter Party night - Kayla 1941156878

Partagez
 

 Party night - Kayla

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Mar 20 Nov - 20:00


Doffen Fredrikksen
Chasseurs

Doffen Fredrikksen


▹ MULTICOMPTES : Nicholas & Ivar & Sevastyan & Elias ▹ PSEUDO : Ludies ▹ EMPREINTES : 48 ▹ ARRIVÉE EN VILLE : 18/11/2018

CROCS PRÉFÉRÉS
✤ MES COMPETENCES:
✤ MON INVENTAIRE:


Party night - Kayla Empty

Lieu et date du rp :Mi-novembre 2019; quartier universitaire
Protagonistes: kayla & Doffen
Résumé du rp: UC
Actions réalisées au cours de ce rp: UC



Dès sa sortie de cours Doffen avait appelé un contact pour savoir s’il pourrait passer un soir. Ce contact était un médecin légiste, le garçon n’était qu’en deuxième année de médecine mis savait déjà pertinemment où il voulait arriver, alors il essayait d’en apprendre un peu plus le plus tôt possible. Il avait trouvé un médecin qui avait accepté qu’il vienne de temps en temps voir ce qu’il faisait. Le plus âgé choisissait visiblement des cas qui n’étaient pas liés réellement à des enquêtes judiciaires, mais c’était déjà mieux que rien, bien que Doffen aurait préféré voir des choses un peu plus glauques, en apprendre plus. Mais bon, il fallait juste qu’il soit patient et qu’il continue de bien bosser pour arriver à son objectif ! Une fois l’appel passé et e rendez-vous pris pour dans quelque jours, au lieu de retourner chez lui, il se dirigea vers les bâtiments qui habitaient les résidences étudiantes pour y rejoindre une de ses amies chasseuses qui logeait là-bas. Il était dix-neuf heures passées, et deux heures plus tard devait commencer une grosse fête étudiante à laquelle il comptait bien participer pour se changer un peu les idées. Il ne pourrait probablement pas y repérer un quelconque loup – c’était fort dommage d’ailleurs-, mais des rencontres féminines n’étaient jamais mauvaises à prendre, et au pire… il pourrait médire sur le tout le monde avec son amie. Tous ces faibles, ignorants et méprisables.

21h00. « On devrait y aller Doffen, ça va bientôt commencer. Si on veut manger et boire, il vaut mieux y être au début, après ils seront tous bourrés comme des coins» souffla son amie tout en se rhabillant. Il la regarda faire, haussant les épaules. « Tu ne veux pas faire comme la dernière fois et appeler une ou deux de tes amies et que l’on reste dans ta chambre ? Ca me parait bien plus intéressant. Tu sais ce qu’on dit, plus on est de fous, plus on rit, non ? » Il connaissait déjà pertinemment la réponse qu’elle allait lui donner, alors que c’était une proposition sérieuse, mais il tentait quand même, sait-on jamais. Elle lui lança un regard qui signifiait probablement quelque chose dans le genre pervers ou peut-être obsédé, mais il ne se voyait pas comme ça. Ce n’était pas sa faute s’il appréciait de temps en temps d’avoir plusieurs dames dans la même lit que lui, en même temps, et on étant le seul mâle. Il préféra ne pas répliquer et se contenta de se rhabiller. « Je suis certain qu’on va s’ennuyer comme des rats morts là-bas et que regretteras d’avoir refusé, et encore, un rat mort, ça peut-être super intéressant. » par ce qu’on pouvait s’entrainer à les autopsier, découper, analyser. Mais ça, c’était le genre de choses qu’il valait mieux ne pas dire à voix trop haute, il le savait bien. Alors, ils se dirigèrent vers le lieu de la fête, qui se passait dans un bâtiment commun. Il alla se prendre une bière, et en donna une à son amie, s’installant par la même occasion assis sur une table un bol de chips sur les genoux. « C’est la soirée de thons ce soir ou quoi ? » souffla-t-il doucement à l’oreille. Ah, le respect des femmes des fois il l’oubliait un peu. En même temps, il avait déjà du mal à respecter les hommes, alors les femmes, à part quelques rares personnes –qui étaient généralement des chasseuses- c’était encore pire. Pour toute réponse, elle lui colla un petit coup à l’arrière de la tête en le traitant de con avant de s’éloigner de lui, mais avec un léger sourire au visage. Sourire qu’il décida de prendre comme si elle était d’accord avec lui, mais qu’elle ne pouvait approuver ce genre de propos. Il soupira doucement quand soudain, des cheveux bleus firent leur apparition. Il haussa un sourcil et devint encore plus perplexe en reconnaissant a jeune femme qui venait d’arriver : une demoiselle qu’il avait rencontré aux Etats-Unis. Qu’est-ce qu’elle foutait là ? En tout cas vu la couleur de ses tiffs, elle allait se faire remarquer, il décida de quitter son perchoir de table pour se diriger vers elle, prenant par la même occasion un verre d’alcool pour elle.

– Kayla ! Quelle surprise ! Qu’est-ce que tu fais-là ?!

Il lui donna le verre sans un mot de plus.
Revenir en haut Aller en bas
Dim 25 Nov - 17:49


Kayla Atkins
Meute Afro

Kayla Atkins


▹ MULTICOMPTES : Edwina (meute blonde), Vyranui (meute noire), Torvald (chasseur). La raison n'existe pas. ▹ PSEUDO : ODAYA OCHAVEN. ou Floriane. Ou Flo. ▹ EMPREINTES : 320 ▹ ARRIVÉE EN VILLE : 12/11/2017 ▹ AGE DU PERSO : 24 ▹ LOCALISATION : Quelque part dans Harlem, fuyant sa nature. ▹ HUMEUR : Changeante, instable.

CROCS PRÉFÉRÉS
✤ MES COMPETENCES:
✤ MON INVENTAIRE: Un crayon, un carnet déjà rempli de gribouillis, un rouge à lèvres foncé, des chewing-gum


Party night - Kayla Empty

party all night
doffen & kayla


Kayla s’était faite, un petit peu, à sa nouvelle vie en Norvège. Certes, c’était plus simple pour sa nature lupine et oui, clairement, elle pouvait vivre plus facilement de la sorte, sans avoir à réellement se cacher. Et oui, c’était vrai, les loups norvégiens lui faisaient sentir différemment sa nature, bien qu’elle n’eût pas encore l’occasion de réellement croiser quelqu’un contre celle-ci. En soit, elle avait tout pour être heureuse, ou presque. Il est vrai que son école d’Arts, bien que très bien entendons-nous, ne valait malgré tout, pas celle qu’elle avait quitté. Les enseignants et les cours dispensés étaient de qualité, mais la réserve Norvégienne ne lui convenait pas énormément. Les Américains, habitués à leur activité grandiose, à en faire toujours des tonnes, que ce soit dans les habits, dans les mœurs, ou dans leur quotidien, lui manquaient. Beaucoup. Elle aurait aimé ne pas trop détonner dans le décor, surtout avec son style si particulier. Et pourtant, manque de bol, c’était bel et bien le cas. Autant dire qu’elle n’en était pas ravie. En fait, Kayla savait qu’il suffisait qu’elle s’habitue, à nouveau, à ce que l’on soit intriguée par son style vestimentaire, mais il fallait que ça se fasse. Et c’était toujours le plus long.
C’est sans doute pourquoi, ce soir-là, plus qu’un autre, elle laissa un de ses collègues de promotion la trainer à une fête étudiante. Pas qu’elle soit contre les soirées, mais disons qu’un certain événement de sa vie la poussait à les éviter depuis quelques temps. Mauvaise nouvelle, elle savait que ses compagnons de meute en avaient entendus parler et que, par conséquent, ils ne tarderaient pas à venir veiller sur elle. Encore. Toujours. Bref, ça l’exaspérait, mais elle espérait pouvoir les éviter.

Enfin, elle arriva sur les coups de 21h30, 22h, pas réellement perturbée par le fait que la soirée avait déjà commencé. En réalité, elle était même ponctuelle. Habituellement, elle n’arrivait pas à une soirée avec moins d’une heure de retard. Autant dire qu’elle avait fait un véritable effort. Sans doute une habitude américaine, qu’importe. Dans tous les cas, cette fois-ci, elle était là. Eh, apparemment, ce n’était pas la folie niveau originalité. Des bières. Quelques trucs illégaux qui passaient entre des mains avides et, clairement, une ambiance moisie. Si elle s’écoutait, la jeune femme serait repartie. C’était sans compter sur la voix qui l’interpella. Oui, c’était bien son prénom. Seul souci, c’est qu’avec sa nouvelle nature, elle n’était pas certaine de pouvoir avoir le « droit » d’entendre certaines choses. Elle hésitait toujours entre ce qu’elle était supposée entendre normalement et ce qu’elle entendait vraiment. De ce fait, elle avait pris la fâcheuse habitude de ne plus répondre et d’attendre que l’on s’approche d’elle. En effet, quelques mauvaises expériences lui avaient appris à se méfier. Les distances n’étaient pas telles que l’on pouvait le penser. Dommage, d’ailleurs.
« Eh ! » Laissa-t-elle entendre, en voyant le jeune homme à ses côtés. « Doffen ! Ça alors, pour être une surprise c’en est une ! » Laissa-t-elle entendre, prenant le verre avec grand plaisir. « J’ai changé d’école d’Arts, j’ai été transférée en Norvège, me voilà donc. » Expliqua-t-elle, en toute simplicité. Passer l’étape du « je suis devenue une louve » était toujours un véritable plaisir. Si seulement elle ne l’était jamais devenue ! Enfin, elle ne pouvait pas non plus toujours s’en plaindre, il est vrai qu’elle était au moins en vie. Enfin. En vie. Ca pouvait se discuter. Toujours est-il qu’elle préféra tremper ses lèvres dans le verre d’alcool qui lui avait donné, avant de faire des bourdes dans ce qu’elle allait lui raconter. « Et toi du coup, qu’est-ce tu fais à cette soirée minable ? » Laissa-t-elle entendre. Après tout, ils s’étaient rencontrés en Amérique et ce n’était pas, du tout, le même rythme. En soit, elle n’avait rien de nul cette soirée, mais par rapport au fast des américains, elle était légèrement terne. Presque morose. Bien qu’au moins, la musique qu’ils diffusaient était sympathique et d’actualité.

petite phrase


monstre
piégée dans le corps d'une créature hideuse, enfermée dans une boîte inextensible, à jamais privée de sa liberté.


Couleur rp : #666633
Revenir en haut Aller en bas
Mar 27 Nov - 21:54


Doffen Fredrikksen
Chasseurs

Doffen Fredrikksen


▹ MULTICOMPTES : Nicholas & Ivar & Sevastyan & Elias ▹ PSEUDO : Ludies ▹ EMPREINTES : 48 ▹ ARRIVÉE EN VILLE : 18/11/2018

CROCS PRÉFÉRÉS
✤ MES COMPETENCES:
✤ MON INVENTAIRE:


Party night - Kayla Empty

Pendant un instant, il crut qu’il allait se prendre un gros vent. Mais au cas où elle ne l’ait pas entendu ou alors qu’elle croit que quelqu’un d’autres s’appelait comme ça dans la pièce, il s’était approché un peu plus  d’elle et elle semblant le reconnaitre. Heureusement ceci-dit, sinon il se serait posé quelques questions, il n’était pas le genre de gars que l‘on oublie facilement, si ? Bon peut-être que si au final vu qu’il ne pouvait pas se montrer comme il l’était réellement, forcément cela tronquait quand même un peu la donne ! Il eut un petit sourire lorsqu’elle lui dit que c’était une surprise, il n’était pas certain que ce soit une bonne surprise, mais au final il s’en fichait bien que ce soit quelque chose de positif ou de négatif, ce n’était pas comme s’il voulait la pécho ou en faire sa meilleure amie ! Il avait juste envie de passer un moment qui ne serait pas ennuyant, et, Kayla serait toujours plus intéressante que ce qui se passait ici vu comme c’était parti ! Il ne s’était effectivement lui non plus , pas attendu à la croiser ici. Il fronça les sourcils lorsqu’elle parla de changement, c’était étrange non, de venir jusqu’ici ? Lorsqu’il devait il y avoir de bien meilleure école aux USA ou même au Canada en Angleterre, bref dans des endroits où l’anglais était la langue parlée tout le temps, même si ici, ils étaient pour la plupart tous bilingues. « Et pourquoi ici, exactement ? » finit-il par demander intrigué « Je ne veux notre école est pas spécialement réputée, et elle est en pus hyper loin de chez toi, c’est un drôle de changement, non ? Tu t’en sors avec les cours, ça doit être super différent… » Non, il n’était pas forcément admiratif, pour l’instant il trouvait surtout étrange, voire peut-être même un brin stupide suivant les raisons, suivant son niveau en Norvégien ? Et d’ailleurs il enchaina rapidement dans sa langue natale : «  Tu es bilingue ? » avant de revenir à l‘anglais pour être certain qu’elle comprenne tout : « Je suis sur mon campus Universitaire, tu sais, ici, ce n’est pas New-York, mais il est vrai que cette soirée est pourrie. Une amie m’a conseillé de venir pour que l’on puisse boire et mangé. Mais là c’est… un peu mort pour l’instant. Les fêtes de médecines, sont beaucoup plus … pimpantes. Peut-être même un peu trop : se foutre minable et agresser des filles ou frôler le coma éthylique, fallait vraiment être débile pour lui, surtout vu tout ce qu’ils avaient à apprendre ! Ils avaient besoin à chaque tour de toute leur attention ! « Tu es venue seule, du coup, je suppose ? Tu as pu trouver un logement  étudiant, ou quelque chose en ville … même si en ville, je suppose que c’est quand même beaucoup plus cher? » Il se passa une main dans les cheveux en soupirant doucement, il ne s’inquiétait pas pour elle, il ne comptait pas lui proposer de venir dormir chez lui, mais c’était des informations qui pourraient toujours s’avérer utile. Avoir des points d’ancrage pouvait toujours servir, n’est-ce pas ?

Revenir en haut Aller en bas
Dim 3 Mar - 11:03


Kayla Atkins
Meute Afro

Kayla Atkins


▹ MULTICOMPTES : Edwina (meute blonde), Vyranui (meute noire), Torvald (chasseur). La raison n'existe pas. ▹ PSEUDO : ODAYA OCHAVEN. ou Floriane. Ou Flo. ▹ EMPREINTES : 320 ▹ ARRIVÉE EN VILLE : 12/11/2017 ▹ AGE DU PERSO : 24 ▹ LOCALISATION : Quelque part dans Harlem, fuyant sa nature. ▹ HUMEUR : Changeante, instable.

CROCS PRÉFÉRÉS
✤ MES COMPETENCES:
✤ MON INVENTAIRE: Un crayon, un carnet déjà rempli de gribouillis, un rouge à lèvres foncé, des chewing-gum


Party night - Kayla Empty

party all night
doffen & kayla


Kayla n’avait, pas une seule seconde, imaginée qu’elle croiserait une ancienne connaissance à une soirée. Ou même, à un quelconque moment de son voyage en Norvège. Donc, forcément, quand elle tomba sur Doffen, le mensonge devait se construire dans son esprit. Elle se devait d’être cohérente, de dire les choses de façon censée et, surtout, de s’en rappeler. Elle ne pouvait pas sortir dix miles raisons pour son arrivée, ça finirait forcément par questionner. Et, les questions, étaient toujours très mal vues dans la communauté lupine. C’était d’ailleurs l’un des points communs entre les loups américains et les loups norvégiens. Un énorme point commun. Ils ne supportaient pas qu’on se mêle de leurs affaires. Autant dire que ça arrangeait pas mal la jeune femme, qui, elle non plus, n’appréciait pas qu’on vienne questionner sa vie, sa façon de faire et, surtout, ce qu’elle pouvait bien faire de ces journées. Donc, évidemment, la présence quasi-constante des loups américains dans son quotidien se faisait d’autant plus sentir qu’elle n’aimait pas, mais alors pas du tout, les avoir sur le dos. S’ils pouvaient, ne serait-ce qu’une soirée, se passer de venir la voir, ça lui ferait des vacances pendant un sacré moment. Mais bon, ce n’était qu’un espoir et, comme tous les espoirs, il y avait très peu de chance qu’il soit réalisé. « Mon père en avait marre de devoir travailler dans le shop d’un autre. » C’était vrai, c’est d’ailleurs pourquoi il a accepté de partir en Norvège quand Kayla lui a fait la demande. « Ici il a pu s’acheter son shop et s’installer. C’est un peu difficile en ce moment, mais pour la première fois il est vraiment heureux de travailler. » Beaucoup plus en tout cas qu’en Amérique. Ici, ses tatouages étaient extrêmement demandés – et de manière surprenante par des loups (sans qu’il le sache) – ce qui lui faisait des rentrées d’argent plus importantes. « J’ai accepté de changer d’école, même si ça m’a bien fait chier sur le moment. On s’est disputés à ce sujet de nombreuses fois. » Elle but une gorgée d’alcool pour ponctuer ses propos. « C’est vachement différent ouais. » Et pas qu’un peu. « Heureusement ils sont ultra bons, franchement les profs sont oufs. » C’était sincère. « Ce qui me fait chier c’est que tout le monde se ressemble, aucune originalité chez les gens, ils sont… Monotones, inintéressants. » A la différence de ses anciens camarades qui eux, avaient toujours quelque chose pour se démarquer du groupe. « Je vais m’y habituer. » Elle l’espérait en tout cas. Elle but une nouvelle gorgée d’alcool. « Non. » Enchaîna-t-elle en norvégien. Elle prit le temps de réfléchir à sa phrase. « Toujours en train… » elle chercha son mot. « D’apprendre. » Puis, une nouvelle fois, elle chercha sa phrase, avant de pouvoir la dire, cette fois-ci parfaitement. « J’ai beaucoup de mal avec votre grammaire et la prononciation de votre langue. » Et c’était peu dire. « Heureusement que vous parlez tous anglais. » Une phrase après l’autre, elle finirait par s’en sortir, même si, clairement, elle n’était pas du tout à l’aise en norvégien. « Ah ouais ? Faudra que je vois ça ! » Laissa-t-elle entendre, désormais dans un américain parfait. « J’avoue, je préfère largement parler anglais. » Eclata-t-elle de rire, amusée à l’idée d’échanger en norvégien. « Mon père et moi, on s’est installés un peu à l’écart de la ville, parce que le centre est trop cher pour nous. On loue un petit studio, ça nous suffit. » Et puis, elle se passa de lui dire, qu’à côté de ses études – comme toujours – elle travaillait pour l’aider. Pour elle, c’était évident. « Et toi, tu racontes quoi ? » Lui demanda-t-elle finalement, tout aussi curieuse que lui.

petite phrase


monstre
piégée dans le corps d'une créature hideuse, enfermée dans une boîte inextensible, à jamais privée de sa liberté.


Couleur rp : #666633
Revenir en haut Aller en bas
Lun 4 Mar - 21:55


Doffen Fredrikksen
Chasseurs

Doffen Fredrikksen


▹ MULTICOMPTES : Nicholas & Ivar & Sevastyan & Elias ▹ PSEUDO : Ludies ▹ EMPREINTES : 48 ▹ ARRIVÉE EN VILLE : 18/11/2018

CROCS PRÉFÉRÉS
✤ MES COMPETENCES:
✤ MON INVENTAIRE:


Party night - Kayla Empty

Doffen lui fit un petit sourire lorsqu’elle expliqua la raison de sa venue c’était un peu étrange de venir jusqu’en Norvège, surtout s’ils ne parlaient pas trop la langue,  mais après tout, toutes les décisions n’étaient pas forcément logiques pour lui, mais il n’était pas eux. «Ok. Bah, écoute, si je peux te faire visiter la ville, ou ce genre de conneries, que je ne vais pas t’énumérer, n’hésite pas ! Je peux te laisser mon numéro !  » Il soupira doucement avant de continuer «On a une éducation différente, enfin nos écoles marchent différemment, nos pays, enfin avec la Suède, il parait que l’on fait partie des meilleurs, alors je pense que c’est normal, mais c’est pas trop compliqué pour toi les cours ? Tu dois être un peu perdue parfois, non ? Même si tout le monde ici parle bien l’anglais, ce n’est pas forcément ce que tout le monde utilise tout le temps !  » Pour la monotonie, quand on voyait le look de la jeune femme il voyait tout à fait ce qu’elle voulait dire, oui, ils étaient moins… disons exotiques, extravertis que là-bas, chez elle, mais bon, ce n’était qu’une apparence. «Physiquement, peut-être, enfin plus ou moins, regarde-moi, je suis brun, pas blond, j’ai la peau légèrement très légèrement tannée, et pourtant je viens d’ici, moralement, je peux t’assurer qu’il y a beaucoup de gens et de personnalités différentes, même si c’est vrai que c’est moins animé qu’à New-York, on a pas de gang ni ce genre de choses. » Non eux avaient les morts dans les lacs gelés, les corps à moitié bouffés par des Bêtes dans les bois. Oui, c’était différent ! «Ceci dit, tu vas peut-être créer une nouvelle mode et certains voudront peut-être t’imiter comme des petits moutons. » Oups, le mouton était sorti tout seul, mais c’était vrai… c’était fort possible que certains sans imagination fassent juste comme elle.

Elle était mignonne, à essayer de parler Norvégien. Mais malgré tout, c’était quand même pas mal ce qu’elle arrivait à faire, c’était probablement beaucoup mieux que beaucoup d’autres. Il l’écouta expliquer qu’ils s’étaient installés à l’écart de la ville et compagnie. Il acquiesça. Il comprenait tout à fait !   «Moi et bien, je suis à fond dans les études, en médecine de toute façon je n’ai pas trop le choix, et de temps en temps, j’essaye de faire des genre de stages chez des médecins légistes, pour vérifier que ma voie est…. Disons, que je me plairais là-dedans, c’est quand un grand choix et même si j’ai du temps avant de m’orienter et bien, ce n’est pas au dernier moment qu’il va falloir se poser la question. » Il haussa les épaules avant de continuer «Et puis sinon, pas grand-chose à vrai dire, la vie de famille, les amis, ce genre de choses, ma vie n’est pas forcément des plus intéressantes ! »
Revenir en haut Aller en bas
Lun 11 Mar - 13:21


Kayla Atkins
Meute Afro

Kayla Atkins


▹ MULTICOMPTES : Edwina (meute blonde), Vyranui (meute noire), Torvald (chasseur). La raison n'existe pas. ▹ PSEUDO : ODAYA OCHAVEN. ou Floriane. Ou Flo. ▹ EMPREINTES : 320 ▹ ARRIVÉE EN VILLE : 12/11/2017 ▹ AGE DU PERSO : 24 ▹ LOCALISATION : Quelque part dans Harlem, fuyant sa nature. ▹ HUMEUR : Changeante, instable.

CROCS PRÉFÉRÉS
✤ MES COMPETENCES:
✤ MON INVENTAIRE: Un crayon, un carnet déjà rempli de gribouillis, un rouge à lèvres foncé, des chewing-gum


Party night - Kayla Empty

party all night
doffen & kayla


Elle n’avait jamais envisagé croiser quelqu’un qu’elle connaissait en Norvège. Naïvement – peut être un peu trop – elle se disait que ce n’était pas une priorité de réfléchir à cette question et que, d’une façon ou d’une autre, elle trouverait bien quelque chose à répondre. Non seulement, elle n’avait pas réfléchi à un plan pour répondre à cette question avant de partir, mais en plus, elle avait complètement zappé que si, en fait, elle pouvait connaître des norvégiens. Le souci, quand on avait l’âge de Kayla, c’est que les garçons et les prénoms, ça faisait deux. Elle n’avait pas réellement envie de se souvenir de tous les mecs qui rentraient (et sortaient) de sa vie, et n’avait pas vraiment envie de se remémorer là d’où ils venaient. Autant dire que des situations gênantes, elle en avait déjà rencontré. Pour autant, jamais encore une telle situation avait eu lieu. Ce qui l’embêtait bien. Certes, elle s’en était sorti, mais elle se devait désormais de rester cohérente. Par souci de sécurité. Elle ne faisait pas confiance à Doffen, comme elle ne faisait pas confiance à grand monde, donc, elle préférait se protéger. Pas qu’elle l’imagine comme un monstre ou un chasseur – puisque rien ne l’indiquait – mais plus par habitude. Ce n’était pas envisageable, aucunement, de laisser passer des informations incohérentes. Qu’il soit, ou non, une menace. Pour sa protection, celle de son père et celle de sa communauté, elle se devait de faire attention à ce qu’elle pouvait dire. « Ce sera avec plaisir pour la visite de la ville. » Elle bût une gorgée de son verre, avant de poursuivre. « J’espère qu’il y a des trucs sympas à voir quand même ! » En tout cas, elle l’espérait. Sinon, son séjour norvégien allait être plus monotone et triste qu’elle ne l’avait envisagé. « Ecoute, de manière assez surprenante, si vous utilisez vachement bien l’anglais en fait ! » Et c’était quelque chose d’assez surprenant – et plaisant, quand on était Américain. Kayla, comme beaucoup d’autres, pensaient que le monde entier apprenait l’anglais, ils ne faisaient donc que très peu d’effort pour apprendre les autres langues, mais c’était toujours plaisant de l’entendre, malgré un accent, bien parlé. Les norvégiens avaient une maîtrise de l’anglais – pour la plupart – excellente, ce qui était une grande découverte. « J’ai cru comprendre que les langues nordiques, comme le norvégien, le suédois, ou encore l’islandais étaient des langues très compliquées. » Et pas qu’un peu ! « Et du coup, l’éducation fait que vous apprenez tous l’anglais et très tôt. Je n’ai encore pas eu de difficultés au niveau de la langue. » Ce qui la surprenait toujours autant. « Même pour aller faire mes courses, ou demander mon chemin, on me répond toujours dans un très bon anglais ! » Surprenant non ? « Alors peut être que c’est parce qu’on est en ville et que du coup, les citadins font plus attention, du fait du tourisme ? Mais franchement c’est grave bien ! » Autant dire qu’elle apprenait le norvégien par curiosité, plus que par réelle nécessité.

Elle éclata d’un rire amusé. « T’en fais pas, je ne m’attendais pas non plus à voir que des blonds aux yeux bleus. » C’était drôle d’ailleurs comme réflexion. « Mais je sais pas, j’ai l’impression de voir moins de styles excentriques. Ou alors je n’ai pas traîné dans les bons endroits. » Elle haussa les épaules. Tout était possible, elle se remettait également en cause, puisqu’elle pouvait également être responsable. « Après ça me dérange pas, mais j’étais plus habituée à voir des gens se retourner sur mes vêtements ou mes cheveux. » Haussant les épaules, elle saviat qu’elle allait – très rapidement – s’y faire. « Pour les gangs, je t’avoue que ça fait du bien. » Petit rire nerveux sur le visage, après tout, quelques gangs américains étaient désormais sur le territoire norvégien. « C’est beaucoup plus serein de se balader dans Bergen. » Et c’était peu de le dire !
Remettant ses cheveux en place, comme une diva aurait pu le faire, elle prit la pause. « Awn, tu crois ? » Elle ricana, amusée. « Faudrait que je demande une monétisation alors pour toute reproduction, partielle ou totale. » Fallait pas non plus la lui faire, après tout, elle touchait à la mode et savait combien ce milieu pouvait être, dangereux, surtout quand on volait les créations des autres. Elle espérait bien trouver d’autres personnes dans son style, mais elle ne voulait pas non plus lancer une mode. Ca risquerait de trop la mettre au centre de l’attention. Et, pour le moment, elle ne pouvait pas vraiment se le permettre.

« Tu as raison. » Médecin légiste ? Il avait le cœur accroché, parce que ce n’était pas du tout une branche de la médecine qui aurait pu l’intéresser. Si tant est qu’un jour la science l’est intéressée. « Ca va te faire de longues années d’études ça ! » Elle se doutait qu’il était au courant, mais jamais elle n’aurait pu faire de même. « Bon courage en tout cas. » Levant son verre à sa santé, elle but une nouvelle gorgée. « Ca te plaît en tout cas ? » Enfin, était-ce possible d’aimer les études médicales ? Elle le supposait. « Ah tu te sous-estimes, toutes les vies sont intéressantes. Surtout pour un étudiant en médecine qui aime faire flamber les demoiselles. » Elle lui fit un clin d’œil, se souvenant de quelques soirées qu’ils avaient passés ensemble. « Tu vas pas me faire croire que tu te serai rangé, Don Juan ? » Lança-t-elle, amusée.

petite phrase


monstre
piégée dans le corps d'une créature hideuse, enfermée dans une boîte inextensible, à jamais privée de sa liberté.


Couleur rp : #666633
Revenir en haut Aller en bas
Lun 18 Mar - 20:18


Doffen Fredrikksen
Chasseurs

Doffen Fredrikksen


▹ MULTICOMPTES : Nicholas & Ivar & Sevastyan & Elias ▹ PSEUDO : Ludies ▹ EMPREINTES : 48 ▹ ARRIVÉE EN VILLE : 18/11/2018

CROCS PRÉFÉRÉS
✤ MES COMPETENCES:
✤ MON INVENTAIRE:


Party night - Kayla Empty

Il eut un petit rire lorsqu’elle lui dit qu’elle espérait qu’il y avait des choses sympas à voir ! Tout dépendait ce qu’elle entendait par-là : la Norvège c’était les paysages, la beauté de la nature principalement –du moins pour lui- NY c’était plus la grande ville les magasins, donc tout dépendait probablement de l’état d’esprit de sa camarade. Il hésita quelques instants mais finalement, il se lança ; «Du moment que tu aimes les beaux paysages et que tu ne veux pas te mettre en maillot tout l’année pour te faire bronzer, je pense que tu seras dépaysée, et peut-être même émerveillée de ce qu’on peut avoir par ici, par contre ne t’attends pas à ce que je te montre une bonne de magasins comme tu pouvais avoir par chez toi, par ce que tu te fouts le doigt dans l’œil et bien profondément, mais on a des bars et d’autres trucs sympas quand même ! » il lui fit un petit clin d’œil amusé avant d’acquiescer doucement, ouais, chez eux la plupart était bilingue,  ce qui avait de nombreux avantages –en plus de pouvoir regarder pas mal de série en VO-. «Oui ce n’est pas simple, mais le français, c’est la même chose parait-il et imagine apprendre, une langue où l’alphabet est différent, ça doit être vraiment très très complexe ! » Il secoua un peu la tête « Oui, c’est toujours utile de parler l’anglais vu que c’est quand même une langue hyper utilisée un peu partout» Elle semblait étonnée de cela, pour lui c’était juste…. Normal., c’était même juste totalement logique. « Je pense plutôt que c’est dû à la mentalité, tu vas dans d’autres grandes villes dans d’autres pays, tu ne peux pas dire la même chose… on est juste bon en langue par ce qu’on nous apprend ce qu’il faut rapidement, enfin lorsqu’on est tout petit, donc forcément on a un excellent apprentissage !»

Il haussa un peu les épaules, oui il y avait des styles excentriques, mais juste un peu…. Il fronça les sourcils en essayant de trouver une réponse correcte à la jeune femme «Il n’y a pas d’endroits spécifiques pour les voir, il y en a juste pas énormément, mais tu finiras bien par les repérér ! Je ne connais pas leurs habitudes par contre !  Et t’inquiètes ils s’y feront à ton look, ou alors tu te feras à leur regard, je ne sais pas trop quel cas serait le plus…. Vrai, dirons-nous.» Il lui sourit et continua assez rapidement « Je me doute que ç doit soulager de…. Ne plus surveiller ses arrières ? Enfin, je ne sais pas trop au final,  comment dire ça, je n’y pas été assez longtemps pour juger, au final je connais mieux NY par la télé et ce qu’on peut y voir et c’est pas toujours la vérité …» Et oui, il croyait que quelqu’un pourrait la copier… il fronça les sourcils lorsqu’elle parla de monétisation. «Heu …. » Oui, c’était déjà beaucoup plus compliqué pour lui de comprendre cela ! il ne savait plus quoi dire d’autres sur le sujet, par ce que-à ça dépassait un peu son entendement ce genre de « mode » et de façon de faire, et il n’aimait pas passer pour un con sur quelque chose qu’il ne maitrisait pas du tout, il valait donc mieux se taire, tout simplement !

« Ouais, c’est long, mais bon, il faut ce qu’il faut, ce ne sont que quelques années pénibles –ou pas- pour atteindre … quelque chose qui nous plait, pour ne pas dire un rêve, par ce que ça serait un peu étrange quand même. Et ouais, ça me plait, c’est tout à fait mon genre d’études, c’est passionnant de connaitre autant de choses sur le corps humains !» Quoi, lui se faire flamber avec son beau sourire et ses muscles. Non ce n’était pas du tout son genre. Bon d’accord, c’était totalement son genre ; mais chut ! « Moi, me ranger, jamais ! Mais tu sais ce qu’on dit … un gentleman ne se vante jamais.» Il lui fit un petit clin d’œil avant de rire, un peu et de reprendre rapidement son sérieux «Ne t’inquiètes pas pour moi, ça se passe très bien de ce côté-là… mais ici j’ai…. Disons mes amies, mes habitudes, c’est un univers que je connais parfaitement, contrairement à New-York ! Alors, ouais, c’est juste différent. » Et puis, il ne tenait pas spécialement à coucher avec un loup… il faisait donc attention et au moins ses amies chasseuses il savait ce qu’elles valaient !
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé





Party night - Kayla Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Party night - Kayla

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Esprit Sauvage ::  :: Quartier Sud :: Résidences-
Sauter vers: